03/05/2010

Infrarouge-Mardi 4 mai 2010

Débat du 4 mai 2010 à 22:30

image_mini150px-TSR_svg.png

img-4754-480x270.jpg

 

Les Flics ont-ils tout les droits ?

Depuis qu’un policier vaudois a ouvert le feu sur une voiture volée et tué un de ses occupants, c’est l’emballement médiatique. Plus de 6000 personnes sur Facebook demandent qu’il soit blanchi. A-t-il bien fait de tirer? Est-ce une bavure ou bien de la légitime défense? Et puis surtout, quel est le rôle du policier dans notre société? Est-il formé à la répression ou à la prévention? Infrarouge ouvre le débat ce mardi.

Pour en débattre, Infrarouge a invité:

Jean-Michel Dolivo, avocat et député au Grand Conseil vaudois, Solidarités

Eric Stauffer, président du Mouvement des citoyens genevois et député au Grand Conseil

________________________

Yves-Patrick Delachaux, expert de police et romancier, auteur notamment de "Flic de quartier", 2002, Zoé

Alain Devegney, ex-policier

Ali Korkmaz, ami de la famille du jeune français tué dans le drame de l'A1

Ainsi que des témoignages

_______________________________________________________________________________________

 

MCR-Logo.jpgmcvdbig.jpg

 

 

Mouvement Citoyens Romand

Lausanne le 19 avril 2010

Communiqué de presse du

Mouvement Citoyens Vaudois

Suite au coup de feu tiré par le gendarme vaudois lors du vol de plusieurs véhicules ce week-end, le MCVD souhaite apporter son soutien inconditionnel au gendarme incriminé qui a agi dans le but de faire respecter l’Etat de droit et de protéger la vie de ses collègues et de nos concitoyens.

Il est déplorable de remarquer qu’il est de plus en plus difficile pour nos forces de l’ordre de se faire respecter, d’exercer leurs tâches et de faire régner la sécurité sans encourir des tracas administratifs et judiciaires.

Nous tenons aussi à réaffirmer que la responsabilité individuelle a aussi ses conséquences (trop souvent oubliées) que tout un chacun, délinquant compris, se doit d’assumer pleinement.

Le MCVD remercie et félicite les gendarmes et policiers qui risquent chaque jour leur vie pour la protection des citoyens et citoyennes.

www.mcvd.ch

Roland Villard  Vice-Président du MCVD

Pierre Lauper Coordinateur du MCVD

Eric Stauffer

Président

Site Internet : www.mouvement-citoyens-romand.ch

16:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook | | | |

Commentaires

Je suis policier et j'estime qu'une vie humaine pour un vol de voiture, ce n'est pas du travail de police; c'est le Far West ! Les voyous font ça, pas la police ! En tout cas pas la police à laquelle je crois……………………

"Faire protéger l'Etat de droit et protéger la vie de ses collègues" dites-vous ? Justement, dans un Etat de droit la police ne flingue par pour une bagnole volée ! Si l'on veut protéger la vie de ses collègues, on ne met pas sa voiture en travers dans un tunnel autoroutier, d'autant plus lorsque l'on sait qu'un bolide arrive ! C’est de la bêtise et en la soutenant, vous l’institutionnalisez! La police n’a vraiment pas besoin de ça……………………

«Protéger la vie de nos concitoyens» dites-vous aussi ? Abattre le passager d’une voiture, c’est protéger la vie ? Et si le passager en question avait été un otage, vous vous seriez rabattu sur quel prétexte…………………… ?

Ouvrir le feu sur une autoroute avec le risque que des policiers ou des usagers de la route arrivent encore en face, c’est protéger la vie ?

Les policiers, en se tenant volontairement debout au milieu d’une autoroute, se sont mis eux-mêmes en danger !


Wax911

Écrit par : Wax911 | 03/05/2010

Je sais, en regardant la liste des invités, pourquoi je ne regarderai même pas l'émission.

La police se doit en priorité de nous protéger et un imbécile qui roule a plus de 200km/h doit être arrêter afin de protéger tous les autres usagers du risque potentiel grave!

Écrit par : Corélande | 03/05/2010

@Wax911

Parfois, j'avoue avoir un peu de peine à vous cerner. J'ai bien compris votre idéal police auquel j'abonde très volontiers, ainsi que votre conduite hiérarchique basée essentiellement sur le titre avant le grade, entendu que le premier se mérite plus que le second. Mais quand vous dites : " Les policiers, en se tenant volontairement debout au milieu d’une autoroute, se sont mis eux-mêmes en danger ", là, je reste perplexe. Les policiers mis en cause et bien d'autres d'ailleurs, apprécieront votre vision quelque peu novice de la façon d'intervenir en cas d'urgence. A travers vos écrits, je ressens aussi quelques amertumes professionnelles qui laissent à supposer un parcours semé d'embûches. De Saint-Cyr à la caserne, tout est difficile avant d'être simple et vice versa. Mais jamais il est enseigné LA solution qui permet aux policiers de dormir du sommeil du juste. Dans le cas qui nous occupe, celui ou celle qui se cache derrière un mur reste aussi couvert d'une bonne ombre que d'aucuns mal intentionnés dans les médias et autres finiront par lui reprocher. C'est ainsi et c'est pour cette raison que je ne peux vous suivre dans cette critique quelque peu erronée du panorama d'intervention dans le tunnel de l'A1. Pour la première fois en vous lisant, je n'aimerais pas être en patrouille
avec vous :-) Bien à vous....où à toi.

Écrit par : lappal | 04/05/2010

Moi je suis tout a fait d'accord avec Wax911...je trouve ça complétement suicidaire de se mettre debout dans un tunnel d'autoroute pour stopper un voleur de voiture lancé à 200km/h...SUICIDAIRE...alors tirer sur le véhicule quand celui-ci est à hauteur du barrage...encore plus suicidaire...mais alors tirer 7 balles au niveau du pare-brise pour stopper le véhicule, lè c'est juste de l'idiotie car le drame aurait pu être beaucoup plus grave si la voiture était partie en embardée, autant pour les voleurs que pour les policiers...Le policier fautif s'en sort bien au final car son geste aurait pu être beaucoup plus dramatique et moi concrétement ça me rassure que des mecs comme Wax911 trouve ça pas normal et critique cet état de fait...ça me permet de garder la confiance que j'ai dans la police suisse...car s'ils étaient tous comme celui du tunnel ça ferait peur...très peur...alors merci Wax911 de t'exprimer ic c'est cool

Écrit par : lyonnais du 69 | 04/05/2010

Cette émission est terrible, la présentatrice pose toujours des questions tendancieuses et arbitraires donc déjà le débat est faussé, de plus elle est fort impolie (ou dépassée) coupe la parole aux intervenants. On peut déjà dire d'avance ce qui va être évoqué: les faits divers tragiques ( rapatriement des dealers demandeurs d'asile nigérains, la mort d'un détenu à Bochuz, la mort d'un jeune Lyonnais des banlieues en course-poursuite) .... on va évoquer les Droits de l'Homme et le fait qu'Amnesty International épingle la Suisse (faute de pouvoir le faire contre la Libye ou n'importe quel autre pays du monde) on ira ensuite sur la violence de la police faite aux délinquants Xfois récidivistes, aux casseurs qui viennent détruire lors des manifestations, aux jeunes.... Bref c'est déjà cousu de fil blanc....

Écrit par : sirène | 04/05/2010

Mais qui va représenter les flics dans cette émission ?

Y.P.D contesté et contestable sur ses idées.
Devegney qui a probablement gardé son âme syndicale.
Stauffer qui ne retrouve pas son GPS pour le Conseil d'Etat.

Qui ?

Depuis des mois nous demandons un véritable débat sur la TSR sur la Police Genevoise, en vain. Et ce n'est pas Infrarouge, où les "invités" se retrouvent avec la parole coupée par l'animatrice, qui va ouvrir un véritable débat.

W.S.

Écrit par : Minet | 04/05/2010

@lyonnais du 69

Ton avis compte autant que le mien, c'est bien là la source du problème qui attend le policier en question quand il sera devant ses juges. Comment juger efficacement de par la loi en ne tenant compte que des témoignages des parties en cause. La valeur inégale des autres témoignages est certes dans la nature même des choses, mais reste sans valeur en droit. Je confirme néanmoins à penser qu'il n'y aura jamais de solutions toutes faites dans ce genre d'intervention d'urgence. Pour l'émission de ce soir, tout comme sirène, j'ai quelques craintes sur l'objectivité de la présentatrice. Tu vois cher Lyonnais du 69, la Suisse n'a pas la même culture du débat que les français et les animateurs sont loins d'avoir le talent des débatteurs français. J'espère que le juge qui instruit l'affaire choisira plutôt une bonne séance dans les bains de Lavey au lieu de perdre son temps à écouter ce qui s'annonce d'ores et déjà pas comme un débat de conscience mais comme un débat qui incite à la dispute. Je garde néanmoins espoir sur la qualité des réponses données par Yves-Patrick Delachaux, un ancien collègue qui a tout mon respect. Le reste n'est que du menu fretin télévisé mad in switzerland.

Écrit par : lappal | 04/05/2010

Tout à fait d'accord avec toi lappal, perso je pense pas le regarder ce débat j'ai pas envie de me pourrir la soirée car je sais deja comment ca va se passer...donc oui je suis d'accord de reconnaître le talent des débatteurs français...mais la Suisse a une facilité a parler et aborder ces problèmes quotidiens (étrangers, frontaliers, Islam...etc) que la France n'aura jamais...

Écrit par : lyonnais du 69 | 04/05/2010

@ lappal

J'ai dû mal exprimer ma pensée ou alors tu as mal interprété mes propos, quoi qu'il en soit je vais reformuler. J'accepte aussi l'idée que tu m'aies très bien compris et que, malgré cela, tu sois d'un autre avis.

Intervenir sur autoroute est une affaire extrêmement dangereuse, même lorsque la situation est normale ou habituelle. Nous le savons tous. Dans le cas qui occupe nos réflexions, il s'agit d'une situation critique et, même en situation d'urgence, nos moyens doivent être subordonnés à notre intelligence. Les policiers qui se sont retrouvés dans des cas de courses-poursuites savent très bien que "l'instinct du chasseur" vient parfois entraver une saine réflexion et peut engendrer des prises de risques inconsidérées ou des décisions inadaptées.

Ce qui peut aider c’est une formation continue adaptée aux performances de la criminalité qui nous fait front aujourd’hui et également une formation de base qui met en exergue les valeurs qui fondent notre corporation et que nous devons défendre.

Aujourd’hui, pour devenir policier, on donne à un individu des moyens et on lui apprend à utiliser ses moyens. Mais le socle, le fondement sur lequel doit s’ériger notre mission, c’est lequel ? Certains diront que c’est la Loi, sans trop savoir de quoi ils parlent… Normal, ils n’y ont pas réfléchi… Normal, la police est un corps agissant et non un corps pensant… Non. La Loi pose la cadre de notre action, ce n’est nullement la finalité. Quelle est donc la réponse à cette question de fond ? Et bien chacun y va de sa conception personnelle de la police… Chacun rempli son uniforme avec ses croyances, ses mythes et sa conception du métier, mais il n’y a pas une formation de base pour inculquer aux policiers les valeurs fondamentales que nous devons faire nôtres. Voilà pourquoi dans l’action, dans l’urgence, lorsque le temps de réflexion est réduit, on peut en arriver à des absurdités comme celle-ci : pour une voiture volée, je vole une vie !

Les hommes du GIGN, dont l’intervention est le métier, s’imposent justement régulièrement le rappel de leur valeur principale : LE RESPECT DE LA VIE ! Et pas uniquement des vies que nous considérons comme dignes………….........

Voici une devise du GIGN :

"Répondre à la surprise par l'organisation
Répondre à la force par la souplesse
Adapter la juste riposte à la menace
Être prêt à tout donner
jusqu'au don de soi
pour que triomphent la vie et le droit "

Voilà des valeurs dignes d’un policier !

"Réfléchir en homme d'action et agir en homme de réflexion" est une autre devise du GIGN et que tout policier devrait avoir à l'esprit.

Les policiers américains et canadiens ont également un rappel systématique de leurs valeurs, notamment par la devise « To protect and serve », donc l’inscription est parfois faite sur les voitures de police. Ainsi, à chaque fois que ces policiers montent à bord de leur véhicule de service, ils ont sous leurs yeux ce rappel qu’ils ne sont pas des Marshals du Far West !

Mettre en danger des vies, dont celle du collègue de patrouille, pour une voiture volée, c’est à mon sens une perte totale de la proportionnalité, de ce que le GIGN appel "la juste riposte à la menace".

Oui, dans l’urgence on n’a pas le temps de faire toutes ses réflexions. Voilà pourquoi il est important de les faire à chaque occasion donnée, après chaque intervention et ce n’est pas en disant «Le policier a fait son travail» ; «Bien fait ; une crevure de moins» ou «Ce sont les risques du métier» que l’on progresse, que l’on se remet en question, que l’on évolue.

Lorsque l’action de la police est remise en cause, trop souvent le corporatisme policier fige la réflexion et les policiers se placent dans la posture qu’ils connaissent le mieux : la riposte.

Voilà pour ce qui est des valeurs et de l’aspect psychologique.

Pour ce qui est de la décision tactique de faire un barrage dans un tunnel autoroutier, même dans l’urgence, je soutiens que c’est une décision absurde et disproportionnée, car pouvant engendrer un mal supérieur à celui qui est combattu.

Pour rappel, l'appointé vaudois est sous le coup d'une enquête pour homicide par négligence ou meurtre par dol éventuel...................

Wax911

Écrit par : Wax911 | 04/05/2010

,,

Écrit par : foxy | 04/05/2010

A Wax911
(...)"je soutiens que c’est une décision absurde et disproportionnée"(...) qu'évidemment vous n'auriez pas prise à leur place...

Quelles que soient les devises, il y a - malheureusement - toujours une fois où ce qui ne devait pas arriver arrive. Parce que ce sont des hommes, parce qu'ils ne sont pas programmés comme des robots, parce qu'ils se trompent ou encore parce qu'ils font respecter la loi.

Ainsi donc je trouve particulièrement regrettable - le mot est faible - de traiter un policier d'assassin et en plus de mettre toute la corporation dans le même panier. Affirmer enfin - comme on l'entend également - que la justice est corrompue permet juste de supposer que ceux qui se prévalent de ce genre "d'arguments" ne sont pas dans une logique de droit mais de vengeance.

Quand un Etat exécute un innocent, cela fait beaucoup moins de bruit.

Écrit par : Michel Sommer | 07/05/2010

Du jamais vu ! Une aberration ! Une voiture de police postée de travers dans un tunnel d'autoroute ! Après une longue réflexion en parallèle de s'être enquérit de la présentation du drame dans les médias, ma conviction est la suivante:
1)L'équipe d'intervention de la police a agit d'une manière complètement irresponsable.2) S'abstenir d'user d'une arme à feu. Le policier devra répondre d'homicide par négligence. Comme dit plus haut, on est plus au Fare West de Dieu ! Arrêter une voiture à tout prix ? Mon idée serait de prévoir placez alors un filet comme sur les portes-avions pour freiner et stoper l'atterrissage d'un avion. Je plains le policier incompétent mais d'abord la famille da la victime. Bandit aie-t-il été, récidiviste dans ce domaine ou que sais-je, la rééducation ça existe. Demain on tuera pour le vol d'un oeuf ou quoi ? Rapport que ce temps, des milliards sont volés et vilipendés par des intouchables. Alors abattre pour une voiture volée, eût-t-elle coûtée 300'000 CHF, de combien de balles les Madoff et autres Gelli, Videla, et j'en passe, auraient-il dû périr ?
A bon entendeur !

Écrit par : LePenseur | 12/05/2010

Les commentaires sont fermés.