06/10/2008

LE TANDEM « WEISS-MULLER » CONFOND LA SANTE DE VOS ENFANTS ET LE LIVRE DE LA JUNGLE

Communiqué de Presse du MCG Hôpital des Enfants ; la sécurité n’est plus assurée !

Réaction au propos inacceptable du député Libéral Pierre Weiss sur les ondes de la RSR « Forum » du 5 octobre 2008.

LE TANDEM « WEISS-MULLER » CONFOND LA SANTE DE VOS ENFANTS ET LE LIVRE DE LA JUNGLE

Le MCG a soulevé une question épineuse qui touche, cette fois-ci, l’honnêteté politique. Ce que les libéraux appellent habituellement la nouvelle gouvernance.

En 2006 le Mouvement Citoyens Genevois a déjà découvert la situation chaotique qui régnait dans plusieurs départements de la pédiatrie. Il sied de souligner que la structure de la pédiatrie date des années 1950, que la tuyauterie est en plomb et qu’il n’est pas impossible que de l’amiante soit découvert dans les constructions. Les députés MCG ont signé la motion 1699 qui a conduit à l’ouverture d’un crédit d’étude (PL 9804). Cette étude a été réalisée et les visites de la Commission parlementaire des travaux ont convaincu tout le monde de l’urgente nécessité de ces travaux.

Suite aux engagements clairs du Conseil d’Etat et l’ouverture d’un poste au budget le MCG a accepté, dans le but d’accélérer le processus, de retirer sa motion parlementaire.

Aujourd’hui, certainement pour tenter de tirer d’affaire son collègue de parti, le conseiller d’Etat Marc Muller, le député Pierre Weiss a motivé ce énième report des travaux par le fait que l’hôpital des enfants n’est pas une priorité pour le gouvernement, quand bien même les fonds sont là puisqu’il y a la ligne budgétaire !

Même si les libéraux sont plus habitués à vivre dans la jungle de la finance, dont on constate les ravages, une telle affirmation est tout simplement ahurissante de cynisme et d’arrogance.

Elle montre, en outre, le peu de cas que font les libéraux de l’éthique dans la gouvernance qu’ils prônent, lorsqu’il s’agit de démanteler le service public pour le confier à la rapacité des froids calculateurs de leurs amis.

Le MCG donne acte tant à Messieurs Weiss et Muller qu’au parti libéral de leur mépris de la parole donnée, en particulier lorsqu’il s’agit de la santé d’enfants lourdement atteints dans leur santé et dont les familles sont déjà suffisamment traumatisées sans qu’elles aient, en plus, à subir la froideur des priorisassions du grand capital qui, il est vrai, ne peut se satisfaire de la générosité du cœur puisqu’il n’en a pas.

Eric Stauffer Roger Golay

Président                                    Vice Président et Chef de groupe parlementaire

11:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | | |