09/09/2011

L_Assurance_maladie_est_malade!

Assurance-maladie

L’affiche noire du MCG

AfficheMCR-GE-2011-censure-8sept-internet.jpgLe MCG est empêché de dire la vérité sur l’assurance-maladie. Nous avons en conséquence publié une affiche noire mentionnant cette interdiction qui nous est faite de dire la vérité aux électeurs.

Le MCG a dû réimprimer des centaines d’affiches et de tracts, à cause de la lenteur de la justice qui nous convoque à une confrontation le 19 septembre, avec les représentants des assureurs. Un juge PLR du Tribunal de première instance a édicté, en attendant, des « mesures superprovisionnelles », à la demande du conseiller national PLR et président de Santésuisse (l’association des assureurs) Claude Ruey. A notre connaissance, c’est la première fois qu’une affiche politique est interdite.

En conséquence, le MCG est contraint de publier une affiche noire avec la mention « affiche censurée » puisque nous sommes empêchés de dire la vérité par les tout-puissants assureurs-maladie suisses.

Le juge Chenaud, étant libéral (PLR) et nommé par le par parti libéral, aurait dû se récuser dans une affaire politique impliquant un autre libéral, M. Claude Ruey, conseiller national libéral.

Nous sommes encore heureux de ne pas avoir été convoqués le 27 octobre, après les élections, pour savoir si notre affiche peut être publiée ou non.

Cette justice, qui dysfonctionne et reste inféodée aux politiques, sera l’un des prochains sujets sur lesquels le MCG va travailler.

Voici la liste des juges à l’adresse ci-dessous, choisis en fonction de leur appartenance à un parti politique. A de nombreuses reprises, le MCG estime que le système actuel de cooptation doit être réformé, pour éviter la tendance actuelle à une exclusion de plus en plus grande des citoyens du système judiciaire genevois. C’est un empiètement inacceptable du pouvoir judiciaire sur le pouvoir législatif, tout à fait contraire à la théorie de la séparation des pouvoirs, qui n’est plus qu’un mythe en Suisse.

http://ge.ch/justice/sites/default/files/justice/common/l...

Eric Stauffer

Président du MCG

11:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : assurances, maladie, arnaques |  Facebook | | | |

25/05/2011

Parti Libéral le CRASH au Parlement!

 

 

Mesdames, Messieurs,

 

Depuis hier soir le parti Libéral Genevois a été dissout (source : http://www.tdg.ch/geneve/actu/plr-liberaux-votent-largeme... )!

 

Le groupe parlementaire a décidé de saisir le bureau du Grand Conseil de la République et canton de Genève afin que les député-e-s élu-e-s sous le groupe Libéral  (http://www.geneve.ch/grandconseil/parti/liberal.asp ) et les personnes concernées par la disparition du Groupe Libéral ne puissent plus siéger dans les commissions du Grand Conseil en application de l'article (http://www.ge.ch/legislation/rsg/f/rsg_b1_01.html ) 27 al.2 de la loi B101 qui stipule expressément :

 

Art. 27(19) Groupes et représentation dans les commissions
1 Les députés élus sur une même liste forment un seul groupe qui doit être composé de 7 personnes au moins.
2 Le député n'appartenant plus à un groupe, siège comme indépendant; dans ce cas, il ne peut plus faire partie de commissions.(47)

 

Sous la plume du député Roger Golay, Chef de Groupe et vice-président du MCG la requête a été formellement faite au bureau du Grand Conseil (voir courriel ci-dessous).

 

Nous vous tiendrons informé de l'évolution de la situation.

 

Avec nos cordiales salutations.

Logo-Sign---2.jpg

Eric Stauffer
Député

Membre du bureau du Grand Conseil

Conseiller Administratif élu de la ville d'Onex
Président de la Commission de Contrôle de Gestion
Président du Mouvement Citoyens Genevois

eric.stauffer@gc.ge.ch

 

http://www.ge.ch/grandconseil/fichedep/MCG/stauffer_er.asp

 

Ce courriel est privé et confidentiel et peut contenir des informations couvertes par le secret professionnel. Il est réservé exclusivement à son (ses) destinataire(s). Si vous deviez en avoir connaissance par erreur, vous n'êtes pas autorisé à le lire, le copier, le conserver, en divulguer le contenu, à l'utiliser ou le distribuer. Merci de prendre contact avec son expéditeur et de détruire l'original.

 

 

De : Golay Roger (DEPUTE)
Envoyé : mardi 24 mai 2011 23:54
À : Hutter Maria Anna (SEC-GC); Gautier Renaud (DEPUTE)
Objet : Disparition du groupe libéral

 

Monsieur Le Président du Grand Conseil,

Madame Le Sautier du Grand Conseil,

 

Il apparaît que selon les informations diffusées sur le site internet de la Tribune de Genève (source : http://www.tdg.ch/geneve/actu/plr-liberaux-votent-largeme... ), nous constatons que le parti Libéral a été dissout. Par conséquent, les députés siégeant sous la bannière libérale ne font plus partie de ce groupe. Le parti Libéral ayant été dissout, aujourd'hui en assemblée générale par 213 OUI et 11 NON, il en découle que le Bureau doit appliquer l'article 27 alinéa 2, de la Loi B 1 01 et que ces députés doivent siéger en qualité d'indépendant et uniquement en séance plénière.

 

Par le présent courriel, nous saisissons officiellement le Bureau de ce qui précède.

 

Pour le groupe MCG :

 

Roger GOLAY  / Chef de groupe parlementaire

 

Eric STAUFFER / Membre du Bureau du Grand Conseil

 

 

00:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

19/01/2011

Bienvenue au MCG-Un de plus!

Ancien député et ancien conseiller municipal du Parti socialiste

Daniel Sormani candidat du MCG en Ville de Genève

Rassembleur, le Mouvement Citoyens Genevois réunit des personnalités de tous horizons, autant de gauche que de droite.

photo.JPG

Daniel Sormani rejoint le MCG et il sera candidat pour le Conseil municipal de la Ville de Genève lors des élections du 13 mars prochain.

Il a commencé par un engagement syndical dans les années 1970 avant de se lancer en politique pour défendre les ouvriers peu représentés dans ce cadre. Il a été conseiller municipal en Ville de Genève à partir de 1979 et député dès 1980 dans les rangs du parti socialiste, à une époque où ce parti défendait encore les personnes modestes.

Daniel Sormani a privilégié les thèmes sociaux et l’aide aux chômeurs. C’est dans ce cadre qu’il a été l’initiateur de la fondation municipale genevoise Fondetec, dont le but est de soutenir la création de postes de travail par les entreprises. Pour avoir de l’emploi, il faut des entreprises, ce qu’a bien compris Daniel Sormani, qui s’inquiète de la disparition des emplois de proximité pour les Genevois et des difficultés des PME.

Daniel Sormani s’est également investi dans le logement social, en s’impliquant notamment dans des coopératives d’habitation.

Il se reconnaît dans le pragmatisme du MCG qui veut mettre en avant le Citoyen et défendre les intérêts des résidents genevois, concrètement.

Le MCG, mouvement rassembleur, continue à drainer autant à gauche qu’à droite. De plus en plus d’habitants de notre canton se reconnaissent dans ses valeurs citoyennes, qui mettent au cœur de notre action les résidents genevois.

Eric Stauffer

Président du MCG

Carlos Medeiros

Président de la section Ville de Genève du MCG


17:47 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |