08/03/2010

démission de Salerno du CA !

Logo_MCG.gif

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les lois de la République bafouées

Le MCG réclame la démission de Salerno du conseil administratif de la ville de Genève !

Non aux apprentis illégaux et hors la loi !

Les lois de la République sont clairement bafouées par le PDC, qui vient de déposer en urgence une motion au Conseil municipal de la Ville de Genève. Il s’agit de favoriser des apprentis issue de l’émigration clandestine, qui évidement n’ont pas de permis de travail, au moment où de nombreux Suisses et étrangers légaux ne trouvent pas de place de formation.

Pour le MCG, l’engagement d’apprentis illégaux est tout bonnement impensable.

C’est avant tout une baffe gigantesque à notre Etat de droit. En effet, la Ville de Genève ne peut en aucun cas engager des employés travaillant au noir et montrer ainsi le mauvais exemple.

Le MCG est préoccupé qu’il ne se trouve aujourd’hui plus qu’une minorité pour défendre cette position, alors que les partis de droite ont choisi le laxisme envers les sans-papier.

Sommes nous devenu à Genève une ville d’exploiteur de la condition humaine ! Les sans papiers doivent être expulsés !

La Ville de Genève ne se contente pas d’engager des travailleurs frontaliers, elle veut maintenant ouvrir ses portes aux apprentis sans papier. La socialiste Sandrine Salerno ne défend plus Genève, en prônant l’illégalité elle perd la légitimité de son siège. Elle doit démissionner !

Au moment où le chômage fait des ravages, à l’heure où les jeunes ne trouvent pas de place d’apprentissage, nous ne pouvons que déplorer cette politique irresponsable de la Ville de Genève. Et nous nous inquiétons d’une attitude louvoyante, qui cause du tort autant aux étrangers légaux qu’aux citoyens suisses.

Au niveau fédéral, l’ambiguïté des partis radicaux et libéraux doit être soulignée. Par manque de courage, ils prêtent une oreille complaisante à la politique ambiguë du PDC, ce qui nous conduit directement à la catastrophe.

Retrouvons le sens de la Citoyenneté, en défendant les valeurs de la République genevoise ! Il ne peut être question de favoriser l’illégalité comme le réclament certains milieux. C’est la mort assurée de notre système républicain.

Eric Stauffer                                                             

Président du MCG

Carlos Medeiros

Président de la section MCG Ville de Genève

Site Internet : www.mcge.ch

MCG - Mouvement Citoyens Genevois

Case Postale 340

1211 Genève 17

16:57 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Carton Rouge à la TSR!

Lettre ouverte à la TSR adresée à Madame Corine Portier corine.portier@tsr.ch

Concerne : l’émission de Mise au Point de ce jour

Bonsoir,

Suite à votre émission les commentaires sont nombreux et pas très flatteurs pour vous et la TSR pour la manière dont vous avez traité l’information !

Messieurs Newton et L’Epée ont décidé de porter plainte pénale contre la TSR !

En ce qui me concerne je ne peux que déplorer la partialité de votre sujet, qui en réalité donne l’impression que le sujet était « Unité Populaire » en donnant en outre la parole à une personne présenté comme un journaliste « Gauche Hebdo » qui en réalité est membre actif du parti « Les Communistes » et fut candidat sur cette liste et qui présente le MCR ou le MCG comme un parti d’extrême droite, les faits Chère Madame démontre le contraire depuis 4 ans !

Mais il est vrai qu’un mouvement comme le notre qui dépasse le parti socialiste (15 sièges contre 17 pour le MCG) en à peine 4 ans doit être insupportable pour des journalistes à « sensibilité » de gauche ! Et c’est tellement plus simple de déclarer que le MCG ou le MCR sont à l’extrême droite !

Parmi la quarantaine de message reçu, je tiens à vous reproduire un bref passage de l’un d’eux :

«……. Ravi de voir que le MCG fait des émules hors de Genève, j'ai suivi avec intérêt mise au point et ai pu constater à quel point la TSR a rapidement bifurqué de l'extension du MC vers la personnalité des responsables des sections nouvellement créées, afin de discréditer l'ensemble du mouvement et son action. Pratique certes commune à tous les organes gouvernementaux quand un nouvel élément politique émerge…….. »

De plus comme je l’ai dit lors du direct vous avez manipuler mes paroles au montage de votre sujet ! C’est inadmissible ! Le MCR réserve ces droits.

Facile la critique ! Mais à propos une question demeure : avez-vous dans vos archives un mouvement qui après seulement 4 ans ….. peut afficher une telle progression ?

Lu sur un blog de la Tribune de Genève :

http://postluxtenebras.blog.tdg.ch/archive/2010/03/07/mis...

MISE AU POINT

La TSR a produit l'une de ses plus pitoyables émissions depuis fort longtemps hier soir sous la houlette de la houleuse Mme Portier qui n'a pas été celui du bon goût, laissant la porte ouverte à toutes les dérives auxquelles une télévision de service publique ne peut en acun cas se livrer.

Je connaissais la médicacratie dénoncée par de Closet voilà la médiocratie télévisuelle.

Dans une premier dérapage la présentatrice, on ne peut parler de journaliste à un tel niveau, Mme Portier a cru bon de questionner Juliette Binoche, son invitée, sur l'affaire Polanski de la façon la moins professionnelle et la plus scélérate qui soit, mettant son invitée dans un embarras manifeste et perceptible. Je ne suis d'ailleurs pas le seul à l'avoir relevé puisqu'un autre téléspectateur lui a fait la remarque par SMS interposé.

Mais le sommet aura été atteint avec la présentation du reportage sur le Mouvement Citoyen Romand. Une telle production dont l'axe était exclusivement à  charge constitue de la désinformation partisane, donc inadmissible de la part d'un média public financé par de l'argent public.

Il ne fallait donc pas s'attendre à ce que l'entretien d'Eric Stauffer soit neutre. Même s'il hérisse toute la gauche caviar qui tient en otage la rédaction de la TSR, ce n'est pas une raison suffisante pour se comporter de la sorte.

Tout comme M. Stauffer je réprouve toutes les formes de racisme et de xénophobie. La lutte contre l'exclusion de personnes légalement établies à Genève de postes de travail, dans la fonction publique, au profit d'étrangers domiciliés à l'étranger n'étant, par nature, ni de la xénophobie ni du racisme, mais relevant de la défense de nos concitoyens les plus modestes. Ceux-là même que la gauche hupée du microcosme genevois qui préfère les villas aux quartiers populaires et les appartements des caisses de pensions publiques aux loyers libres du marché, oublie et méprise du haut des fonctions fort bien rémunérées qu'elle occupe (400'000 pour un mi-temps!) et que le MCG dénonce.

Les deux personnes présentées dans le reportage ont démissionné des clubs auxquels elles appartenaient. Cela a été répété et le fait que le site internet ne le mentionne pas n'est certainement pas une preuve de mensonge. Croire cela ramène l'impartialité au rang de faire valoir.

Il en va de certains médias comme des courtisans, ils marchent proches des puissants pour mieux en abuser et faire croire au bon peuple qu'ils se préoccupent de lui!

__________________________________________________

Cordialement,

Eric Stauffer

Président

MCR-Logo.jpg

Site Internet : www.mouvement-citoyens-romand.ch

MCR - Mouvement Citoyens Romand

Eric Stauffer, Président

Case Postale 340

1211 Genève 17

00:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook | | | |

21/02/2010

Consommer de l’énergie renouvelable est un devoir pour l’Etat !

Logo_MCG.gif

Projet de loi du MCG

Que chaque ampoule, chaque ordinateur, à l’Etat de Genève, fonctionnent avec de l’électricité, provenant d’une source renouvelable : tel est le projet de loi que vient de déposer le groupe MCG au Grand Conseil.

 

Nous demandons que « les bâtiments des collectivités et établissements de droit public ne puissent utiliser que des approvisionnements issus de l’énergie renouvelable non fossile pour leur consommation d’électricité ».

 

panneaux_solaires.jpgPour le Mouvement Citoyens Genevois, la défense de l’environnement doit passer par des actes concrets. C’est pourquoi nous demandons cet engagement fort à l’Etat de Genève, afin que l’électricité consommée ne provienne que de sources renouvelables.

 

Dixence2.jpgCe projet de loi prévoit également un encouragement plus général en faveur de cette électricité issue d’un approvisionnement en énergie propre : « Le canton et les communes encouragent une consommation électrique, rationnelle et respectueuse de l’environnement basée sur des approvisionnements issus de l’énergie renouvelable et non fossile. »

 

L’énergie renouvelable est un don du ciel, elle est le bien le plus précieux que la nature nous a donné, il nous appartient de tout entreprendre pour remplacer l’énergie fossile afin de préserver la qualité de vie des générations futures. Une grande impulsion pour l’énergie solaire en particulier est attendu. De nombreux particuliers font un effort, le canton doit devenir leader sur ce thème.

 

premiere_reunion_du_comite_local_de_suivi_eolien.jpgEn utilisant une source d’électricité renouvelable comme le propose les Services Industriels de Genève (SIG Vitale Vert), on peut ainsi choisir de n’utiliser que des énergies propre. Il s’agit de l’hydraulique (barrages) mais aussi des éoliennes, du solaire ou de la biomasse et bientôt de la géothermie.

 

Avec le projet de loi d’avant garde du MCG, les bâtiments des collectivités et établissements de droit public ne pourront utiliser que de l’électricité provenant d’une source renouvelable et non fossile.

 

Le MCG estime que les paroles sont aujourd’hui insuffisantes il faut passer aux actes !

 

Extrait du Projet de loi :

Energie verte : un devoir pour l’Etat !

Eliminons la consommation d’énergie d’origine fossile !

 

Loi sur l’énergie
(LEn) L 2 30

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève
décrète ce qui suit :

Article 1

Chapitre III Mesures d’économies

Energies renouvelables

 

Art. 19 Encouragement aux économies et à la consommation d’énergie renouvelable  (nouveau)

1 Le canton et les communes encouragent une consommation électrique, rationnelle et respectueuse de l’environnement basée sur des approvisionnements issus de l’énergie renouvelable et non fossile. Ils favorisent la diversification énergétique, la recherche, l’essai et l’application des énergies renouvelables.

2 Les bâtiments des collectivités et établissements de droit public ne peuvent utiliser que des approvisionnements issus de l’énergie renouvelable non fossile pour leur consommation d’électricité.

Article 2

La présente loi entre en vigueur dès sa promulgation dans la feuille d’Avis Officielle.

 

Le Projet de loi en entier

 

Eric Stauffer

Président du Mouvement Citoyens Genevois                           

 

Florian Gander

Député et membre de la Commission de l’Energie


Site Internet : www.mcge.ch

MCG - Mouvement Citoyens Genevois

Case Postale 340

1211 Genève 17

13:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | | |