31/01/2013

Chauffeur de taxi genevois agressé en France

Chauffeur de taxi genevois agressé en France

Comment ce genre de société peut-elle obtenir une autorisation d'exercer sur Genève! Le jour ou les chauffeurs de taxis passent à l'action.... ça va faire mal!

66124706.jpgC'est pourquoi le MCG demande des mesures sévères contre certaines compagnies françaises Hélas, une fois de plus, l’actualité donne raison à la vision politique du MCG.

La position du MCG

En effet, selon la Tribune de Genève de ce jour, un chauffeur non autorisé d’une compagnie française de transport de personnes a tenté de charger des clients à l’aéroport de Genève, à destination d’Argentière en France. Interpellé par un service de sécurité à l’aéroport, le chauffeur a dû transférer ses clients à un taxi officiel. Celui-ci a conduit ces passagers à Argentière. « A l’arrivée, un comité d’accueil l’attend: le chauffeur éconduit et son patron, l’organisateur du transfert des vacanciers. Ce dernier refuse de régler le trajet au taximan genevois et le frappe à plusieurs reprises. Sa victime prend la fuite, choquée », relate la Tribune.

(http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/taximan-moleste-v...)

Cette situation est scandaleuse et ne peut faire l’objet que de mesures drastiques à l’encontre de ces compagnies françaises qui travaillent dans l’illégalité sur notre territoire et utilisent la violence physique contre les résidents et travailleurs genevois.

Eric Stauffer a déjà réagi fermement à l’aéroport

20110309-090122-g.jpgMalheureusement, le MCG dénonce cette situation de longue date et dernièrement l’administrateur de l’aéroport représentant le MCG, Eric Stauffer, avait claqué la porte du Conseil d’administration pour protester contre le laxisme des autorités et de la direction de l’aéroport face à ce scandale.

A ce propos, des manifestations de chauffeurs de taxis ont été organisées, des communiqués de blessure-bouche.jpgpresse émanant des organisations syndicales de chauffeurs de taxis et du MCG ont été publiés. De plus, des séances paritaires ont été tenues entre les différents partenaires pour signaler cette grave dérive qui met en péril les usagers de ces compagnies clandestines.

Demande d’interdiction d’exercer

Notre administrateur à l’aéroport Eric Stauffer ainsi que le MCG exigent du SCOM (Service du commerce) que celui-ci prenne des mesures drastiques à l’encontre de ces navettes et interdise à la compagnie incriminée toute activité commerciale sur le territoire genevois. A ce propos un courrier va être envoyé par notre mouvement politique au SCOM afin que ces mesures soient prises dans les meilleurs délais.

Roger GOLAY Président du MCG

François BAERTSCHI Secrétaire général du MCG

________________________________________

12:36 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |