31/08/2013

REORGANISONS DES TRANSPORTS PUBLICS POUR QU’ILS SERVENT LES GENEVOIS

image.jpgLa très brillante équipe qui entoure la conseillère d’Etat nous a concocté, avec son aval, une nouvelle organisation des transports publics qui a réussi l’exploit de rassembler tous les avis contre elle. Il est vrai que lorsqu’on habite à trois cent mètre de son job et que lorsqu’on a besoin de sortir de la vieille ville un chauffeur vous attend, les besoins des usagers vous sont totalement étrangers.

Outre le changement de modèle qui ne pouvait séduire que des amateurs de maquettes Märklin et en aucun cas les premiers concernés, les usagers, la ministre y ajoute régulièrement des couches toutes plus idiotes les unes que les autres. Aujourd’hui je vous propose d’en observer une,

L’ABSURDITÉ TYPE : LA LIGNE 61

Cette ligne est exploitée par la RATP, donc française avec des bus français et du personnel français payé au tarif français. Une forme de dumping salarial plutôt sinistre et certainement peu conforme au discours récurant des Verts sur ce sujet.


Cette ligne française destinée à une clientèle à 99% française est..... entièrement financée par le contribuable genevois.


Les résidents genevois paient donc, par leurs impôts, l’apport de passagers français qui, majoritairement, viennent travailler à Genève à leur place, quand ce n’est pas le transport de dealers ou des multirécidivistes d’incivilités pour rester politiquement correct. Je vous rassure, une fois n’est pas coutume.

image.jpgNous sommes ici dans un sommet d’absurdité politique.

Il n’y a qu’à Genève que l’on voit un gouvernement qui prend des mesures de soutien à un Etat étranger pour l’aider à mieux pénétrer son marché de l’emploi alors même qu’il affiche un bilan minable avec le record national de chômage, précisément à cause de ce phénomène.

En terme écologique pur, il est difficile de comprendre qu’une verte convaincue ait cautionné le remplacement d’une ligne de tram, non polluante puisque alimentée en courant vert, par un bus diesel désuet, mal entretenu et polluant.

C’est pourtant cet exploit auquel est parvenu Mme Kunzler en cautionnant la création de la ligne 61 qui relie Annemasse à la gare Cornavin en lieu et place de la ligne 16 qui reliait Moillsulaz à Cornavin.

Cette suppression de ligne péjore les genevois de deux façons. La première est qu’elle abaisse la fréquence de desserte par trams entre les Trois Chênes et la rive droite, sans transbordement. La seconde est qu’elle alourdi le trafic, déjà très dense, et la pollution du quartier de Malagnou.

Une telle mesure, qui est à l’envers du bon sens, démontre bien l’incapacité des théoriciens en place à gérer cette question.

Il est urgent de rétablir les lignes 16/13/17, de reconstruire un réseau performant au service des genevoises et genevois et de freiner les entrées sur le territoire genevois.

Je m’y engage sans restriction une fois élu au Conseil d’Etat.

image.jpg

08:48 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

29/08/2013

RECONSTRUIRE UN RESEAU TPG PERFORMANT

La grande différence entre les théoriciens et les praticiens se trouve dans le résultat de leur action. Pour les Verts par exemple, tout ira mieux le jour où le transport des personnes sera assuré par les TPG.

topelement.jpgPour démontrer la vraisemblance de cette vision Mme Kunzler, et avec elle la DGM, ne prennent aucune mesure dissuasive pour diminuer les mouvements pendulaires massifs provenant de France.

Il en résulte un engorgement naturel du trafic privé avec, à la clé, des pics de pollution majeurs sur les pénétrantes, notamment dans les villages ruraux.

C’est d’ailleurs sur ces axes que se font les mesures de pollution. Une façon comme une autre de manipuler l’information grand public.

En laissant ces pendulaires envahir notre réseau on tente de faire refluer les usagers vers les transports 86891721.jpgpublics. Or il est de notoriété publique que ledit réseau TPG est dans l’incapacité d’absorber ce report et ne parvient pas à améliorer ses dessertes, malgré les artifices de signalisation mis en place.

Nous sommes face à un résultat particulièrement catastrophique par le simple fait que la pensée qui préside à ces mises en œuvre est totalement dogmatique et bornée.

Là où le raisonnement est particulièrement pervers c’est qu’en ne faisant rien pour maîtriser l’apport extérieur de voitures on engorge, par simple effet mécanique, la totalité du réseau. Cela sert de justificatif à l’accroissement des mesures restrictives de circulation qui pénalisent, elles, les genevois qui sont chez eux!

Nos impôts financent ce chaos savamment organisé

1813516_3_6423_manifestation-contre-le-racisme_8e3826ffbad53a0b55485ee2cf6a5289.jpgSeuls les BoBo qui ont les moyens ou les combines pour habiter au centre ville, dont bon nombre des partisans de ces théories fumeuses. Tous habitent à moins qu’un kilomètre de leur lieu de travail.

La nouvelle constitution contraindra le gouvernement à changer de méthode.

Il y a toutefois un risque certain à ce que cela ne soit pas le cas puisque autant M. Hodgers que Mme Kunzler ont dit qu’ils ne respecteraient pas l’article 190 ch2 de la constitution qui garanti à la fois le libre choix du mode de transport et impose la fluidité du trafic.michele_kunzler.jpg

Vous en avez assez du capharnaüm actuel. Il est temps d'amener un changement rapide et courageux. Ne vous laissez pas berner par des promesses et des projets qui se réaliseront dans 10-20 ans. Il faut agir maintenant et efficacement.

A part le MCG personne n'a la volonté et la possibilité d'opérer ces changements et de mettre fin à la politique calamiteuse des ayatollahs verts, soutenue par le ventre-droit (pardon: le centre-droit) prêt à toutes les couardises.

______________________________________________________

Pour le changement:

CE-MCG-affiche-N°1-F4.jpg

08:04 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

28/08/2013

DERNIER BILAN DU CONSEIL D’ETAT AVANT SON DEPOT

Réunis en séminaire, avant le conclave de cet automne, les sept conseillers d’Etats nous dressent un bilan qui se veut nettement plus flatteur que la réalité matérielle subie par les genevoises et les genevois depuis que l’équipe bout de bois est en place. C’est pas un gouvernement, c’est un quilt amish, l’esprit géométrique en moins.

web_serment--672x359.JPG

Péniblement arrivé au terme de cette législature, ce gouvernement nous montre les limites qu’il y a laisser y arriver des personnes qui ne s’entendent pas , ne se parlent pas en dehors de séances hebdomadaires et ne pensent qu’au coup de Jarnac qu’elles pourront faire au collègue qui n’est pas de leur tendance politique.

Pour en revenir au bilan, il me semble utile de rappeler les hauts faits d’armes de ce loosing team :

  1. Retrait d’un conseiller d’Etat pour une sombre affaire de WC dans une boîte de nuit
  2. Retrait d’un procureur général pour manque de soutien de son propre parti gouvernemental
  3. Retrait d’une conseillère d’Etat de son dicastère pour incompétence notoire de gestion de l’ordre public et reprise, en toute urbanité, de la santé par une rocade vers l’urbanisme en mauvaise santé. Bel exercice de chaises musicales. Reste à savoir qui finira le céans parterre.
  4. Gestion plus qu’approximative d’un grand argentier qui a laissé passer les comptes des caisses publiques du vert au rouge par mimétisme politique. coupable.  Plus cigale que fourmi avec le bas de laine de la fonction publique il a contraint les contribuables genevois à voter une fusion des caisses publiques. Cette incurie de la gauche caviar coûtera des milliards à nos petits-enfants et arrières petits enfants. Cette situation est un bel exemple de la gestion de biens publics dont est capable l’extrême gauche syndicale qui a longtemps dirigé ces caisse et qui prétend revenir aux affaires cet automne.
  5. Incapacité à présenter un budget réaliste, équilibré et sérieux qui n’a été adopté qu’après des tours de passe-passe d’illusionniste chevronné à la Copperfield.
  6. Total perte de contrôle de l’administration dans certains domaines, notamment incapacité crasse à instaurer un SCI (Service de Contrôle Interne) pour la gestion du patrimoine foncier de l’Etat qui a permis des locations qui constituent des abus de biens publics ou encore un laisser aller total au service informatique de l’Etat avec des dépassements budgétaires inacceptables et l'engagement massif de frontaliers via des mandats.
  7.  Une gabegie totale de la chancellerie qui est, rappelons-le, le secrétariat général du gouvernement avec, à sa tête, la seule personne non élue qui assiste aux délibérations gouvernementales. Un tel laxisme frise la trahison d’Etat puisqu’elle a conduit à l’échec d’un référendum fédéral avec la perte du droit à l’expression de la volonté du peuple. Il est tout simplement suspect qu’un personnage aussi important pour les Institutions puisse rester en fonction après une faute aussi lourde de conséquences. Celles et ceux qui ont couvert cette faute professionnelle grave méritent toute notre suspicion et en aucun cas notre confiance.

Ce n’est pas une présentation de bilan c’est un dépôt de bilan auquel nous convient ces sept élus. Les Genevois ne peuvent qu’espérer que le 5/7e ne sera plus présent en 2014. Surtout vu les enjeux de la prochaine législature avec la mise en place de la nouvelle constitution.

Vu ce que certains ont été capables de ne pas faire avec une constitution vieille de 165 ans, il y a fort à parier qu’ils seraient totalement incapables d’intégrer autant de paramètres novateurs en 5 ans. Autant ne pas prendre de risques inutiles en les réélisant.

Constatant les attaques dont sont capables les chacals, à La Chaux-de-Fonds, lorsque se présente un nouveau qui prétend gouverner la meute, il y a fort à parier que si ce bilan était présenté par une coalition MCG/UDC, ce serait un tir nourri de toute la presse auquel nous assisterions.

Ici rien de pareil, les princes savent flatter et inviter leurs laquais. Notamment ceux qu’on convie aux Diablerets. Même s'il n'y a pas de "snow down" toutes les démocraties n’ont pas un Guardian pour les informer, ce qui permet à la Tour Baudet d’avoir une Tribune d'occasion.

Il est temps de démontrer aux GENEVOIS que l'heure du changement à sonné!

CE-MCG-affiche-N°1-F4.jpg

10:09 | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | | |