30/03/2010

Genève réveille toi !

Logo_MCG.gif

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

Grave échec du Conseil d’Etat un de plus, hier la sécurité, aujourd’hui l’emploi, demain la santé, après demain l’enseignement !

 

 

Toujours plus de chômeurs… et toujours plus de frontaliers!

332981295.jpg

De plus en plus de Genevois sont laissés au bord de la route. En 18 mois, le nombre de chômeurs a augmenté de 34% !

Genève réveille toi !

 

C’est l’échec de la politique genevoise contre le chômage, c’est aussi une défaite personnelle pour le conseiller d’Etat François Longchamp.

 

Politique de communication du Conseil d’Etat qui ne trompe que les idiots !

 

Contrairement aux promesses, et aux déclarations en trompe l’œil la situation s’est fortement dégradée. Le DES (département de l’emploi et de la solidarité) ne gère plus la situation !

 

Le pire est à venir !

 

Quelques semaines après l’annonce d’une nouvelle hausse du nombre de frontaliers, Genève détient le record Suisse, nous découvrons l’autre face du problème. Le nombre de chômeurs a fortement augmenté. Personne ne peut contester cette réalité ! Ceux qui continuent à prétendre que le nombre de frontaliers n’a pas d’affluence sur le chômage sont des menteurs !

 

Genève paie ainsi sa politique irresponsable d’engagement forcené d’employés frontaliers, notamment à l’Etat de Genève ou dans des postes sensibles de la place financière.

 

Dans le même temps, le département de François Longchamp engage des employés résidents genevois au rabais pour que l’Etat dispose de main-d’œuvre à des salaires parfois indécents, comme les « emplois formation ». L’administration cantonale trouve ainsi une main-d’œuvre à bon marché qu’elle exploite au moment même où elle embauche des frontaliers au prix fort.

 

L’ouverture irresponsable des frontières à une concurrence sauvage, telle que le Conseil d’Etat la pratique actuellement, ne peut conduire qu’à la destruction du marché du travail et de ce qui a fait les valeurs de Genève.

 

Les travailleurs résidents à Genève sont menacés par la concurrence de frontaliers, qui eux-mêmes seront menacés par d’autres travailleurs venus de plus loin, qui eux-mêmes seront ensuite menacés à leur tour. C’est la logique du système actuel, que seul le MCG dénonce.

 

Le Conseil d’Etat commet des erreurs parce qu’il se limite à faire de la gestion. Au contraire, il devrait être visionnaire et comprendre le monde dans lequel nous nous trouvons. Les genevois au Gouvernement n’ont pas besoin de gestionnaire stressé par leurs statistiques, mais des visionnaires !

 

La seule solution pour résoudre le chômage, c’est de bloquer la pression des travailleurs frontaliers. Il faut réguler le marché de l’emploi, contrôler à nouveau les frontières, arrêter de nous faire marcher sur les pieds et retrouver une VRAIE harmonie avec nos voisins français.

 

Mesdames, Messieurs du Gouvernement voici les conséquences de votre politique irresponsable en matière d’emploi par les faits :

- Moins 100 à 200 millions d’impôts à la source (arrêt du Tribunal Fédéral)!

- Moins 192 millions (2008) que Genève reverse à la France (3,5% du salaire brut des frontaliers) !

- Moins 170 millions que Genève verse à Berne pour la péréquation sur la main d’œuvre des frontaliers !

- Moins 120 millions déficits des P+R offert aux frontaliers !

- Moins de place de parking pour les genevois ; voiture « ventouses » qui oblige les communes à instaurer des zones bleus !

- Moins de place dans les crèches pour les genevois ; les frontaliers les utilisent !

- Moins 3% (du montant de l’impôt)de commission reversée aux employeurs qui retiennent l’impôt à la source (incitation à l’embauche de frontaliers) !

 

- Plus de trafic sur les routes chaque matin (200'000 mouvements véhicules jour) notamment dans les villages de campagne !

- Plus de chômeurs à Genève qui détient le record Suisse alors que les dpt de l’Ain et de la Haute Savoie détiennent le plus bas taux de chômage en France !

- Plus de sièges pour le MCG ; les autres partis sont devenus sourd aux réclamations légitimes des genevois !

 

 

LES GENEVOIS D’ABORD ! C’EST PAS COMPLIQUÉ !

 

Eric Stauffer

Député et Président du MCG

 

Carlos Medeiros

Président section MCG ville de Genève

01:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (40) |  Facebook | | |