18/09/2009

Douane de Moillesulaz: Affiches MCG

LOGO_MCG.gif

Communiqué de Presse du MCG

#présidence 144/09

 

Affiches MCG placardées à la douane de Moillesulaz

 

Le Mouvement Citoyens Genevois a pris connaissance, en le regrettant, du fait que des affiches élaborées dans le cadre de la campagne en vue de l'élection au Grand Conseil, et exprimant sa volonté de donner la priorité, en matière d'emploi, aux résidents du Canton de Genève, avaient été placardées au poste de douane de Moillesulaz.

 

Affiche_2_F4_WEB.jpgD'après les derniers renseignements obtenus, il ne s'agit pas d'affiches officielles du parti, mais d'affiches tirées, sur une imprimante privée, par un particulier, qui n'est pas membre du MCG.

 

Nous ne pouvons que déplorer que des locaux de l'administration fédérale aient été utilisés pour faire passer un message politique, bien que partagé par une partie toujours croissante de la population de Genève.

 

Cette démarche s'explique très certainement par le vécu personnel de l'auteur de ce geste, ce que l'enquête déterminera.

 

Le MCG saisit cette occasion pour déplorer, non seulement l'usage malveillant que ses adversaires politiques tentent de faire de cet incident, mais également, la déformation systématique de son message en matière de politique de l'emploi. Il est ici fermement rappelé que le MCG n'entend en aucun cas s'en prendre aux travailleurs frontaliers eux-mêmes, lesquels contribuent largement à la vie économique, sociale et culturelle de Genève, et auxquels nous serions bien malvenus de reprocher d'améliorer leurs conditions de vie en profitant du marché du travail du Canton.

 

Le MCG reproche par contre aux autorités politiques, fédérales d'abord,  d'avoir voulu ignorer les conditions spécifiques des cantons frontaliers, et cantonales ensuite, de ne rien faire afin d'inciter les entreprises locales à donner la priorité au marché genevois et national, et, pire encore, de continuer, en leur qualité d'employeur, à engager au sein de l'administration des travailleurs frontaliers non suisses, sans même chercher si, parmi les demandeurs d'emploi, des résidents pourraient correspondre au profil du poste.

 

Le MCG espère, une fois pour toutes, que son message sera retranscrit fidèlement par les médias, afin de mettre un terme aux accusations scandaleuses dont il fait l'objet depuis trop longtemps. Il suffit de s'attarder sur l'origine nationale des 63 candidats du MCG au Grand Conseil pour constater que notre mouvement n'est en aucune manière porteur d'un message xénophobe et qu'il s'y opposera toujours avec la plus grande énergie.

 

NOTRE SLOGAN :"FRONTALIERS ASSEZ" et non "FRONTALIERS DEHORS" !

 

 

Eric Stauffer

Président du Mouvement Citoyens Genevois

09:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (37) |  Facebook | | |