25/09/2008

Vernier - Les Citoyens réagissent!

Courrier des lecteurs publiés ce jour 25 septembre 2008.

Le Mouvement Citoyens Genevois tient à vous remercier pour votre soutien.

Eric Stauffer
Président

-------------------------------------------------------------------------------------------

«Torchon» à Vernier
Aïre, 23 septembre. – La se maine dernière, les habitants de Vernier trouvaient dans leur boîte à lettres un tout ménage destiné à les prévenir de certaines dérives dont ils pourraient être victimes en les incitant à voter pour une al liance contre-nature des socia listes, radicaux, libéraux et verts.

A cette fin, ils ont extirpé quelques extraits, hors contexte, du mémoire du Tri bunal fédéral pour dénoncer les méthodes du candidat MCG, Thierry Cerutti.

Entre temps, le Parti radical s’est dis tancé de la démarche en dé nonçant, par voie de presse, ce torchon qui a été rédigé sans leur accord et qui n’est d’ailleurs pas signé. Seuls les logos des partis figurent en bas de page et semblent avoir été abusivement utilisés. La diffu­sion d’un tel document en dit long sur les craintes de cer tains quant à l’issue incertaine du scrutin et les chances réel les du candidat isolé. Je m’in terroge sur la légalité d’un tel procédé et je salue la réaction mesurée du principal concerné qui ne s’est pas rabaissé à une telle polémique indigne de nos élus en se contentant de re mettre les pendules à l’heure sur son blog.

Si nous pouvons ne pas être en accord avec certaines méthodes du MCG, il faut au moins reconnaître à ce mouvement la proximité avec la population et leur souci in fatigable de dénoncer les «ma gouilles » qui découragent les citoyens. Grâce à des gens comme eux, je reprends espoir et me résous à nouveau à assu rer mon devoir de citoyen en allant voter.
Pierre Jenni

-------------------------------------------------------------------------------------------

Affiches contre tracts
Nyon, 23 septembre. – Je suis sidérée de lire à nouveau des lettres et articles sur le MCG et en particulier sur Thierry Ce rutti. On reproche au candidat MCG de mettre trop d’affiches dans les immeubles et boîtes aux lettres. Depuis quand un candidat a des restrictions en matière de propagande électo rale et en quoi cela empêche t- il les autres candidats d’en faire autant?

Des tracts ont été déposés à Vernier bien en tendu leurs auteurs n’en assu ment pas le contenu puisqu’ils se cachent derrière des logos politiques, magnifique le cou rage. Quel genre de personne peut cautionner tant d’imbé cillité?

Tout ce battage est écoeurant il est difficile de comprendre un tel acharne ment, si ce n’est une volonté manifeste de nuire. Dommage qu’il n’existe pas un vaccin contre la bêtise. J’ai habité Ver nier pendant plus de 10 ans et me sens concernée par son avenir.

Je dirai donc à M. Cerutti: «Ne baissez pas les bras et bravo pour votre investisse ment. » Aux autres: «Réfléchis sez avant d’agir, on doit respec ter chacun, mais on est libre d’aimer qui on veut.» Vous êtes obnubilés pas vos sentiments personnels au point que vous en oubliez l’essentiel, le bien être de Vernier et de ses habi tants.
(…)
Marinette Froidevaux
-------------------------------------------------------------------------------------------

08:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

SIG le Mensonge d’Etat

SIG le Mensonge d’Etat

Les SIG ne disent pas la vérité !

Ils veulent faire croire que les genevois ont fait des économies sur les tarifs ! En réalité les citoyens se sont faits tondre comme des moutons !

Les zurichois (1,2 million de citoyens) paient la moitié de ce que paient les genevois ! Mais il est vrai qu’à Genève nous sommes dirigés par des visionnaires aveugles….

Le plus drôle réside dans le fait que les SIG (voir hier Léman Bleu) déclarent acheter l’électricité à EOS au prix coutant (mensonge !) alors qu’EOS va entrer en bourse ! Depuis quand une société, d’état de surcroit, qui ne fait pas de bénéfice en vendant au prix coutant est intéressante pour des spéculateurs en bourse ?!!!

Le président des SIG à dit dans le journal (Léman Bleu) les genevois bénéficierons jusqu'en 2015 de tarifs réduits, ce qu'il ne dit pas c'est que ces rabais (les tarifs réduits) sont pour rembourser le paiement de 100 millions de 2003!!! En réalité aucun rabais n'est à trouver ici, puisque les soi-disant rabais sont jusqu'à concurrence de 100 millions déjà payé! 

Cette affaire des 100 millions n’est de loin pas terminée, les citoyens ont le droit de savoir pourquoi ils paient si cher l’électricité !

La Revue de Presse du 24 septembre 2008

logo_ghi.gif

 

 

 

Les SIG ont-ils ouvert la porte à un mini-Enron? En accordant 100 millions de francs quasiment à fonds perdus à Electricité ouest suisse (EOS) en 2001, les SIG ont-ils pris un gros risque industriel? Un expert parle d’un système comparable à celui qui a provoqué la faillite du courtier en électricité américain Enron.

GHI en version PDF SIG_Mini_ENRON.pdf

logo.gifLes SIG justifient leur «prêt» à 100 millions 
ÉLECTRICITÉ 
L’entreprise publique rejette les accusations d’ Eric Stauffer.
MARC BRETTON 
Les Services Industriels
 (SIG) ont-ils «volé 100 millions aux Genevois» pour renflouer Energie Ouest Suisse (EOS)? Ont-ils rédigé des «faux bilans»? Le député MCG et administrateur des SIG, Eric Stauffer, l’affirme et a d’ailleurs alerté la Cour des comptes. Mais l’entreprise pu blique conteste. Pour répondre aux accusa tions, mais sans jamais nommer l’accusateur, son président, Daniel Mouchet, et son direc teur «finance et stratégie», Pierre Béguet, ont donné hier une conférence de presse. 


Le député Stauffer affirme que les SIG ont tenté de dissimuler un prêt de 100 millions à EOS en l’inscrivant dans une rubrique anodine. Votre réponse? 
Pierre Béguet. 
Il ne s’agissait pas d’un prêt, ni d’un investissement, il n’a donc pas à figurer au bilan.
Les dépenses ont été comptabilisées dans les budgets et les comptes sous la rubrique achat d’énergie avec une explication détaillée dans les annexes. L’ensemble a été visé par les autorités compétentes. En contrepartie, les actionnaires d’ EOS, dont les SIG, ont reçu un droit d’achat conditionnel au prix moyen de production, droit à faire valoir en fonction des prix du marché. 

A quoi devait servir cette contribution? 
Daniel Mouchet.
 A renflouer EOS, dont la faillite aurait été catastrophique. Comme les autres actionnaires, nous avons dû intervenir pour assainir cette entreprise qui se restructurait dans le cadre de la libéralisation du marché de l’énergie. 

Pourquoi ne pas avoir prélevé un intérêt sur la somme prêtée? 
PB.
 EOS était en difficulté, il s’agissait de l’aider, pas de la couler. 

En échange, les SIG ont reçu de l’énergie bon marché, qu’ils ont pu revendre. Qui en a profité? 
PB.
 Les consommateurs. Grâce à cette énergie bon marché et malgré la hausse des prix du marché, nous avons pu baisser nos tarifs de 220 millions de 2001 à 2007.

Pouvez-vous nous indiquer l’écart moyen entre les prix du marché de l’électricité et les prix que vous a facturés EOS entre 2001 et 2007?
 
DM.
 Sur cette période, la différence grosso modo est de 2 à 2,5 centimes. Nous aurions pu trouver de l’électricité moins chère sur le marché, notamment du nucléaire… 

La Cour des comptes a été saisie. Vous êtes inquiets? 
DM.
 Non. Il peut y avoir des débats d’école en matière de comptabilité, mais notre plan a été avalisé par les services financiers de cinq entreprises et par les cantons.

logo_lb.gif

emission_17.gifLe Journal

Présenté par : Denis Palma 

Invité(s) : Daniel Mouchet, président SIG 

Les actualités régionales du jour
Au sommaire: bilan police, SIG, fresque Chêne-Bougerie, rapport droit d'asile, centre commercial Thônex et convention Etat-Union des télécommunications.  

http://www.lemanbleu.ch/leman_bleu_archive_flv.php?new=true&filename=naxoo/2008/9/23/225-tj_23-09-2008_

 

emission_80.gifGenève à Chaud

Présenté par : Pascal Décaillet avec la collaboration de Laurent Keller 

Invité(s) : Michel Beguelin, ancien conseiller aux Etats PSS VD, Eric Stauffer, président MCG, Ivan Slatkine, député libéral, Jean-Charles Rielle, conseiller national PS GE, et François Garaï, rabbin communauté juive libérale 

Débat politique et citoyen 

http://www.lemanbleu.ch/leman_bleu_archive_flv.php?new=tr...

 

logo3_fr.jpg

Eric Stauffer restera aux SIG

«Nous n’allons pas demander la démission d’Eric Stauffer», a clairement affirmé mardi Daniel Mouchet.

1.jpg

Eric Stauffer persiste et signe. Le président du conseil d’administration (CA) des Services industriels (SIG) revenait sur les accusations lancées par le président du Mouvement Citoyens Genevois, membre du CA, au sujet d’un prêt de 100 millions de francs accordé à Energie Ouest Suisse (EOS) entre 2001 et 2004. «Versé en toute transparence, cet argent a permis d’assainir EOS, dont nous restons actionnaires. Jusqu’en 2007, la facture des Genevois a même pu être réduite de près de 220 millions», a précisé le patron, ravi du bon résultat de l’opération.

 

 

 

___________________________________________________________________________________

Si vous avez loupé le début:

logo_rsr_160x40.gif

 


logo_rsr_160x40.gif16 septembre 2008 Le SIG face aux scandales

 

Combien de temps le Conseil d'administration des Services industriels de Genève pourra-t-il faire face aux scandales révélés par Eric Stauffer ? Depuis qu'il a été nommé administrateur de cette régie publique, le député du Mouvement des citoyens genevois ne cesse de mettre à jour des pratiques peu orthodoxes au sein de cette entreprise. Par Bertrand Stämpfli.

 

 emission_80.gifGenève à Chaud du 15 septembre 2008

Présenté par : Pascal Décaillet avec la collaboration de Laurent Keller 

Invité(s) : Pierre Kunz, ancien député radical, François Gillet, président Commission enseignement Grand Conseil, Cardinal Georges Cottier, ancien théologien personnel de Jean-Paul II, et Ariane Dayer, rédactrice en chef Le Matin 

 

http://www.lemanbleu.ch/leman_bleu_archive_flv.php?new=tr...

07:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : sig, eos, robert cramer |  Facebook | | | |

23/09/2008

Electricité l'arnaque!

TELEGRAMME2.jpg
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MCG


Genève le 23 septembre 2008
Ce jour les Services Industriels de Genève ont fait une Conférence de Presse en essayant de justifier l’insoutenable !

SIG-Plus que jamais le MCG maintient sa position!

En effet les SIG ont justifié le paiement de 100 millions de franc à EOS entre 2001 et 2003 pour assainir EOS. Le prétexte était la libéralisation du marché de l’électricité qui, in fine, n’a pas eu lieu ! L’objectif annoncé était de ramener pour 2004 le coût de production d’EOS à 4cts/kw au lieu de 8cts/kw. Sans détailler les mécanismes de transfert des 100 millions par le truchement de factures émises par EOS, nous affirmons que cette façon de faire ressemble à s’y méprendre au cas ENRON dont les auteurs ont fini en prison.

Argumentaire des SIG ce jour:
Les SIG attestent que grâce au rabais (limité au montant nominal de 100 millions) consenti par EOS suite à son assainissement, les Genevois n’ont pas été frappé totalement par les hausses successives du prix du marché de l’électricité. Selon SIG ils ont fait économiser aux genevois, grâce à ces rabais entre 175 et 220 millions !

Pourquoi cet argument est faux ? Les SIG sont propriétaire avec d’autres entités publiques d’EOS. Entre 2001 et 2003 ils ont payés (les actionnaires) en sus de leurs investissements de plusieurs centaines de millions (capital de base + constructions des barrages) plus de 530 millions pour assainir EOS et obtenir un prix de production en dessous de 4cts/kw au lieu de 8cts/kw.

Mais, en lieu et place de faire bénéficier les usagers genevois de prix producteur (comme dans le canton de Zurich), prix qui est pleinement justifié par le fait que les SIG c’est-à-dire les genevois sont co-propriétaire des installations d’EOS. Les SIG profitant de la hausse massive des prix de l’électricité, à acquis cette dernière à EOS au prix du marché, en négociant un rabais qu’ils n’ont que partiellement répercuté sur les usagers genevois ! En expliquant sans vergogne ; Bravo au SIG d’avoir su négocier des rabais ! Alors que les SIG auraient dus faire bénéficier aux genevois le prix PRODUCTEUR comme dans le canton de Zurich!

En conclusion
Les SIG ont initialement financé la construction de barrage comme la grande Dixence avec l’argent des Genevois, les SIG ont financé EOS (capital de dotation) avec l’argent des Genevois, SIG à assaini EOS toujours avec l’argent des Genevois. Et aujourd’hui les SIG achètent l’électricité à EOS au prix du marché ! Chercher l’erreur !

De plus EOS est devenu EOS Holding qui fera prochainement sont entrée en bourse ! Le principe de « Service public » disparaitra pour le principe de « Rentabilité ». En effet, nous n’avons jamais vu en bourse une société qui n’engrange pas de bénéfice……

Résultat
Avec l’argent des genevois qui contraint d’acheter l’électricité par un monopole d’Etat au SIG, fera le beurre des spéculateurs boursier !

Pour nous une société d’Etat ne doit pas faire de bénéfice sur le dos des contribuables.
Une société d’Etat doit avoir des comptes équilibrés et transparent !

Nous comprenons mieux maintenant pourquoi les partis bourgeois tenaient tant à écarter les représentants du peuple des conseils d’administrations des régies publiques.

Pauvre Genève !


Eric Stauffer                             Claude Jeanneret
Président                        Député MCG, expert comptable

 

 

21:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |