29/11/2007

Séance du Grand Conseil....viva les Bananas!

Et ils veulent prêcher la bonne gouvernance !!!!

.

Le comportement de certains députés de l’entente doit être sanctionné !

.

Si un député du Mouvement Citoyens Genevois avait fait le quart de la moitié, il aurait été suspendu séance tenante !
.
La présidence du Grand Conseil accusée de partialité, de complaisance !
.
Le MCG a déposé une plainte auprès du Grand Conseil demandant que ceux qui ont fait des doigts d’honneur, et tenu des propos contraire à l’honneur…..
.
Genève République démocratique ou bananière ?

En 2005 lors de l'élection du parlement voici une des affiches que le MCG avait crée:

.

Balai

Citoyens debout! La fatalité n'existe que chez les résignés!
..


_______________________________________________
Article de la Tribune de Genève du 29 nov. 07, sous la plume de Frédéric Julliard ;

.
Chahut au Grand Conseil: le MCG réclame une enquête

.
Le parti accuse la présidente du parlement d’avoir laissé les débats dégénérer.
.

La séance calamiteuse vécue par le Grand Conseil le 16 no­vembre laisse des traces. Vacarme, insultes, élus qui boi­vent du champagne en pleine séance: le comportement des députés indigne le Mouvement Citoyens genevois (la Tribune du 20 novembre).
.
Le MCG a écrit hier à la présidente du Grand Conseil, la socialiste Loly Bolay, pour lui demander d’ouvrir une enquête sur ces débordements.
.
Ce soir-là, le parlement était censé voter sur la gouvernance des Services Industriels. Mais la gauche et le MCG ont déposé 67 amendements. Le député MCG Eric Stauffer a monopolisé la parole pendant plusieurs heu­res, suscitant la colère d’une partie du parlement, qui a répli­qué par un chahut presque ininterrompu. La droite accuse le MCG d’avoir abusé de son temps de parole pour bloquer les débats et empêcher le vote.
.
Dans sa lettre à Loly Bolay, le chef du groupe MCG, Roger Golay, réplique que son parti n’a fait que respecter le règle­ment du Grand Conseil. «Mais certains députés sont descen­dus très bas», injuriant Eric Stauffer et coupant l’électricité, «acte véritablement antidémo­cratique », dénonce le MCG.


.
«Vous n’avez pas réagi»
Le parti demande à Loly Bolay de sanctionner les fautifs. Au passage, le MCG attaque sans ménagement la présidente du parlement: «Vous avez toléré des mots obscènes sans réagir. Pourtant, le règlement vous donnait le droit d’intervenir et vous n’avez rien fait.» Loly Bolay s’avoue «très éton­née » par les critiques du MCG. «Avant le débat, j’ai essayé de trouver des solutions avec les différents groupes pour que la séance se déroule bien.
.
Je suis vraiment surprise par cette let­tre. Je vais en discuter avec le bureau du Grand Conseil, qui décidera de la suite à lui donner.» 

 

07:14 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (31) |  Facebook | | |