04/02/2010

Le MCG lance une OPA sur l’UDC Genevoise !

 

Logo_MCG.gif

Communiqué de Presse du

Mouvement Citoyens Genevois

 

 

 

 

 

 

Le MCG lance une OPA sur l’UDC Genevoise !

 

Le constat est cinglant. L’UDC-section genevoise ne représente plus qu’elle-même. En perte constante depuis plus d’un an, l’UDC genevoise a perdu toute identité à force de vouloir une alliance avec l’Entente, qui s’est terminée par un marché de dupes ; et finalement, elle a perdu les repères qui ont jadis fait sa force.

 

Dans ces conditions, la section genevoise de l’UDC se dirige directement dans le mur et n’a plus d’avenir, devenant un boulet que le parti national doit traîner.  Pour les militants et les élus de ce parti, les perspectives sont sombres et aucun espoir ne se profile à l’horizon, l’UDC genevoise étant devenue une « machine à perdre les élections ».

 

Le MCG appelle tous les membres et élus de l’UDC qui ne se reconnaissent plus dans la section genevoise à rejoindre le Mouvement Citoyens Genevois. Le Mouvement Citoyens Genevois est prêt à accueillir tous les déçus de l’UDC-section genevoise, qui réalisent que la voie choisie de la chientlit ne peut conduire qu’à l’échec. Nous  les invitons à rejoindre un grand parti populaire, fier de nos traditions et dynamique. C’est pourquoi nous lançons cette OPA (Offre publique d’achat) sur la section genevoise de l’UDC .

 

Il est temps de quitter le navire avant le naufrage – dans le style Titanic version UDC-Genève -  qui s’annonce.

 

 

 

 

 

Eric Stauffer

Président du Mouvement Citoyens Genevois

Pascal Spuhler

Vice président

08:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | | |

Commentaires

On ne sait si l'on doit s'écrouler de rire ou s'étouffer de consternation béate à l'annonce de cette fausse bonne nouvelle. Mais bon, tant que les deux frères ennemis se déchirent, cela fait de la place aux autres dans le bac à sable.

Écrit par : Déblogueur | 04/02/2010

Après les petits fachos d'Unité populaire , les électeurs UDC? et après vous n'êtes pas un parti d'extrême droite?

Écrit par : waxxx | 04/02/2010

Le MCG confirme encore une fois qu'il n'est pas un parti basé sur une idée politique définie. Pour schématiser, la gauche défend les travailleurs, la droite l'économie et le MCG rien du tout ou tout et n'importe quoi selon l'occasion.

En effet, en politique pour avoir un parti qui tienne la route, il faut un programme commun, des idées communes à partager entre les membres. Déjà que le MCG actuel n'a ni queue ni tête, en acceptant des ex-UDC, il devient encore plus un parti opportuniste, sans valeur commune; une bouffonnerie en quelque sorte.

Le ridicule de tue plus, heureusement.

Écrit par : toto | 04/02/2010

Restons serein. On a déjà vu par le passé, des formations et des mouvements opportunistes du même genre que le MCG. Souvenons-nous par exemple de "Vigilance". Après une ou deux législatives... Badaboum !
Ce type de formations a néanmoins une constante : un encadrement fasciste !

Écrit par : ROLLMOPS | 04/02/2010

Restons serein. On a déjà vu par le passé, des formations et des mouvements opportunistes du même genre que le MCG. Souvenons-nous par exemple de "Vigilance". Après une ou deux législatives... Badaboum !
Ce type de formations a néanmoins une constante : un encadrement fasciste !

Écrit par : ROLLMOPS | 04/02/2010

@toto:
Est-ce que les socialistes caviar valent mieux?
Est-ce que les radi habillés en dimanche pour faire libéral compatible valent mieux?
Est-ce que les PDC qui flirtent avec les vers c'est mieux?

Que néni, tous les mêmes!

L'avantage pour ses adversaires c'est que Stauffer ne sait pas la fermer et qu'il prend souvent ses rêves pour des réalités ou qu'en se ventant il fait peur à ses partenaires potentiels. C'est d'ailleurs ce qui prive son parti d'alliances performantes et donc de succès autres qu'électoraux!

A part ça c'est le seul politicien qui comprend très vite les tendances et qui sait aller chercher les brises les plus infimes pour faire avancer sa barque.

C'est un peu comme Bertarelli qui s'occupe de naviguer alors que le taré de Oracle perd son temps autour du tapis vert. La coupe ne se gagne pas à sec mais en mouillant sa chemise et en prenant des risques.

Ce n'est pas de la faute de Stauffer si ses adversaires préfèrent argumenter sur l'état des voiles plutôt que d'aller affronter la pleine mer, là où on veut le voir à l'oeuvre!

Il est très facile de prétendre de l'adversaire n'a pas de ligne politique, mais lorsqu'il vous a mis plusieurs longueurs d'avances au score final, il convient d'admettre qu'on a fait faux et que les stratèges qui vous ont conseillé étaient nuls!

Cessez de parler de la forme et du langage de Stauffer, c'est irrelevant.

Ce qui compte c'est qu'il soit crédible pour son électorat, le reste est un alibi à l'échec.

Si vous pensez que sur le plan moral le très lettré Mitterand valait mieux vous faites erreur ou encore que ceux qui disent gouverner le pays sont des gens politiquement adéquats c'est que vous ne connaissez pas grand chose aux réalités politiques!

Le pari du MCG sur l'UDC est juste l'expression d'une vista politique hors norme et d'un sens de l'anticipation qui devrait commencer à faire trembler les états major de ceux qui persistent à vouloir faire de la politique "autrement".

Faute de le comprendre ils vont se faire tailler un costard sur mesure avec deux vestes réversibles!

Écrit par : Johnson & Johnson | 04/02/2010

cher Rollmops, bien que le propos soit amusant, permettez-moi de vous dire qu'il sent un peu la vieille pêche et que votre hareng n'est pas de 1ère fraicheur!

Connaissez-vous beaucoup de partis qui peuvent aligner, dans les rangs de ses élus, des personnalités aussi différentes que le MCG? Cela démontre bien que son éventail politique est autrement plus étoffé qu'il n'y paraît et que ne l'était celui de Vigilance (ce parti a d'ailleurs formé Jornot, Pardo et quelques autres dont on constate que les stratégies ne sont pas des modèles et qu'ils ne sont peut-être pas étrangers à la perte de vitesses des formations dans lesquelles ils évoluent)

La politique est faite d'éléments apparents et d'autres qui ne le sont pas. Sous les lustres ne brillent que ceux qui attirent les alouettes, en retrait agissent ceux qui assurent les succès.
Ce qui l'ignorent ne durent pas ceux qui le savent deviennent la référence à laquelle on s'adresse pour remporter les victoires, même avec des alliances qui peuvent paraître contre nature de prime abord mais logiques lorsqu'on ouvre les yeux.

Écrit par : Giulio Mazarini | 04/02/2010

Merci de votre réponse M. Mazarini et quelque part, j'abonde dans votre sens sauf que Vigilance ratissait large tout comme le MCG aujourd'hui.
Il est vrai aussi que je ne suis pas de la dernière pêche et de la dernière fraîcheur, c'est la raison pour laquelle je me réfugie dans un bocal avec un bon coup de blanc.

Écrit par : ROLLMOPS | 04/02/2010

@Johnson & Johnson

Oui, il est vrai que la partis traditionnels font des alliances, mais ils ont une vision politique et de la société. Ils n'adoptent pas par simple désire présidentiel des thèses de l'extrême droite en 2 minutes, alors que dans la campagne des dernières élections on a essayé de crier haut et fort que l'on est ni de droite ni de gauche et surtout pas xénophobe... Consistance, consistance !

Il est vrai aussi qu'Eric Stauffer a un certain talent de "sentir" ce qui va faire mouche sur son électorat.

En politique, le but final est-il d'être le plus gros, juste pour être le plus gros ???

Mis à part en Berlusconie, on ne gouverne pas seulement avec la "Vista".

Cordialement.

Écrit par : toto | 04/02/2010

Les commentaires sont fermés.