13/04/2010

Informatique Police-Genève à la traine!

Logo_MCG.gif

COMMUNIQUE DE PRESSE

DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

 

 

Les bugs à répétition du Conseil d’Etat


 

L’informatique défaillante menace la police genevoise, des patrouilles en intervention se perdent !


 

800px-Logo-police-ge.jpgLe MCG dépose deux motions : l’une pour équiper d’informatique nomade les voitures de police ; l’autre pour permettre au Corps de police de gérer lui-même son service informatique, aujourd’hui défaillant et peu sûr.

 

L’Etat de Genève joue aux apprentis-sorciers. Le CTI (Centre des Technologies de l’Information) est incapable d’équiper les voitures de police de GPS (moyens techniques de géolocalisation). Alors que le police-car_1.jpgdernier modèle GPS coûte à peine 150 francs ! Cette négligence est insupportable et réduit dramatiquement gps_police_tracking.jpgl’efficacité de notre police, qui ne dispose pas du minimum en 2010. Certains policiers sont même obligés d’utiliser leur iPhone personnel pour trouver une rue ou un numéro de rue... Le MCG vient de déposer une motion réclamant que les voitures de police puissent disposer de GPS, ce qui est également appelé « informatique nomade ».

 

Ce grave retard démontre que la police devrait gérer en direct ses services informatiques. Actuellement, c’est un service extérieur, le CTI (Centre des technologies de l’information), qui en est chargé sous sa supervision. On ne compte plus les bugs, puisque même la cheffe de la police a vu ses données disparaître Perte-donnees.jpget s’est vue interdire l’accès au réseau, le fichier d’adresse de Mme Bonfanti est toujours égaré…

 

Il nous a été rapporté que la centrale police, qui dispose de données très sensibles, a été l’objet de nombreux problèmes. Ces derniers ont été gérés par des entreprises étrangères situées à l’étranger (technicien d’Aix en Provence, société Intergraph France), avec des informaticiens qui ne sont pas assermentés et ont des accès à des données que même certains hauts fonctionnaires de Police n’ont pas ! Des risques invraisemblables sont pris et sont délégués au CTI alors que la police devrait maîtriser ce domaine très sensible, ce qui n’est pas possible actuellement.

Perte_Disque_Dur.jpg

C’est pourquoi le MCG demande dans une motion que les services informatiques soient sortis du CTI et directement gérés par la police. Cette dernière disposerait des moyens libérés par le CTI et nécessaires à cette tâche fondamentale de l’Etat. Comme pour la santé les données Police sont ultra confidentielles, les HUG sont autonomes en terme informatique, pourquoi pas la Police !

 

Nous assistons actuellement à une politique complètement irresponsable, qui doit cesser. On ne peut pas laisser l’informatique de police, avec sa multitude de données confidentielles, partir dans la nature sans un contrôle réel.

 

L’Etat de Genève est devenu irresponsable, en jouant les délocalisations de données informatiques sensibles. Le MCG réclame un sursaut et une défense de nos données informatiques capitales pour chacun de nous !

 

La sécurité des Genevois est à ce prix.

Vidéo:

http://www.webtvgeneve.ch/video-geneve/stauffer-sen-prend...

 

Pour lire les Motions MCG

Final-MotionGPS-police.pdf

FInal-Motion-informatique-police-CTI.pdf

 

Eric Stauffer

Député et Président du MCG

 

Mauro Poggia

Député

 

Site Internet : www.mcge.ch

MCG - Mouvement Citoyens Genevois

Case Postale 340

1211 Genève 17

23:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | |