21/11/2007

L'entente en perte de vitesse fait sa crise!

MCG

 

Communiqué de Presse du MCG

.

Le MCG tient à souligner que la raison fondamentale de sa présence au Parlement cantonal et dans les villes de Vernier, de Lancy et d’Onex, est le ras-le-bol d’une grande partie de citoyennes et citoyens Genevois face aux agissements des partis qui détiennent tous les pouvoirs et en abusent.

.
Le MCG rappelle à ses adversaires que le devoir des députés est de servir le Souverain et non pas des intérêts privés. C’est tout le sens de l’article 1 al.2 de la Constitution genevoise.
.

La croisade du MCG, et notamment celle du député Stauffer ne vise rien de moins que d’empêcher la majorité bourgeoise du Grand Conseil de priver les Genevois d’une représentation juste et équilibrée des contribuables dans les entreprises publiques telles que les TPG, l’aéroport, les SIG, les HUG pour ne citer que les principales.
.

C’est grâce à l’action du MCG conduite par le député Stauffer, que l’affaire des salaires et autres bonus illicites, couvert par les partis bourgeois depuis des nombreuses années, a été mise à jour.
.

En ce qui concerne les plaintes pénales évoquées par l’un des journalistes de la presse écrite, le MCG tient à rappeler que le député Stauffer n’a fait l’objet que d’une seule plainte pénale relative à son mandat politique. Celle de l’ex-conseillère d’Etat Micheline Spoerri dans l’affaire, dénoncée par notre collègue, de la destruction de plusieurs dizaines de milliers d’amendes d’ordre de frontaliers, sur ses instructions. Cette plainte, qui n’avait aucun fondement juridique et a été démentie par les faits qui ont donné raison au député Stauffer. Elle a été classée.
.

Quant à la séance du Grand Conseil de vendredi dernier, le député Stauffer n’est pas le seul à avoir mené le combat pour défendre les intérêts publics, il a été accompagné, en plus de ses pairs, par des députés socialistes. Très courageux, ils n’ont pas fléchit lorsqu’il s’est agit de mener ce combat juste contre les défenseurs d’une gestion opaque des entreprises publiques.
.

Le MCG tient à remercier ces députés et tous ceux qui à gauche, conscients des vrais enjeux de cette votation, l’ont soutenu.
Personne n’est dupe lorsque l’Entente bourgeoise crie au déni démocratique c’est pour cacher, maladroitement, son propre hold-up du contrôle démocratique des entreprises publiques.
.

Au même titre que ce n’est pas celui qui écrit le livre qui est condamnable mais celui qui le brûle, ce ne sont pas ces valeureux députés qui sont à blâmer, mais ceux qui ont craché au visage de la démocratie en buvant du champagne, en lisant le journal et surtout en coupant volontairement l’éclairage du Grand Conseil.
Les militants du MCG nous demandent de dire publiquement qu’ils sont heureux de voir que leurs députés mènent le combat qu’ils ont annoncé contre l’arrogance d’une Entente, faite de briques et de broque, et dont le seul but est de préserver des privilèges.
.

ROGER GOLAY                                                                  GEORGES JOST
Député                                                                              Président du MCG
Chef de Groupe parlementaire MCG                            

________________________________________________________________

 

RSR
.
 

 

Le face à face Eric Stauffer / Michel Halpérin Radio Suisse Romande

.

Forum du 21 novembre 2007 18h45

.

Sélectionner ;Radio
E. Stauffer, l'élu qui dérange à Genève

Vendredi dernier au Grand conseil genevois, les 67 interventions du député du Mouvement citoyen genevois Eric Stauffer ont exaspéré ses collègues et bloqué l'avancement des travaux parlementaires. Débat entre Eric Stauffer, député du MCG, et Michel Halpérin, député libéral.

http://info.rsr.ch/fr/rsr.html?siteSect=201&playerMode=no...=

 

16:34 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (25) |  Facebook | | |