07/11/2011

Les chacals hurlent!

Le Procureur général annonce sa démission

Le constat d’échec d’un Gouvernement de droite La pièce maîtresse de ce Gouvernement à majorité de droite jette l’éponge et offre un boulevard à la gauche pour reprendre le Ministère public.

Que le prochain procureur général s’appelle Yves Bertossat (socialiste) ou Olivier Jornot (libéral), ils resteront les cocus du Parquet. Aujourd’hui les manœuvres des chacals agissant dans l’opacité offrent en pâture un fusible de choix. Cela ne saurait cacher le cuisant échec de cette politique gouvernementale de droite. Afin de mener une politique judiciaire cohérente, il faut des moyens conséquents. En ne donnant que la moitié de ces moyens et en venant un an après pour déclarer que le chef de file est mauvais gestionnaire., on aboutit à ce résultat.

Aujourd’hui, Genève a sous-doté en moyens financiers et humains le Ministère public et les Citoyens paient cash ces errances gouvernementales. Dans les soixante jours, c’est le Grand Conseil qui devra procéder à l’élection du nouveau Procureur général, et ce n’est pas malheureusement le Peuple qui choisira. Le résultat donnera le MCG comme arbitre absolu de ce choix sans pour autant imaginer une seule seconde que le MCG pourrait proposer un candidat.

Avec une élection des partis du Grand Conseil, il serait naïf d’imaginer que le MCG aurait une seule chance. Nous regrettons le choix personnel du Procureur général qui, par faute de volonté politique et manque de moyens est aujourd’hui dans l’impossibilité de mener à bien la mission que le Peuple lui a confié. Les instances du MCG se réuniront en urgence afin de décider de la stratégie qui sera mise en place.

Eric Stauffer Président du MCG

10:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.