29/06/2008

Constituante: République de Genève!

cuirass.jpgHistoire de s'en rappeler: " En 1602, le duc de Savoie Charles-Emmanuel tente une attaque nocturne contre Genève. Cette "Escalade", comme on l'appelle, échoue; sa commémoration, les 11-12 décembre, est la principale fête patriotique des Genevois.

 

Rousseau naît à Genève en 1712 et Voltaire y vit de 1755 à 1778. Mais la cité est déchirée par des troubles civils qui opposent classes et partis.

 

La révolution genevoise de 1792 détruit le gouvernement aristocratique de l'Ancien Régime et proclame l'égalité politique.

 

 

 

3995.jpgEn 1798, Genève est annexée par la France et devient le chef-lieu du département du Léman. La défaite des armées napoléoniennes lui rend sa liberté le 31 décembre 1813.

 

 

 

170px-20_geneve_francs.jpgLes magistrats de la République demandent son entrée dans la Confédération suisse, obtenue définitivement en 1815.

 

La révolution de 1841

 

Révolution_Geneve.jpgLa mise à mort du régime conservateur s'opéra en deux phases. En novembre 1841, une émeute tumultueuse autour de l'Hôtel de Ville a pour conséquence l'agonie du régime instauré en 1814 et l'élection d'une assemblée constituante.

 

James Fazy renverse le gouvernement de la Restauration et établit la constitution de 1842 qui adopte le suffrage universel masculin, rétablissant, « la souveraineté du peuple». La constitution de 1842 régit encore le canton en 2008."

 

 

 

Ce mardi le MOUVEMENT CITOYEN GENEVOIS a présenté le MOUVEMENT CHANGER GENEVE qui sera chargé de conduire la liste MCG à la Constituante en octobre 2008. Ce Mouvement n’a qu’un seul but présenter une liste à la Constituante qui sera dissoute aussitôt après la votation sur le nouvelle constitution.

Le président du MOUVEMENT CHANGER GENEVE, Me Patrick-Etienne DIMIER, a fait des propositions aussi novatrices qu’inattendues. Notamment  l’instauration d’un système bicaméral avec une Grand Conseil élu à la proportionnelle et une Chambre des Communes représentant l’ensemble des municipalités genevoise, chacune ayant un siège.

Un accroissement de la protection de la sphère privée en inscrivant le secret bancaire parmi les données protégées, l’indépendance de la justice, le renforcement des droits politiques des citoyens en introduisant l’initiative destitutive.

Cette liste est résolument ouvert sur la Cité et la société civile ce qui explique la forte présence de personnalités sans 200px-Flag-ch-geneve.pngaucune appartenance politique aux côtés de militants du Mouvement Citoyens Genevois.

Le slogan de cette liste  est : « CHANGER GENEVE » Le principe fondateur d’une démocratie directe est la garantie donnée au Peuple de pouvoir s’autodéterminer.

C’est pourquoi les élus MCG proposeront d’inscrire dans la future Constitution le droit à l’autodétermination des Genevois.

L’un des problèmes qui perturbe le fonctionnement des Institutions est le déséquilibre entre la Ville de Genève et le Canton. Plusieurs solutions été avancées, allant jusqu’à vouloir fusionner ville et Canton, formule qui achèverait l’écrasement des Communes. Tout au contraire l’idée du bicaméralisme est de nature à rééquilibrer l’influence de la Ville de Genève d’une part et d’autre part à redonner voix au chapitre aux 45 communes qui composent Genève.  

Avec ses première proposition le MOUVEMENT CHANGER GENEVE ouvre clairement la voie à des réformes structurelles innovantes qui répondent au plébiscite des Genevois pour la refonte de leur Constitution.

logo.jpg

Il est essentiel qu’un vrai débat s’instaure dès à présent en mettant en présence, aussi souvent que faire se peut, les différentes thèses affronteront le suffrage universelle en octobre prochain. Eteindre ce débat en n’en faisant pas état, reviendrait à trahir la démocratie !

 

 

Eric Stauffer

Président du Mouvement Citoyens Genevois

22:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (47) |  Facebook | | |