18/11/2010

Conseil Fédéral-Lybie-Bunga_Bunga!

Les 7 conseillers fédéraux s’agenouillent devant M. Kadhafi


Eric Stauffer se bat pour l’honneur du Peuple suisse

Le 17 novembre 2010, le Conseil fédéral a décidé de faire poursuivre Eric Stauffer en sa qualité de Président du Mouvement Citoyens Genevois (MCG). Il lui est reproché un « outrage à Etat étranger », en l’occurrence la Libye. Ce qui est en cause, c’est l’affiche du MCG pour les votations du 28 novembre sur l’expulsion des criminels étrangers : elle représentait Mouammar Kadhafi avec l’inscription « Il veut détruire la Suisse ».

Le Pays plie devant un tyran de carnaval

Eric Stauffer, qui se bat pour le Peuple suisse, veut que la Suisse se fasse respecter et que ses plus hauts dirigeants cessent de courber l’échine devant un tyran de carnaval. Nous ne devons pas plier face aux menaces venues de l’extérieur et céder aux caprices de la famille Kadhafi.

Il faut rappeler que Mouammar Kadhafi a, à plusieurs reprises, demandé la destruction de la Suisse notamment lors d’une assemblée générale de l’ONU. Il a réussi à mettre la Suisse sous embargo pour le pétrole libyen. En février dernier, le « Guide suprême » a appelé à la guerre sainte de tous les Musulmans contre la Suisse et a traité les Suisses de « race mécréante».

La suite d’humiliations continue et doit cesser

Chacun a en mémoire le « kidnapping » (mot utilisé par la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey) et la prise d’otage durant 19 mois de deux ressortissants suisses par les autorités libyennes. Et notre fierté nationale est toujours entachée par les humiliantes excuses du Président de la Confédération d’alors, M. Merz, revenu avec un avion vide en « échange » de sa prosternation à Tripoli.

Céder devant l’exigence libyenne  de poursuivre Eric Stauffer est une humiliation de plus.

La Suisse doit cesser de faire pénitence devant un potentat fantasque et arrêter de s’excuser d’être une démocratie qui met au sommet le principe de l’égalité de tous devant la loi.

Eric Stauffer et le MCG continueront de plus belle à défendre le Pays et son Peuple en dépit de toutes les entraves à leur liberté d’expression.

 

Carlos Medeiros

Vice-président du MCG

 

François Baertschi

Secrétaire Général

 

14:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

bonsoir !
je suis d'accord avec vous mais le plus important c'est pas ça ,on connait que la suisse ,quand il s'agit de ses interets elle regarde pas les principes de bases qui vehicule le sentiments des citoyens suisse

Écrit par : mourad | 19/11/2010

Les commentaires sont fermés.