08/02/2008

Non aux élus Genevois Frontaliers!

Le Mouvement Citoyens Genevois ne veut pas des députés ou des conseillers d'état résidant en France! Pour gérer Genève il faut résider proche de ses électeurs!
.
Que Laurent Moutinot change le réglement obligeant les candidats à déclarer leurs lieux de domicile ne change rien!
.
Voici le texte déposé par le MCG, le peuple devra voter sur ce sujet :
.
Publié par l'ATS - Agence télégraphique Suisse 
.
Elections à Genève: il faut mentionner sa commune de domicile
.

 

A Genève, les candidats aux élections devront désormais faire mention de leur commune de domicile. Le Conseil d'Etat a adopté un règlement en ce sens, mais il se refuse dans le même temps à imposer aux élus l'obligation de résider dans le canton.

.

"Il nous paraît normal et légitime que les électeurs sachent où habitent les candidats à une élection", a indiqué le président du Conseil d'Etat Laurent Moutinot devant les médias. En revanche, "il n'y a pas de raison de leur interdire d'habiter hors du canton ni de faire de cette question un débat constitutionnel".

.

Cette décision du Conseil d'Etat fait suite au dépôt par le Mouvement Citoyens genevois (MCG) en juillet dernier d'un projet de loi constitutionnelle stipulant l'obligation de résidence dans le canton pour les conseillers d'Etat et les députés. La formation populiste avait été scandalisée de constater qu'une poignée de députés, notamment issus des rangs UDC, étaient domiciliés en France.

.

A ce jour, il est possible de rester électeur genevois, donc éligible à Genève, tout en ayant son domicile à l'étranger. En revanche, le Genevois qui s'établirait dans un canton voisin deviendrait alors électeur dans son canton d'adoption.

.

08:58 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook | | |