10/10/2008

Citoyens OUVREZ LES YEUX!

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MCG

Après les subprime, les « prêts sous-marin »

.

Nouveau scandale aux SIG : un cadeau indécent de 74 millions de francs à Gaznat

.

Un nouveau scandale vient d’être découvert aux SIG. Suite au prêt déguisé de 100 millions de francs à la nébuleuse EOS, nous apprenons qu’un autre « cadeau » de 74 millions de francs a été octroyé à une autre nébuleuse, Gaznat. C’est le Conseil d’Etat qui fait cette révélation fracassante en répondant à une interpellation du député MCG Eric Stauffer (IUE 622-A, voir document joint):

.

« Tout comme EOS, Gaznat a fait l'objet d'un plan d'assainissement de la part de ses actionnaires. L'engagement actualisé des SIG envers Gaznat se montait, à fin 2000, à 74 millions de francs et, à fin 2007, à 35 millions de francs. »

.

Au moment où l’autorité cantonale retire 180 francs aux retraités OCPA, refuse de rénover l’hôpital des enfants qui se trouve dans un état délabré, prétend manquer de moyens financiers, des cadeaux à la hauteur de 174 millions de francs à des CONSTELLATIONS financières digne d’Enron relèvent de l’indécence et du scandale politique.

.

Le 19 septembre 2008, le député MCG Eric Stauffer a posé une question écrite au Gouvernement genevois (IUE 622a, voir annexe) en lui demandant une réponse complète ; « Combien, et pour quel montant, existe-t-il d’engagements « hors budget ou hors bilan » ou de paiements fournisseurs d’avances aux SIG, et qui en sont les bénéficiaires ? »

.

Le Conseil d’Etat  reconnaît que SIG, en plus des 100 millions donnés à EOS,  a délesté sa trésorerie de 74 millions supplémentaires en faveur de GAZNAT (fournisseur exclusif de gaz  pour les SIG). Le système totalement opaque et anti-démocratique a été utilisé par SIG avec l’accord du ministre de tutelle. En d’autres termes, SIG s’est départi de 174'000'000 (cent septante quatre millions) sans le moindre centime d’intérêts pour une durée allant de 15 à 30 ans soit  une perte d’intérêts de plus de 90 millions sur 15 ans (taux 3,69%) par année, sans le moindre contrôle extérieur autre que le blanc seing du ministre de tutelle.

.

Il faut savoir que dans le même temps, SIG a dû emprunter 500'000'000 (cinq cent millions) auprès de 2 banques (France et Autriche) à un taux moyen de 3,69%. C’est le même genre de gestion par les banquiers qui aujourd’hui conduit l’économie mondiale au bord du gouffre. Il est inadmissible qu’une entreprise d’utilité publique occulte ses bénéfices alors que l’Etat peine à boucler son budget. 

.

C’est d’autant plus incompréhensible que ce gouvernement est majoritairement de gauche et que ces manipulations comptables le contraignent à opérer des coupes sévères dans le secteur social. Cette situation est scandaleuse car les Genevois sont forcés et contraints d’acheter toutes leurs énergies à une entreprise monopolistique qui abuse manifestement de cette situation.

.

Les citoyens sont pris en otage par un monopole d’Etat, parce que le gouvernement instaure des taxes et autres impôts déguisés, sans passer par le contrôle démocratique du Souverain. Ainsi, on viole les droits les plus fondamentaux du Peuple !

.

LES BANQUIERS AMERICAINS ONT INVENTE LES SUBPRIMES, LE GOUVERNEMENT GENEVOIS CREE LES PRETS SOUS-MARINS, METHODE DIFFERENTE MEME RESULTAT : LES CITOYENS SONT LES DINDONS DE LA FARCE

.

Pour lire la réponse du Gouvernement: IUE00622A.pdf

.

Claude Jeanneret                       

Député MCG, Commission des Finances et Contrôle de Gestion          

Pascal Spuhler

Vice- Président du Mouvement Citoyens Genevois

17:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | |