27/05/2012

GENEVE N’A PAS BESOIN DE RAMSèS III ni de CLEOPATRE

Une fois de plus la vérité sort du peuple qui n'est pas dupe des ententes de coulisses entre les partis en place et la presse qui leur sert la soupe!

Avec son autorisation, je publie ce courrier.


Monsieur Stauffer,

Je ne vous connais pas mais la campagne de dénigrement contre vous m’a convaincu que vos deux adversaries sérieux, Monsieur Maudet et Madame Emery-Toracinta ne peuvent en aucun cas constituer une réponse tangible et réelle aux problèmes de genevois.

Madame Emery-Torracinta en premier lieu. Elle n’a certainement pas dirigé, au mieux, autre chose qu'une classe, ce qui ne va pas bien loin. Si on y ajoute les résultats PISA, et qu'on les met en parallèle avec son action parmi les gourous du DIP on comprend bien qu’elle appartient à la génération post-68 avec les catastrophes visibles sur nos jeunes, tous les jours dans nos rue. Comme d'hab les socialistes ça monte dans le fromage mais ça ne fait rien de réel, si ce n'est dilapider l'argent public.

Pour ce qui est de Maudet, d’avoir appris que son modèle c’est Ramsès II, je ne suis plus du tout sûr que le personnage soit encore connecté aux réalités de notre ville. Le changement de nom de son dicastère montre, lui aussi, une certaine mégalo, normal Ramsès oblige me direz-vous!

Ce qui est certain c’est que le monsieur ne fait pas comme les genevoise qui, eux, rament sans cesse!

Le résultat est que dans cette election vous êtes le seul, absolument le seul qui ait un parcours d’entrepreneur! Grâce à un ami j’ai obtenu le relevé de vos poursuites, et là surprise, il n’y en a pas!

Que signifie ce charivari public si ce n’est qu’il y a une presse, alliée objective des partis en place, ce qui rappelle plus la pravda des soviets que l’indépendance de la presse.

Alors cher Monsieur, de grâce ne fléchissez pas dans votre combat, les citoyens qui en ont marre de ces magouilles veulent que ça changent et vous êtes le seul à pouvoir nous offrir ce changement.

Comme l’a dit le dernier vainqueur de la présidentielle française, avec lequel je pense que vous avez beaucoup de points commune en matière de justice sociale, LE CHANGEMENT C’EST MAINTENANT!

Bonne chance et que ceux qui hesitent encore se souviennent que si nous nous roulez dans la farine, ce qui n’est manifestement pas votre genre, nous pourrons toujours ne pas vous réélire dans 16 mois. C’est une occasion unique à ne pas manquer!

Genève n’a pas besoin d’un Ramsès III ni d’une Cléopâtre mais d’un patron qui ose se mouiller pour ses concitoyens!!!

Robert Martin, Genève

22:13 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

Commentaires

Pierre Maudet n'est pas un ambitieux, il est un arriviste. Son département, il le rebaptise Département de l'environnement urbain et de la sécurité, comprenez DEUS, dieu, car il se prend pour un dieu. Vous avez vu que son idole est Ramses II et ce qu'il en dit.

Mon vote : Stauffer

Écrit par : Alain F | 27/05/2012

On reproche à Éric Stauffer ses échecs professionnels, mais l'on ne parle pas de ses succès. Lui au moins a l'esprit d'entreprise. Pierre Maudet n'a jamais rien fait d'autre que de se garantir un salaire à la fin du mois. Il a fini ses études alors qu'il était au conseil municipal et rémunéré par son collègue de parti Pascal Couchepin qui l'a mis, complaisamment, à la tête de la commission fédérale de la jeunesse.

Écrit par : Dominique | 27/05/2012

Stauffer est-il capable de produire le moindre diplôme ou CFC ? Après le certificat de bonne vie et mœurs, et l'attestation de l'Office des poursuites, on se réjouit de voir un quelconque diplôme de fin d'étude sanctionnant une formation quelconque ?

Il est vrai, à sa décharge, que Muller est bardé de diplômes, comme Moutinot, et que cela n'en n'a pas fait des conseillers d'Etat de grande valeur pour autant!

Écrit par : Galileo | 28/05/2012

Les commentaires sont fermés.