28/11/2009

Genève saccagée par des casseurs de l’extrême gauche !

1591797413.gif

Communiqué de Presse du Mouvement Citoyens Genevois

 

Genève saccagée par des casseurs de l’extrême gauche !

La Police a reçu instruction de ne pas intervenir !

IMG_0166.JPG

Les Verts, Solidarité et le Parti du Travail (PDT) portent une lourde responsabilité dans la mise à sac de Genève !

 

 

Ueli Leuenberger et Antonio Hodgers, conseiller nationaux des Verts, suivis de Pierre Vanek de SolidaritéS et Jean-Luc Ardite du Parti du Travail, ils étaient tous là pour saccager Genève !

 

Le MCG dénonce la manifestation anti-OMC de ce samedi 28 novembre, qui a été émaillée de nombreuses violences. Des voitures ont brûlé, des vitrines ont été saccagées pour créer un sentiment d’angoisse dans la population genevoise et frappant ainsi des citoyens qui n’avaient rien à voir avec ce défilé destructeur.

 

Ce genre d’actions est inacceptable dans une société civilisée et démocratique où chacun peut voter pour ses élus. Pareille dérive ne peut être tolérée. C’est la responsabilité des partis de gauche qui est engagée, les Verts, SolidaritéS et le Parti du Travail, puisqu’ils ont cautionné clairement ces actes de violence. Le Conseil d’Etat, en autorisant cette manifestation, qui était condamnée à dégénérer, a pris la responsabilité de ces actes de violence.

A l’heure où nous publions ce communiqué, nous apprenons que cinq voitures ont été incendiés, de nombreuses autres  ont vu leur pare-brise détruit. Il y aurait eu quinze interpellations de casseurs.IMG_0168.JPG

 

Des ordres ont été donnés à la police de ne pas intervenir face aux violences, ce qui a fait dégénérer la manifestation. C’est  à la rue de la Corraterie déjà que les premières violences ont débuté, c’est à cet endroit qu’elle aurait dû être dispersée. Ensuite, le pouvoir politique a laissé dégénérer la situation et empêché les interventions contre la violence qui a ensuite pu se donner libre cours.

 

Des ordres ont été donnés afin que les casseurs puissent sévir dans nos rues, ce qui est intolérable.

 

Il est temps que les dealers, les criminels et les extrémistes ultra-violents cessent de faire la loi à Genève, qui n’est plus une ville sûre.

 

Les Citoyennes et les Citoyens réclament un retour à nos valeurs démocratiques  et citoyennes.

 

 

Eric Stauffer

Président

 

 

17:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

Commentaires

Avec un Stauffer au Conseil d'Etat ça ne serait pas arrivé!
On commence à se rendre compte qu'on a trompé les électeurs. On va regretter longtemps le résultat du 15 novembre, dans le feu, l'agression et une Genève qui se laisse détruire.

Écrit par : Veritas | 28/11/2009

Ras-le-bol d'une droite impuissante et d'une gauche qui punit les citoyens

Écrit par : Daniel | 28/11/2009

Voilà une fois de plus Genève prend un carton Rouge!
Bonfanti la cheffffe de la police qui vient faire son numéro à 2 balles (en caoutchouc) à la TSR est lamentable!
-
Mout tino à la porte! Mais qui donc va redonner à Genève son image? La folle du régiment, la transparente, l'introverti, le charmeur?
-
Pauvre Genève encore 4ans de bronx et toujours la brochette des 7 black box!
- Nous allons regretter longtemps les 2 MCG au Conseil d'Etat, c'est moi qui vous le dit!

Écrit par : Alain | 28/11/2009

Les commentaires sont fermés.