30/01/2008

Crise au sommet du gouvernement?

«Sans réponse, j’ai dû sonner l’alarme!»

.

Tribune de Genève du 30 janvier 2008

.

Le député du Mouvement citoyens genevois (MCG) Eric Stauffer le revendique: c’est lui qui a «actionné» la Cour des comptes pour qu’elle mette à plat les rémunérations des entreprises publiques.
.

Le fait que la Cour affirme aussi avoir eu la même idée au même moment ne gâche pas son plaisir.

.

Eric Stauffer, pourquoi avez-vous saisi la Cour des comptes l’été dernier?
Parce que je posais des questions au sein du conseil d’administration des SIG, dont je suis membre, et que je n’obtenais pas de réponses. J’ai dû sonner l’alarme! Je soupçonnais que les rémunérations des cadres des SIG, du personnel et du président n’étaient pas en règle.
Il est possible que le rapport de la Cour me donne raison. J’observe toutefois que le Conseil d’Etat, en décembre, a modifié ses pratiques sur ce qui concerne la rémunération du président des SIG: il me donne donc lui aussi raison!

.

A lire le rapport consacré aux SIG, le ministre de tutelle Robert Cramer n’aurait pas tenu au courant le Conseil d’Etat de certaines décisions de rémunération. Votre avis?
J’ai toujours dit que Robert Cramer avait outrepassé ses droits. Si le rapport l’affirme, je partage son analyse. Mais pour moi, la question de fond est celle de la différence de salaires entre l’Etat et les entreprises publiques.
Il n’est pas normal qu’un fonctionnaire attende vingt-deux ans avant de toucher un 13e salaire et que le personnel des SIG soit infiniment mieux traité.
(mbn)

.

________________________________________________________________

Repetita du Blog que j'ai écrit le 1er décembre 2007

http://promcg.blog.tdg.ch/general/acta-est-fabula-alea-ja...

....

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto

 

.

Vu l'incurie de certains à bien vouloir répondre au modeste député que je suis, j'ai saisi la Cour des Comptes à titre individuel.

.

La Cour des Comptes rendra prochainement les résultats de son enquête sur les SIG et plus largement sur l'ensemble des établissements publics autonome.

.

 

Justice
.

 

Les citoyens doivent être témoin des changements que le Conseil d’état opère sur les régies publiques depuis qu’un député et administrateur fait se pourquoi il est payé! Contrôler au nom et pour le compte du peuple !

.

Je n’ai jamais failli à ma mission je n’ai jamais faibli, malgré les critiques acerbes de certains Eric Staufferjournalistes de la presse people, et plus bizarrement le quotidien LE TEMPS, qui a fait un article très partial intitulé « L'assourdissante démocratie de M. Stauffer »GENEVE. Vendredi, l'élu du MCG a paralysé le parlement. Pour beaucoup, il a dépassé les bornes. ».
.

.
Je demeure pourtant un des rares à avoir respecté les règles et les lois lors de la séance du Grand Conseil du 16 novembre 2007.
.
Quoi qu’il en soit, je respecte les citoyens qui m’ont porté au pouvoir, j’assume ma fonction de député, et je continuerai à me battre pour la défense du peuple.

.

Secrétariat du Grand Conseil

Date de dépôt: 28 novembre 2007

Messagerie

IUE 489-A

Réponse du Conseil d’Etat

à l'interpellation urgente écrite de M. Eric Stauffer: Dans l'affaire

SIG - Le Conseil d'Etat a-t-il été trompé par un de ses membres,

ou nos institutions sont-elles en panne? (Question 3)

3. source http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00489A.pdf

.

Question;

Les déclarations du Conseiller d’Etat Cramer laissent à penser qu’il n’a pas dit toute la vérité à ses collègues, le Conseil d’État a-t-il été trompé par l’un de ses sept membres sur les SIG ?

.

Réponse du Conseil d’état :

.
Le Conseil d'Etat ne retient pas une telle hypothèse.

.
Eric Stauffer
Député

00:31 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook | | |