13/04/2010

Informatique Police-Genève à la traine!

Logo_MCG.gif

COMMUNIQUE DE PRESSE

DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

 

 

Les bugs à répétition du Conseil d’Etat


 

L’informatique défaillante menace la police genevoise, des patrouilles en intervention se perdent !


 

800px-Logo-police-ge.jpgLe MCG dépose deux motions : l’une pour équiper d’informatique nomade les voitures de police ; l’autre pour permettre au Corps de police de gérer lui-même son service informatique, aujourd’hui défaillant et peu sûr.

 

L’Etat de Genève joue aux apprentis-sorciers. Le CTI (Centre des Technologies de l’Information) est incapable d’équiper les voitures de police de GPS (moyens techniques de géolocalisation). Alors que le police-car_1.jpgdernier modèle GPS coûte à peine 150 francs ! Cette négligence est insupportable et réduit dramatiquement gps_police_tracking.jpgl’efficacité de notre police, qui ne dispose pas du minimum en 2010. Certains policiers sont même obligés d’utiliser leur iPhone personnel pour trouver une rue ou un numéro de rue... Le MCG vient de déposer une motion réclamant que les voitures de police puissent disposer de GPS, ce qui est également appelé « informatique nomade ».

 

Ce grave retard démontre que la police devrait gérer en direct ses services informatiques. Actuellement, c’est un service extérieur, le CTI (Centre des technologies de l’information), qui en est chargé sous sa supervision. On ne compte plus les bugs, puisque même la cheffe de la police a vu ses données disparaître Perte-donnees.jpget s’est vue interdire l’accès au réseau, le fichier d’adresse de Mme Bonfanti est toujours égaré…

 

Il nous a été rapporté que la centrale police, qui dispose de données très sensibles, a été l’objet de nombreux problèmes. Ces derniers ont été gérés par des entreprises étrangères situées à l’étranger (technicien d’Aix en Provence, société Intergraph France), avec des informaticiens qui ne sont pas assermentés et ont des accès à des données que même certains hauts fonctionnaires de Police n’ont pas ! Des risques invraisemblables sont pris et sont délégués au CTI alors que la police devrait maîtriser ce domaine très sensible, ce qui n’est pas possible actuellement.

Perte_Disque_Dur.jpg

C’est pourquoi le MCG demande dans une motion que les services informatiques soient sortis du CTI et directement gérés par la police. Cette dernière disposerait des moyens libérés par le CTI et nécessaires à cette tâche fondamentale de l’Etat. Comme pour la santé les données Police sont ultra confidentielles, les HUG sont autonomes en terme informatique, pourquoi pas la Police !

 

Nous assistons actuellement à une politique complètement irresponsable, qui doit cesser. On ne peut pas laisser l’informatique de police, avec sa multitude de données confidentielles, partir dans la nature sans un contrôle réel.

 

L’Etat de Genève est devenu irresponsable, en jouant les délocalisations de données informatiques sensibles. Le MCG réclame un sursaut et une défense de nos données informatiques capitales pour chacun de nous !

 

La sécurité des Genevois est à ce prix.

Vidéo:

http://www.webtvgeneve.ch/video-geneve/stauffer-sen-prend...

 

Pour lire les Motions MCG

Final-MotionGPS-police.pdf

FInal-Motion-informatique-police-CTI.pdf

 

Eric Stauffer

Député et Président du MCG

 

Mauro Poggia

Député

 

Site Internet : www.mcge.ch

MCG - Mouvement Citoyens Genevois

Case Postale 340

1211 Genève 17

23:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | | |

Commentaires

Je me demandais comment vous arriveriez à placer votre banderille habituelle contre les français dans votre billet. Tout en finesse, du velour...

Écrit par : antoine | 14/04/2010

Il a entièrement raison, les données sensibles ne doivent pas être en mains étrangères, françaises ou autres.

Idem pour la fiscalité etc.

Les données sensibles doivent être traitée par des gens locaux et en aucun cas par des étrangers.

Y a vraiment qu'à l'état de genève qu'ils font des conneries pareils, genève tu me fais pitier, le tout frontalier tu vas le payer, mais tu le paie déjà, enfin surtout nous les contribuables qui avons à faire la plupart du temps à des incompétants français!!!

Écrit par : anitfrouze | 14/04/2010

"Cette négligence est insupportable et réduit dramatiquement l’efficacité de notre police, qui ne dispose pas du minimum en 2010."

Encore une affirmation en l'air. Un policier avec un peu d'expérience, connait chaque recoin du canton et comprendra en un éclair l'information en provenance de sa centrale lui indiquant où aller.

A nouveau, vous affirmez des choses sans chiffres à l'appuit:
- Combien d'intervention policières ont connu un échec à cause du manque de GPS
- Quelle proportion de policier se plaignent de cela.
- etc.

Écrit par : Djinius | 14/04/2010

Suis impatient de voir Monsieur -Minet- se manifester à ce sujet ! et aussi de Wax 911 pendant qu'on y est ... !

Écrit par : Pierre-André Dupuy | 14/04/2010

Une nuit avec une patrouille de police et c'est tout ce que vous avez à dire d'important M. Stauffer ? Questionnez les policiers et ils vous diront ce qu'ils pensent vraiment de vos GPS par rapport à tout ce qui sclérose leur activité principale. Fermez-la ne serait-ce qu'une heure et écoutez ! Pas vos amis politiques, mais les vrais flics de rue ! Quant à Pierre-André Dupuy, arrêtez de vous pougner en pensant à Minet et Wax911 car ils travaillent et ne sont pas à l'assistance publique dans le canton.....ou dans le vôtre peut-être !?

Écrit par : Sion@art | 14/04/2010

Sur le GPS:
Si la Police genevoise pouvais engager des habitants de Genève avec permis C (des "étrangers locaux"), ce que le MCG refuse, en lieu et place de Fribourgeois, Jurassiens ou Valaisans, les policiers ne se perdraient pas dans Genève, non ?

Cela dis, je n'ai rien contre les confédérés qui viennent travailler à Genève, car dans ce cas, comme d'en d'autres, sans eux, Genève ne tournerai pas !

Mais sur le fond, il est vrai qu'un GPS serait une bonne chose.

Sur l'informatique à la Police :
Pourquoi pas un transfert de charge entre le CTI et la police. Mais il ne faut pas se leurrer : il y a pénurie d'informaticiens à Genève et la charge supplémentaire à la charge de l'informatique de la Police ne se fera pas sans ... Français, faute d'assez de Genevois !

Écrit par : Philippe C | 14/04/2010

@ Pierre-André Dupuy

Force m'est donnée de constater que L'ENSEMBLE de vos commentaires sont .... NULS. Abstenez-vous d'écrire des âneries correspondant à votre état d'esprit plus que basique, voir même frisant l'idiotie. Laissez les fonctionnaires tranquilles, Ils devraient recevoir plus de respect des vrais citoyens, et non pas des cornichons. de plus : BRAVO Monsieur STAUFFER, et toutes mes amitiés à Minet et Wax 911 ainsi qu'aux lecteurs assidus des blogs de la TG qui sont malheureusement trop souvent censurés.

Écrit par : ChrisPike | 14/04/2010

Ahlala ces français...source de tous nos malheurs hahahah

Écrit par : Lyonnais du 69 | 14/04/2010

Il y a quelques jours j'ai fait le 117 pour signaler un délit, le policier au bout du fil à refusé de prendre en considération mon appel, me proposant de faire un 022!

Cela m'était déjà arrivé il y a 3 ans, vers 6 heure du matin je fus témoin d'un accident place des 22 cantons, j'ai fait le 117 et là aussi le policier à voulut me donner un 022, un comble!

Après on nous parle de police de proximité donc!


Et le figaro on en est où, il ne me semble pas que nos dealers préférés soient sous tension ces jours!


Figaro-ci Figaro-là! et patati et patata!

Écrit par : dominiquedegoumois | 14/04/2010

à Monsieur ou Madame Chris Pike nique nique ... Libre à vous d'aimer ou pas mes commentaires. Si, comme l'on dit, vous aviez du -poil au cul-***, vous utiliseriez ma boîte e-mail. C'est votre choix, pas de problème. Je me rends ainsi compte que vous aussi profitez du blog des autres pour déverser. Déversez, allez-y.
*** je saias bien que de nos jours, d'en avoir, je parle -derrière- n'est plus à la mode.

Écrit par : Pierre-André Dupuy | 14/04/2010

Avec le MCG, le monde sera meilleur!! Plus d'idées en jouant sur la peur des gens et voilà, nous sommes plus que certains de récolter des voix.

Écrit par : Fatima_la Franchise | 14/04/2010

Les commentaires sont fermés.