05/10/2007

Lettre ouverte à Monsieur Robert Cramer Conseiller d’État écologique de gauche (Les VERTS), responsable des SIG.

Chers Concitoyens,

.

En date du 9 juillet 2007 j'ai déposé au Grand Conseil Genevois une Résolution qui a déclenché toute l'affaire des Bonus des SIG... Révélé par la Tribune de Genève le 10 juillet 2007 http://www.mcge.ch/TDG_SIG_BONUS_10jui07.pdf dans un article intitulé :

.

« Le MCG met en cause les «bonus» versés aux cadres des SIG ».
.
Mon objectif ; lutter contre toutes les formes de discrimination et mettre l’intérêt des citoyens au centre des débats.
.
La classe des nantis C'EST TERMINÉ, vous avez fini de tromper la population et de leurs donner des leçons alors que vous gagner des centaines de milliers de francs sur leurs dos! Facile de dire que les primes d’assurances c’est un peu cher, facile de dire que les salaires des employés, des ouvriers est correct à 4'500 francs par mois LORSQUE L’ON GAGNE DES CENTAINES DE MILLIERS DE FRANCS PAR ANNEÉ !
.
___________________________________________________________________
Lettre ouverte à Monsieur Robert Cramer Conseiller d’État écologique de gauche (Les VERTS), responsable des SIG.
___________________________________________________________________
.
Monsieur Cramer,

.

La question de fond que pose la pratique de votre politique repose avant tout sur l'éthique en politique. Or dans plusieurs dossiers, dont celui des SIG est le plus criant, il ne fait aucun doute que vous passer par dessus les règles élémentaires de l'éthique.
.
Dans ce dossier deux aspects, directement liés à l'éthique, sont gérés de façon à la fois laxiste et permissive.
.
L'affaire des bonus et les niveaux de salaires de la direction montrent une permissivité inadmissible d'entorse à la loi. Vos  déclarations à ce sujet dans la presse démontrent une totale absence de volonté de faire la lumière à ce sujet. Suivi d’un mutisme total qui est pire encore !
.
Sachez que les citoyens et les autres fonctionnaires de l’état ou des sociétés autonomes, ceux à qui vous avez année après année bloqué les salaires, vous observent !
.
Le prétexte de la concurrence est tout simplement scandaleux lorsqu'on se souvient que c'est le Parti Vert qui a lancé tout le concept de l'étatisation de l'énergie pour éviter la spéculation!
.
En réalité vous ne faite pas de l’écologie, vous ête surtout un manipulateur de l'opinion publique. C'est comme ça que naissent tous les dictateurs.
.
Le laxisme est évident dans l'affaire des déchets toxiques que vous appeler « Spéciaux » en provenance d'Italie. Un tel contrat est forcément passé par votre bureau. Avoir sciemment ignoré que le traitement des déchets est en mains douteuses, pour ne pas dire plus, ressort clairement du laxisme et non pas de l'ignorance, sans oublier que les fours utilisés pour incinérer les déchets « Spéciaux » ne sont pas aux normes en termes de rejets toxiques, notamment sur les rejets de DIOXINE.
.
Le pire c’est que vous le savez, mais apparemment la santé des genevois ne vous importe guère. Et si par impossible vous ne saviez pas, vous êtes incompétent!
.
Mais votre parti les Verts sont comme les autres, grandes théories, belles promesses mais une fois au pouvoir ils sont prêts à tout pour le garder.
.
La meilleure preuve est que les Verts, qui sont farouchement contre le cumul des mandats, sont prêts à faire une concession pour vous.
.
Dans les compromis de l’affaire des SIG, il y compromission, c'est ici une évidence.
.
Au nom des citoyens je vous invite à leurs dires la vérité !
.
Eric Stauffer
______________________________________________________________
.

.
Traversée du désert et campagne de désinformation

Au départ de cette affaire, j'était seul contre tous, les moyens de pression utilisés par certains qui avaient des choses à cacher ont été terrible.

