13/10/2009

Avec nous, Genève va changer !

 

 

Les citoyens genevois viennent d'exprimer souverainement leurs suffrages pour l'élection du Grand Conseil.

 

Le Mouvement Citoyens Genevois tient à exprimer sa vive reconnaissance à toutes celles et à tous ceux qui lui ont fait confiance.

 

En ma qualité de président du MCG, je tiens également à remercier du fond du cœur tous nos membres, militants, bénévoles et candidats, qui ont réalisé une campagne électorale qui fait toute ma fierté.

 

ES_PO.jpgLe résultat du scrutin, tel que nous le connaissons à l'heure actuelle, laisse présager un nombre de députés MCG encore jamais atteint dans l'histoire genevoise par un groupe politique qui n'existait pas encore 5 ans auparavant.

 

Cette marque de confiance nous fait honneur. Elle nous confère surtout une immense responsabilité. Celle de faire changer l'action gouvernementale à Genève au cours de la prochaine législature.

 

Sur la base de ces résultats, nous confirmons donc notre intention de présenter deux candidats au Conseil d'Etat lors de l'élection du 15 novembre prochain. Cette prochaine bataille commence aujourd’hui même.

 

Notre ligne politique ne changera pas d'un iota, puisque c'est elle qui a été plébiscitée par le corps électoral.LOGO_MCG.gif Nous ne recherchons aucune alliance, ni à droite, ni à gauche. Parce que l'alliance des citoyens genevois – et non des appareils politiques -  c'est au sein même du MCG qu'elle a été scellée.

 

Mauro POGGIA et moi-même ferons connaître, au cours de ces prochains jours, quelles sont les solutions que nous proposons pour Genève et sa population. Et pour ses citoyens d'abord.

 

Avec nous, Genève va changer !

 

Eric Stauffer

Président

00:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (26) |  Facebook | | | |

Commentaires

@ Dulce Stauffer et sa milice: Felicitation au MCG... il faut etre bon joueur... mais attention toute action entraine une reaction.

Écrit par : waxxx | 13/10/2009

Heureusement que le Grobet et la Salika Wenger sont au placard !

Écrit par : Hypolithe | 14/10/2009

Genève, 12 octobre. – Pour les élections au Grand Conseil du 11 octobre 2009 à Genève, les partis de droite et d’extrême droite se sont permis des campagnes scandaleuses, racistes et insultantes. Le Conseil d’état a réagi à ces campagnes, les condamnant dans un article paru le jeudi 8 octobre 2009 dans la Tribune de Genève. Apparemment, il aurait fallu plus… Plus pour que la population genevoise comprenne l’importance et la violence des mots de ces partis. Plus pour que la population genevoise comprenne que, non loin d’insulter uniquement les frontaliers, ces affiches l’insultaient également elle-même dans son intégrité. Plus pour que la population genevoise réfléchisse avant de plier soigneusement dans une enveloppe un bulletin insensé. Les résultats des élections au Grand Conseil laissent un goût amer. Sommes-nous donc définitivement perdus? Alors que le monde entier tente d’avancer vers une politique plus ouverte, vers un changement, alors que le nouveau président américain, Monsieur Barack Obama, hurle son «Yes, we can», Genève, ville internationale, restera-t-elle derrière à crier en réponse: «Non»?
Messieurs de l’UDC, du MCG et compagnie, vous avez su habilement toucher une sensibilité que chaque être partage, à des degrés plus ou moins élevés: la peur de l’autre, la crise, la pénurie d’emploi… Mais ce jeu est si simple que vous en devenez, malgré votre victoire, hélas bien pathétiques. (…)

Voici ma réflexion :

Chère Mme De Preux,

Vous avez bien fait de citer M. Obama. Je vous rappellerais juste une chose il s'est clairement exprimé concernant l'emploi dans son pays : la préférence sera donnée aux américains !

Tiens, tiens… Votre idole ne vous choque pas ? Etonnant comme discours ?

Si certains vous paraissent pathétiques, que dire d'autres personnes qui font mine de se soucier du quotidien de nos résidents ?
Je suis persuadé que vous n'en faites pas partie, non ?

Meilleurs messages

Écrit par : équité | 15/10/2009

J'ai "posté" mon précédent message dans ce blog, car ce matin vers 7h30, j'ai voulu commenter un courrier du lecteur, sans succès. La TDG ayant "promptement" ou volontairement fermé (ou jamais ouvert) les commentaires sur le courrier des lecteurs d'aujourd'hui.

Dès lors, je me permets cette réflexion suite au fameux courrier de Mme DE PREUX Lucienne, habitante éclairée.

Écrit par : équité | 15/10/2009

LE FRONT_ALLIER POUR LA PAIX REGIONALE S'ORGANISE

Les Molardiers vous saluent !!

Au sein du MCG que de frustrés, d’envieux , des hommes et des femmes qui prennent leur peur pour des réalités.. Je les plains ....

Que propose le chefaillon du MCG pour lutter contre la peur … se promener en portant une arme .. la voilà l’insécurité..

Au MCG comme à l’UDC, il n’y a que des hommes et des femmes qui confondent la colère et la haine, ou qui jouent sur cette confusion … qui confondent le débat et le pugilat, qui confonde une chose et son contraire…

Ah!!! E.S. défenseur de la veuve et de l'orphelin, dénnonceur des abus, et bien il y a un abus qu'il n'a jamais dénoncé : l'âge de la retraite des gendarmes 52 ans !!!, Que fera la MCG pour respecter la loi fédéral (et un apporter un peu de justice.. soutiendra-t-il le projet de retraite à 58 ans es policiers (58 ans on rigole .... quand on entend déjà le chiffre de 67 ans pour le reste de la population).. Alors ???

Mémoire courte, ou amnésie coupable:
Lorsqu'on est soi-même émigré, ou descendant d'émigré, portugais, italiens,..., il est lamentable de pointer "l'autre», "le voisin" et le définir comme "néfaste".
Monter les communautés les unes contres les autres... celà rappelle l'ex-yougoslavie... le MCG nous propose une balkanisation de la région... nous résisterons ...

Résistance:
Je soutiendrais les Frontaliers, car ils font partie des forces vives de notre région. Beaucoup de ces frontaliers avaient déjà des parents et des grands parents qui avait donné de leur sueur à Genève et à la Suisse.

L’histoire des genevois et de la haute-savoie est imbriquée, indissociable… des genevois ont pris les armes dans la résistance pour combattre la peste brune… Et ces genevois n’aurait pas donner leur voix à un quelconque MCG…

Un peu d'histoire pour les nouveaux citoyens genevois du MCG: la place du molard était l'endroit ou venaient les paysans savoyards offrir leur service aux entreprises genevoises….

N'en douter pas la résistance sera à la hauteur du populisme primaire.

Glaner sur internet un lien très intéressant:
https://secure1.fer-ge.ch/wps/wcm/connect/280dc9004c2dfbbd9af7ba957fca1c80/08.11.05_LeTemps.pdf?MOD=AJPERES

Écrit par : Lionel | 16/10/2009

Le MCG cherche à s'implanter à Fribourg? Mais comment? Je doute que le slogan "Genève d'abord" ne soit très porteur sur les bords de la Sarine. Un parti par essence régionaliste n'a selon toute vraisemblance pas d'avenir en dehors de la région qui l'a vu naître.
Quand à la lutte contre les frontaliers, encore une fois je me demande contre qui le "mouvement citoyen fribourgeois" va se battre? Contre les pendulaires Bernois?

Écrit par : Caspi | 18/10/2009

M. Stauffer, félicitations pour votre "score".

Puis-je vous poser quelques questions?

Quelle va être votre position quant à l'initiative contre les minarets, sachant que le candidat UDC ne suit pas la ligne directive de son parti et "renie" l'initiative?

Au cas où vous vous positionniez contre l'initiative, est-ce par conviction personnelle ou pour être agréable à M.Mauro Poggia, de confession musulmane?(au risque de déplaire à une grande partie de vos électrices/électeurs...)

Connaissez-vous le terme "Dar al-Islam" ?
Le devoir le plus sacré d'un Musulman est de contribuer à l'islamisation du monde :
il faut convaincre par tous les moyens ceux qui sont dans l'erreur.
L'un des moyens d'y parvenir est la Taquia :
le pieux mensonge pour la bonne cause.
Chez les Chrétiens, on connait le "jésuitisme".

Avez-vous lu les écrits de M.Sami Aldeeb?
http://www.sami-aldeeb.com/files/article/393/French_Avenir_des_Musulmans_en_Occident_cas_de_la_Suisse.pdf

Avez-vous entendu les conférences de M. Tariq Oubro sur l'imam Hassan Al-Banna, vidéos visibles sur Googlevidéo.

http://www.islamisation.fr/archive/2008/12/11/islam-trop-visible-en-france-joachim-veliocas-invite-sur-fra.html

Et celles qui quittent l'Islam:
http://www.ex-muslime.de/indexAktuell.html

http://islamla.com/


Pensez-vous qu'il soit opportun d'hurler avec les loups du gouvernement peu c....ux qui pour des questions d'intérêts financiers et veulerie, vends la Suisse, sa culture et sa fierté?

Alors que la Suisse aurait l'occasion de créer un précédent en donnant un signal fort quant aux limites entre tolérance et démission?

Aujourd'hui le coût d'une mosquée avec minaret est tel que le financement ne peut venir, directement ou indirectement,que d'états ou de resortissants intégristes.
En contrepartie, ceux-ci demandent, et obtiennent, un droit de regard sur la nomination de l'Imam. On voit donc ou cela peut mener.
La radicalisation de l'islam est un retour à une période d'obscurantisme après des années de luttes pour plus d'égalité et respect des femmes.

Selon la sourate Al Moumathina, No 60-verset 10, le mariage d'une personne avec un non-musulman est totalement interdit.

Selon la charia, tous les pays non-musulman sont " dar al-Harb" soit: territoire de guerre.

Pour terminer, je cite un internaute: ^_^

"...Je me délecte de la prise de position et arguments économiques du Conseil d’Etat genevois qui estime que pour prendre de la hauteur (dans un ciel déjà voilé), chante à l’unisson : « Allah belle escalade… »

(heureusement que la majorité des musulmans de CH sont des "modérés" d'Ex-Yougoslavie et de Turquie. Ils nous posent déjà assez de problèmes de criminalité! L'Islam modéré? Pourquoi pas le Nazisme ou le Communisme modéré pendant qu'on y est? La modération ne s'accorde pas avec un système totalitaire.)

Bien à vous et bonne journée

Écrit par : Mireille LUISET | 20/10/2009

Bonjour Monsieur Stauffer,

Je réagis à une nouvelle hallucinante que je viens de lire dans le matin !
Mon P.Uldry Vas devenir le représentant de MCV sur Lausanne !
J'espère que c'est un gag, ce monsieur alors qu'il était du MCG habitait illégalement en France voisine.....quelle honte !

Écrit par : Gisp | 21/10/2009

Je suis d'accord avec Gisp, ce monsieur était la honte du MCG !
Comment dénoncer les frontaliers est vivres sois même en France, de plus il serait intéressant de savoir pourquoi il c'est exilé sur Vaud ce brave Monsieur !
La réputation de cette personne nuira au bon fonctionnement du MCV...

On ne prends pas de renseignements avant de promouvoir quelqu'un comme représentant d'un partis politique ???

Parce que si renseignement avait été pris on ne parlerais pas de ce monsieur !!

Alors ABE...

Écrit par : Sophie ardhit | 22/10/2009

juste une observation rapide pour mme luiset... les religions protestante, catholique ou juive autorise-t-elle le mariage avec un non protestant, non catholique ou non juif?

reprenez la bible au lieu de décortiquer le coran et vous trouverez des propos tout aussi guerriers... il s'agit de textes anciens susceptibles d'interprétation fluctuante et c'est en cela que la religion, qui peu apporter beaucoup à l'individu est aussi une arme particulièrement dangereuse et vicieuse.

épargnez nous vos comparaisons fumeuses entre idéologies politiques facsistes, dont le MCG semble au demeurant s'être très largement inspiré, et religion...!
la lecture de ce blog m'amène à comprendre pourquoi la démocratie n'est simplement que le moins pire des système politique, parfois il vaudrait mieux ne pas savoir lire...

Matthieu, catholique (modéré et non pratiquant), suisse & français (je sais je devrais en avoir honte probablement...)

inch allah!

Écrit par : matthieu | 22/10/2009

Quand on ose dire tout ce que tout le monde pense tout bas !
C'est pas demain la veille, que chez nous un politicien aura le courage de balancer ce genre de vérités....
Voilà en gros t'es pas content chez nous, bein tu rentre chez toi !

Texte de François Fillon (France 2009)

Les musulmans qui veulent vivre selon la loi de la Sharia Islamique se sont fait dire tout récemment de quitter la France, dans le but de parer à d'éventuelles attaques terroristes, le gouvernement ayant ciblé les radicaux. Apparemment, le premier ministre François Fillon a choqué quelques musulmans Français en déclarant Citation: ' LES IMMIGRANTS, NON FRANÇAIS, DOIVENT S'ADAPTER. À prendre ou à laisser, je suis fatigué que cette nation s'inquiète à savoir si nous offensons certains individus ou leur culture. 'Notre culture s'est développée en luttes, d'habileté et de victoires par des millions d'hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.' 'Notre langue officielle est le français; pas l'Espagnol, le Libanais, l'Arabe, le Chinois, le Japonais, ou n'importe quelle autre langue. Par conséquent, si vous désirez faire partie de notre société, apprenez-en la langue!' 'La plupart des Français croient en Dieu. Il ne s'agit pas d'obligation chrétienne, d'influence de la droite ou de pression politique, mais c'est un fait, parce que des hommes et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d'envisager une autre partie du monde comme votre pays d'accueil, car Dieu fait partie de notre culture.' 'Nous accepterons vos croyances sans poser de question. Tout ce que nous vous demandons c'est d'accepter les nôtres, et de vivre en harmonie pacifiquement avec nous.' 'Ici c'est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE. Et nous vous offrons l'opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes, ou de notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d'une autre grande liberté Française, 'LE DROIT DE PARTIR..' 'Si vous n'êtes pas heureux ici, alors PARTEZ.'

Écrit par : terreàterre | 23/10/2009

oui terràterre fillon a effectivement dit cela... dans un pays où rien n'interdit la construction de mosquée... comparez ce qui est comparable. vous souhaitez interdir de séjour une religion et ses fidèles... c'est un choix que je respecte. ce qui me choque ce sont les propos les insultes, les injures, les mensonges, les amalgames, le populisme et la démagogie!

Écrit par : matthieu | 23/10/2009

matthieu, il n'y jamais été question d'interdire la construction d'une ou plusieurs mosquées, il s'agît d'interdire la construction des minarets qui, tôt ou tard, ferons retentir l'appel du muezzin comme dans le village allemand proche de Rheinfelden. Alors, pour vous détendre, je vous conseil de vous amuser sur le site www.minarett-attack.ch
Bon jeu !

Écrit par : octave vairgebel | 23/10/2009

oh mais ne vous inquétez pas... je suis au courant de l'objet de cette initiative mais relisez les propos tenus ici ou dans les différents tracts partisans et vous verrez que cela recouvre une volonté bien plus étendue... (cf Mme Luiset...)

Écrit par : matthieu | 23/10/2009

@matthieu
Vous me posez la question des mariages mixtes..

À une lointaine époque, cela posait problème.

Depuis 30 ans, ma soeur est l'épouse d'un protestant, avec cérémonie etc... alors qu'elle est athée.

Mon frère est marié à une catholique "pur jus" du Valais...avec cérémonie à l'église et tout le tintouin, et il n'est pas baptisé.

Un cousin catholique romain à épousé une personne de confession juive.

Je suis catholique et le père de mon fils est bouddhiste.

Donc, sans avoir besoin de consulter les textes de lois, je sais que cela ne pose aucun problème...sauf dans le cas d'une personne de confession musulmane.

Non pas de la part du temple ou de l'église...

La religion chrétienne est sortie d'une période d'obscurantisme depuis un certain temps déjà.


En Occident, en Suisse, nous avons ouvert les bras, puis a eu lieu des mouvances de "radicalisation" dans l'enseignement de l'Islam dans les mosquées, puis des agressions envers les "mécréants" (les non-musulmans)insultes envers des jeunes filles, voir jets de pierres contre une maman défendant son fils...agressions de personnes de confession juive etc..
Mais aussi des revendications non conformes aux us et lois en Occident.

De part les Droits de l'Homme, il est prévu des limites:

L’article 20 de la Convention européenne des droits de l'homme dit: " Tout appel à la haine nationale, raciale ou religieuse qui constitue une
incitation à la discrimination, à l'hostilité ou à la violence est interdit par la loi."
L'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme stipule que: " l'exercice de
ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités, peut être soumis à certaines formalités,
conditions, restrictions ou sanctions "

L'initiative est cohérente et logique, pour les raisons suivantes:
1-les minarets ne sont pas indispensables aux mosquées,et ne sont pas un simple symbole religieux, d'autant que dans les pays islamiques les mosquées avec minarets ne sont pas une généralité.

2-un minaret sans appel à la prière est un minaret inutile.

3- si la Suisse autorise la construction de minarets, la population musulmane ne va pas comprendre pourquoi on n'y autorise pas un muezzin.

4- il est donc logique et anticipatoire de légiférer avant que ne se présente des situations litigieuses développant un sentiment de frustration, voir des demandes qui seraient incompatibles avec le droit Suisse, nos us et coutumes et paix sociale.

5-Les communautés musulmanes en Suisse sont de diverses obédiences, il faut en tenir compte et ne pas favoriser une plus que d'autres, car c'est là que commencerait la discorde.

6-les musulmans de Suisse ne demandent pas de minarets.

7- ces constructions seraient financés par des mouvances radicales, les seules capables d'en supporter les frais, avec en contre-partie le droit d'imposer un imam selon leurs convictions.

Pour la paix inter-communautaire, il est préférable de clarifier la situation ainsi que les limites admises ou non.

La France tente de légiférer un peu tard...
Et a engendré le FN puis "les Identitaires" révoltés de voir leurs valeurs piétinées.

Et maintenant:

"..Le 17 septembre, l'Assemblée a adopté un texte destiné à permettre l'implantation de la finance islamique — donc compatible avec la Charia — en France. L'amendement a été censuré par le Conseil Constitutionnel. Mais pour Bercy, ce n'est que partie remise."

Paranos, les UDC?

Bonne soirée

Écrit par : Mireille Luiset | 23/10/2009

Allez, juste pour détendre et à ne pas manquer!^_^

http://www.youtube.com/watch?v=mWb_dVxncRs

Écrit par : Mireille Luiset | 23/10/2009

Pauvre Mireille t'es à coté de la plaque.
Le problème à Geneve c'est pas le minaret mais ce sont tout ces dealers et mendiants qui pourrissent la vie des gens et qui sont inexpulsables, il y'a également trop de frontaliers , c'est devenu de plus en plus pourri chez vous et c'est pas à cause des mosquées mais encore faut il ne pas avoir de la merde dans les yeux pour le voir.

Écrit par : Arko | 27/10/2009

geneve gagne avec les frontaliers: calculons:
60'000,allez !, X 3500 CHF = 210 millions de salaire versé par mois X 13 = 2,73 milliards par année de salaires exportés. Pendant le même temps, Palexpo revendique des retombées économiques pour Genève de 600 millions pour l'une de ses exposition annuelle. Pendant le même temps, nous les chômeurs qui ont été poutzé pour plus de frontaliers "gagnons" 20'000, allez ! X 3'500 CHF du chômage
=70 millions par mois X 12 (et non pas 13)= 840 millions de "retombées"économiques pour Genève. Comme quoi on vaut bien d'être mis, comme à Palexpo, en vitrine.Pourquoi ? Pour voir le balais incessant des frontaliers travaillant pour nous ? Pour voir combien hautaine et suffisante est cette part de frontaliers anormalement élevée en période de basse conjoncture économique faisant le jeu de patrons sans scrupules de leur avoir fait place en jetant préalablement à la rue les résidents ? Devrait-on être si angélique et se contenter comme des moules, de se refermer et se laisser couvrir de sable pour dissimuler son opprobre ? NON , NON et NON ! Un Citoyen et un Mouvement et une Région, Le Mouvement Citoyen Genevois veut casser la vitrine
de notre mise en exposition et nous remettre en jeu ! Alors voter compact le 15 novembre la liste 1, voter POGGIA-STAUFFER et rien qu'eux.
Une famille et ses deux enfants dont le père horloger a été à 59 ans remplacé par un frontalier dans une dite respectable entreprise de Meyrin. Ce père devrait-il encore se taire ? et à quel titre je vous prie ? D'être brûlé sur un bûcher ? Le M.C.G est en légitime droit de rétablir les règles et pourra le faire avec votre vote.

Écrit par : rémouleur | 28/10/2009

Salut Lionel Molardiers,
Refaire l'histoire, beaucoup s'y sont essayés ! Le M.C.G fait, mais de refait pas, l'histoire. Les sanglots longs des violons de l'automne vous va si bien.
Le prénom n'étant ni très portugais encore moins yougoslave, j'en déduis que vous êtes frontalier. Veuillez noter que la Suisse et spécifiquement pour la partie genevoise qui nous occupe, n'est pas encore devenue un pays virtuel comme le Koweit où 95% de la main d'oeuvre est indienne ou pakistanaise.
Seriez-vous pour le communisme ? Le capitalisme financier n'est-il pas quelque part le communisme des riches qui ne fonctionne que grâce à cette rigidité que vous défendez ? Eux se partagent tout, et sans compter comme on l'a vu récemment. Si c'est pas du communisme déguisé en capitalisme faites-moi âne, au moins on me nourrira de foin et je connaîtrai une fin digne à l'abattoir, puisqu'il existe maintenant une charte d'abattage des animaux. En attendant je suis un "délocalisé" (on oserait pas dire "déporté, imaginez le scandale)du travail qui vous donne cet avantage de vouloir encore jouer les rouleaux compresseurs. Et quoi ? Suis-je une larve sans cerveau et ne devrais pas réagir ?
Ne vous en déplaise, le M.C.G. occupe plus de place et à meilleurs escients que vos rodomontades d'un autre temps.Oh que vous semblez frustré de ne plus pouvoir donner libre cours au champ d'occuper des postes devant revenir à des résidents ! Oh que vous semblez frustré de trouver sur votre chemin le M.G.C. et
son Président Eric STAUFFER.En faite vous êtes sans arguments sinon futiles et déplacés (voir vos attaques personnelles contre Eric STAUFFER)Alors du vent ! Laissez-nous la Suisse réelle, c'est nous qui la construisons, oui, certes, avec des frontaliers et des immigrés qui ont tout leur place. Dans une Suisse capitaliste et prospère sans déviations primaires, c'est à dire (Parce qu'on a encore des "c'est à dire" en Suisse) en respectant certaines règles qui semblent vous faire de l'ombre. Le parapluie des règles sociales nous concerne d'abord, vous, nouveau venu frontalier déclaré, ensuite et seulement.
PS: à propos de parler de peste brune, étiez-vous sur le plateau des Glières ?

Écrit par : Le Penseur | 28/10/2009

@le penseur

il ne me semble pas qu'il y ait eu beaucoup de suisse aux Glières... du moins avant la deuxième partie du 20ème siècle...
dois-t-on m'interdir d'évoquer les dérives de l'inquisition, de la révolution bolchévique, la chute du mur de Berlin, l'assassinat de Kenedy ou la défaite suisse de marignan pour la seule raison que je n'y ai pas participé...? alors faisons taire tout ces réactionnaires (souvent membre du MCG ou de l'UDC) dont le message politique peut se résumer succintement en "c'était mieux avant..." avant ils n'y étaient pas nécessairement...

Écrit par : matthieu | 29/10/2009

Il n'y avait pas beaucoup de Suisse aux Glières, certes et pour cause, vous le savez, mais vous omettez de dire pourquoi. Personne ne vous interdit d'évoquer des dérives mais ne dérivez pas sciemment ou inconsciemment vous même.
A l'époque de la peste brune,la Suisse compte 4 millions d'habitants et une armée de 800'000 hommes dont le gros de la troupe retranché dans le Réduit national pour défendre la pérennité de la Suisse si d'aventure l'Allemagne de Hitler attaquerait. Je vous recommande de lire La Suisse encerclée, édition Slatkine, de Stephen P.Halbrook après on pourra toujours en rediscuter. Il n'y avait pas non plus beaucoup de Français aux Glières, plus occupé à dire "französische Miliz" et d'arrêter leur propres compatriotes désireux de monter aux Glières, vous avez perdu la mémoire ou vous faites exprès ? C'est peut-être encore cette mentalité qui nous distingue lorsqu'on veut notre travail d'abord pour nous avant, s'il y a du surplus, que d'autres frontaliers viennent, on y voit pas d'inconvénient. Forcément vous ne voyez que vos avantages et par conséquent vous ne pouvez pas percevoir les choses comme nous.Je ne vois pas à quelle titre ça vous arrange de parler de la défaite suisse de Marignan, si ce n'est de rappeler la Royauté de François 1er. Cette défaite honorable valu quand même à la Suisse le Val Maggia, Locarno, Lugano, Mendrision entre autres, pour avoir permi à Maximilien Sforza, noble Italien, de devenir Duc de Milan à l'occasion.Faut il rappeler que les mercenaires suisses changèrent de côtés parce que plus payé par François 1er? Faut-il rappeler qu'entre autres, 22'000 lansquenots allemands étaient au service de François 1er ?
Pour quelque chose vous voulez parler de la défaite suisse à Marignan! Plus près de nous il y a la défaite française de 1940, vous n'en parlez-pas. Dès Glières
c'est en 1944, époque où on voyait déjà plus clair en Europe et où beaucoup de Français se retrouvèrent soudainement une âme gaullienne.
A chacun son réduit national, peut-on en vouloir au Français égarés d'alors si ce n'était que d'autres Français payèrent de leur vie une telle collaboration ?
La Suisse encerclée fût pendant longtemps bien seule à jamais se résoudre à croire que l'ordre nouveau pourrait lui apporter un quelconque avantage. Que savez-vous du Général Guisan, notre héros national de cette époque ? Peut-on nous en vouloir de s'atteler à sauvegarder l'essentiel, pour nos enfants, qui est
de conserver nos places de travail. Je vous offre mon hospitalité et j'ai toujours une assiette de prête pour vous. Mais si je n'ai plus de travail parce que vous me l'avez pris, je ne peux quand même pas vous inviter à venir piquer dans la mienne, ou demander d'être muté au Kantchaka pour qu'un frontalier de plus puisse chauffer son assiette qu'il ne partagera de toute façon jamais avec moi. Alors opinez du chef sur combien il vous plaîse, mais essayez de vous en tenir à une certaine ligne de dignité, pour vous et les autres, et pas vous contenter, comme un animal, de bouffer à tous les rateliers en pensant comme alors, que "tant que je vis, les autres peuvent crever". La Suisse à ses traditions et alors ? Amalgamer MCG ou UDC à un "c'était mieux avant", à qui l'appliquez-vous ? A vous même ? C'était mieux pour vous avant le MGC et/ou l'UDC ? C'est ce que vous donnez à comprendre. Vu que cela vous crispe, difficile d'envisager une suite de dialogue constructif ! Ou attendez-vous un consensus de type gaullien pour vous y joindre plus tard ? A bon entendeur

Écrit par : Le Penseur | 29/10/2009

cher Le penseur...

vous interpretez tres librement mais propos... je n'ai pas, moi, évoqué le plateau des glières. c'est bien vous qui malicieusement avez fait référence à ces évènements pour indiquer que votre interlocuteur ne pouvait faire référence à la peste brune faute d'avoir combattu à cette occasion... vous m'avez parfaitement compris et la leçon historique et moral qui s'en suit est sans aucun rapport avec mon observation!

toutefois et concernant vos rappels historiques, la suisse, comme la france n'a pas vraiment de quoi s'enorgueillir du comportement de ses citoyens ou de ses représentants... je n'ai me semble-t-il porté aucun jugement incertain que je suis d'avoir eu le courage dans de telles circonstances de faire le bon choix.

la référence à marignan n'était qu'un simple clin d'oeil, je regrette que vous ne l'ayez pas compris comme cela... raison pour laquelle je n'ai pas évoqué la défaite française de 40, la débacle même! mais encore une fois mon propos n'était pas de faire un inventaire à la Prevert des déroutes militaires de tel ou tel nation mais d'indiquer simplement que rien n'interdisait d'évoquer des évenements historiques et surement pas le fait de ne pas y avoir participer!

en outre je vous remercie de bien vouloir cesser de me prendre à partie étant, bien que cela me désole à la lecture de vos propos, de la meme nationalité que vous. toutefois en tant que genevois résidant à paris, je bénéficie manifestement d'une expérience et d'une double culture qui me permettent d'apprécier avec la sérénité qui vous fait défaut l'absurdité de cette polémique.

Je vous remercie encore de bien vouloir considérer que je n'ai rien à apprendre, et surement pas avec le ton que vous avez décidé d'employer et qui semble proche de l'hystérie, à propos du Général GUISAN.

En ce qui concerne la problématique des frontaliers et je ne me contente pas comme un animal de bouffer à tous les ratelier et ne permet pas que l'on puisse dire la meme choses des frontaliers!

je vous rappelle tout de meme que par frontalier il faut aussi entendre bon nombre de genevois résidents en france responsable de l'explosion du marché immobilier dont souffre les autochtones. il faut aussi ajouter ces genevois soucieux de leur petit intérêt privé et non de celui de leur canton et de leur commerçants qui viennent chaque we se ressourcer dans les centres commerciaux français.

dites moi donc dans quel ratelier ces bons genevois "bouffent-ils"?

enfin et pour conclure ce débat stérile et totalement hallucinant compte tenu de l'ancienneté des rapports existants entre genevois et français, je ne vous autorise pas à m'inviter à une quelconque dignité dont je ne me suis jamais dépourvu contrairement à ce que vos écrits démontrent.

sur ce j'espère avec tout l'amour que je ressens pour mes deux nations que d'ici quelques mois les ridicules campagnes politicomiques de messieurs stauffer et pardo auront été oubliées et que le calme reviendra entre deux nations soeurs...

Écrit par : matthieu | 30/10/2009

Pour ma part, je ne suis pas contre les étrangers mais je suis contre un état qui ne défends pas ses citoyens.

