13/03/2009

Les allocations familiales ne seront pas revues à la hausse à Genève

rejet | Les familles genevoises ne bénéficieront pas d'allocations plus généreuses. Le Grand Conseil a refusé jeudi soir d'entrer en matière sur un projet de loi qui aurait porté l'aide financière pour chaque naissance de 1000 à 1200 francs.

 




ATS | 12.03.2009 | 19:48

Le projet prévoyait aussi de faire passer le subside mensuel pour les jeunes en formation de 250 à 300 francs. Seuls le Parti socialiste et le Mouvement Citoyens genevois (MCG) ont milité en faveur du projet de loi, déposé fin 2000 par l'Alliance de gauche aujourd'hui disparue du parlement.
 
Tous les autres partis ont rappelé que le régime des allocations familiales a déjà été modifié il y a quelques mois. En septembre, le parlement a en effet adopté un projet du Conseil d'Etat qui a légèrement augmenté les subsides, surtout à partir du troisième enfant.
 
Rapporteur de minorité, le MCG Eric Stauffer a relevé qu'une aide supplémentaire aurait été bienvenue pour nombre de familles paupérisées. Le débat a déjà eu lieu, ont rétorqué les orateurs libéraux et l'UDC. En période de crise, il serait aussi malvenu d'accabler les entreprises en leur faisant payer davantage d'allocations.
 
Au final, le projet de loi a été renvoyé aux oubliettes par 58 voix contre 18 et 3 abstentions.

08:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |