06/12/2009

Vidéo**FR3-En Rhône-Alpes : «Frontaliers... nouveaux parias»

Eric Stauffer explique Genève en France.....


16:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook | | | |

Commentaires

Ce monsieur Charrat représente le frontalier moyen dans toute son horreur : Arrogant, sans aucun respect (couper la parole, marmonner n'importe quoi...) et surtout sans arguments.

A la question "Est-ce que vous pensez que les frontaliers se préoccupent de la santé de la région Genevoise ?", lui, il nous parle de développement durable et d'écologie rofl... Je veux bien croire que la question englobe le problème du trafic, mais elle comprenait aussi et surtout l'emploi des résidents Genevois.

Monsieur Stauffer le facho comme vous aimez l'appeler a au moins été capable d'avancer des arguments valides tout en respectant son interlocuteur.

Il serait temps que la gauche change son discours constitué d'amalgames et d'alertes au sois-disant fachisme, car soit dit en passant, quand l'on remet en cause la décision d'un peuple en cherchant à l'annuler par tous les moyens (verts, socialos, minarets toussa...), là il s'agit en effet de fachisme.

P.S : Je ne prononce pas pour ou contre la votation que j'évoque, je constate simplement le comportement de "l'élite" quand le peuple ne va pas dans son sens.

A plus les rageux =]

Écrit par : lolfrouze | 06/12/2009

C'est clair que Mr Charrat manque cruellement de charisme. Pas sûr que les intérêts des frontaliers soient bien défendu par quelqu'un pas foutu de s'organiser correctement pour arriver à l'heure dans les studio d'FR3... Mr Stauffer a probablement pris la même route, mais en pensant à arriver avec une marge d'avance suffisante.

Écrit par : Pierre | 06/12/2009

Qu'ils aillent se faire foutre bien profond ces frouzes de merde, remettons des quotas et encore mieux, ne délivrons plus de permis frouzes.

Cette bande d'arrogant sera de plus en plus stigmatisé et l'aventure Suisse ne durera pas éternellement, le retour du baton est proche.

Méditez là-dessus les ploucs arrogants!

Écrit par : raoul | 06/12/2009

@Raoul

Vous êtes vraiment trés vulgaire mon cher.

Écrit par : M.U.R | 06/12/2009

Heureusement que nos hopitaux sont pleins d'infermières frontalieres pour soigner des gens comme toi mon pauvre Raoul... quoique j'ai bien peur que tu sois incurable.

Écrit par : Damien | 06/12/2009

Il y a dix ans que j'ai «émigré» pour ne plus être «Genevois». Mais si j'étais resté dans le canton de GE (auquel j'ai voué 50 ans d'amour) je voterais assurément MCG. Parce que, à voir le torrent de fiel et d'insultes qui s'abattent sur ce parti, on ne peut que se dire que le scénario qu'avait vécu (et vit encore) l'UDC, se répète. Cette gauche, et ses pendants gauchistes, gauchisants, et, heureusement bientôt gauche gisants, à voir les performances du PS, n'arrivent pas à respecter ceux qui ne pensent pas comme eux. Heureusement, le peuple genevois a commencé à s'en rendre compte et il s'est exprimé dans les urnes. Certes, le MCG ne détient pas la majorité à lui seul mais il pourra contribuer à réduire à néant les «projets» de la gauche, juste punition de, en effet, leur arrogance, aujourd'hui partagée par le président des frontaliers. La presse, incapable de lire correctement et bien prompte à emboucher les trompettes de la gauche, a accusé l'UDC de comparer les frontaliers à de la racaille. L'UDC n'a jamais dit ça, son affiche portait sur les voyous nombreux qui demeurent à Annemasse, et dont j'ai suivi les «prouesses» à travers le témoignage d'un ami frontalier, lui même victime de leurs agissements.
Alors, on peut vomir sur Eric Stauffer et le MCG, mais je suis sûr que sa présence au Grand Conseil, numériquement plus importante que le PS qui a ramassé ses quilles, évitera que se poursuivent les dérives qui ont conduit ce canton dans le trou.
Et que ceux qui voient un triomphe dans l'acceptation du CEVA modèrent leurs transports: ils déchanteront quand la facture finale leur sera présentée.

Écrit par : Emigré | 06/12/2009

Bien que je ne partage pas toutes les idées du MCG, j'ai été très vite lassé, lors du débat en question, par la suffisance affichée par ce monsieur Charrat, dont l'absence d'arguments susceptibles d'alimenter de manière intelligente un échange de vues est un fait à déplorer.

Il est une question de fond, selon moi, que je me pose depuis longtemps. Nos autorités se gargarisent volontiers d'une croissance à deux chiffres des emplois à Genève, comme si le canton n'en perdait pas pendant certaines périodes de crise... Pour rappel, Genève a perdu 18'080 emplois dans le secteur secondaire et tertiaire entre 1991 (236'271) et 1998 (218'191), sans le secteur public international ni les services domestiques.

Le peuple genevois serait-il roulé dans la farine par ses autorités dans le cadre du développement de projet de la région et du CEVA (le train de l'exil), projet suggéré pour ne pas dire imposé dans les faits par le khmer vert du canton et par l'Entente libérale pour résoudre très partiellement, d'une part le problème du logement à Genève (taux de vacance de 0.2% au lieu de 2.0% souhaitable) et la question cruciale des coûts de production (biens et services) dans le canton en instaurant une situation de dumping, reconnue aujourd'hui par les autorités syndicales, cantonales et fédérales?

Je relève en effet que, selon l'office des statistiques cantonales, le canton de Genève recensait:
- 236'271 emplois en 1991, sans le secteur public international ni les services domestiques, et
- 262'500 emplois en juin 2009, toujours sans le secteur public international ni les services domestiques.

Il ressort de ces deux chiffres que seuls 26'229 emplois supplémentaires ont été créés dans le canton de Genève entre 1991 et juin 2009, autrement dit une progression des emplois de 11.1% entre 1991 et juin 2009... De quoi laisser songeur et surtout perplexe sur le succès de Genève en matière de création d'emplois nouveaux supplémentaires.

Quant à la population résidente active du canton, Genève comptait 211'000 personnes en 1992, 229'200 en 2001 et 242'400 en 2008, soit une augmentation de 31'400 personnes actives supplémentaires entre 1992 et 2008.

Avec plus de 100'000 travailleurs frontaliers et pendulaires qui viennent travailler à Genève dans tous les secteurs d'activité, alors que la population active a crû plus vite entre 1992 et 2008 que les emplois comptabilisés dans le secteur secondaire et tertiaire, il faut parler de DESEQUILIBRE, que le CEVA va encore aggraver... A quand l'explosion sociale?

Vos interventions en faveur de la population résidente genevoise sont souvent traitées de 'populistes' alors qu'en réalité, elles viennent conforter une partie non négligeable de la population si l'on en juge par les bulletins de vote dont vous avez hérité dans les élections au GC et également au CE, même si aucun siège n'a pu vous être accordé compte tenu du système électoral en vigueur. Merci par conséquent de mettre un frein à l'emballement des cerveaux dans un projet totalement déséquilibré en matière d'avantages et de désavantages, ces derniers restant la propriété de Genève...

Écrit par : Clean | 07/12/2009

100 000 travailleurs frontaliers ? D'où sortent les 35 000 qui font la difference avec les chiffres officiels ?

Écrit par : Emile | 07/12/2009

.... ~65'000 frontaliers (France)
+.. ~35'000 pendulaires (Vaud, Valais)
= ~100'000 travailleurs pendulaires/frontaliers

C'est pourtant pas très compliqué. Au cas ou vous n'auriez pas lu le message précédent, on parle de frontaliers ET de pendulaires.

Écrit par : lolfrouze | 07/12/2009

@lolfrouze et raoul... mais aussi à tant d'autres... allez donc faire un tour de ball trap avant de vous plonger dans l'eau chaude puis... glacée... c'est mon ordonnance pour vos soins... mais attention si ca ne marche pas... il n'y aura plus rien à faire...

cessez de déverser votre haine et tentez d'être un tant soit peu constructif... la France ne va pas disparaître et les français non plus, nos ancêtres ont fait avec... à votre tour...

sans les étrangers... genève serait restée un bourg de campagne quémandant l'aumône de Berne... soyez donc reconnaissant!

Écrit par : matthieu | 07/12/2009

Exactement ce que je reproche à Monsieur Charrat : Aucun argument, on monte tout de suite sur ses grands chevaux en prenant un ton hautain et irrespectueux.

Vous vous plaigniez de l'opinion Genevoise pourtant vous continuez à venir piller les emplois et encombrer les routes. C'est exactement ce que Stauffer à dit : On veut le beurre et l'argent du beurre. Et en plus vous vous plaigniez quand vos camarades frontaliers et quelques Genevois contraint à l'expatriation à cause de la crise du logement font monter les prix de l'immobilier en france voisine...

C'est vous qui devriez apprendre à argumenter et à être constructifs. De plus mes messages ne font aucune distinctions de nationalités. Quelque soit la nationalité un résident Genevois est un résident Genevois et il à droit aux mêmes traitements qu'un Genevois "pure souche".

Les frontaliers par contre, on peut s'en passer et cela ferait le plus grand bien à notre région. On a pas besoin de gens arrogants qui n'ont pas le moindre respect pour le pays qu'ils pillent.

Écrit par : lolfrouze | 07/12/2009

Les étrangers sont importants, je ne dis pas le contraire.

Les connards de frouze arrogants on s'en passe très bien.

Alors mat le frouze, ferme là et ne viens pas polluer ce blog avec ta propagante frouzienne!!!

C'est pour quand l'initiative anti-frouze?

Plus aucun frouze en Suisse, que du bonheur.

Les autres étrangers sont les bienvenus évidement.

Écrit par : raoul | 07/12/2009

alors lolfrouze... une dernière fois je vais essayer de vous expliquer...:

qui est responsable du chômage à Genève? les politiques? les frontaliers? les étrangers? la crise économique? dites le moi et argumentez s'il vous plait parce que chômage=frontalier c'est un poil simpliste pour ne pas dire simplet... que dire alors du chômage hors zone frontalière?

"vous continuez à venir piller les emplois": qui fait venir des frontaliers? les employeurs genevois (parmi lesquels on peut retrouver des MCGistes ce qui est risible et devrait vous ouvrir les yeux sur la manipulation dont vous êtes l'heureuse victime...) les frontaliers ne viennent pas piller vos emplois... ils sont démarchés pour cela... "venez chez nous c'est mieux payé et les gens sont sympas..."

contrairement à ce que vous indiquez Mr vous ne pouvez pas remplacer les frontaliers par des résidents genevois pour une raison évidente... nous ne pouvons pas les loger...!!! ce qui, excusez du peu, pose une toute petite difficulté... mais si je comprends bien votre raisonnement, la solution est simple... vous envisagez de profiter de vos petits amis frouzes (et je suis sûr que dans un tel contexte vous ferez l'effort de les respecter...) pour qu'ils veuillent bien accueillir nos employés à notre place... sans impôts pour le gouvernement frouze... c'est pas prendre les gens (aussi arrogants seraient-ils) pour des imbéciles?

a ce propos... les frouzes sont-ils responsables de l'incurie de nos politiques qui ont toujours eu pour objectif d'économiser les investissements immobiliers
en pensant pouvoir profiter des terres frouzes...

alors Monsieur vu l'absurdité de votre argumentation et au risque de paraître arrogant à vos yeux je vous le répète... vous êtes à l'instar de Mr Raoul lequel ne mérite même pas l'effort et le temps nécessaire à la formulation d'une réponse... un imbécile haineux... recherchez plutôt l'origine de votre frustration... ca ce serait positif et constructif...

Écrit par : matthieu | 08/12/2009

à propos de la vidéo... deux réactions de ma part... en premier lieu j'ai beaucoup apprécié la réflexion de Mr stauffer, en qualité d'expert, a propos de la manipulation des chiffres...
en second lieu vous faites une erreur Mr stauffer en ce qui concerne l'arrogante ingérence des frontaliers dans la vie politique genevoise. ne vous en déplaise mais cette "ingérence" est parfaitement légitime à compter du moment où la politique genevoise peut avoir des influences sur leur vie et leur exercice professionnel et encore plus dans la mesure où ils paient leur impôt à genève... sans droit de vote ils ne peuvent contrôler l'usage qui en sera fait à tout le moins permettez leur d'exprimer leur opinion...

Écrit par : matthieu | 08/12/2009

Matthieu, vous êtes en effet borné, arrogant et en plus vous ne savez pas lire. Je vous invite donc à me relire et à revenir avec une argumentation convenable.

Si cela ne vous convient pas, c'est avec plaisir que je vous donne mes coordonnées pour en parler entre 4 yeux ce qui vous épargnera l'effort de la lecture ainsi que celui des 3 neurones requis pour cette activité.

Bonne soirée, Maître Poncet du shadock de base. =]

Écrit par : lolfrouze | 08/12/2009

PS : Continuez à me comparer à cet invertébré vulgaire, analphabète et incapable d'argumenter et je risque bien d'agir comme lui pour vous donner raison si jamais vous veniez à accepter ma proposition.

Écrit par : lolfrouze | 08/12/2009

De mieux en mieux, voilà qu'il menace ouvertement les internautes qui ne sont pas d'accord avec lui. C'est ça la méthode des MCGtistes ? Péter la gueule de ceux qui ne pensent pas comme eux ?

Écrit par : lolfaswisste | 08/12/2009

bon si je comprends bien l'évolution actuelle de la démocratie suisse il n'y a plus qu'à se donner rendez-vous et de se lancer dans un affrontement physique... stauff a déjà commencé l'entrainement! mais j'exige un détecteur de métaux... une balle perdue c'est vite arrivé vu l'état de nervosité au MCG!!!

Écrit par : matthieu | 09/12/2009

Personne d'intéressé ? Qui parle de menace, d'affrontement physique ou de péter la gueule à quelqu'un ? Pas mon premier message en tous cas.

Mon PS ? ça me gave de me faire comparer à un abruti primaire qui n'est capable que de déverser un flot d'insultes. Quitte à passer pour un homme des cavernes, autant le faire comme il faut non ? =]

Bref, je constate une fois encore que le gaucho/frontalier moyen n'est qu'un vulgaire gallinacé qui fait beaucoup de bruit, surtout en bande, mais qui finalement n'assume pas grand chose.

Merci messieurs de confirmer mon opinion.

Bonne soirée =]

Écrit par : lolfrouze | 09/12/2009

jE Trouve Monsieur CHARRAT tres arrogant,cest surement paa la meilleure personne pour reoresenter les frontaliers et pour dialoguer avec les Genevois qui sont gaves de problemes ,
Je precise que cest la 4eme fois que je vois ce Monsieur ,il ferait bien de mettre son petit sourire narquois dans la poche de son pantalon et le mouchoir par dessus ,Mesdames et Messieurs les frontaliers vous avez en cette personne pas un bon defenseur mais un semeur de discorde Fridudan

Écrit par : frieden daniel | 09/12/2009

Simple réflexion.

Si Genève compte environ 15'000 chômeurs, que ceux-ci vu leurs finances réduites ne peuvent contribuer à la prosperité du canton, que le 100'000 pendulaires/frontaliers de Genève bien qu'ils participent par leurs impôts et très peu par leurs dépenses à l'économie cantonale, n'est-il pas possible de réduire de 15'000 les pendulaires/frontaliers afin de réequilibrer les dépenses dans le canton?

Écrit par : Subiaco | 11/12/2009

Mais que deviendrez-vous sans les français ? Vous avez besoins de nous car vous êtes des incapables.

Écrit par : Pierrot | 18/03/2010

Les commentaires sont fermés.