03/11/2009

Pierre Weiss reste sans voix...

Vous voulez des chiffres? En voilà :

Depuis la situation est encore plus alarmante ! Qui aujourd’hui à part le MCG veut redonner la priorité de l’emploi aux genevois ?

Lorsque le Conseil d’Etat répond « Les chiffres ne sont pas connus de l'administration cantonale. » il est temps d’opérer un changement au sein de l’exécutif cantonal !

L’histoire du MCG est en marche et rien ni personne ne pourra l’arrêter !

Secrétariat du Grand Conseil

Date de dépôt: 2 décembre 2008

Messagerie (source : http://www.ge.ch/grandconseil/grandconseil/default.asp)

IUE 660-A à 687-A

 

Réponse du Conseil d’Etat à l'interpellation urgente écrite de M. Eric Stauffer :

République et canton de Genève : Frontaliers de plus en plus, résidents

Genevois de moins en moins, Assez !

 

Mesdames et Messieurs les députés,

 

En date du 13 novembre 2008, le Grand Conseil a renvoyé au Conseil d’Etat une interpellation urgente écrite qui a la teneur suivante :

 

Messieurs les Conseillers d’Etat, La situation à Genève devient préoccupante en matière de chômage !

 

La crise financière planétaire, que nous vivons depuis un trimestre, n’arrange

rien et n’offre que de sombres perspectives de retrouver le plein-emploi pour

de très longs mois, pour ne pas dire années. A Genève, un employé est considéré comme « trop âgé » dès 45 ans !

 

La présente interpellation ne se veut pas polémique, mais ultra réaliste !

Il faut briser le tabou de la corrélation entre le taux de chômage le plus élevé de Suisse et le nombre de travailleurs étrangers domiciliés à l’étranger travaillant à Genève !

 

Il convient de rappeler qu’en été 1999 l’Union européenne (UE) et la

Suisse ont signé sept accords bilatéraux. Parmi ceux-ci, celui sur la libre circulation des personnes qui provoque de profonds déséquilibres pour

Genève dont la situation particulière n’a absolument pas été prise en compte.

Cet accord est entré en vigueur le 1er juin 2002.

 

Un protocole réglant l’introduction progressive de la libre circulation des personnes s’appliquant aussi aux dix nouveaux Etats membres de l’UE est entré en vigueur le 1er avril 2006.

 

A cause de ces accords, les conditions de séjour en France et de travail en Suisse pour les ressortissants de l’Union européenne ont été réduites au rang d’une simple formalité.

 

Il est instructif de consulter la statistique des travailleurs frontaliers à

Genève et de constater l’explosion des travailleurs frontaliers due justement

à ces accords de libre circulation qui découlent des accords bilatéraux.

En 2002, les permis frontaliers étaient au nombre de 33'211, tandis qu'au premier semestre 2008, ce chiffre s'élève à 60'630 (Source : OCSTAT / OCP

- Statistique des frontaliers).

 

Il est évident que les citoyens suisses, contraints de s’expatrier en France en raison de l’impossibilité de trouver à se loger à des prix décents sur leur propre territoire, ne sont pas comptés dans cette statistique.

Comme dit précédemment, les Suisses et les Binationaux résidant en

France ne sont pas compris dans les chiffres publiés sous le titre "frontaliers".

 

Seuls les permis G sont recensés, c’est-à-dire seuls les étrangers résidant à l’étranger et travaillant à Genève.

 

Les Suisses ne sont pas soumis à une autorisation de travail en Suisse. Il en va de même pour les employés des organisations internationales qui résident en France.

 

Nous savons que l’autorité fédérale, qui dans sa grande sagesse, a prévu des quotas dans les accords bilatéraux, c’est-à-dire que les ressortissants de

l’U.E. qui veulent s’établir en Suisse sont limités à environ 115'000 par année. En revanche, pour des raisons qui nous échappent, l’autorité fédérale a « oublié » de légiférer sur le deuxième volet des accords bilatéraux ; les accords de libre circulation !

 

La résultante de cet ahurissant « oubli » permet aux ressortissants de

l’U.E., qui ne peuvent ou ne veulent pas s’établir en Suisse, et, par voie de conséquence à Genève, d’obtenir un permis G-Frontalier sans autre forme de procès et de manière illimitée !

 

A part les hypocrites et les responsables du verrouillage de la mise sur le marché de logements en suffisance, tout le monde sait que la rareté que cela entraîne et le niveau de prix qui en découle, donne comme résultante que Genève est une formidable source d’emplois pour ceux qui gravitent dans sa périphérie et qui en profitent à fond.

 

De leur côté, les Genevois souffrent de tous les maux qui en découlent. De l’engorgement des routes au taux de chômage inavouable, en passant par des niveaux de loyer invraisemblables et complètement hors de portées de la majorité des citoyens.

 

La résultante pour les Genevois : de plus en plus de chômeurs cumulés aux citoyens au bénéfice du RMCAS, des mesures E.T.C (emplois formation), et tous ceux qui sont dans les offices sociaux communaux ou cantonaux, comme par exemple l’Hospice Général, Armée du Salut, etc. Sans oublier les citoyens qui ne sont inscrits nulle part, mais qui recherchent un emploi. La très grande difficulté de trouver un emploi pour les femmes au foyer qui veulent « reconnecter » à la réalité du travail après avoir élevé leurs enfants en est un très bon exemple.

 

Si les règles étaient égales pour tous, on ne comprend pas pour quelles raisons un employeur a intérêt à choisir un collaborateur étranger domicilié à l’étranger plutôt qu’un habitant de Genève.

 

A fortiori l’Etat, dont la tâche principale n’est pas de générer du chômage mais d’y pallier. Et surtout l’Etat se doit de montrer l’exemple !

 

Comment expliquer cette situation ?

Tout simplement en raison d’un taux de chômage tel chez notre voisin que ses ressortissants surqualifiés sont prêts à prendre des tâches subalternes pour ne pas être laissés sur le carreau.

Ils entrent donc en compétition avec des Genevois, dont les qualifications sont tout à fait suffisantes par rapport à l’emploi offert, mais qui se retrouvent en concurrence avec des personnes provenant d’un autre bassin d’emploi.

 

Voici un exemple concret :

La société XX SA établie à Genève cherche une réceptionniste téléphoniste.

Profil : langue ; français, dactylo, salaire 3'800.00 mensuel.

a)   Mme X, 34 ans résidente genevoise, CFC d’employée de bureau parle le français uniquement et correspond au profil. Accepte le salaire proposé.

