29/05/2010

Les indépendantistes savoisiens soutiennent le MCG !

MCR-Logo.jpg

COMMUNIQUE DE PRESSE

Tous ensemble : Mouvement Citoyens Genevois (MCG) – Mouvement Citoyens Vaudois (MCVD) – Mouvement Citoyens Neuchâtelois (MCNE)

Manifestation du MCR à Moillesullaz (GE), Vallorbe (VD) et au Locle (NE) le 29 mai de 10h à 12h

Les indépendantistes savoisiens soutiennent le MCG !

Une délégation d’indépendantistes savoisiens menés par Pierre Biguet se retrouvera lors de la manif genevoise à Moillesullaz. Nous leur souhaitons la bienvenue !

Pour dénoncer la destruction programmée de la Suisse, et pour soutenir les gardes-frontière, le MCR organise trois manifestations près des douanes : à Moillesullaz (Genève), à Vallorbe (Vaud) et au Locle (Neuchâtel) ; 29 mai de 10 à 12 heures.

A la même heure où une manifestation aura lieu à Bardonnex, réservée au seul syndicat Garanto, le Mouvement Citoyens Romand organise trois manifestations en Suisse romande.

A Moillesullaz, sur la frontière genevoise près d’Annemasse, une délégation du Gouvernement provisoire de Savoie, dirigé par Pierre Biguet, sera présente à la frontière. Ces partisans de la souveraineté de la Savoie, qui a été perdue en 1860 en raison d’une diplomatie méprisante des droits des Citoyens, estiment que nous devons nous battre contre la dictature des Etats nations et contre l’Europe bureaucratique qui nie nos droits fondamentaux.

La politique de renoncement du Conseil fédéral qui refuse de défendre les Citoyens mais favorise la mondialisation capitaliste, cause un tort certain aux Vaudois, aux Neuchâtelois, aux Romands mais aussi aux habitants de la Savoie, qui sont eux aussi submergés.

N’abandonnons pas nos droits !

Le MCR en appelle à la résistance face à l’Europe

Nous accueillons avec bienveillance nos amis de Savoie, pour une entente équilibrée pour le bien de tous. C’est le modèle de région franco-valdo-genevoise que nous défendons, entre peuples souverains qui sont traités sur pied d’égalité. Aujourd’hui, nous nous retrouvons dans le modèle inverse qui, à long terme, est mortel pour nos cantons et pour nos voisins de Savoie.

Les tenants de la mondialisation effrénée et de l’ultra-libéralisme nous amènent au désastre, en détruisant le marché du travail, l’agriculture, les PME, la société.

Quand les Citoyens de Romandie et de Savoie, tous égaux, tous souverains, se réveilleront, la démocratie et l’Europe des peuples auront fait un pas de géant, en direction d’une démocratie proche de la Citoyenne et du Citoyen !

Eric Stauffer

Président du MCR (Mouvement Citoyens Romand)

 


François Baertschi

Secrétaire général du MCG

08:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook | | | |

27/05/2010

Vive l'Etat négrier et scélérat !

Secrétariat du Grand Conseil

Interpellation présentée par la députée :
Dominique Rolle

Date de dépôt : 27 mai 2010

IUE Numéro d’objet

Interpellation urgente écrite

Vive l'Etat négrier et scélérat !

Dans les dernières IUE déposées lors de la dernière plénière, je m’inquiétais déjà des conditions de travail et salariales des personnes employées – exploitées ! - dans le cadre des mesures cantonales au sein des diverses administrations de l’Etat.

Les réponses apportées furent peu claires et donc guère convaincantes.

Or, ces derniers jours, il m’a été communiqué que pour faire face au retard accumulé depuis des années tout en respectant la mesure de réduction d’effectifs décidée par le Conseil d’Etat (-5%), l’Office des poursuites a employé en 2009 pas moins de 53 personnes en emploi temporaire pour la plupart à plein temps pour des salaire allant de 1400.--/mois à…

Ce qui dans le privé ferait instantanément bondir tout syndicat digne de ce nom. La poudrière de l’AIG (Aéroport international de Genève) est là pour le rappeler.

Ingénieux !

Nous constatons une fois de plus que le Conseil d’Etat a bel et bien mis en place une politique d’emploi - ou devrait-on dire, de sous-emploi - destinée à créer une authentique classe d’Untermensch du travail : d’un côté les employés réguliers dépendant de la loi B05 et de l’autre des nouveaux esclaves hors statuts mais corvéables à merci.

A côté de cela, les agences de placements les moins scrupuleuses passent pour des enfants de cœur !

Et bien entendu, on ne trouvera pas de frontaliers dans les emplois temporaires ou de solidarité. Ceux-ci étant engagés pour les mêmes postes sous les conditions classiques des employés de la fonction publique. Que cela soit à l’Office des Poursuites ou non.

Une injustice de plus !

Or, il est nécessaire de rappeler que le citoyen genevois attend de l’Etat une véritable politique sociale, humaine et responsable afin de résorber le chômage en donnant la priorité à l’embauche pour ses résidents avant toutes autres considérations.

Et ce en particulier quand le canton connaît une crise de l’emploi sans précédent.