.
Par mesure de rétorsion les SIG ont essayés de me révoquer de mon poste au conseil d’administration (voir article du 4 septembre de la Tribune de Genève :

.

« La direction des SIG veut la tête de Stauffer » http://www.mcge.ch/TdG_4sep07_SIG.pdf ).
.
La direction des SIG est allé jusqu’à organiser une conférence de presse urgente en essayant de me discréditer !
.
La classe politique se mobilise
.
Le premier, dont je salue ici le courage, à avoir osé parler publiquement est le député Socialiste Alberto Velasco, ce fût ensuite le tour du député PDC Guy Mettan avec un texte parlementaire, puis le député Radical Pierre Kunz également avec un texte parlementaire. Et finalement le Conseiller administratif de la Ville de Genève Pierre Maudet et nom du CA incorpore….
.
Ce qui m’attriste dans cette affaire, outre le mauvais foie de certains vers, c’est le mensonge, Monsieur Daniel Mouchet à affirmé dans le quotidien Le Temps ne pas gagner plus de 120'000 francs par an pour un 60%. Le 26 septembre Le Temps a publié « Reste que le traitement de Daniel Mouchet, président du conseil d’administration, suscite une controverse grandissante. Dans nos colonnes, Daniel Mouchet a affirmé gagner 120'000 francs par an ».

.

Hier, c'était ce même conseil d'administration qui est dans l'ignorance totale qui exigeait par un vote la transparence absolue. Nous sommes ici bien loin de la demande du Président de limoger le modeste administrateur que je suis au motif qu'il pose des questions....Dérangeantes…..

.

Nous pouvons être certains qu’une réorganisation profonde aura lieu au SIG.

.
Conclusion
.
En ma qualité de député, je me devais de vous informer. Maintenant il s’agira d’interdire l’importation de déchets spéciaux hautement toxiques et de fermer certains fours des Cheneviers, dans ce cas c’est de votre santé qu’il s’agit.
.

Il est temps de remettre le citoyen de ce canton au centre des débats !
.
Eric Stauffer
député

01:32 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (33) |  Facebook | | | |

03/10/2007

Le 12 décembre jour des Genevois doit être un jour férié!

La proclamation de 1602

.
« On vous fait assavoir de la part de Nos Très Honorés Seigneurs Syndics et Conseil de cette cité que Monseigneur le duc Charles Emmanuel, effectuant ses mauvais desseins qu'il a de nous envahir et surprendre, nous a fait attaquer dans la nuit du onzième au douzième de décembre 1602. Il a fait mener au devant de notre ville 2000 hommes d'élite, tant de cheval que de pied.

.

soldat
.

 

Ces gens ont dressé des échelles en un quartier de la ville qu'ils ont jugé le plus faible et ont usé de telle diligence que sont entrés environ 200 cuirasses. Les uns se sont attaqués à la porte Neuve pour la pétarder et faire entrer le gros des forces ducales, les autres à la porte de la Monnaie pour pénétrer au milieu de la ville. Mais il a plu à notre bon Dieu nous regarder de son oeil favorable et donner coeur aux Nôtres en sorte qu'ils les ont repoussés si vivement, qu'après en avoir tué sur place la meilleure partie, le reste s'est précipité par les murailles.
.
Nos Seigneurs enjoignent à toutes les personnes de quelque qualité; âge, sexe ou condition qu'elles soient de célébrer le souvenir de cette Miraculeuse Délivrance et de perpétuer la mémoire de ceux qui sacrifièrent leurs vies afin de garder à Genève sa foi, sa liberté, ses franchises et sa glorieuse renommée
[1]. »
.

[1] Sources: Compagnie 1602, qui garde vivante la proclamation de 1602 notamment sur son site internet.

                                               

Registre des criées R.Pub.3 Lettre du Conseil au roi Henri IV, du 13 décembre 1602.

________________________________________________________________

.

Citoyens de Genève,

.

Au fil des siècles, l’Escalade est devenue une véritable fête populaire célébrant l’unité et le courage des Genevois face à l’envahisseur savoyard.

.

Cette commémoration est très largement célébrée par toute la population de notre République, sans distinction d’âge et d’origine.

.

La résistance des Genevois, lors de l’Escalade, est le symbole d’une société solidaire et déterminée où nous pouvons puiser des valeurs humaines qui sont toujours d’actualité.

.

Marmite
.

 

Cette soif de liberté, qui anime nos concitoyens, s’exprime chaque année par une liesse populaire que chacun peut constater. Les collégiens ouvrent les festivités par leur fameux « picoulet » et la remarquable Compagnie 1602 donne un lustre à cette célébration, sans oublier toutes les fêtes privées.

.

Il est important que ses valeurs fondamentales soient officiellement reconnues et célébrées en hommage aux courageux combattants qui ont sacrifié leur vie afin de permettre que Genève soit ce qu’elle est aujourd’hui.

.

Continuons d’enseigner aux générations futures l’esprit d’indépendance et de liberté. Célébrons l’Escalade dignement !

.

Escalade
.

Au vu de ce qui précède, nous vous invitons tous les députés genevois à soutenir le projet de loi déposé par les citoyens députés Roger Golay et Eric Stauffer, afin d’inscrire dans la loi le 12 décembre comme jour férié commémorant la belle victoire des Genevois.

.

Pour consulter le Projet de Loi du MCG :

http://www.mcge.ch/Loi_jours_fériésJ145escalade.pdf

.

Eric Stauffer

Député


10:08 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | | |

01/10/2007

2008 - Scandaleuses primes d’assurance-maladie à Genève : nous sommes consternés.

Monsieur Couchepin, restituez le demi-milliard volé aux Genevois !

 .

C’est avec consternation qu’avec le MCG (Mouvement Citoyens Genevois) je découvre le tarif de primes d’assurance-maladie pour 2008. La moyenne qui était de 262 francs par mois (adultes, franchise à 300fr.) en 1996, atteint 419 francs pour 2008.

.
Nous avons réclamé, voir dans le même Blog  http://promcg.blog.tdg.ch/p17.html , des baisses de primes conséquentes et non pas la ridicule réduction de 1% qui nous a été accordée par les services du conseiller fédéral radical Couchepin.

 .

Citoyen de Genève  Arrête de te faire tondre.

mou

.

Nous exigeons la restitution du demi-milliard de francs de réserves en trop qui ont été prises dans la poche des Genevois. Cette somme permet aux assurés valaisans et d’autres cantons de payer des primes d’assurance-maladie plus basse. C’est intolérable. Nous demandons des baisses massives de cotisations d’assurance-maladie.

 .

Il est temps de faire entendre à Berne la voix de Genève et d’arrêter de nous faire plumer par les autres cantons. Force est de constater que les conseillers nationaux élus pour défendre les Genevois sont manifestement défaillants dans leur mission puisqu’ils n’ont jamais défendu cette cause à Berne pour les citoyens genevois dont ils sont pourtant les mandataires.
.
Au moment où les assurés genevois paient une moyenne de 419 francs par mois, les Valaisans s’en tirent avec 262 francs. Cherchez l’erreur : c’est Pascal Couchepin, grand donneur de leçon et ennemi du porte-monnaie des Genevois.

 .

Nous dénonçons l’arrogance de Pascal Couchepin, conseiller fédéral radical, qui cautionne un système qui appauvrit Genève au profit des autres cantons et notamment le Valais. Il est indécent que les Genevois paient les réserves des autres cantons et se voient spoliés des sommes considérables.

.

Assurés genevois, réveillez-vous !

emeu

.

Eric Stauffer
Député 
 

01:05 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook | | | |