09/12/2009

Vidéo**Le président du MCG lâchement attaqué à la sortie du Conseil municipal d’Onex!

1762308246.jpg

Communiqué de presse

 

Le président du MCG lâchement attaqué à la sortie du Conseil municipal d’Onex, la Police municipale brille par son absence !

 

Démocratie menacée par quelques individus irresponsables

 

 

Lors de la séance du Conseil municipal d’Onex du 8 décembre 2009, l’assemblée s’est prononcée démocratiquement sur une de délibération du Conseil administratif concernant une augmentation de coefficient de construction dans la zone villa au chemin François Chavaz, pour un très petit nombre de logements, en réalité pour la construction de 4 villas. Par un vote extrêmement serré – 13 contre 11, avec une majorité formée du MCG, des socialistes d’un PDC et d’un Vert – contre les radicaux-libéraux et UDC, le projet de délibération autorisant la construction de 4 villas a été autorisé.

 

Dans le public, environ une quinzaine de riverains propriétaires de villas adjacentes à la parcelle en question ont, à la sortie du Conseil municipal, menacé le président du MCG, si bien qu’un policier qui était présent – Barbezat Stéphane (DI)  – a dû intervenir pour calmer les quelques surexcités qui n’acceptent pas un vote démocratique du Conseil municipal.

 

Ces quelques surexcités entouraient la voiture de l’épouse du président du MCG, de manière agressive et de façon assez lâche envers une femme. Aucun coup n’a été échangé, contrairement à certaines légendes urbaines reprises sans esprit critique par certains médias et part des propos mensonger du conseiller municipal (libéral) Yvan Zweifel. http://www.tdg.ch/geneve/politique/eric-stauffer-frappe-homme-suite-debat-municipal-onex-2009-12-08

 

Pour voir la vidéo :http://www.tdg.ch/geneve/actu/president-mcg-eric-stauffer...

 

Nous regrettons cependant que la Sécurité exercée par la police municipaleait brillé par son absence. Il est grave de s’en prendre à un élu dans l’exercice de ces fonction. C’est la violence scandaleuse de quelques ennemis de la démocratie soutenus par des partis politiques irresponsables qui soutiennent ces dangereuses agressions et privilégient les intérêts individuels relayées par le parti Libéral.

 

Le MCG déplore, une fois encore, qu’un conseiller municipal libéral défendant cette politique lamentable et lâche profère des propos mensongers à l’égard du MCG, une plainte sera déposée par le Président du MCG à son encontre.

 

Nous déplorons également le manque d’objectivité de certains médias présents, qui cautionnent les ennemis de la démocratie, attaquent les élus du peuple et s’en prennent lâchement au MCG.

 

 

Pascal Spuhler     Carlos Medeiros

Vice-Président du Mouvement Citoyens Genevois            Membre du Bureau Directeur

Site Internet : www.mcge.ch

12:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

06/12/2009

Vidéo**FR3-En Rhône-Alpes : «Frontaliers... nouveaux parias»

Eric Stauffer explique Genève en France.....


16:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook | | | |

04/12/2009

Nouvelle devise du Gouvernement : courage fuyons

1591797413.gif

Communiqué de presse

Nouvelle devise du Gouvernement : courage fuyons

images.jpg

Répartition des dicastères : le grand souk à la « Genferei »

L’intérêt personnel des conseillers d’Etat a primé sur l’intérêt général de la République.

Aujourd’hui, le Conseil d’Etat genevois vient de faire connaître la répartition des services entre ses sept membres. La nouvelle devise de ce Gouvernement, c’est courage fuyons !

Nous assistons à une scène pitoyable, puisque la nouvelle répartition des dicastères est comparable au grand souk de Marrakech : je te vends un service , tu m’en donnes un autre, et tu en as un troisième en cadeau.

Ce gouvernement est machiste et misogyne. Ils ont plumé la verte Michèle Kunzler, en lui démembrant ses services. La nouvelle libérale Isabelle Rochat se voit confier, par la lâcheté de ses colistiers,  la police, quand bien même le parti radical a basé l’intégralité de sa campagne avec un slogan : criminels en prison.Aujourd’hui, les citoyens ne peuvent qu’être témoins de la trahison de ce parti envers ses électeurs puisque, d’entrée de cause, ils n’assument pas ses promesses électorales. image.jpg

Certes, le suffrage universel tel qu’il est sorti des urnes le 15 novembre, est respecté ; il n’en demeure pas moins que la volonté populaire n’est pas respectée puisque le Mouvement Citoyens Genevois est arrivé premier parti du canton et qu’il n’aura aucun élu à l’exécutif. Quand bien même on trouve au Gouvernement les petits partis soutenus par de moins en moins d’électeurs (PDC 11 députés, radicaux 11 députés) face à un MCG qui se retrouve 2e parti du Grand Conseil ex-æquo avec 17 députés .

Les craintes du MCG sont malheureusement confirmées. Avant tout, nous constatons que l’Entente a fait montre de lâcheté en laissant à une nouvelle élue inexpérimentée, la libérale Isabelle Rochat, une tâche aussi lourde après avoir fait la promesse  de donner plus de sécurité aux Genevois. Il y a donc une couardise, de la part des anciens élus de droite qui n’ont pas daigné relever le défi.

Nous sommes très préoccupés par la mauvaise répartition des rôles, qui va nous conduire immanquablement à un mauvais gouvernement. Le fruit de ce marchandage va être payé par tous les habitants de ce canton.

C’est le signe que les Genevois auront un Conseil d’Etat faible qui ne pourra pas tenir ses promesses. Ainsi, au lieu d’avoir un département dévolu à la sécurité et aux services en lien directe, la libérale Isabelle Rochat aura un Département de la sécurité de la police et de l’environnement. Quant à la Verte Kunzler, en charge de l’Intérieur et de la Mobilité, elle reçoit la sécurité civile. Le PDC Pierre-François Unger, qui a déjà un département incohérent de l’économie et de la santé, on lui adjoint les affaires extérieures.

Ce marchandage indécent et cette mauvaise répartition des tâches, que le MCG a dénoncés et qu’il proposait d’abolir, sont donc encore accentués dans le présent Conseil d’Etat.  Ainsi, le rôle du Mouvement Citoyens Genevois va être encore plus important pour limiter la casse. Nous sommes prêts à nous battre au nom des Citoyens du canton.

Le MCG planche actuellement sur un projet de loi pour figer les départements, projet de loi qui pourrait être de type constitutionnel et soumis à votation populaire!

La gabegie ça SUFFIT !

 

Eric Stauffer

Président du Mouvement Citoyens Genevois

Site Internet : www.mcge.ch

07:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |