16/12/2009

HSBC-Frontaliers un danger pour Genève!

Secrétariat du Grand Conseil

Interpellation présentée par le député :
Eric Stauffer

Date de dépôt : 15 décembre 2009

IUE

Interpellation urgente écrite

Affaire HSBC et clients dénoncés au fisc français par un ex-employé: les frontaliers un danger pour Genève

Selon la presse, la succursale suisse de la banque HSBC a été victime du vol de certains fichiers bancaires par l’un de ses ex-employés. Les noms de clients auraient été dénoncés au fisc français selon le journal français « Le Parisien » qui donne des précisions. Le quotidien indique qu’un ex-cadre informatique de la filiale suisse de la banque aurait dérobé cette liste confidentielle, causant ainsi une grave crise de confiance. Cela révèle une grande faiblesse de Genève.

En effet, les employés de banque et informaticiens frontaliers sont les plus exposés aux pressions de l’Etat français. Ce dernier, sous l’impulsion du ministre du Budget Eric Woerth a choisi d’attaquer par tous les moyens les clients des banques suisses.

La situation de ces travailleurs frontaliers est en effet particulièrement inconfortable, puisqu’ils sont situés à cheval entre deux régimes politiques différents. Genève défend la liberté individuelle et le secret bancaire, alors que la France prône la chasse aux contribuables et le harcèlement fiscal.

Il est irresponsable de laisser ces travailleurs, employés dans un secteur stratégique, être exposés à ces dangers. C’est la loi genevoise qui est bafouée ainsi que les grands principes de l’Etat de droit.

Certains employeurs du secteur bancaire, naïvement pro-européens, comprennent enfin qu’ils se sont trompés et qu’ils prennent des risques considérables pour leurs établissements et la place financière genevoise, grand employeur de notre canton.

 

Le Conseil d’Etat face à une violation aussi importante de notre Etat de droit ne peut rester sans réagir et doit prendre les précautions qui s’imposent dans la guerre économico-financière que lance le ministre du Budget français Eric Woerth. Nous devons faire un état des lieux du personnel frontalier qui se retrouve dans des postes sensibles, informer les entreprises des dangers et veiller à ce que la surveillance sur le système bancaire soit correctement appliquée.

L’abus des travailleurs frontaliers, et en particulier dans les secteurs-clés de l’informatique et de la banque, devient un danger parmi les plus graves pour l’avenir de Genève. Nous avons le devoir de réagir.

 

En vertu des pouvoirs qui sont ceux du député, des devoirs et obligations qui sont ceux du Conseil d’État, voici la question posée dans le cadre de cette IUE, conformément à l’article 162A LRGC :

 

Question :

 

Que compte entreprendre le Conseil d’Etat face au danger que représentent les travailleurs frontaliers, dans les secteurs stratégiques de l’informatique et de la banque, pour faire respecter l’honneur de la République et canton de Genève ?

06:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook | | |

Commentaires

@ Eric Stauffer

Il faut savoir lire les informations correctement. L'ex-employé de la HSBC n'a jamais agit sous pression du fisc. Il était seulement en litige avec son employeur et volé des fichiers. Les Français ont découvert cette personne suite à une plainte en Suisse.

STOP à la démagogie !

Ne mélangez pas tout, vous devenez de plus en plus ridicule !

Écrit par : Toto | 16/12/2009

j'oubliais,

Cet ex-employé HSBC est à moitié italien (voir tribune de ce mercredi).
Comme vous !

Pourquoi pas une interpellation urgente pour interdire les bi-nationnaux, comme vous, qui sont tous des voleurs et dangereux pour les banques suisses. *

* amalgame quand tu nous tient !

Écrit par : Toto | 16/12/2009

BANDE DE NAZES !!!!!!!


L'INFORMATICIEN EN QUESTION N'ETAIT PAS FRONTALIER ! C'ETAIT UN BON FRANCO-ITALIEN DE GENEVE, AVEC DES PLAQUES GE !!!!!

ET CHRISTOPHE MAELI ? IL ETAIT QUOI ? IL ETAIT THURGOVIEN !

Écrit par : CAFE | 16/12/2009

Cet Monsieur du HSBC (Hervé Falciani) n'etait pas frontalier, mais resident genevois. Son numero est encore sur l'annuaire (tel search ch), il habitait Acacias.

M. Stauffer, que pensez vous faire des residents indelicats comme ceci avec permis B ou C?

Écrit par : un suisse | 16/12/2009

Les gens malhonnêtes existent partout mais dans ce contexte de guerre fiscale, la place financière (suisse) mais ici genevoise est fragilisée. Les accords passés entre Etats auraient dû suffire à rétablir la confiance mais dans ce n'est pas le cas. La France qui s'est fortement endettée, est acculée recherche désespérément et par tous les moyens à renflouer les caisses avec des avoirs de ses contribuables qui on fraudé le fisc même avec des méthodes style "barbouze". Cela prouve que le gouvernement français malgré la signature d'accords n'a aucune confiance dans les autorités suisses. Cette affaire ne va pas simplifier les relations internationales et on a pas fini avec les récriminations de par et d'autre. A terme, la France devrait revoir sa politique fiscale des entreprises et des particuliers, notamment les droits de succession qui favorise l'évasion fiscale.

Écrit par : demain | 16/12/2009

C'était un frontalier! Inscrit pour la taxe d'habitation sur la commune de Ferney-Voltaire! Et de toutes les façons c'était un Français et en aucun cas un Suisse pas même à moitié = on voit le résultat!!!!
.
Café j'avais lu que vous êtes sur Douvaine n'est-il pas? Alors vos commentaires pro-frontaliers vous pouvez vous les m.... la ou je pense!
.
La banque c'est comme la police et les députés c'est pour les Suisses! Un problème avec cela?
.
Bravo au MCG c'est comme cela qu'on vous aime!

Écrit par : Jean | 16/12/2009

C'était un frontalier! Inscrit pour la taxe d'habitation sur la commune de Ferney-Voltaire! Et de toutes les façons c'était un Français et en aucun cas un Suisse pas même à moitié = on voit le résultat!!!!
.
Café j'avais lu que vous êtes sur Douvaine n'est-il pas? Alors vos commentaires pro-frontaliers vous pouvez vous les m.... la ou je pense!
.
La banque c'est comme la police et les députés c'est pour les Suisses! Un problème avec cela?
.
Bravo au MCG c'est comme cela qu'on vous aime!

Écrit par : Jean | 16/12/2009

C'était un frontalier! Inscrit pour la taxe d'habitation sur la commune de Ferney-Voltaire! Et de toutes les façons c'était un Français et en aucun cas un Suisse pas même à moitié = on voit le résultat!!!!
.
Café j'avais lu que vous êtes sur Douvaine n'est-il pas? Alors vos commentaires pro-frontaliers vous pouvez vous les m.... la ou je pense!
.
La banque c'est comme la police et les députés c'est pour les Suisses! Un problème avec cela?
.
Bravo au MCG c'est comme cela qu'on vous aime!

Écrit par : Jean | 16/12/2009

C'était un frontalier! Inscrit pour la taxe d'habitation sur la commune de Ferney-Voltaire! Et de toutes les façons c'était un Français et en aucun cas un Suisse pas même à moitié = on voit le résultat!!!!
.
Café j'avais lu que vous êtes sur Douvaine n'est-il pas? Alors vos commentaires pro-frontaliers vous pouvez vous les m.... la ou je pense!
.
La banque c'est comme la police et les députés c'est pour les Suisses! Un problème avec cela?
.
Bravo au MCG c'est comme cela qu'on vous aime!

Écrit par : Jean | 16/12/2009

Jean,

Comme quoi, cela vaut la peine d'avoir un un fils pour son adresse IP ! Au fait si je portais plainte contre vous...qu'en dites-vous ? Mais si cela vous intéresse vraiment, je suis sur Corsier...

Et la banque en question, je vous rappelle que c'est une banque étrangère qui emploie 80% d'étrangers. Notre cher M. Tremonti a promi d'assécher la place financière suisse...ce n'est que le début, car ce type va se faire un plaisir de vendre sa liste aux Italiens. Cet Italo-Français habitait les Acacias et a une résidence secondaire en France comme tant d'autres. Mais en fait je suis d'accord avec vous, la banque et la Police ne doit être que pour les VRAIS SUISSES, alors tous les BI-NATIONAUX COMME STAUFFER ET POGGIA...DEHORS !

Écrit par : Café | 16/12/2009

Cher Jean,

la répétition en 4 exemplaires ne rend pas votre argumentaire frontalophobe plus percutant pour autant.

En l'occurrence, le statut de ce vilain de la HSBC n'a rien à avoir avec son geste. C'est juste un employé en conflit avec son patron. Qu'il soit Suisse, Français, Jaune, rouge, de gauche, du MCG ou de droite n'en est pas la cause.

Écrit par : Toto | 16/12/2009

Jean fait son caca nerveux depuis que le MCG s'est pris une belle claque pour le Ceva, les minarets et le Conseil d'Etat ! Au fait, cela vous gêne que mon fils un pur Genevois réside en France ? mais, peut-être que cela vous gêne que 56.000 Suisses résident en France voisine...mais ne vous inquiétez pas, car si les cadres Français doivent résider à Genève pour continuer à travailler dans la banque, ils le feront, et les Suisses avec leur maigre salaire, iront de plus en plus à la quête d'un logement en France.

Écrit par : Café | 16/12/2009

Ich wünsche Ihnen einen guten Rutsch ins neue Jahr

Écrit par : Marko | 04/01/2010

Les commentaires sont fermés.