 

b)   Mme X, 27 ans résidente à Grenoble, Française, licenciée en droit, trilingue français, espagnol et anglais accepte le salaire proposé. Précisons que cette dernière était au chômage à Grenoble depuis la fin de ses études et survivait par de petits jobs « livraison de pizza », « coursière », etc.

 

 

On comprend au travers de cet exemple très parlant dans quelle situation se trouvent pris les Genevois en recherche d’emploi.

 

Dans l’exemple ci-dessus l’employeur ne commet aucune faute. Il n’y a pas de dumping salarial! Mais force est de constater que la Genevoise reste sur le carreau et finira, si tous les employeurs agissent de la sorte, à l’assistance publique et à la charge de la collectivité ! Il faut que cela cesse !

 

Il est évident que les ultra-libéraux nous dirons que c’est la loi du marché, celle-là même qui a mis l’économie mondiale en cale sèche !

 

En revanche il est de notre devoir - c’est tout le sens du mandat que le

Souverain nous a confié - d'enrayer cette spirale infernale, à commencer par l’Etat-employeur qui doit montrer l’exemple !

 

Le Mouvement Citoyens Genevois n’est pas opposé à l’emploi d’étrangers habitant à l’étranger. Nous défendons le principe de la «priorité d’engagement» : les citoyens suisses et résidents étrangers du canton doivent être engagés en priorité. Le même principe devrait être appliqué pour les travailleurs de Haute-Savoie et de l’Ain par rapport à ceux issus d’autres régions de la grande Europe. C’est ainsi que nous concevons la priorité aux résidents genevois et citoyens suisses, et que nous construirons une vraie région sur des bases saines.

 

Dans le secteur privé, nous estimons qu’il est essentiel d'inciter les employeurs à une prise de conscience pour un engagement prioritaire des travailleurs résidents ou citoyens suisses.

 

Il est également fondamental de favoriser les entreprises genevoises, par rapport au dumping de sociétés étrangères, en instaurant la priorité genevoise. Quant au secteur public et parapublic, l’Etat doit clairement montrer l’exemple en ce sens et jouer à fond la priorité aux travailleurs locaux. A la Mairie d’Annemasse, il serait inconcevable d’employer un fonctionnaire qui ne soit pas de nationalité française : la priorité nationale est appliquée scrupuleusement chez nos voisins.

 

Seuls les Genevois assez naïfs ne peuvent que l’oublier !

En conclusion, il apparaît nécessaire pour le secteur tertiaire de prendre exemple sur les HUG qui, par une directive interne, n’engagent plus de frontaliers au RH. En effet, une récente étude a démontré qu’un Frontalier opérant comme cadre au RH n’engage que des compatriotes au détriment des résidents genevois.

 

La situation économique se dégradant, il est de notre devoir de favoriser l’engagement de Genevois. Nous en reparlerons dans un avenir proche.

 

Il est temps de remettre le citoyen genevois au centre des débats, car, ne l’oublions pas, nos mandats ne sont qu’une délégation de sa suprême autorité.

 

En vertu des pouvoirs qui sont ceux du député, des devoirs et obligations qui sont ceux du Conseil d’État, voici la question posée dans le cadre de cette IUE, conformément à l’article 162A LRGC :

 

Le Conseil d’Etat étant l’autorité de contrôle des établissements ou fondation subventionnées, combien de travailleurs frontaliers (c’est-à-dire uniquement les étrangers résidant à l’étranger et travaillant à Genève) comptent-ils par entités et dans le secteur tertiaire, en détaillant le nombre de cadres et d’employés aux ressources humaines ?

 

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

Les chiffres ne sont pas connus de l'administration cantonale.

 

Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

 

AU NOM DU CONSEIL D'ETAT

Le chancelier : Le président :

Robert Hensler Laurent Moutinot

______________________________________________________________________________________

Le Conseil d’Etat étant l’autorité de contrôle, combien de travailleurs frontaliers (c’est-à-dire uniquement les étrangers résidant à l’étranger et travaillant à Genève) sont employés pour chacune des communes genevoises dans leurs administrations, en détaillant le nombre de cadres et d’employés aux ressources humaines ?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

Les chiffres ne sont pas connus de l'administration cantonale.

 

Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

______________________________________________________________________________________

 

Le Conseil d’Etat étant l’autorité de contrôle des établissements publics autonomes, combien de travailleurs frontaliers (c’est-à-dire uniquement les étrangers résidant à l’étranger et travaillant à Genève) comptent-ils par entités et dans le secteur tertiaire, en détaillant le nombre de cadres et d’employés aux ressources humaines ?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

Les chiffres ne sont pas connus de l'administration cantonale.

 

Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames

et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

___________________________________________________________________________________

Quel est le pourcentage, à Genève, de jeunes ne trouvant pas d’emploi depuis la fin de leur formation professionnelle (année 2008) ?

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

 

Le nombre de diplômes professionnels et universitaires délivrés en 2008 n'est pas disponible pour l'instant. C'est pourquoi nous montrons les chiffres de 2007 :

 

Nombre de diplômes délivrés, canton de Genève : 6 642

Nombre de demandeurs d'emploi inscrits à l'OCE en tant qu'étudiant, écolier, apprenti : 450 Pourcentage : 6,78%

 

Note : le pourcentage est indicatif, des ordres de grandeur en présence, les demandeurs d'emploi n'ayant pas nécessairement obtenu leur diplôme en

2007.

On observe qu'un certain nombre de jeunes diplômés s'inscrivent au chômage après l'obtention de leur diplôme, notamment pour trouver une place de stage.

_______________________________________________________________________________________

Quel est le nombre de chômeurs genevois par catégorie

professionnelle ?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

Le nombre de chômeurs genevois par catégorie professionnelle est le suivant à la fin septembre 2008 :

 

-      Agriculture, écon. forestière, élevage/soins aux animaux 113

-      Prod. de denrées alimentaires, de boissons, de tabacs 51

-      Industrie textile et industrie du cuir 62

-      Travail de la céramique et du verre 4

-      Usinage de métaux et construction de machines 84

-      Electrotech., électronique, ind. horlogère, const. véhicules et outillage 251

-      Industrie du bois et du papier 55

-      Arts graphiques 34

-      Industrie chimique et matières plastiques 57

-      Autres professions du façonnage et de la manufacture 186

-      Ingénieurs 111

-      Techniciens 83

-      Dessin technique 96

-      Machinistes 56

-      Informatique 224

-      Construction 607

-      Exploit. minière, trav. de la pierre et fab. de mat. de construction 4

-      Professions commerciales et de la vente 1 226

-      Publicité et marketing, tourisme et admin. fiduciaire 384

-      Transports et circulation 420

-      Professions des postes et télécommunications 122

-      Hôtellerie et restauration, économie domestique 1 519

-      Nettoyage, hygiène et soins corporels 928

-      Entrepreneurs, directeurs et fonctionnaires supérieurs 593

-      Professions commerciales et administratives 1 513

-      Professionnels de la banque et employés d'assurance 299

-      Professions afférentes au maintien de l'ordre et à la sécurité 227

-      Professions juridiques 79

-      Professions des médias et apparentées 281

-      Professions artistiques 331

-      Assistance sociale et spirituelle, éducation 605

-      Sciences sociales, humaines, naturelles, physiques et exactes 132

-      Professions de la santé 379

-      Profession du sport et du divertissement 9

-      Professions du secteur tertiaire spa 63

-      Profession dont l'activité professionnelle ne peut être définie 299

-      Non spécifié 628

-      Total 12 115

_________________________________________________________________________________________

Quel est le pourcentage des candidatures de frontaliers, par département de l’administration, par année depuis 2002 ?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

Il n'existe aucun registre compilant au fil du temps les candidatures consécutives à une publication dans le bulletin des places vacantes de l'Etat ou suite à une offre spontanée pour occuper une fonction dans l'administration publique cantonale. Les chiffres réclamés dans cette interpellation urgente ne sont dès lors pas connus.

 

Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

__________________________________________________________________________________________

Combien de chômeurs, âgés de plus de cinquante ans étaient inscrits à l’Office cantonal de l’emploi à fin septembre 2008 ?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

2 583.

________________________________________________________________________________________

Question :

Combien de chômeurs de longue durée étaient inscrits à l’Office cantonal de l’emploi à fin septembre 2008 ?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

2 998.

______________________________________________________________________________________

Question :

Combien de citoyens étaient au bénéfice du RMCAS fin septembre 2008 ?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

1 373.

_____________________________________________________________________________________

Question :

Combien de citoyens étaient inscrits à l’Hospice Général fin septembre 2008?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

A fin septembre 2008, il y avait:

– 6 183 dossiers d'aide sociale et financière;

– 1 373 dossiers RMCAS.

Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

______________________________________________________________________________________

Question :

Combien de citoyens étaient au bénéfice d’emplois formation (ETC) fin

septembre 2008 ?

 

REPONSE DU CONSEIL D'ETAT

L'interpellateur mélange en réalité deux notions différentes que sont:

– les nouveaux programmes cantonaux d'emploi et de formation (PCEF), qui étaient au nombre de 465 à fin septembre 2008;

 

– les anciens emplois temporaires cantonaux (ETC), appelés à disparaître progressivement depuis le 1er février 2008 suite à l'adoption de la nouvelle loi cantonale en matière de chômage, et dont le nombre à fin septembre 2008 était de 583.

 

Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

__________________________________________________________________________________

Alors Monsieur Blanc..... un commentaire? 

17:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (71) |  Facebook | | | |

Commentaires

Maintenant que vous avez les chiffres pour les SIG, pour les TPG et pour la Fondation des parkings, grâce à Weiss, dites-nous plutôt ce que vous comptez en faire. Parce que gueuler et demander des chiffres, c'est bien, ça en jette sur Léman Bleu, mais CONCRETEMENT, vous allez en faire quoi?

Écrit par : youpi | 03/11/2009

Youpi le groupi!
Le MCG est toujours pour la priorité absolue de l'emploi aux genevois! Cela vous pose un problème?

En tout état de cause, moi et ma famille nous n'avons aucun problème avec le programme du MCG, bien au contraire! Et avec ma famille je suis dans les 4 personnes sur 10 qui vote à Genève!

Écrit par : Jean | 03/11/2009

Ce blog montre en effet l'étendue des dégâts consécutifs à l'entrée de la Suisse dans Schengen. Ce que ne dit pas ce billet c'est que nous savoyards de souche souffrons tout autant que les Genevois de cet afflux massif. Là où je ne comprends pas les mouvements dit de "défense des frontaliers" pas que des maires du bassin genevois (suisse et français) c'est que personne n'ose faire remonter ces infos vers les pitres qui se dandinent à Paris.

OUI M. Stauffer ne dit pas les choses de façon polies ni très construites mais ce qu'il dit est JUSTE.

Les savoyards et les gessiens ne peuvent que regretter de ne pas avoir des députés à Paris qui aient son courage et son franc parlé. Normal, c'est que tout le monde y trouve sont compte sauf nous. Les petits de la classe moyenne sur laquelle s'assoient les socialos bourges et qui sont écrasés par les charges.

Si j'étais en Suisse, je voterais MCG, ça c'est sûr. Par contre en France je ne voterai JAMAIS FN car le discours du FN est raciste ce que n'est pas du tout celui du MCG. Ceux qui le prétendent sont de très très mauvaise foi.

Pour ce qui est de M. WEISS je me demande bien si cette personne a déjà créé des emplois ou si, comme Fabius et bien d'autres chez nous, il est né avec une cuillère dorée dans la bouche? Peut-être que les intérêts qu'il défend sont les principaux gagnants de cette invasion de notre région, le grand capital pour ne pas le nommer. Ce qui est certain c'est que si il n'a rien de mieux à faire durant la prochaine législature que de contrer Sieur Stauffer ses électeurs peuvent se demander si ils ont fait un choix très judicieux!

Moralité j'espère bien, dans l'intérêt de toute notre région que M. Stauffer sera élu car le coup de frein qu'il mettra servira aussi les locaux du côté français.

G.Menu

Écrit par : Grégoire Menu | 03/11/2009

MCG (Mon Coeur est Genevois) et je vote Rochat.
Bravo Madame, respect et chapeau bas!

Écrit par : Paul | 03/11/2009

bravo eric, tu étais super sur one ce matin, continu comme ça, j'ai reçu mon bulletion de vote ce matin :-)

Écrit par : pro eric | 03/11/2009

Eric vous êtes ridicule!! ..vous mentez à tout le monde pour arriver à votre but, vos chiffres sont faux, ce que vous dites est faux ..ce que vous voulez montrer est faux.. vous devriez vous lancer dans le cinéma ..en tant que réalisateur pour un film de fiction..

j'ai honte d'etre genevois en entendant des propos comme les votres.. insulter des gens de couleurs dans les rues des paquis ..et vous voulez qu'ils restent calme et passif??

Vous vous prenez pour qui? ..vous méritez des claques ..et une grosse lors des résultats des votations...

..De toute façon, on vous aura vite oublié ..vous et votre cinéma à 2 francs...

Écrit par : michel | 03/11/2009

mais pauvre gars, si t'es pas content d'être genevois, rien ne t'empeche de partir car si il suffit d'un gars pour que tu ai honte ben il t'en faut peu et ta fièrté ne vaut pas un clou.

allez, retourne chez tes potes les socialos et laisse nous jouer tranquillement.

vive le grand Eric!!!

les gens des paquis de couleur n'ont rien à faire là, n'ont aucun statu legal donc ne valent rien, ras le bol des bisounours, faut les inviter chez vous.

Écrit par : anti michel | 04/11/2009

"La priroté absolue de l'emploi aux Genevois", mais c'est bien sûr!. Parlez-en à votre pote MCG le boulanger Clairet qui emploie 83 % de frontaliers au motif que "les Genevois ne veulent pas travailler le dimanche et trouvent Bernex trop excentré"...
Allez, je vous laisse, vous et votre petite famille, continuer à danser la joyeuse farandole MCG dans la joie béate. Et n'oubliez pas les cotillons!

Écrit par : youpi | 04/11/2009

@ Grégoire Menu :

Mise au point :

" Ce blog montre en effet l'étendue des dégâts consécutifs à l'entrée de la Suisse dans Schengen. "

Non, l'ouverture du marché de l'emploi aux ressortissants de l'UE n'a rien à voir avec les accords de Schengen. Cette ouverture relève des accords bilatéraux signés entre la Suisse et l'UE !

Les accords de Schengen quant à eux établissent la libre circulation des personnes dans l'espace Schengen. Ils n'ont rien à voir avec l'ouverture du marché du travail.

Salutations !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 04/11/2009

Merci eric de faire le nécessaire car le mal frouze est partout!!! geneve n'est de loin pas la seule à en souffrir :

http://www.lesfrontaliers.lu/index.php?p=edito&id=4176

Enfaite , tous les pays francophone, du canada francais à la suisse détestent les frouzes, surement parce que les frouzes sont détéstable.

Le vrai problème est le frouze alors si en plus il est frontalier, bref, c'est le moment de réparer nos erreurs, quota, sur taxer les fr , préférence national, interdiction de venir en voiture.

Écrit par : pro eric | 04/11/2009

Sans voix, Pierre Weiss, vraiment? http://www.youtube.com/watch?v=1lWjvkH7-Hw

Écrit par : zut | 04/11/2009

"Quotas pour les Français, préférence nationale". Parfait.

Et maintenant, travaux pratiques: Stauffer hérite de la Santé, le Canton a besoin de 130 infirmières diplômées par an (chiffres de MT Engelberts, élue MCG), nous n'en formons actuellement que 80.

Sachant qu'il y a actuellement 3 infirmières au chômage à Genève (chiffres annoncés par F. Longchamp mardi soir), où votre idole ira-t-elle chercher les 47 infirmières manquantes? Chez les chômeurs de l'hôtellerie ou chez ceux de l'horlogerie?

Écrit par : nchaix | 04/11/2009

Bon... Ca gueule encore... Ca réclame et/ou balance des chiffres... C'est joli, ca impressionne, mais ca sert à rien.

Concrètement, vous allez faire quoi M. Stauffer et surtout COMMENT, si vous etes élu au CE... pour redonner la prioriét aux Genevois sans enfreindre les accords de libre circulation que NOUS avons acceptés et qui relève du fédéral; pour degager dealers et roms en 45 jours (y a pas de place en place, vous savez ?)?

Écrit par : mouais | 04/11/2009

Le "canada francais" s'appelle le Quebec pauvre cretin!
maintenant pour reprendre l'argumentaire simpliste de la Milice des Cretins Genevois: Rien ne vous empeche de vous eloignez de la frontiere Franco Suisse. N'oubliez pas que Geneve est une enclave suisse en territoire francais.

Écrit par : waxxxx | 04/11/2009

si j'ai pas mis quebec c'est voulut.

tu es décidement très con.

maintenant geneve c'est chez moi et j'en ai marre d'être envahi par des paysans.

Écrit par : anti ceva | 04/11/2009

C'est vraiment pitoyable que Stauffer et ses militants utilisent un language ordurié et raciste envers les frontaliers tout en faisant passer le message que tous les black sont des dealers et les suisses de pauvres victimes.
Plutôt que de proposer de donner du fric aux patrons pour qu'ils engagent des genevois allez manifester devant les bureaux avec le "SEGE" pour contraindre les patrons à stopper leur dumping salarial.
Mais comme Stauffer et l'ami des gros patrons et des grosses huilles il est plus facil de fustiger les travailleurs français.
Bizzard que Stauffer et sa clic n'ont rien a dire sur les mesures instaurées par l'Etat qui facilite le licenciement des fonctionaires...

Écrit par : MUR | 04/11/2009

ce que je trouve minable c'est ceux qui défendent les frontaliers qui nous pourrissent l'air, l'ambiance au travail et l'ambiance de geneve.

Écrit par : anti ceva | 04/11/2009

"si j'ai pas mis quebec c'est voulut." : Et je dois vous croire sur parole?

"tu es décidement très con." venant de vous je prends ca comme un compliment!

"maintenant geneve c'est chez moi et j'en ai marre d'être envahi par des paysans." tout a fait! mais y a plus de 400'000 personnes qui pourraient revendiquer la meme chose. Quand aux paysans? venant d'un gardien de moutons ... on reste dans l'agricole.

Écrit par : waxxx | 04/11/2009

ok qu'est ce que l'on s'en fout que j'ai mis quebec ou pas.

et waxxx c'est pas toi l'ancien flic, où je dois confondre.

bref, merci de ne plus oser me répondre, j'ai pas que ça à faire vu ton niveau.

Écrit par : anti ceva | 04/11/2009

ne plus oser te repondre... j'en tremble dans mes chaussettes
Donc pour en revenir aux Quebecois, tu n'aimerais pas, je suis sur, que l'on appelle la Romandie la Suisse francaise.... donc!
Et pour finir,
non je ne suis pas un ancien flic, Je suis Francais natif et habitant en zone frontaliere depuis plus de 30 ans, j'ai fait mes etudes a Geneve, j'ai travaillé a Geneve toute ma vie professionnelle, et je viens d'ouvrir une boite ou j'emploie 3 Genevois .

Écrit par : waxxx | 04/11/2009

c'est bien ce que je disais, je dois confondre.

3 genevois? un fr qui emploi des ge, mais c'est noel avant l'heure de bleu de bleu.

Qui sont ces pauvres ge qui on accepté la sous enchère salarial.

Écrit par : anti ceva | 04/11/2009

Il est toujours plaisant de lire ces commentaires élaborés, argumentés et profond de Mr "anti ceva" ou de Mr "Pro Eric"...

Plusieurs sentiments se dégagent à chaque fois: Genève s'est vendue en bonne "Paquisarde" aux frouzes, les entreprises ont laissé l'entrisme frouze investir leur département RH, de sorte que désormais à vous lire toutes les grandes entreprises genevoises sont passées aux mains de ces ignares de frouzes...

je vous invite à lire le post de alxdemon sur le site de la Tdg lequel indiquait à raison:

"Pardon de sourire, mais je suis né du "mauvais" coté de la frontière il y a plus de 30ans, frontalier depuis "seulement" 2 ans avec un poste payé en mode dumping - forcément- 7500.-/mois pour lequel je n'ai pas hésité un seul instant à ... poser mon cv alors que n'étions que 2 finalement à prétendre à ce poste.

Si pour vous, Genevois éclairés sortis des ténèbres, ce salaire est indigne d'un bon Helvète pour travailler comme responsable des bâtiments dans une grande entreprise, alors oui vous vivez dans le luxe. Si les logements ne sont pas sortis de terre, si certaines formations ne vous rendent pas concurrentiels face aux français ou italiens, mais aussi aux anglais pour la finance notamment, alors il est louable de blâmer l'"autre", ce voisin différent, comme mes chers compatriotes l'ont fait avec la population maghrébine venue sortir les poubelles et construire leur maison, ou comme les chemises brunes l'ont fait il y a plus de 60 ans avec les juifs.

Mais en aucun cas de blâmer les politiques successives à la ville et au canton ! Votez et élisez le MCG, appliquez donc leurs idées, et les fameux genevois que vous êtes certainement, tous pur souche sans aucun doute, à l'origine contrôlée Satigny, Dardigny ou Rozon (et en aucun cas 2ème génération naturalisée en provenance du portugal, d'italie, du kosovo ou de l'ex-yougoslavie venant donner des leçons de "Suissitude") serez assurés d'avoir forcément du travail.

Vous gagnerez aisément le double ou leur triple de vos rentes mensuelles chômage ou AI puisque vous ne semblez survivre que de ça etle bonheur reviendra. A moins que, peut-être, vous ne vous rendiez compte que Genève et ses politiques vous ont "entubés" pendant pratiquement deux décennies et que le réveil est tardif.

Que Genève a largement préféré privilégier le profit et la reconnaissance d'une région dynamique (au détriment de sa population), grâce à la manne frontalière en particulier, plutôt qu'assurer la vie et le futur de ses administrés.

Le MCG saura sûrement mieux que quiconque redresser ce beau canton - car il l'est toujours - avec un allant poujadiste et une fierté populiste.

Questions néanmoins posée par un mécréant de frontalier: vous tous genevois si tolérants et prospères, pourquoi vos chômeurs ne trouvent pas de job ?

Pourquoi vos patrons ne privilégient pas cette identité genevoise et cette compétence qui vous sont si chères - si elles existent encore ?

Si dumping il y a, il peut être prouvé par des contrôles de l'OCIRT. Si favoritisme patriotique de la part de français il y a, alors saisissez l'OCIRT. Tous les frontaliers ne sont des enfoirés profiteurs, mais si vous avez des moyens à votre disposition pour faire cesser ce type de pratique le-t-il si courantes en lisant vos commentaires et les plaidoiries de Stauffer, alors UTILISEZ-LES ! Et arrêtez de cracher votre fiel en généralisant ce sectarisme géographique aux relents nauséabonds."

alors, Mr Anti Ceva ou Mr Pro Eric, de manière tout à fait claire et plus directe, étant précisé que les propos que vous avez pu tenir sur ce site m'autorise à toutes les dérives possibles et imaginables: les frouzes, le mal frouze qui est partout, au nom de tous les frouzes détestés parce qu'il sont détestables 'NB: maginfique déponstration une fois de plus..) sachez une bonne fois pour toute que:

la France et les français vous emmerdent!!!

si vraiment vous souhaitez nous insultez en nous traitant de paysans (ce qui pour tout être normalement constitué ne pourrait être une insulte) la francce et les français vous invite à vous inscrire à l'université (il existe des cours du soir où vous pourrez vous rendre après être allé picolé vos allocation au rade du coin) vous pourrez y prendre quelques leçons d'histoire et apprendre que la France n'a pas toujours été l'ennemie que vous décrivez et même qu'elle a pu avoir quelque influence positive sur le peuple de barbares que la suisse a pu être pendant de longues années...

sur ce Mr Pro Eric, Anti Ceva, Anti Frouze, Pro MCG, anti étranger, pro Raciste, etc... croyez en la sincérité de mes sentiments les profonds!

Écrit par : matthieu | 04/11/2009

bah tu vois , a les regarder bosser dur, la devant moi, ils ont l'air plutot content de leur situation.
Sur ce je ne vous souhaite rien hein!

Écrit par : waxxx | 04/11/2009

@ Matthieu: Tres bonne intervention!

Écrit par : waxxx | 04/11/2009

bravo matthieu, tu démontre à quel point l'arrogance du frouze est sans limite.

Écrit par : anti ceva | 04/11/2009

merci anti ceva... il est vrai que depuis que Mr Stauffer parle je suis à bonne école... c'est bien la dernière école suisse ou l'enseignement est supérieur à l'école française...

Écrit par : matthieu | 05/11/2009

Lol excellent ces shadocks, leur grande gueule toujours autant ouverte pour brasser de l'air, à jouer les vierges effarouchées sur le net, à cracher dans le dos des Suisses en mangeant leur gamelle française entre shadocks à la cantine.

Mais y'a un truc qui n'a jamais changé, vous n'avez pas de c*****, vous n'êtes pas foutu de parler en face. Remarque, c'est une tradition frouze de longue date, la reddition, le drapeau blanc, sucer les nazis...

Vous êtes marrants les mecs, continuez de nous divertir avec vos grandes gueules et vos QI d'huître, car tout ce que vous êtes à nos yeux, c'est de la main d'oeuvre bon marché qui est là pour effectuer les basses tâches, que nous, Suisses, nous refusons à faire. Vous n'êtes rien.

Bizou les shadocks. =]

Écrit par : lolfrouze | 05/11/2009

Tiens, il me semble que MUR est aussi sorti de l'école genevoise avec des profs frontaliers au vu de la qualité de son ortographe !

Écrit par : octave vairgebel | 05/11/2009

Vous voulez que les choses bougent, vous voulez mettre une santion à ce gouvernement qui NOUS a pourri la vie en laissant nous faire envahir par les frouzes, vous savez pour qui voter, l'unique, le seul, le grand Stauffer!!!

Stop à l'invasion frouze, stop au foutage de gueule de l'état, trop c'est trop, nous devons corriger nos erreurs.

Je me réjouis que les frouzes (pas tous quand même) aillent pointer au chômage, retour @ 900€ / mois, impossible de payer leurs baraques, va y avoir des drames, j'en jubile d'avance.

Et ouais cher frouzes arrongants, la roue tourne, le retour du bâton va être très très dur pour un certain nombre, le plus grand nombre je l'espère.

La Suisse, tu la quitte et tu ne reviens pas, raüs!!!

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

C'est vraiment effrayant que des citoyens donnent du retour à de tels propos concernant les frontaliers.
Vous portez en vous une telle haine que vous me donnez les frissons.
Hier les espagnoles et les italiens, Aujourd'hui les français et Demain les blacks et les Vaudois.
Genève va mal et les partis traditionels-Medias ne font rien pour stopper cette haine de l'autre.
Quittez genève ou battez-vous pour qu'elle redevienne une ville respectable et respectueuse de ses minoritées ethniques.
On a les politiciens que l'on mérite et si Stauffer gagne c'est que les citoyens en auront jugé ainsi...VOX POPULI...VOX CONTESTATUM...c'est bien triste!!! :O(

Écrit par : MUR | 05/11/2009

Pour ma part, je ne suis pas contre les étrangers mais je suis contre un état qui ne défends pas ses citoyens.

Voter Stauffer n'est pas pour voter Stauffer mais est un vote sanction contre un gouvernement qui se fout de notre gueule depuis bien trop longtemps.

Nous les indigènes, en avons assez d'être mis à l'écart.

Si j'étais fr, j'essayerais aussi de venir bosser à Genève pour gagner plus.

Mais le problème va plus loin, un bon paquet de fr, nous crache à la gueule alors que sans nous, ils ne seraient rien.

Leur point vu, sans nous, y aurait pas de service , pas de si , pas de ça, je répond, avant l'invasion, l'économie tournait très bien, on peut se passer de vous.

Il y a toujours eu des frontaliers, mais en nombre raisonnable et les anciens comme je les appel, était réspectueux.

Maintenant les connards qui viennent du fin fond de la france, qui ne sont d'ailleur pas du tout de la région, ceux là, doivent disparaitre.

Dans une société, quand le peuple se sent abandonné par ses pairs, humilié, traité comme de la merde, les choses doivent changer.

Stauffer n'est pas la solution miracle, mais il va dans le sens du peuple, donc il gagne, c'est aussi simple et bête que ça.

Nous ne sommes pas contre les frontaliers, mais leur surnombre n'est plus vivable, le ceva ne changera rien à ça, trop c'est trop, c'est le moment de fermer le tuyau et ça ferme pas mal de gens sur le carreau, y aura des drames, mais fallait y penser avant, les fr ne sont pas d'ici.

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

"Tiens, il me semble que MUR est aussi sorti de l'école genevoise avec des profs frontaliers au vu de la qualité de son ortographe !"

Vous ciblez juste Octave! En plus, Il s'est acoquiné avec Beer en faisant appel à voter pour lui (alors qu'Il le vilipendait l'an dernier avec procès, etc). C'est dire ...

Écrit par : Judith | 05/11/2009

Mon cher Octave,
si on en écoute François Longchamp, les frontaliers sont bien plus instruits que nous les suisses...alors chuuuuuuutttt tourner vous vers Sir Longchamp pour qu'il nous instruise.

Écrit par : MUR | 05/11/2009

Version officielle : Les frontaliers sont plus instruits que les Suisses.

Réalité : Les frontaliers acceptent un salaire qui ne permettrait même pas à un Suisse de vivre décemment seul dans un studio.

Écrit par : lolfrouze | 05/11/2009

Quand on voit le niveau de certain dans mon domaine, ben ils sont pour la plupart plus que limite pour effectuer le job et les conversations ne volent pas hautes.

D'ailleur ça fait un moment que je ne parle plus que boulot à mes collègues fr car ils sont d'une bétise sans nom.

Je tiens à dire que j'ai aussi des collègues non fr qui sont très basique egalement.

Pas facile ma position actuelle, je ne suis pas à mal place, ras le bol de bosser avec des gens sans culture, qui ne s'intéressent qu'à leurs petits problèmes insignifiants.

Enfin bref, tout ça pour dire, qu'en 15 ans de carrière, j'ai eu à faire seulement une fois à un fr qui avait un sacré niveau dans mon domaine, les autres, pas un ne m'arrive à la cheville, mais comme je l'ai dit, pour le moment ,je fais un job trop faible par rapport à mon niveau mais ne me demandez pas pourquoi, c'est stratégique.

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

MUR, pourquoi écouter Longchamp ? Il prétend qu'ils sont plus instruits que les genevois ? Pas étonnant avec Beer au DIP accoquiné avec les "destructeurs" de Genève lors du G8 qui se nomment Decarro, De Marcellus et Pagani, sans oublier le merdier de Beer sur le Pont du Mt.-Blanc ! Le plus grave, c'est que vous confondez "instruction" et "intelligence" et, là, y a pas photo , les "instruits" ne sont pas "intelligents" !
Santé !

Écrit par : octave vairgebel | 05/11/2009

@ anti ceva: si votre job c'est d'ecrire des inepties sur des blogs alors la , oui je vous le confirme vous etes tres fort!!! je dirais meme champion du monde!

Écrit par : waxxx | 05/11/2009

Ne viens pas polluer le blog du maître, tu te prend pour qui!

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

Je suis Français et suisse installé à Genève depuis 22 ans (suisse par ma mére) et j'ai jamais compris comment des gens peuvent travailler dans un pays et habiter dans un autre.
Mais bon.. j'ai des bons copains frontaliers qui sont ecoeurés par cette invasion depuis 5 , 6 ans maintenant.
J'en suis arrivé au point d'avoir honte d'être Français quand je vois le comportement de ces "Frontaliers".
Ecoeuré.
Même en haute savoie ils en ont marre de ces pitres.

Ils ont fait la même chose en Afrique pendant des decennies, jusqu'à ce qu'il se fassent foutre dehors à coup de pied au c.. en 2003.

On a pas finit d'en voir avec eux.
Croyez moi, plus il y a de tensions, de polémiques, de contradictions plus ils aiment ça.
C'est à dire l'opposé de notre pays.
Terre de paix.

Voila ce que vous avez rèussit à faire messieurs, foutre la m...
Même chose au Quebec, au Luxembourg.

Et c'est épaules contre épaules que je soutient Stauffert et tous ceux qui défendent leur ville assiégée --> Genève.

Non au Ceva et oui à Staufert.

Témoignage d'un ex frouze ecoeuré.

Écrit par : AncienFrouze | 05/11/2009

AncienFrouze => Pas besoin de troller en te faisant passer pour un shadock cher ami, nos voisins français savent passer pour des cons tous seuls comme des grands.

Écrit par : lolfrouze | 05/11/2009

Merci à vous, vous êtes tout à fait le genre de personne reconverti dans le bon sens que j'apprécie :-).

J'en connais d'autre comme vous qui pour rien au monde retourneraient dans le tiers monde, la france et sont parfaitement intégrés voir sont même plus suisse que moi dans leurs comportements alors que je suis pur souche.

L'autre jour, je parlais egalement du quebec (pour faire plaisir à waxxxxxxxxxxxxx private joke), luxembourg, bref tous ces pays envahi par les fr, n'en peuvent plus, c'est le moment de stopper l'invasion.

Oui à stauffer, non au ceva, votez intelligement si vous voulez arreter l'hémorragie.

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

anti ceva: non seulement vous me faites plaisir mais vous feriez plaisir aux Quebecois s'ils vous lisaient.

Écrit par : waxxx | 05/11/2009

cool :-)

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

a l'autre anti ceva: MDR ! vilain petit rocquet!

Écrit par : waxxx | 05/11/2009

oui je sais le fait d'avoir raison peut en déranger certain, c'est comme ça, faudra vous y faire, l'invasion va s'arreter avec, oui stauffer , non ceva.

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

de anti ceva: "bravo matthieu, tu démontre à quel point l'arrogance du frouze est sans limite".

de lolfrouze : "excellent ces shadocks, leur grande gueule toujours autant ouverte pour brasser de l'air, à jouer les vierges effarouchées sur le net"

de anticeva: "cher frouzes arrongants"

de antivea: "on voit le niveau de certain dans mon domaine, ben ils sont pour la plupart plus que limite...ils sont d'une bétise sans nom... les autres, pas un ne m'arrive à la cheville..."


de anticeva: "J'en connais d'autre comme vous qui pour rien au monde retourneraient dans le tiers monde, la france"

et vous osez stigmatiser l'arrogance française... en qualité d'experts probablement...

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

C'est l'expérience qui parle, j'ai trop à faire à des frouzes arrogants.

Je n'ai rien contre l'arrogance mais faut qu'elle soit justifié.

Si vous voyez avec quel boulet je dois collaborer, c'est difficile au quotidien.

Je suis aussi pas mal arrogant, je ne le nie pas, mais j'ai de quoi l'être dans mon domaine par rapport à mes collègues ce qui leur posent d'ailleur un gros problème mais j'en ai rien à faire.

Les frouzes ne supportent pas que d'autres soient meilleurs qu'eux, ils ne savent pas se remettre en question.

Malheureusement, les frouzes sont partout maintenant , où que j'aille , j'aurais à faire à eux mais c'est pas grave, je les prend de haut et je les traite d'inférieur.

Écrit par : anti ceva | 06/11/2009

> C'est l'expérience qui parle, j'ai trop à faire à des frouzes arrogants.

Je viens de faire un mandat d'un an et demi avec au moins 70% de frontaliers (je pensais la moitié, mais non, ils m'ont dit ce chiffre).
c'est la première fois que je me trouve avec autant de francais depuis que je suis parti de france.
ben là, j'ai vu.
ils m'ont tous exposé, sans le savoir, les raisons pour lesquelles j'étais parti de chez eux il y a + de 20 ans.
j'ai eu 18 mois pour voir.
Ben c'est grave et on est pas sorti de l'auberge.
ca s'apppelle une invasion.
donc à nous de défendre notre constitution, le pacte de 1291 et de soutenir les politiciens qui y sont fidele (il y en a peu)
paix , liberté et non soumission.

Quand à cette horrible campagne de presse, c'est très simple.
24h, la tribune de genève, le temps,le matin appartiennent au groupe edipress qui lui appartient au groupe Hersan.

On a pas fini d'en voir avec ces zozos.

Écrit par : AncienFrouze | 06/11/2009

Votez Stauffer massivement, refusez en bloque le ceva et fuck le projet d'agglo qu'aucun genevois n'a interet à ce qu'il se fasse.

Stop le rapprochement Suisse - france, il faut faire une romandie forte et oublier les frouzes.

Écrit par : anti ceva | 06/11/2009

je vois que, comme d'habitude, vous ne vous épouisez pas en argumentation... au fait quel est donc ce domaine si mystérieux...

j'en profite pour répondre à lolfrouze, que j'avais pour un instant omis...

"Mais y'a un truc qui n'a jamais changé, vous n'avez pas de c*****, vous n'êtes pas foutu de parler en face. Remarque, c'est une tradition frouze de longue date, la reddition, le drapeau blanc, sucer les nazis..."

cher Monsieur, tout débord, pas foutu de parler en face... vous constaterez que je signe de mon prénom là où vous préférez un pseudo...

ensuite cher Monsieur il me serait agréable de débattre et de discuter du fond avec des interlocuteurs censés, mesurés et disposant de toutes leurs capacités de réflexions... tel ne semble pas être votre cas à la lecture de cette magnifique diahrée verbale... qu'entendez vous donc pas tradition française de réddition ou de drapeau blanc , pouvez vous préciser votre pensée?

enfin en ce qui concerne ce magnifique argument "sucer les nazis" ceci appelle plusieurs réflexions mais je vais me limiter et surtout rester courtois ce qui ne semble pas être votre principale qualité.

je ne connais pas votre age mais j'espère que comme moi vous n'avez pas eu à connaître cette période. si tel devait être le cas, merci de considérer qu'il est des situations dans lesquelles la prise de décision n'est pas aisées et qui justifie un tant soit peu de mesure dans l'appréciation que l'on peut facilement portée un demi siècle plus tard.

enfin et surtout Cher Monsieur, il ne me semble pas que la suisse puisse particulièrement s'enorgueillir de son comportement à la même période, pas plus que les français, ni même de celui qu'elle a pu avoir par la suite.

souhaitez vous relire le rapport Bergier...?

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

mais merde à la fin, les nazi n'ont rien à faire dans la discussion, mais un bon godwin point pour matthieu le dégueu

http://www.lescrados.com/images/crados/21.jpg

Écrit par : anti ceva | 06/11/2009

est ce moi qui en ai parlé? vous n'avez pas réagi quand lolfrouze a indiqué que les français suçaient les nazis...
dois-je attendre votre reponse à cette insulte ridicule?

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

apprenez à lire anticeva et pas seulement une partie... vous etes sur la meme ligne que lolfrouze accordé donc lui votre godwin point...

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

Matthieu, pour la grande majorité des survivants de la dernière guerre et qui ont servis notre pays lui épargnant, peut-être, l'invasion et la misère et le protégeant de la perte de la liberté, le fameux rapport Bergier a été une insulte ! Qu'il y ai eu des cas moches, c'est évident mais n'oubliez pas tout ce qu'on fait certains suisses pour venir en aide aux juifs ou autres résistants. Simple exemple : Le village de Valleiry (proche de St.-Julien) devait être brûlé par les allemands. Un soldat allemand a prévenu les habitants qui se sont tous sauvés, emportant avec eux l'allemand qui s'est, plus tard marié à Valleiry et y a passé sa vie, à travers les bois jusqu'à Chancy. Là, les habitants de ce village ont hébergés la population de Valleiry.

Écrit par : octave vairgebel | 06/11/2009

ok un godwin pour lolfrouze, je vous l'accord.

Écrit par : anti ceva | 06/11/2009

alors si je résume votre propos, la france se résume à Vichy et Bergier était un incompétent antinational... c'est une analyse équilibrée! j'ai simplement demandé à ce que les insultes à l'égard des français et des frontaliers cessent... je n'ai pas évoqué cette période on pourrait meme multiplier votre exemple de part et d'autre de la frontière... je souhaite juste que l'on sache rester raisonnable et courtois.serait-ce trop demander?

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

ah! anticeva vient de finir l'apprentissage de la lecture...

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

Pourquoi arreter d'insulter les frouzes qui eux ne se privent pas de nous critiquer , nous prendre pour des merdes alors que la plupart de ces frouzes frontaliers, bosseraient pour 1000€ dans leur tiers monde.

Ces ploucs ne sont même pas capable d'être reconnaissant envers la Suisse, les suisses, alors qu'ils aillent ce faire foutre et ils doivent disparaitre sinon on s'en chargera.

La tension monte, la région explose, ça ne sera pas sans conséquence, peut être que si Stauffer arrive à faire le 1/4 de ce qu'il a promis, la tension redescendra, mais on ne continura pas comme maintenant, trop c'est trop.

Écrit par : anti ceva | 06/11/2009

Oh! on s'en chargera... j'attends...
définitivement vous ridiculisez votre propos et le parti qui recueille votre suffrage...
finalement je retire ce que j'ai dit, continuez... vous démontrez ainsi l'inconsistance qui est la votre.
ce qui est regrettable c'est que vous nuisez à l'image de votre canton...

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

quoi? en refusant de me faire envahir, ah ouais je nuie drôlement à mon canton.

Écrit par : anti ceva | 06/11/2009

n'oubliez pas de commander les briques... pour votre mur... et puis pensez à faire venir des maçons de l'étranger parce que ça n'est pas super bien payé chez vous...

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

J'vais les commander pour vous les lancer à la tronche perso.

Écrit par : lolfrouze | 07/11/2009

"apprenez à lire anticeva et pas seulement une partie... vous etes sur la meme ligne que lolfrouze accordé donc lui votre godwin point..."

Je vous prie, cher compatriote, de cesser promptement de m'écorcher de la sorte.
En effet, je me permets de vous rappeler l'existence du l'accent circonflexe, que vous semblez avoir oublié sur les mots "êtes" et "même". De plus, je me permets également de vous rappeler que vous vous adressez à anti ceva et donc de ce fait, vous devez accorder le verbe à la 2eme personne du pluriel "accordez" et non l'utiliser sous la forme d'un participe passé.

Merci de bien vouloir me respecter, à défaut de respecter le peuple Suisse.

Écrit par : langue française | 07/11/2009

Mais regardez le l'autre grande gueule fr.

On en a rien à foutre de ton commentaire, casse toi d'ici.

Écrit par : anticeva | 08/11/2009

Lol tg sal konar de suisse de merde!!!! niké vo mère le catin sal batar de facho!!! nou lé francé on va vou envahir hahahaha vou pouvé rien fair!!!!!

Écrit par : vive la france | 08/11/2009

10 contre 1 que ce commentaire a été posté par un Suisse... c'est tellement caricatural que ça en est presque drôle.

Écrit par : etienne | 08/11/2009

10 contre 1 que les deux commentaires postés précédemment l'ont été par la même personne, un Français, sans doute frontalier, ouvertement raciste et xénophobe en l'occurrence.

Écrit par : guillaume | 08/11/2009

10 contre 1 que les 3 msgs précédents ont été posté par la meme personne, surement un chinois brésilien :)

Écrit par : Raoul | 08/11/2009

Technique connue de l'extrême-droite facho, c'est peut-être Stauffer lui -même qui l'a posté pour mieux attiser la haine des uns et des autres. ailleurs, ce sont les factions type MCG qui commettent les pires crimes pour faire porter le chapeau aux gens qu'ils ont dans leur cible et avoir une excuse de tirer dans le tas. Caricatural, Stauffer nous présente un commentaire d'un français "racaille" parlé banlieusard, raciste à l'égard des Suisses, c'est tellement caricatural Stauffer ! Trop gros, mauvais sur ce coup-là et sur d'autres assurément.

Écrit par : duda | 09/11/2009

Bonjour à tous,

De passage régulièrement chez-vous, depuis la région des trois frontières
200 km plus haut ( F,CH, D ) ...je dois constater que Geneve est devenue,en 20 ans, une ville sinistrée, où prône la haine, la zénophobie , la précarité
extrême au niveau emploi et logement....la vie chère... GE après Zürich !!!!!

GE contre 01 et 74 ? Match null, aucun ne va gagner, tout est étroitement lié,
frontaliers, nombreux résident Ge en F , grâce aux accords bilatéraux.
Faut pas rêver... chercher des boucs émissaires ? Avec les frontaliers, ils sont tout trouvés. Frontaliers, quant à vous, respectez le pays où vous travaillez...
et ne l 'ouvrez pas trop ... Ce sera le mot de la fin...

Écrit par : Bertrand | 14/11/2009

Bonjour à tous,

De passage régulièrement chez-vous, depuis la région des trois frontières
200 km plus haut ( F,CH, D ) ...je dois constater que Geneve est devenue,en 20 ans, une ville sinistrée, où prône la haine, la zénophobie , la précarité
extrême au niveau emploi et logement....la vie chère... GE après Zürich !!!!!

GE contre 01 et 74 ? Match null, aucun ne va gagner, tout est étroitement lié,
frontaliers, nombreux résident Ge en F , grâce aux accords bilatéraux.
Faut pas rêver... chercher des boucs émissaires ? Avec les frontaliers, ils sont tout trouvés. Frontaliers, quant à vous, respectez le pays où vous travaillez...
et ne l 'ouvrez pas trop ... Ce sera le mot de la fin...

Écrit par : stehle | 14/11/2009

Les commentaires sont fermés.