13/01/2010

Projet de loi du MCG sur l’aéroport

plane.jpgLogo_MCG.gif

logo_aig1.gif

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse du Mouvement Citoyens Genevois

 

 

Pour des salaires décents et non à l’hypocrisie envers le personnel !

 

Le MCG vient de déposer un projet de loi « pour des salaires décents à Genève », pour remettre de l’ordre à l’aéroport international de Genève (AIG). Cette institution traverse une profonde crise, qui a été révélée récemment par une grève.

 

Le projet de loi du MCG offre des garanties solides, pour éviter le dumping salarial et la concurrence inacceptable du personnel frontalier, qui déstabilise le marché de l’emploi genevois. L’aéroport ne pourra plus donner de concession à une entreprise sous-traitante, sans qu’une convention collective digne ne protège les employés.

 

h-20-1277635-1222838672.jpgQuant aux employés de l’aéroport, le MCG demande l’inscription dans la loi de la préférence aux résidents genevois au moment de l’embauche. Ce principe nouveau se situe dans la droite ligne des propositions du Mouvement Citoyens Genevois, dont la pertinence devient de plus en plus évidente, principe relayé jusque sous la coupole fédérale par Mmes et Conseillères fédérales Micheline Calmy Rey et Doris Leuthard.

 

Le message clair donné par les électeurs le 11 octobre 2009, avec un raz-de-marée MCG au Grand Conseil, trouve ici son application très claire. La crise de l’aéroport doit être l’opportunité d’apporter ces solutions judicieuses que sont notamment la priorité aux résidents genevois et des garanties minimales contre le dumping salarial dû à l’ouverture sur l’Europe au travers des accords bilatéraux.

pour lire le Projet de loi du MCG

L’époque où travailler à l’Etat ou à l’aéroport était une garantie d’être traité convenablement et d’avoir une garantie de l’emploi tente à disparaître. Le MCG demande de revenir à ces valeurs qui ont donné la prospérité à Genève et un réel partage du progrès social entre tous. L’ouverture des frontières, qui crée des « working poor », ces travailleurs pauvres qui ne s’en sortent pas, doit être remise en question sérieusement.

 

Le MCG continue contre vents et marées à faire son travail : défendre les résidents genevois. Ces garanties, nous les réclamons pour l’aéroport mais aussi pour les autres services de l’Etat que certains irresponsables voudraient démanteler, ignorant les erreurs de la dernière crise financière.

 

 

Eric StaufferPrésident du Mouvement Citoyens Genevois

Roger Golay Vice président


Site Internet : www.mcge.ch

MCG - Mouvement Citoyens Genevois

Case Postale 340

1211 Genève 17

 

E-Mail : info@mcge.ch

 

 

01:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.