19/02/2010

Eric Stauffer se représente à la présidence du MCG

 

 

 

Logo_MCG.gif

COMMUNIQUE DE PRESSE

DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

Une équipe qui gagne !

Eric Stauffer se représente à la présidence du MCG

Jeudi 18 février, le Bureau directeur du MCG a demandé, sans opposition, à Eric Stauffer de prolonger d’un an son mandat de Président du Mouvement Citoyens Genevois.

 

2131077722.jpgEn deux ans, l’action d’Eric Stauffer à la présidence du mouvement a donné un élan déterminant. Sous sa présidence, le nombre de membres a plus que triplé ; le premier magistrat communal du MCG a été propulsé dans la deuxième commune du canton, Vernier ; quatre MCG ont été élus à la Constituante ; la députation du Grand Conseil est passée de 9 à 17 sièges en octobre 2009 plaçant le MCG 2ème parti du canton ex aequo avec les Verts.

C’est la plus forte progression politique enregistrée depuis l’après-guerre à Genève. Aucun président de parti ne peut se targuer d’un tel bilan.

 

Eric Stauffer, 45 ans, cofondateur du MCG, est devenu une figure emblématique de la politique genevoise et s’est imposé comme une personnalité charismatique, définitivement hors du sérail traditionnel des « politicards » genevois.

Il incarne à la fois la rigueur dans la gestion financière du parti et le développement du MCG puisque deux Mouvements Citoyens se sont créés à la fois sur Vaud et sur Neuchâtel. Le Mouvement des Citoyens est promis à un avenir fédéral !

 

Les municipales 2011 une échéance capitale pour le MCG

 

Sous l’impulsion du Président 16 sections communales ont été créées, réalisant un travail de fond indispensable à la progression du mouvement. Le MCG est devenu ces 2 dernières années une véritable machine de guerre électorale, avec comme priorité absolue : « Remettre le CITOYEN au centre du débat » !

En date du 11 octobre dernier le MCG est arrivé 1er parti du canton dans 22 communes sur 45, dans certaines d’entres elles le MCG à lui tout seul devance l’Entente et l’UDC réunies. L’objectif du Président est d’entrer dans l’exécutif de 7 communes dont la ville de Genève.

 

Eric Stauffer s’est donc imposé, aux yeux du Bureau directeur, comme la personne incontournable pour présider le MCG durant cette année capitale de préparation des élections municipales de 2011.

 

Eric Stauffer préparera également sa succession (avril 2011) dans les meilleures conditions, toujours pour rester dans cette dynamique gagnante.

 

Roger Golay

Vice-président MCG

 

Mauro Poggia

Membre du Bureau directeur du MCG

 

Site Internet : www.mcge.ch

MCG - Mouvement Citoyens Genevois

Case Postale 340

1211 Genève 17

10:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

17/02/2010

Le MCG réagit aux propos de Monsieur Kouchner : La France au pilori !

Logo_MCG.gifMCR-Logo.jpg

Communiqué de Presse


COUCHE NERFS EN CHARMEUR DE CROTAL

Le ministre français des affaires étrangères semble décidément bien étranger aux affaires du monde.

Par sa déclaration à la TSR M. Kouchner a montré d’une part son manque de maîtrise diplomatique et, d’autre part, son incurie juridique en oubliant que la Suisse est membre de Schengen, avec ce que cela implique de solidarité. M. Kouchner a repris le plus vilain des travers français, celui de l’égoïsme.

Mais il est vrai qu’en laissant le dictateur libyen ouvrir son camping dans les jardins de l’Elysée le résident de la République a montré le niveau de la soumission française aux intérêts pétroliers et non à l’éthique politique.

La France, qui pourtant brandit à chaque occasion le principe de précaution, est tétanisée face au commanditaire d’attentats qui ont pourtant causés la mort de plusieurs centaines de français et d’européens. Les familles des victimes de Tripoli apprécieront le grand écart de M. Kouchner.

Oser dire que la France serait prise en otage alors que ce sont deux Suisse qui sont retenus contre leur gré par le chef de la révolution libyenne montre que si M. Kouchner a oublié son serment d’Hippocrate c’est pour lui préférer celui d’hypocrite. La diplomatie française a malheureusement un bien mauvais médecin du monde pour s’occuper d’elle et l’Union européenne un clown comme porte parole pour s’exprimer en son nom.

Il est vrai aussi que, sur le plan intérieur, le gouvernement suisse demeure aux abonnés absents. Une telle déclaration imposait la convocation immédiate des deux ambassadeurs, celui de la France et celui de l’Union européenne et la publication d’une note de protestation pour dénoncer cet inadmissible violation des règles de solidarité qu’impose Schengen à ses signataires.

Les Citoyens suisses, sont depuis plus d’un an les otages de leurs propres gouvernants, dont la politique actuelle entraîne un délabrement très inquiétant du respect de la Suisse par ses partenaires, notre pays n’ayant plus d’amis.

Nous appelons les forces populaires à se mobiliser, lors des prochaines élections fédérales, pour défaire ces partis, alliés contre nature. Il appartient au Peuple de reprendre son destin en mains puisque ceux qui le gouvernent le conduisent à la catastrophe.


Eric Stauffer                                     Patrick-Etienne Dimier

Député au Grand Conseil                                                                   Constituant MCG

de la République et canton de Genève

Membre du Bureau du Grand Conseil

Président du Mouvement Citoyens Genevois

14:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : kouchner |  Facebook | | | |

14/02/2010

Le long champ de l'arrogance!

 

Logo_MCG.gif

COMMUNIQUE DE PRESSE

DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

Indemnités chômage + 120 jours

Le mépris du gouvernement envers les genevois sans-emploi et la démocratie !

 

 

Le MCG dénonce une politique destructrice qui frappe les résidents genevois.

 

Jeudi 11 février, avec l’appui des députés MCG, une résolution du parti Socialiste a été approuvée par la majorité du Grand Conseil (49 pour, 48 contre).

chomage.1251653133.jpg

Nous avons obtenu que le Parlement cantonal réclame le passage de 400 à 520 jours, pour l’indemnisation des chômeurs, ce qui permettra aux sans-emploi de traverser au mieux les difficultés actuelles dues à la conjoncture économique sur fond de crise et à l’afflux massif de frontaliers.

 

Coupant les cheveux en quatre, le conseiller d’Etat François Longchamp refuse d’augmenter de 120 jours cette durée d’indemnisation. Il veut se limiter à quelques mesures pour des catégories de chômeurs de plus de 50 ans. chomeur5jc1208936475.jpgLes jeunes diplômés sont les grands oubliés de la politique chaotique en matière de réinsertion ! Le chômage frappe de plus en plus de jeunes qui dès l’obtention de leur diplôme sont quasiment obligés de s’inscrire au chômage dans l’espoir de réaliser un stage tant il devient difficile de trouver un « premier » emploi.

 

Le MCG s’inquiète de l’arrogance exprimée par cette attitude. En effet, M. Longchamp, responsable genevois de la politique de l’emploi, refuse de s’aligner sur les cantons de Vaud, du Jura et de Neuchâtel, qui ont demandé à Berne d’étendre l’indemnisation du chômage de 400 à 520 jours pour faire face à la crise économique actuelle. Rappelons que Genève 139345.jpgdétient le plus haut taux de chômage de Suisse, ce qui démontre la nécessité de cette démarche.

Ce refus de suivre les cantons de Vaud, du Jura et de Neuchâtel démontre un certain mépris envers les chômeurs et leur famille qui sont confrontés à une grave crise économique. Le Gouvernement ne veut pas prolonger de 120 jours les indemnités pour les chômeurs de peur d’augmenter les statistiques et ainsi laisser apparaitre la vérité de l’échec de la politique de l’emploi menée par le Conseiller d’Etat.

 



Cette position est contraire à la politique défendue par le MCG qui réclame une vraie « cohésion sociale ». Il est important de ne pas laisser sur le bord du chemin les employés genevois. Au même moment, l’Etat de Genève emploie des travailleurs frontaliers qui sont préférés aux ressortissants locaux. Nous déplorons la politique de mondialisation anti-sociale et réactionnaire, qui est menée actuellement.

 

 

Eric Stauffer

Président du Mouvement Citoyens Genevois

 

17:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (27) |  Facebook | | | |