11/03/2010

Stop à l'engagement de frontaliers!

Lire le projet de loi.

 

 

Logo_MCG.gif

COMMUNIQUE DE PRESSE

DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

Mettons fin aux délires irresponsables

Une loi contre les aide-policiers frontaliers !

La conseillère d’Etat Isabelle Rochat ne fait rien dans la sécurité si ce n’est spolier les Genevois

 

Le MCG vient de déposer un projet de loi constitutionnelle avec cet intitulé : « Fonctionnaires exerçant la puissance publique : il faut être de nationalité suisse ».

 

Les Citoyens genevois sont scandalisés par la décision de la conseillère d’Etat libérale qui a engagé des frontaliers et des étrangers (permis C, B, G) à la police genevoise. Parmi les 21 aspirants à la nouvelle fonction d’ « assistant de sécurité publique », on compte 3 frontaliers et 6 étrangers titulaires d’un permis C,B et G.

 

Cette situation est d’autant plus intolérable que les accords bilatéraux avec l’Union européenne prévoient des clauses de protection interdisant l’accès à des étrangers pour des emplois « liés à l’exercice de la puissance publique ». Cela concerne donc très précisément les tâches relevant des compétences de police et cette disposition peut être étendue très largement comme le font certains Etats, notamment la France, qui ne se gêne pas et n’engage que ses propres ressortissants.

 

Qu’on ne nous dise pas qu’il n’existe pas, parmi les 30'000 demandeurs d’emplois genevois et parmi les nombreux jeunes sortant de leur formation, 21 personnes intéressées et aptes à cette fonction. Personne ne le croira !

 

Les 100 jours de l’inaction de Mme Rochat

 

L’attitude de la conseillère d’Etat libérale Isabel Rochat nous désole. A la fois inactive en matière de sécurité, elle spolie les Genevois d’emplois qui lui reviennent et elle affaiblit profondément la confiance, valeur essentielle de notre République.

 

Ce matin une députée socialiste déclarai sur les ondes de Radio Cité : « Madame Rochat fait son « apprentissage » elle ne connait pas les procédures parlementaires (sic) ! www.radiocite.ch (Le 7-8 de Pascal Décaillet)

 

Dans les rues de Genève toujours autant de dealers, de faux mendiants, pas une semaine ne passe sans une nouvelle attaque à main armée

On assiste ainsi au triste naufrage des libéraux dans leur voie européenne, au point qu’ils ont décidé de s’auto-détruire prochainement.

 

Le MCG propose de sortir de cette voie sans issue, qui confine au suicide politique, social et économique. Face à la mondialisation rampante, qui a déjà fait des dégâts considérables, notamment lorsqu’un employé français d’une banque genevoise est allé fournir des listes de clients au ministre français de l’Economie, il convient de placer de solides garde-fous.

 

Le MCG demande le vote du PEUPLE sur ce sujet relevant de la sécurité intérieure

 

Ce texte de loi du MCG est également une protection pour le Citoyen. En effet, l’usage de la puissance publique est une limitation de la liberté individuelle qui est consentie pour que notre société fonctionne. Elle ne peut être accordée qu’à des personnes qui sont en total accord avec les valeurs de notre République, c’est-à-dire qui ont fait le pas et demandé la nationalité suisse.

 

Plus simplement, le MCG en appelle au bon sens. Mettons fin aux délires de la mondialisation à la sauce libérale, qui veut confier la sécurité intérieur en main étrangère et mélange allègrement l’engagement de frontaliers et l’aide sociale pour les résidents genevois!


 

Pour voir les critères d’engagement : http://domem.ge.ch/df/sef/sef.nsf/efbec18b76ff9f7cc1256ed...

 

Eric Stauffer

Président du Mouvement Citoyens Genevois

Site Internet : www.mcge.ch

MCG - Mouvement Citoyens Genevois

Case Postale 340

1211 Genève 17

18:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | |