27/10/2009

Couleurs locales

regimg20091027-190000-320x180-005.jpg

tsr.ch_header.gifregimg20091027-190000-320x180-001.jpg
Couleurs locales - GE: des journalistes français tournent un reportage sur Eric Stauffer, président du MCG

22:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

Mr Stauffer a un scoop, 60 des 75 agents de stationnement de la fondation des parkings sont frontaliers. Je veux bien le croire puisque dans leurs annonces ils acceptaient les permis G.
Depuis la fin de l'été ce sont eux qui sont en charge de verbaliser tous les stationnements sur Geneve, cela signifie que désormais les plaques genevoises se font amender par des frontaliers, trop fort quand même!et dans le même temps Mr Stauffer affirme que des milliers d' amendes de stationnement de nombreux frontaliers restent impayées, moi je dis que c'est tout simplement magnifique and incredible.

Écrit par : Unkol | 28/10/2009

Pour ma part, je ne suis pas contre les étrangers mais je suis contre un état qui ne défends pas ses citoyens.

Voter Stauffer n'est pas pour voter Stauffer mais est un vote sanction contre un gouvernement qui se fout de notre gueule depuis bien trop longtemps.

Nous les indigènes, en avons assez d'être mis à l'écart.

Si j'étais fr, j'essayerais aussi de venir bosser à Genève pour gagner plus.

Mais le problème va plus loin, un bon paquet de fr, nous crache à la gueule alors que sans nous, ils ne seraient rien.

Leur point vu, sans nous, y aurait pas de service , pas de si , pas de ça, je répond, avant l'invasion, l'économie tournait très bien, on peut se passer de vous.

Il y a toujours eu des frontaliers, mais en nombre raisonnable et les anciens comme je les appel, était réspectueux.

Maintenant les connards qui viennent du fin fond de la france, qui ne sont d'ailleur pas du tout de la région, ceux là, doivent disparaitre.

Dans une société, quand le peuple se sent abandonné par ses pairs, humilié, traité comme de la merde, les choses doivent changer.

Stauffer n'est pas la solution miracle, mais il va dans le sens du peuple, donc il gagne, c'est aussi simple et bête que ça.

Nous ne sommes pas contre les frontaliers, mais leur surnombre n'est plus vivable, le ceva ne changera rien à ça, trop c'est trop, c'est le moment de fermer le tuyau et ça ferme pas mal de gens sur le carreau, y aura des drames, mais fallait y penser avant, les fr ne sont pas d'ici.

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

Les commentaires sont fermés.