Voter Stauffer n'est pas pour voter Stauffer mais est un vote sanction contre un gouvernement qui se fout de notre gueule depuis bien trop longtemps.

Nous les indigènes, en avons assez d'être mis à l'écart.

Si j'étais fr, j'essayerais aussi de venir bosser à Genève pour gagner plus.

Mais le problème va plus loin, un bon paquet de fr, nous crache à la gueule alors que sans nous, ils ne seraient rien.

Leur point vu, sans nous, y aurait pas de service , pas de si , pas de ça, je répond, avant l'invasion, l'économie tournait très bien, on peut se passer de vous.

Il y a toujours eu des frontaliers, mais en nombre raisonnable et les anciens comme je les appel, était réspectueux.

Maintenant les connards qui viennent du fin fond de la france, qui ne sont d'ailleur pas du tout de la région, ceux là, doivent disparaitre.

Dans une société, quand le peuple se sent abandonné par ses pairs, humilié, traité comme de la merde, les choses doivent changer.

Stauffer n'est pas la solution miracle, mais il va dans le sens du peuple, donc il gagne, c'est aussi simple et bête que ça.

Nous ne sommes pas contre les frontaliers, mais leur surnombre n'est plus vivable, le ceva ne changera rien à ça, trop c'est trop, c'est le moment de fermer le tuyau et ça ferme pas mal de gens sur le carreau, y aura des drames, mais fallait y penser avant, les fr ne sont pas d'ici.

Écrit par : anti ceva | 05/11/2009

Cher matthieu,
Le Penseur ne cherche à moraliser personne, il est suffisamment occupé à se moraliser lui même. Quant à prendre à parti,merci pour le Général Guisan de dire que de parler de lui relève de l'hystérie.Quant à votre MANIFESTEMMENT que vous bénéficiez d'une double culture,si c'est pas malicieux de prendre quelqu'un à parti, faites moi moine ! Mais voyez bien qu'on se perd en conjecture entre vous et moi Arrêtons de faire une guerre civile d'opinions différentes. En ce qui me concerne je prétends n'utiliser les blogs que pour échanger.Echangeons donc. Vous associez Stauffer à un Pardo. Je veux bien que Paris soit la cité des lumières, mais pas au point de vous illuminer à vous conrt-circuiter le cerveau j'espère.Que vous ayez rien à apprendre ne relève que de votre suffisance béate et votre réponse à mes lignes est toute aussi porteuse de ce que vous me reprochez !
Je suis père au chômage de deux enfants en âge de scolarité. J'ai perdu mon emploi non pas, comme vous le croyez, "à cause" d'un frontalier dans ce sens qu'il n'a pas délibérément ciblé mon emploi pour me le prendre. C'est d'abord à cause d'un choix délibéré de certains patrons oublieux de responsabilités sociales à avoir lorsqu'on entreprend à grande échelle et que l'on engrange grâce à la productivité de ses employés. Dès l'instant où il est avéré que la recherche de d'avantage de profits passe par mettre sur le carreau des résidants tout en s'avantageant de les remplacer par des frontaliers, permettez quand même que le Mouvement Citoyen Genevois dise qu'il y a manifestement un problème social important à régulariser et nomme ce problème comme étant frontalier. Le MCG n'est par conséquent ni xénophobe, ni anti-frontalier primaire, ni extrémiste. Juste
opportuniste bien à propos, et c'est cela qui dérange les eaux tranquilles. Il est opportun de parler de ce problème, voir de le traiter politiquement et, certes, ce n'est pas une mince affaire. A vous entendre, moi et les quelques milliers d'autres chômeurs/euses devrions quoi ? Etre honteux, se cacher et surtout ne pas parler ? Alors c'est raté ! Parce que le M.C.G. non seulement nous donne la parole, mais propose une approche de résolution tendant à sensibiliser les patrons fautifs directement d'une telle situation. Forcément qu'à partir du moment ou certains patrons jouent les frontaliers contre les rédidents, ils jouent gagnant parce qu'ils divisent. L'enjeu n'est pas le frontalier en tant que tel, mais l'excès d'occuper des emplois genevois par
des nouveaux arrivant frontaliers venus parfois de très loin, au détriment encore une fois, des résidents, leur famille, leur intégration sociale, leur futur, le futur de leurs enfants, leur caisse de retraite et j'en passe.
Mais c'est vrai que vous savez tout et n'avez besoin de ne rien apprendre.
Vous avez jugé d'une sérénité qui me ferait défaut, c'est votre droit encore que j'espère avoir un droit de réponse. Elle est celle-ci: soit vous êtes ce que la presse de boulevard appelle "un jeune loup", ou alors descendant de l'aristocratie, ou encore peut-être un bourgeois assis sur un coussin d'assurances en pensant que cela vous confère des droits héréditaires d'opiner sans recule, sans modestie, sans retenue et surtout imbu de tout savoir et ne rien avoir à concéder.Etes-vous sous l'influence des écrits délirants au sujet du M.C.G. d'un Jean-Daniel Cuenod, journaliste suisse et correspondant à Paris ?
En définitive, peu m'importe. Voyez-vous, je me limiterai à "révéler" n'être qu'un pur produit spermazoïde issu d'un métissage culturel d'entre l'Ukraine,l'Austro-Hongrie du temps cette l'empire,de Pologne et de Suisse, ajoutez y quelques graines de culture sud-américaine de part ma charmante épouse,c'est ma réponse à votre à priori, sujet à votre double culture.

Et je suis loin, très loin encore de prétendre que je sais tout et n'aurais plus rien à apprendre.Je clos ici "notre" débat sur la justesse ou non des idées, en me permettant, du haut de mon âge, de vous dire encore "que la démocratie ça s'apprend, et lorsque, grâce à Dieu, on en bénéficie, qui à Paris ou à Genève, on ne la dilapide pas à coups de fronde et d'effronteries.

Écrit par : Le Penseur | 05/11/2009

et bien au moins si ma réponse ne vous a pas satisfait elle a eu pour conséquence de modérer les insultes que vous pouviez colporter "mais essayez de vous en tenir à une certaine ligne de dignité, pour vous et les autres, et pas vous contenter, comme un animal, de bouffer à tous les rateliers en pensant comme alors, que "tant que je vis, les autres peuvent crever"".

ma problématique encore une fois était initialement simplement de savoir s'il était envisageable, dans votre système démocratique, d'évoquer des évenements historiques en qualité de référence et ce meme si vous n'y avez pas participé...?

Écrit par : matthieu | 06/11/2009

Tribune de Genève du 6.11.2009, page 14 >>> L'INVITEE, Mme Isabel Rochat, candidate libérale au Conseil d'Etat, dit en substance:"Il est urgent de libérer nos rues des délinquants, qu'il faut appliquer les lois avec fermeté
et donner un signal fort, celui de la tolérance zéro.
Très bien, félicitation pour votre illumination. Depuis 3 semaines, c'est exactement ce que préconise le Mouvement Citoyen Genevois et son candidat MCG au Conseil d'Etat Eric Stauffer.Vous pouvez le rencontrer tous les jours sous la tente MCG place du Molard. Je vois que le MCG est source d'inspiration de dernière minute des fois que les électeurs/trices décideraient de placer au Conseil d'Etat plutôt un Stauffer qu'une Rochat qui aura, anxieuse, palpé le pouls électorale sur le tard la conduisant à prendre le train des idées du MCG en marche.
Que l'électorat ne s'y trompe pas et aille voter plutôt pour l'original, pour
Eric STAUFFER et Mauro POGGIA, candidats M.C.G. liste 1, plutôt que pour la pâle copie d'Isabel Rochat. Chère Madame, c'est la carte M.C.G. que vous devriez avoir dans la poche, pas celle du parti libéral des banquiers. Ces derniers sont trop occupés par résoudre leurs problèmes délictueux d'avoir invité tant de frontaliers, (éh oui, on peut dire ça comme ça: un frontalier n'étant ni plus ni moins un étranger résidant à l'étranger)
à déposer au sein de leurs coffres des capitaux produits d' évasions fiscales. Et ils(les banquiers) n'arrangent pas la fonctionnalité de notre tissu social.Pourquoi ? à cause de la cerise sur le gâteau Madame ! Beaucoup d'étrangers de l'étranger auront bénéficié "d'une place au soleil",pour récompense d'avoir amené leur fric chez nous.Le corollaire de ces déplacements cachés de capitaux, ça crée plus de chômage et donc plus de frontaliers demandeurs d'emplois à Genève.Si vous étiez logique avec vous-même, vous devriez
reconnaître que ce problème n'est pas tant d'être anti-frontalier et donc d'arrêter de chercher à disqualifier le MCG sur un terrain ou vous ne vous préoccupez même pas de savoir qui et où ont été déposées
des mines pouvant engendrer une explosion sociale. Pour revenir à la question sécuritaire, allons donc, vous allez nettoyer nos rues comme il est supposé que nos banques sont en train de faire leurs lessives ? Les banques descendant au niveau des caniveaux, une première !
Laissez le M.C.G. à la hauteur ou les discriminations des autres partis le rejète.C'est les citoyens et citoyennes qui décideront. Ou alors réformez-vous et j'espère que vous accepterez de composer avec les 17 élus députés au Grand Conseil de la République. Merci d'avoir mis vos idées sécuritaires en adéquation
avec le programme MCG.On compte sur votre députation au Grand Conseil pour appuyer le MCG, et Eric STAUFFER et Mauro POGGIA au gouvernement dans ce sens. On compte aussi sur votre réseau de relations pour rappeler à certains patrons de soupeser leurs intérêts par deux fois pour les dissuader de continuer à importer des travailleurs hors sol, pour permettre aux chômeurs/euses représantant le véritable tissu économique et social de ce pays, de reprendre racine dans l'emploi et redonner cette définition de la Suisse qui est d'abord et essentiellement un état fédéral composé des gens qui y naissent,l'habite,donnent des enfants à la patrie, donnent le meilleurs d'eux-même AUSSI, avant d'y mourir, souvent pauvres parce que spoliés de leur place de travail attribuées à des habitants hors sol que personne n'a invité si ce n'est ces certains patrons en quête avide de profits immédiats

Écrit par : Le Penseur | 06/11/2009

Les commentaires sont fermés.