09/05/2010

Le MCG s’oppose au mercredi d’école pour les élèves du primaire.

Logo_MCG.gifCommuniqué de presse du Mouvement Citoyens Genevois

 

Le MCG propose d’augmenter l’horaire de tous les élèves en âge de scolarité obligatoire et notamment celui des élèves du Cycle d’orientation.

 

OUI, le MCG considère qu’il est primordial de maintenir le congé du mercredi matin afin que les enfants et leurs parents puissent continuer d’organiser cette matinée à leur guise : cours de langues, activités sportives, lecture, cours de musique, loisirs et détente, repos, etc comme les genevois en ont pris l’habitude depuis des décennies.

 

OUI, nous approuvons une augmentation de la dotation horaire comme une priorité pour la formation. Nous estimons toutefois que cette augmentation ne doit pas être imposée uniquement sur les petits degrés comme le suggère le nouvel horaire mis en consultation par le DIP.

 

OUI,  nous pensons que la grille horaire des 5 P et de 6 P devra être allongée de 4 unités pour intégrer les fameuses mesures d’accompagnement d’une part et l’enseignement de l’anglais d’autre part. A cet effet, un allongement d’une période par jour d’école suffit pour passer des 28 périodes * actuelles aux 32 périodes hebdomadaires.

 

OUI, nous jugeons plus judicieux de profiter de l’introduction du nouveau règlement du CO pour ajouter 3 périodes d’enseignement  aux élèves de 12 à 15 ans du CO, plutôt que de chambouler l’organisation de la vie des genevois par la suppression du mercredi de congé pour les élèves du primaire.

 

Notre proposition est simple, efficace et logique.

 

Elle implique :

 

· le maintien du mercredi de congé pour le primaire

· une meilleure prise en compte des périodes d’accueil prévues dans les premiers degrés scolaires

· L’introduction de périodes dévolues exclusivement aux mesures d’accompagnement pour un enseignement individualisé et appui à tous les niveaux de la 1 E à la 6 P)

· L’intégration dès la 5 P de l’enseignement de l’anglais

· Une augmentation de l’horaire enseigné de 3 périodes hebdomadaires au CO (qui comprend déjà le mercredi matin d’école) et qui pourraient permettre l’introduction « des passerelles » pour renforcer l’enseignement des mathématiques ou du français ou des langues étrangères.

  • La même augmentation horaire que celle de l’horaire présenté par le DIP (soit 1133 périodes supplémentaires) mais sans le mercredi pour les primaires.

 

*Période : 45 minutes d’enseignement

 

 

Jean-François Girardet

Instituteur

Député MCG

Membre de la C. de l’Enseignement, de l’éducation , de la culture et des sports

 

21:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.