Outre son rôle social, l’Etat se doit de garantir l’équité envers TOUS ses travailleurs à des salaires décents avec des statuts identiques pour chacun d’entre eux.

L’Etat qui engage des frontaliers à moindre coût pour réduire la masse salariale des ses effectifs tout en exploitant en parallèle les chômeurs genevois devient forcément négrier et scélérat !

En vertu des pouvoirs qui sont ceux du député, des devoirs et obligations qui sont ceux du Conseil d’État, voici la question posée dans le cadre de cette IUE, conformément à l’article 162A LRGC :

Question 1 :

Quand l’Etat de Genève va-t-il enfin unifier les statuts pour tous ses travailleurs ?

Question 2 :

Quand l’Etat de Genève va-t-il enfin indexer les salaires des emplois de solidarité à ceux des employés « normaux » qui ont un travail similaire ?

Question 3 :

Quand l’Etat de Genève va-t-il enfin établir une véritable politique concrète d’embauche prioritaire urgente au sein de ses administrations et régies pour les résidents genevois à l’inverse de ce qui se fait aujourd’hui ?

Question 4 :

Quelle a été le salaire mensuel pour chacune des 53 personnes travaillant à l’Office des Poursuites en 2009 ?

Question 5 :

Quels sont le(s) texte(s) de loi fédéraux et cantonaux sur lesquels le DSE s’appuie pour pénaliser les chômeurs qui refusent un emploi temporaire, et sont-ils conformes au droit supérieur, en particulier à la convention des droits de l’homme ?

13:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | | |

26/05/2010

Frontières: Le Conseil fédéral n'invoque pas la clause de sauvegarde!

MCR-Logo.jpg

COMMUNIQUE DE PRESSE

MOUVEMENT CITOYENS ROMAND

MCG-MCVD-MCNE

Tous ensemble : Mouvement Citoyens Genevois (MCG) - Mouvement Citoyens Vaudois (MCVD) - Mouvement Citoyens Neuchâtelois (MCNE)

Résistance face à la politique irresponsable du Conseil fédéral qui veut détruire la Suisse !

Le Conseil fédéral n'invoque pas la clause de sauvegarde


Manifestation  du MCR à trois postes de douane le samedi 29 mai

Le Mouvement Citoyens Romand (MCR) dénonce la décision du Conseil fédéral qui refuse d'invoquer la clause spéciale contre l'accord sur la libre circulation des personnes.

Pour dénoncer la destruction de la Suisse programmée, et pour soutenir les gardes-frontière, le MCR organise trois manifestations près des douanes :

à Moillesullaz (Genève), à Vallorbe (Vaud) et au Locle (Neuchâtel) ; 29 mai de 10 à 12 heures.

Le MCR dénonce un nouveau renoncement, un nouvel abandon du Conseil fédéral. Aujourd'hui, le 26 mai 2010, notre Gouvernement a décidé de ne pas invoquer la clause spéciale de l'accord sur la libre circulation des personnes (ALCP) avec des Etats de l'Union européenne.

Au moment où la criminalité venue de l'étranger augmente, à l'heure où l'insécurité économique se développe, en ces temps où l'Europe veut détruire le secret bancaire et la souveraineté suisse, le Conseil fédéral refuse de résister. Il ne fait pas usage d'un droit important, pour nous protéger face à l'Union européenne. Cette dernière se retrouve en grave crise, à gérer le désastre de la Grèce et de futures catastrophes.

Face à cette déstabilisation, le Conseil fédéral s'enlève toute arme pour réagir.

Pire, les douaniers et garde-frontières se retrouvent décimés, faisant de nos frontières de vraies passoires. Leur nombre a été tellement réduit qu'ils se retrouvent dans l'impossibilité matérielle de faire leur travail et ils en souffrent. Le résultat est visible : la délinquance se développe avec des actes de criminalités dans des régions épargnées comme Martigny ou Crans-Montana, avec une explosion à Genève qui croule sous les dealers et qui voit sa prison de Champ-Dollon ne plus pouvoir répondre.

Le MCR en appelle à la résistance face à l'Europe

L'insécurité économique se développe : menaces sur l'emploi par les frontaliers, sur le secret bancaire, sur l'agriculture, sur les PME, sur le modèle suisse qui nous vient de 1291 et qui a servi de modèle à toutes les démocraties. Le MCR en appelle à la résistance face à l'Europe. Pour une démocratie proche de la Citoyenne et du Citoyen !

Trois manifestations de soutien

Le Mouvement Citoyens Romands (MCR) a décidé de réagir. En parallèle à la manifestation du syndicat des douaniers Garanto à la douane de Bardonnex (Genève), nous organiserons trois autres manifestations dans trois cantons :

à Moillesullaz (Genève), aux portes d'Annemasse ; à Vallorbe (Vaud) et au Locle (Neuchâtel).

Nous montrerons à la fois notre solidarité envers les douaniers, dont l'attitude de la Confédération à leur égard est indigne, et notre opposition à une politique de démantèlement de la Suisse en direction d'une Europe bureaucratique qui court à la faillite.

 

 

Eric Stauffer

Président

Site Internet : www.mouvement-citoyens-romand.ch

16:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | | |