15/10/2013

RIVALITÉS ET DIVERGENCES AU SEIN DU MCG? NOS ADVERSAIRES PEUVENT RÊVER!

               Un article dans le Matin Dimanche, dont on n'a voulu retenir que le titre. Une reprise orientée SHG_7056.jpgpar la Tribune avec un texte sciemment déformé. Et voilà que l'on veut faire croire que les "excuses" exprimées par Mauro Poggia seraient un désaveu de la politique du MCG en matière d'emploi.

 

               A ceux qui ne savent pas lire, ou qui préfèrent les résumés malveillants, il est ici rappelé, UNE FOIS ENCORE, que le MCG se bat, SEUL CONTRE TOUS, afin que la priorité soit reconnue aux demandeurs d'emploi résidents à Genève, et cela même si une formation complémentaire s'impose pour leur permettre de correspondre au profil du poste.

 

548015019.gif               Il est au surplus rappelé, UNE FOIS ENCORE, que si la préférence cantonale s'entend bien évidemment à l'égard des travailleurs venant de l'étranger, et notamment de France, le MCG ne mène pas sa politique CONTRE les frontaliers, mais bien POUR les résidents genevois. Si la nuance est trop subtile pour certains, le MCG est disposé à donner des cours particuliers à ceux qui en ressentiraient le besoin. C'est ainsi qu'il est trompeur de qualifier le MCG de parti ANTI-frontaliers, alors qu'il est PRO-résidents, ce que ses adversaires politiques persistent à ignorer, dans le dessein de le faire passer à tort pour un parti d'extrême droite, et de l'éloigner de leur électorat.

 

               Il est enfin rappelé, UNE FOIS ENCORE, que le MCG ne combat pas des personnes, mais la politique irresponsable de nos autorités en ce domaine.

 

               C'est dans ce contexte qu'en réponse à la question du journaliste lui demandant quel était son sentiment à l'égard de travailleurs frontaliers qui se sentaient blessés par le titre d'un article faisant référence à "l'épidémie de frontaliers qui n'était pas éradiquée", Mauro Poggia a rappelé que le but n'était certainement pas de blesser des personnes, et qu'il était désolé qu'elles aient pu le ressentir ainsi, malgré le texte de l'article qui suivait.

 

               Celles et ceux qui tentent de faire croire qu'il y aurait un changement de cap ou une baisse d'intensité dans la détermination du MCG à défendre les résidents genevois, n'agissent dès lors que dans le dessein de discréditer les actions de notre parti. Si les deux candidats à l'élection au Conseil d'Etat, Eric Stauffer et Mauro Poggia, ont certainement une manière de communiquer sur le sujet différente, à aucun moment il n'y a eu de divergence entre eux sur les buts à atteindre, à savoir garantir une priorité à l'emploi pour les résidents de notre canton, et cela quelle que soit leur nationalité, les Suisses domicilié à l'étrangers n'étant pas touchés par cette préférence.


Mauro Poggia           Eric Stauffer

 

Pour le Changement c'est le 10 novembre:

DSC00815.JPG

14:17 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

09/10/2013

La nouvelle force !

L'heure du changement est arrivée ! Ensemble nous y arriverons !

A voir (vidéo) Infrarouge du 8 octobre 2013 :
Genève : Un parti anti-frontalier pour gouverner ?
image.jpg



image.jpg

20:23 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |