01/09/2009

Halte à l'invasion des frontaliers à l'Etat de Genève!

Affiche_2_F4_WEB.jpg

Le MCG lance une pétition


Le MCG vient de lancer une pétition pour mettre fin à la mainmise des frontaliers sur l'Etat de Genève. La situation est devenue catastrophique du fait que de nombreux postes stratégiques sont occupés par cette catégorie d'employés, en particulier dans les ressources humaines et dans l'informatique.

Genève compte 70'000 frontaliers et 20'000 chômeurs (y compris RMCAS, fins de droit, etc.). Cherchez l'erreur!

Les exemples de mobbing de frontaliers envers les résidents genevois se multiplient.

Le MCG réclame la fin de cette situation invraisemblable. Personne en France ne concevrait un informaticien de nationalité suisse travaillant au Ministère des finances. A Genève, les informaticiens frontaliers occupent de nombreux postes notamment au Département des finances. Y a-t-il encore des Genevois à l'Etat de Genève?

Dans notre pétition, nous réclamons la priorité aux résidents genevois dans les administrations et régies publiques du canton. Nous pensons en particulier aux jeunes qui sont les premières victimes de l'invasion des frontaliers.

Nous demandons également d'interdire aux frontaliers l'accès aux postes sensibles de l'administration cantonale: ressources humaines, chefs de service des départements des finances et des institutions, fiscalité, informatique, etc. La dernière initiative du ministre du Trésor français, qui a fait une razzia sur 3000 Français détenteurs de comptes en Suisse, démontre que l'actuelle politique pro-frontalier de l'Etat de Genève est irresponsable.

En réduisant le nombre de frontaliers à l'Etat de Genève et dans les régies publiques, en particulier dans les postes administratifs, on réduira efficacement le chômage dans notre canton.

 

 petition - Frontaliers.pdf

 

Roger Golay        Jean-François Girardet

Vice-Président du MCG                     Candidat à la députation

 

Site Internet : www.mcge.ch

 

MCG - Mouvement Citoyens Genevois

Case Postale 340

1211 Genève 17

05:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (83) |  Facebook | | |

Commentaires

Les exemples de mobbing de frontaliers envers les résidents genevois se multiplient.
--------------------------------------------------------------------
SVP donnez quelques exemples clairs et précis de ces magouilles

Écrit par : Tim | 01/09/2009

C'est où qu'on peut signer?

Écrit par : Riro | 01/09/2009

"La dernière initiative du ministre du Trésor français, qui a fait une razzia sur 3000 Français détenteurs de comptes en Suisse, démontre que l'actuelle politique pro-frontalier de l'Etat de Genève est irresponsable."

ça mérite une explication, car pour moi pauvre petit citoyen rationnel, je ne vois aucune relation de cause à effets entre une prétendue politique d'engagement de l'Etat et une décision unilatérale du gouvernement français ?

Écrit par : Toto | 01/09/2009

A Riro, tu peux signer en téléchargeant la pétition sur ce même blog "petition - Frontaliers.pdf". Je l'ai déjà fait et tout mes collègues l'on signée!

Écrit par : Christian | 01/09/2009

.

Écrit par : stefano | 01/09/2009

étonnant cette sucession d'articles... d'une part on défend le pauvre contribuable français qui décide de venir planquer ses économies en suisse, laquelle l'aurait honteusement trahie, et, d'autre part, on dénonce ces pestiférés de français qui osent venir retirer le pain de la bouche des genevois...! le parallèle est saisissant et rappelle les sinistres slogans du front national français (nombre de chômeurs - nombre d'immigrés = démonstration de ce que l'étranger est un enemi!!!) ... populisme, démagogie, belle campagne en somme!

Écrit par : matthieu | 01/09/2009

...

Écrit par : Un citoyen suisse | 01/09/2009

M. STAUFFER,
Dans ma meute il y a des clans, des Louves et des Loups gourmands.
Dans votre parti, il y a vous, et les autres. Si je trouve normal qu'un Loup Alpha domine et guide la meute, il ne doit être la meute, il doit être simplement lui, et devenir ainsi naturellement le chef de meute. Ce qui était une évidence à la création du MCG, votre rôle est devenu une ingérence.

Bien souvent le MCG a de bonnes remarques sur le dysfonctionnement de la République, mais ni la manière ni les propositions déposées ne viennent appuyer vos cris et vos gesticulations.

Ce qui me gêne le plus, ce sont ces discours récurrents contre les frontaliers. Ces derniers n'y sont pour rien, ils profitent de l'offre. Vous ne vous attaquez donc pas au bon wagon, ni même à la locomotive. Pourtant, avec un taux de chômage le plus élevé de Suisse, Genvève se doit de réagir. Pas en chassant les frontaliers, ni en les rendant responsables de ce qui arrive, mais bien en trouvant du travail à nos chômeurs, en privilégiant leur engagement sur le canton. Une aide étatique aux PME ou à la l'entreprise, même subventionnée par l'Etat, pour compléter le salaire du chômeur, afin de rivaliser avec les salaires suffisants acceptés par les français, voilà une solution. Il vaut mieux participer au salaire d'un actif que de pensionner un chômeur, un de trop à Genève.

Cessez donc ce discours nauséabond. Parler de la population genevoise et plus des genevois, parler des chômeurs et plus des frontalier, parler de vos solutions et plus des problèmes des autres, et votre parti prendra son envol.

Un Louve bernésienne qui regarde la politique genevoise du coin du bois.

Écrit par : Pertinence | 01/09/2009

A pertinence....
Moi qui suit le MCG et son chef de meute comme vous le dite, j’ai le souvenir d’une proposition qui allait dans le sens de vos propos ! Après cela comme moi vous voterez MCG et Stauffer !
.
C’est la Motion 1724 http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/M01724.pdf
M. Eric Stauffer (MCG). Merci, Madame la présidente. Mesdames et Messieurs les députés, cette motion a été déposée le 30 octobre 2006, et nous sommes aujourd'hui le 22 février 2008... Il faut du temps pour qu'un projet soit traité en plénière !
…….
De quoi s'agit-il, Mesdames et Messieurs les députés ? Eh bien, il s'agit de trouver des solutions pour réduire le nombre de chômeurs. ……… nous avons pensé donner une marche à suivre pour les entreprises qui chercheraient un employé. Je m'explique. Nous savons que depuis le 1er janvier 2002, suite aux accords de libre circulation, le marché de l'emploi s'est étendu à toute l'Europe, ce qui peut être une bonne chose. Nous - au Mouvement Citoyens Genevois - nous suggérons simplement que tout recrutement se fasse d'une manière contrôlée et de façon plus échelonnée dans le temps, comme les Accords bilatéraux I et II, qui fixaient un certain nombre de quotas augmentant chaque année. Cela permet d'exercer un certain contrôle et de ne pas ouvrir, d'un coup d'un seul, les vannes, ce qui risquerait d'engendrer un afflux massif de travailleurs, ce qui pourrait déstabiliser le marché de l'emploi.
Cette motion qui propose un Contrat Citoyen n'est pas restrictive pour le Conseil d'Etat. Elle invite simplement le Conseil d'Etat à essayer de trouver des solutions allant dans le sens des considérants. Et que proposent ces considérants ? Qu'une entreprise qui cherche un employé ou une employée, qualifiée ou non, devra respecter une marche à suivre. Elle devra d'abord demander à l'Office cantonal de l'emploi si un chômeur correspond au profil demandé. Si tel n'est pas le cas, l'entreprise pourra se tourner vers le marché local de l'emploi à Genève, c'est-à-dire passer par une agence de placement, temporaire ou fixe, pour rechercher le candidat souhaité - ou la candidate. Enfin, si elle ne le trouve toujours pas, elle pourra rechercher dans l'Europe entière un employé qui corresponde au profil demandé.
Cette motion n'est donc pas restrictive ni discriminatoire. Elle fixe juste une marche à suivre pour les employeurs à la recherche d'employés. Et les entreprises qui signeraient ce Contrat Citoyen avec l'Etat se verraient allégées de certaines charges fiscales comme la taxe professionnelle ou pourraient recevoir un bonus à l'engagement de chômeurs de longue durée comme c'est prévu, par exemple, pour les allocations de retour en emploi. ………… Si nous voulons être constructifs, nous devons montrer que nous sommes capables d'agir ensemble, en faisant abstraction des clivages politiques, c'est-à-dire qu'il serait regrettable de refuser une motion qui peut se révéler constructive………………
.
.
Résultat : Mise aux voix, la proposition de motion 1724 est rejetée par 67 non contre 7 oui et 1 abstention.

Écrit par : Pro-Stauffer | 01/09/2009

Pro-Stauffer, il manque le mémorial pour savoir ce que les vendus ont dit pour justifier leurs refus!
http://www.ge.ch/grandconseil/memorial/data/560305/26/560305_26_partie3.asp

Écrit par : Fred | 01/09/2009

Qu'est-ce qu'on ne peut pas faire pour donner l'impression à ses électeurs qu'on les défend ! Les mesures proposées sont illégales en regard de la libre circulation, reconduite et étendue à la Roumanie et la Bulgarie il y a peu. (2/3 des Genevois ont voté pour si vous manquez de mémoire...) La discrimination que vous prônez mettrait l'état de Genève en situation illégale vis-à-vis du droit supérieur. Et le pire, c'est que vous le savez, mais ça ne fait rien puisque tout ce qui vous intéresse est de grapiller des voies...

"Personne en France ne concevrait un informaticien de nationalité suisse travaillant au Ministère des finances."
Compte tenu de la différence de salaire, ça n'arrive pas souvent, mais légalement, la France n'a pas plus le droit d'imposer à son administration des discriminations à l'embauche que ne l'a la Suisse.

Écrit par : Kad | 02/09/2009

@Pertinence

bonjour la Louve bernésienne qui regarde la politique genevoise du coin du bois

et pourquoi pas venir au milieu de la meute du MCG afin de lui apporter vos projets, vos idées, votre énergie, et qu'ensemble nous parlons de la population genevoise (que fait déjà le MCG, puisque son discour a toujours été pour les réidents genevois, soit vous, moi, nos voisins etc..), parler des chômeurs, parler des solutions et ainsi uni le parti MCG continuera son envol.

vous pouvez contacter le MCG via sa page web : www.mcge.ch

Il faut savoir

Écrit par : justice | 02/09/2009

Motion 1724 .. trop de blabla pour exposer une idée simple, tout en fustigeant les frontatliers, beurk.

Motion 13333 de Pertinence.
Favoriser l'engagement des personnes inscrites au chômage avec une aide étatique, soit par un stage, soit par un poste en entreprise ou à l'Etat.

Bénéfice pour l'Etat, un coût moindre pour la caisse de chômage, une maîtrise des subventions, un placement assuré des chômeurs, un geste citoyen de l'Etat pour sa population.

Naïf, mais tellement simple.

Pour le reste, ma pensée est libérale, mes idées sont radicales, mon environnement de vie est vert, mon vin et rouge, mon amour est rose, et mon action est citoyenne.

Écrit par : Pertinence | 03/09/2009

expliquez moi simplement pourquoi le taux de chomage à Genève est le fait des frontaliers plutot que p.ex.:

- des pendulaires vaudois.
- des immigrees portuguais qui continuent d'arriver en masse dans le Canton de Geneve.
- des immigrants anglo-saxons travaillant par des milliers pour des boites comme Procter & Gamble avec des allocations loyer de 3000-5000 CHF / mois, avec les consequences nefastes pour le logement des Genevois.

Pourquoi je n'entends jamais parler le MCG d'eux?

Écrit par : sds | 07/09/2009

J'ai voté MCG ces 3 dernières années. Par la force des choses, j'ai du m'expatrié dans la région de Gex en France voisine, car j'ai deux enfants petits et j'ai pas trouver de logement. Je travaille à l'etat. Je suis maitenant un pestifèré ? et vous comprendrez que je peux plus voter MCG. Le MCG n'a RIEN FAIT pour me trouver un logement. Je suis suisse et espagnol. Sur le parking il y a maintenant une voiture française de plus.

Écrit par : Pierre | 15/09/2009

Pierre...hum espagnol? J'ai des doutes!

Encore un qui na pas compris! Si tu es Suisse tu es chez toi et tu ne rentre pas dans la catégorie des frontaliers! Si tu veux que le phénomène s'arrete vote MCG! De quoi auras-tu l'air si tu habites en France et que tu es au chômage, parce qu'un frontalier (un vrai) t'aura piqué ta place? Tu iras travailler au Mac do d'Etrembière au smig!?

Un peu de sérieux Pierre et reste solidaire des Genevois!

Écrit par : José | 15/09/2009

Cher José,

Le MCG mis à part beugler comme des écorchés, n'a rien fait pour ... proposer du logement à Genève, pour désengorger la ville, pour soutenir l'économie, pour soutenir l'emploi des jeunes, pour ... (liste longue).

Le MCG crie fort mais ne fait rien. Il n'y a qu'à lire le journal reçu dans nos boites postales ces jours. Dans la propre page écrite par le MCG sur le bilan des 4 ans de législature ... il n'y a que 3 sujets (c'est maigre) et concrètement rien de constructif. Seulement 3 actions de "plaintes" mais pas une seule proposition constructive complète.

Crie MCG ! Crie !
Pendant ce temps là, les autres travaillent.

Écrit par : Toto | 15/09/2009

Et toto il est l'heure de te reveiller!!!!

Le MCG avec ces 9 députés en fait plus que certains avec 23! Si tu suis pas l'actu alors silence!

Va sur google et tu tapes Mouvement citoyens Genevois et tu verras!
Construction de l'hôpital des enfants
Déchets napolitains
Assurances maladie
Etc....

Allez toto l'histoire est en marche le MCG va boulverser les politico-combinards et c'est bien ainsi!

Écrit par : tutuche | 15/09/2009

José,

Tu imagine un moment que je peu voter contre ceux qui ont permi de trouver un appartement à moi et ma famille ? Je vois les yeux des Genevois ou portugais de Genève qui regardent mes plaques...on dirait que je viens d'une autre planète !

Écrit par : Pierre ou Pedro... | 15/09/2009

Bonjour,

Je suis tombé sur ce site totalement par hasard. Je travaille à Paris, dans une groupe assez important qui, de par son activité, emploie des Suisses qui sont venus sur Paris suite à une acquisition de PME et qui bénéficient d'un salaire équivalent à ceux pratiqués à Genève.

Je rajoute que la "communauté" Suisse est très présente dans la capitale.

Et bien malgré cela, nous ne parlons jamais du fait que ceux-ci nous ôtent le pain de la bouche.

A méditer...

Écrit par : Jérôme | 16/09/2009

Jérôme,

Je n'ai personnellement rien contre les frontaliers. Mais je dois dire que votre commentaire se heurte à une simple question de proportion:

A Genève il y a plus de 40'000 frontaliers pour environ 500'000 résidents.

Je doute qu'il y ait plus d'un million de Suisses travaillant à Paris, et en particulier dans les administrations publiques.

A méditer aussi.

CE

Écrit par : Eastwood | 16/09/2009

Tous les frontaliers ne travaillent pas à l'Etat, beaucoup sont dans le privé. De plus les travailleurs des hôpitaux et des écoles sont de fonctionnaires et comme La Suisse ne forme pas assez de personnel soignant et d'enseignants (maths, français, ...) alors on se tourne naturellement vers les Français qui culturellement ne sont pas trop éloignés des Suisses. C'est à Genève, à mieux former ses jeunes habitants en les orientant vers des cursus qui ont des débouchés.

Écrit par : demain | 16/09/2009

Si vous voulez des comparaisons, il n'y a qu'à prendre le Luxembourg...40% des travailleurs ...sont frontaliers cela ferait 200.000 frontaliers, si nous prenons le cas de Genève. Vous voyez, cela fait encore une sacrée marge ...mais si vous voulez, nous pouvons aussi prendre Monaco ?

Écrit par : Café | 16/09/2009

Alors les petits gars,

Je viens d'aller sur le site officiel du Liechtenstein.

50% des travailleurs sont FRONTALIERS

DONT 49% VIENNENT DE SUISSE !

QU'EN DITES-VOUS M. STAUFFER ?

ET SI LE LIECTENSTEIN IMPRIMAIT LES MEMES AFFICHES FRONTALIERS SUISSES ASSEZ - STOP A L'INVASION ?

Écrit par : Café | 16/09/2009

Au cas où certains auraient des doutes...

le site qui confirme que le nombre de frontaliers Suisses qui envahissent le Liechtenstein est 5 x supérieurs aux frontaliers français est le suivant

www.liechtenstein.li

Allez M. Stauffer vite à votre ordi !

Écrit par : Café | 17/09/2009

News du Liechtesstein,

500 chômeurs contre 16.000 frontaliers qui polluent la belle principauté avec leurs plaques blanches. Pour votre information 16.000 frontaliers représentent la moitié de la population du Liechsnstein !

Qui sont les abrutis qui ont affirmés qu'aucun autre pays n'accepterait des frontaliers comme la Suisse 50% des postes de travail sont tenus par des frontaliers....à méditer...

Écrit par : Café | 18/09/2009

Vous oubliez Monaco, où 90 % des travailleurs sont frontaliers, taux largement supérieur à Genève...

Écrit par : Luc Schmutz | 19/09/2009

Le MCG brasse et brasse encore de l'air. Tels des oiseaux de mauvaises augures et ne pouvant compter que sur les voix de personnes fragilisées par leur situation, ils en profitent et essayent d'insufler de manière insidieuse un vent de xénophobie cherchant désespéremment un bouc émissaire. Ils l'ont trouvé pour aujourd'hui : ce sont les frontaliers. Et demain ? les noirs, les juifs, les arabes qui travaillent dans nos administrations? Ils se targuent d'avoir des suisses d'origine étrangère sur leurs listes, c'est leur nouvelle carte de visite qu'ils utilisent à toutes les sauces. Réveillez-vous suisse d'origine étrangère le MCG vous utilise. Pour ma part je crois encore à l'intelligence de coeur du peuple genevois qui ne s'attardera pas sur ce discours simpliste, populiste et démagogue. Il y en a eu d'autres, avant même que le MCG ne voit le jour, et ces partis politiques sont morts de leur vilaine mort.

Écrit par : une genevoise | 22/09/2009

En attendant, Genève compte plus de frontaliers que de chômeurs et ça ne fait que s'accentuer avec les années, ça n'est pas normal. Sachant qu'une bonne partie de ses chômeurs le sont devenus au profit de frontaliers.

Mais les frontaliers eux-mêmes ne sont pas à blâmer sur ce point, car il s'agit surtout de nos patrons, qui, avec l'excuse bidon de la sois-disante meilleure qualification, embauchent de la main d'œuvre bon marché pour engraisser leurs actionnaires.

Par contre ce qui me débecte avec les frontaliers, du moins une très grande majorité d'entre-eux, c'est le non respect dont ils font preuve quand ils sont en Suisse. Ils roulent comme des malades en ce contrefichant du code de la route (personnellement 2 accidents dans ma vie, les 2 fois un frontalier responsable, dont un chauffeur professionnel et un délit de fuite...), se comportent grossièrement et traitent les Suisse comme de la m..., entre autres.

Bref, je ne vis plus à Genève, je ne peux par conséquent pas voter MCG, même si je soutiens certains aspects de leur politique, surtout celui anti-frontaliers =]

Une chose est sûre, si la tendance était inverse, croyez-moi que l'état français, lui prendrait des mesures drastiques contre ce problème. Les shadocks ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont et ils se permettent encore un comportement inadmissible et l'indignation quand les Suisses expriment leur ras le bol du chômage et du comportement irrespectueux de ces pique assiettes.

Écrit par : SwissMilk | 22/09/2009

Swiss milk, il faudrait se baser sur des statistiques fiables pour décréter que les frontaliers ont piqué les postes de nos chômeurs genevois. Il faudrait également faire une comparaison scientifique entre les qualifications des chômeurs genevois et les qualifications des frontaliers "qui nous ont piqués des postes" et voir si ce chômeur peut occuper le poste. Dans ces cas là c'est au politique d'exiger qu'à qualification égale le poste soit repourvu par un genevois. D'autre part aujourd'hui à Genève nous sommes obligés de recruter hors frontière genevoise, des infirmières, des aides hospitalières, des informaticiens etc... car les jeunes genevois ne sont en tout cas plus intéressés par les métiers de la santé : horaires contraignant, salaire bas en regard des responsabilité etc.. Et parmi les chômeurs genevois il y a peu d'infirmières.
En conclusion avant d'emboiter aveuglément le pas au MCG, demandons lui plutôt de nous fournir des statistiques chiffrées, des comparaisons chiffrées, et évitons de nous contenter d'anecdotes et de lieu commun qui sont l'apanage du café du commerce et du MCG.

Écrit par : la genevoise | 23/09/2009

Vous voulez savoir ce que pensent les frontaliers de notre pays ? Un bon conseil, prenez un bateau de la CGN entre Lausanne et Evian en fin de journée, prenez un bouquin et faites semblant de lire mais, surtout, écoutez les discutions entre les frontaliers, c'est édifiant ! Je l'ai fait, ce n'est pas concevable de se laisser trainer dans la merde de cette manière ! Cela va du patron qui est con, de la bouffe qui est dégueulasse, des boissons trop chères, du manque de qualité des fruits et légumes suisses et c'est pour cela qu'ils apportent tous leurs repas et boissons avec eux. Ils ne sont pas clients des magasins suisses, c'est trop cher ! etc !

Écrit par : octave vairgebel | 23/09/2009

Octave,

Quelle diférence, de toute façon les commerçants à Genève sont très souvent frontaliers...je pourrai vous citer des dizaines de commerçants genevois qui habitent en France. Notamment des restaurants...

Écrit par : Café | 23/09/2009

Je ne parle pas de patrons mais d'employés !

Écrit par : octave vairgebel | 23/09/2009

Il y a des cons partout, Vairgebel, même parmi les frontaliers. Et je connais assez peu de boîtes où les employés, entre eux ne disent pas du mal du patron. Il y a quelques années, la Revue avait commis un sketch hilarant et très réaliste, retraçant une conversation de Genevois dans leur chalet de France Voisine. Que de poncifs bêtes et méchants sur les frouzes et la frouzie...
Nous vivons ensemble dans la même région, la même agglomération. Il faut apprendre à se connaître et réduire les barrières, cela me semble une évidence. Le MCG fait tout le contraire et attise les plus bas instincts

Écrit par : Anne Silevieux | 23/09/2009

Bonjour,

Je suis citoyen franco-suisse et j'aimerais rebondir sur ce qui vient d'être dit.
Autant je suis d'accord pour dire, qu'à compétences égales, il faudrait privilégier l'emploi des genevois, autant ce genre de discours me fait froid dans le dos et me choque profondément; surtout après avoir vu hier un magnifique documentaire sur les ravages de la deuxième guerre mondiale et l'aveuglement xénophobe de tout un peuple. Loin de moi l'idée de faire des comparaisons inappropriées, mais l'histoire montre, malheureusement, qu'à chaque grande crise, il se trouve toujours des gens pour stigmatiser les autres, principalement les étrangers, et les rendre coupables de tous les maux ("shadocks pique-assiettes", conducteurs irrespectueux, etc...) Le bon ou mauvais comportement au volant n'a pas de nationalité à ce que je sache!
Ces arguments resemblent en tous points à ceux du Front National français, dont on sait par expérience en France qu'il nous a fait beaucoup de tort.
Ce n'est tout de même pas les frontaliers qui ont investi sur les marchés des "subprime", mais bien des traders bien de chez nous, 100% suisse (j'en connais), employés de banques bien de chez nous,
qui nous ont foutus dans la m... comme vous le dite si élégamment!
En revanche, pas un mot sur les nombreux frontaliers britanniques, allemands, américains, etc... qui habitent en France et se voient proposer de s'expatrier tous frais payés pour travailler en suisse pour de grands groupes ou organisations internationales pour des salaires de ministres. Ne piquent-ils pas aussi les places de travail des genevois? J'oubliais que ces entreprises rapportent beaucoup d'argent à l'Etat de Genève...
Il y a des avantages à tirer de chaque côté d'une frontière et tout le monde en profite; ce n'est jamais ni tout blanc, ni tout noir.Que celui qui n'est jamais allé faire ses course en France lève le doigt!
A l'heure oú des gens, de chaque côté de la frontière, essaient de se réunir pour essayer de créer un grand pôle attractif "franco-valdo-genevois", d'organiser des synergies oú chacun a y gagner, et de transcender les frontières pour être économiquement compétitif, ces propos d'esprits étroits, réducteurs et xénophobes passent très mal, surtout pour une ville de Genève qui se veut internationale et ouverte sur le monde.

Écrit par : stan | 23/09/2009

@ Octave: C'est marrant j'ai fait la meme experience dans le TGV ... Mais la c'etaient des genevois ( ou vaudois bref des romands )qui taillaient des short bien courts a tous les francais ...
1 partout balle au centre

Écrit par : waxxx | 23/09/2009

...précisément, le MCG se targue d'avoir des gens d'origine étrangère dans son parti !

Alors, donc si nous grattons bien, il n'y a AUCUN vrai Genevois de souche au sein de ce parti. Comment peuvent-ils dès lors savoir ce qu'est un VRAI Genevois ? Car en fait, un vrai Genevois a un nom typiquement frontalier...et oui, un vrai Genevois a le même nom de famille que nos voisins français et non des noms venus d'on ne sait où ! De plus ces étrangers, car étant donné que ce sont de nouveaux naturalisés ce ne sont que des étrangers, se permettent de venir cracher dans la soupe ! QUELLE HONTE !
Je propose de ne laisser voter que ceux qui sont Genevois dont la mère et le père sont Genevois depuis plusieurs générations.

Écrit par : Café | 23/09/2009

waxxx, c'était des employés suisses qui revenaient passer le week-end chez eux ? Moi, je vous parle d'employés français qui gueulent contre nous, pas des touristes en goguette !

Écrit par : octave vairgebel | 23/09/2009

Café, je suppose que dans les autres partis, il n'y a que de véritables genevois ! Velasco, Leuenberger, ou chez les Khmers Verts : Martinez, Farzam, Drahusak, Agabu, Makosso, Jimana, Talagheni, Isaaz, etc, C'est tous des noms typiquement genevois depuis plusieurs générations !!

Écrit par : octave vairgebel | 23/09/2009

@ Octave: Oui des touristes... qui ne sont meme pas obligés de venir sur le territoire francais, qui ont choisi de passer un week end ou je ne sais quoi en Frouzie. Surement des sado-maso vous me direz...
Et puis c'est bien connu que les Romands n'iraient surement pas travailler dans un pays pauvre ( comme je l'ai lu si souvent )

Écrit par : waxxx | 23/09/2009

@stan

Les organisations internationales sont pas du tout la pour recruter de la main d'oeuvre locale, car elles sont financees par leurs pays membres et le recrutement depend de la contribution de chaque pays. En fait, Geneve devrait etre tres heureuse car il y a toujours du staff recrute localement "hors quota". En plus, la majorite des fonctionnaires internationaux sont residents
sur F (Pays de Gex) et ne "piquent" pas du logement aux Genevois, mais la plupart entre eux font leurs achats et leur vie sociale a Geneve.

Pour eux, la douane est plutot invisible et ils s'etonnent assez de la rivalite entre les F et CH... (je fais parti du lot donc je sais de quoi je parle).

C'est un peu pareil pour les boites multinationales qui ne delocalisent pas de Londres a Geneve pour embaucher les chomeurs d'Onex. Elles ne resteront pas a Geneve dans le cas contraire.

Écrit par : un suisse | 23/09/2009

@ la genevoise et stan et autres pro-frontaliers.

Je suis ouvertement anti-frontaliers, car eux sont ouvertement anti-Suisses. Et je parle en connaissance de cause, étant obligé d'en côtoyer tous les jours. ça va de la grande gueule, aux remarques déplacées et racistes sans compter leur arrogance sans égal. Je sais que des imbéciles il y'en a partout et je suis capable de faire le tri, mais malheureusement la majorité d'entre eux se comportent de façon intolérable.

Je ne les blâme pas personnellement pour le chômage, mais pour leur façon d'être en général. Quand vous parlez de travail que les Suisses ne peuvent/veulent pas faire, cela fait bien longtemps que les frontaliers ne se limitent plus à ça. Allez faire un petit tour dans les administrations cantonales de cantons frontaliers, il y'a bientôt plus de frontaliers que de Suisses qui, directement ou indirectement, dirigent un pays dans lequel ils ne vivent même pas !

Certains Suisses aussi sont stupides, comme je l'ai dit avant, on en trouve partout, mais ce n'est même pas comparable. Promenez vous donc dans un village proche de la frontière, le matin et en fin d'après-midi, c'est édifiant. Les agglomérations sont limitées à 50km/h, j'en ai rarement vu un passer en dessous de 80 et je ne parle même pas ceux qui dépassent le 100 en plein milieu d'un village.

Quand au col qui descend (j'habite en altitude), les queues de poissons, feux de route dans la figure et autres choses sympathiques dans le genre sont monnaie courante avec les plaques sans écusson. Je n'ai absolument aucune estime pour les frontaliers en générale, je le dis haut et fort et je l'assume entièrement. Et ça ne changera pas tant qu'ils n'auront pas un minimum pour notre pays et ceux qui y vivent.

Quant à l'argument de la xénophobie, je n'ai absolument rien contre les étrangers, du moment qu'ils viennent ici pour gagner leur vie honnêtement.

Bonne soirée =]

Écrit par : SwissMilk | 23/09/2009

A SwissMilk,
Il ne suffit pas de confesser que l'on est antifrontalier pour être, si j'ose dire, dédouané. Vous pouvez vous soigner, c'est la meilleure solution.
Lea amalgames, les oui mais (qui veulent évidemment dire non), les critiques de tous genres, la bêtise et j'en passe et des meilleures sont hélas le lot de ceux qui préfèrent accuser les autres plutôt que de s'interroger sur leurs propres manques.
Et moi, à votre place, SwissMilk, avec la colère des paysans à propos du lait, je ferais attention de ne pas finir dans le caniveau...

Écrit par : Anaxagore | 23/09/2009

P.S.: la stupidité "swiss made" est incomparablement supérieure à celle "made in France". Décidément "Y'en a point comme nous !"

Écrit par : Anaxagore | 23/09/2009

La vérité qui blesse ? Sachez, mon cher shadock arrogant que je me contrefous de votre avis comme de l'an 40. Vous n'aimez pas les Suisses ? Restez donc chez vous, ça nous fera des vacances, moins de chômage et moins de danger sur les routes.

Les français qui bordent la frontière sont stupides, bornés, ont une grande gueule inimitable et mordent la main qui les nourrit. Aucune gratitude... Ils se comportent comme des connards et n'ont aucun respect si ce n'est pour leur petit ego démesuré.

Même si je n'adhère pas complètement à la politique du MCG, je me dois de les féliciter d'avoir le courage et l'honnêteté de soulever un vrai problème. Mais bon ce qui me console c'est que si on engage des frontaliers, c'est pour avoir de la main d'œuvre bon marché et non pas pour de sois-disantes compétances. Si les shadocks étaient intelligents, ça se saurait.

Woah la vanne qui tue, on retrouve bien la lourdeur et l'humour douteux du frouze moyen la dedans, vous ne faites que confirmer ce que beaucoup pensent tout bas : vous n'êtes qu'une bande de boeaufs.

Sur ce, bonne soirée et surtout restez chez vous ! (Ou alors arrangez-vous pour vous crasher tout seul sur la route =])

Écrit par : SwissMilk | 23/09/2009

Swissmilk,

Vous, vous avez dû vous faire piquer votre partenaire, par un frontalier, il n'y a AUCUN doute là-dessus ! mais ne vous en faites pas la chirurgie esthétique fait des miracles même vous si vous êtes très très moche ! C'est vrai que tout le monde vous le dira...même les anti-frontaLiers, pour ce qui est de la baise...ils sont tout de même plus forts !

P.S. par contre, pour l'incompétence au lit...la chirurgie de ne peut rien...

Écrit par : Café | 23/09/2009

ça troll ça troll, je n'en attendais pas moins de la part de shadocks =] J'vais feed un dernier coup pour agiter votre 50 de QI cumulé.

1 : On parle sans savoir : Réaction type du shadock à la grande gueule, vous aboyez mais ça s'arrête là, comme lors de la seconde guerre ou vous avez vendu vos fesses aux nazis en criant "à la résistance".
2 : Je ne fréquente pas les rebuts de votre espèce hors milieu professionnel, aucun risque donc de me faire piquer une meuf par un shadock. De toutes façons personne ne peut les blairer ici.
3 : Viens me redire ça en face, je te mail mon adresse si tu veux, on va voir si tu sauras te démarquer des autres grandes gueules =]

Bref, sur ce je vous laisse, j'ai des pneus de shadock à crever =]

Écrit par : SwissMilk | 23/09/2009

C'est sûr qu'avec un candidat qui suscite de pareilles invectives sur son blog, la qualité des débats au Conseil d'Etat va faire plaisir à voir !

Écrit par : Ritaline Staufifre | 23/09/2009

Lorsque l'on voit les échanges entre swissmilk et les autres, on se rend compte qu'au moins Stauffer aura réussi une chose c'est à transmettre sa haine et sa colère à défaut d'autre chose.
Apparemment swissmilk a eu de graves démélés avec des frontaliers et je peux comprendre qu'il soit en colère au vu de tout ce qu'il décrit sur les frontaliers, mais finalement il se comporte comme eux et il devient grossier, c'est dommage parce que moi j'ai des amis français qui sont supers sympas, intelligents respectueux et qui ont une immense reconnaissance envers la Suisse qui leur a permis de gagner leur vie décemment.

Ces échanges haineux et personnalisés ont empêché le vrai débat qui est : Est-ce qu'une campagne bâtie uniquemment sur doit-on ou non mettre dehors tous les frontaliers pour régler les problèmes du canton de Genève, est digne de susciter des voix pour le MCG ?
Ce que nous devrions nous poser comme question est quel est le programme du MCG en matière de logement, de chômage, de formation des jeunes etc...?
Pour l'instant le MCG n'a fait que brasser de l'air mais n'a rien réussi au contraire il n'a fait qu'accumuler des échecs. En tout cas il y a en un qui doit bien rigoler c'est Stauffer, il adore semer la pagaille.
Pogia dit aujourd'hui dans la tribune de Genève que les autres partis pourraient leur envier la personnalité de leader de Stauffer, surtout pas qu'il le garde.

Écrit par : la genevoise | 24/09/2009

Mon dernier message, ça s'appelle du trolling, enfin, du troll feeding plutôt, bref...

J'ai plein d'amis français et je n'ai jamais eu le moindre problème avec eux, pour ce qui est des frontaliers, j'ai jamais douté que tous n'étaient pas de sombres idiots. Malheureusement, ils sont noyés dans la masse qui est composé majoritairement de crétins irrespectueux.

De toutes façons, c'est pas possible de dialoguer avec le stéréotype du frontalier moyen, ils ne sont pas capables d'avancer le moindre argument, mais seulement de devenir grossier et de spéculer sur la sois-disante misère sociale, physique, sexuelle et j'en passe des personnes qui disent tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Ils n'aiment simplement pas se faire remettre à leur place de main d'œuvre bon marché. (Car c'est ce qu'ils sont pour la plupart d'entre eux =])

Sur ce, je vais laisser nos amis à continuer de poster constructif, moi j'ai mieux à faire. Bye bye =]

Écrit par : SwissMilk | 24/09/2009

Les frontaliers sont aussi souvent des Suisses obligés de se loger en France, alors arrêtez l'intox et construisez des logements pour réduire l'hémorragie de Suisse en France qui nous reviennent transformés en frontaliers avec plaques françaises. Stauffer connaît mal la réalité et les problèmes locaux, il préfère distiller sa haine des uns contre les autres !

Écrit par : duda | 24/09/2009

Le MCG préfère défendre les profiteurs à l'AI (voir article de Me Poggia sur la TDG aujourd'hui) et les étrangers de Genève ! Pour les Suisses de Genève et d'ailleurs il vaut tout de même mieux s'adresser à l'UDC. Au mnoins, je connais beaucoup d'UDC frontaliers !

Écrit par : Café | 24/09/2009

Vive le MCG et M. Stauffer qui décident enfin de prendre des mesures radicales ........censure

Écrit par : M..... | 24/09/2009

.

Écrit par : votant MCG | 25/09/2009

Le MCG n'est pas xénophobe. Il dit très justement que les frontaliers sont des petits Napoléon arrogants. Mais ce n'est pas dirigé contre les frontaliers qui ont contribué au développement économique, social et culturel de Genève.

Le MCG a un message clair et ceux qui le déforment sont de mauvaise foi.

Écrit par : Yvan Protourov | 25/09/2009

Je suis frontalier et j'espère que le 11 octobre, votre parti obtiendra un score minable. Cela prouvera l'intelligence et le pragmatisme des Genevois. Question subsidiaire : seriez-vous d'accord de rapatrier les suisses résidant en France qui ont fait explosé les prix de l'immobilier ?

Écrit par : Polo | 25/09/2009

Si on change légèrement le slogan du MCG en

"Réservons les emplois aux Allemands ! Juifs ASSEZ!"

Toute le monde s'offusquerait, à juste titre.

Je ne veux pas dire que le MCG fait pareil, mais en stigmatisant l' "autre" il y a toujours un risque de dérive. Heureusement le MCG ne criera jamais au lynchage des frontaliers, mais je trouve qu'il est nécessaire d'être attentif à ses paroles. Si sur le fond, il y a certainement quelque chose à dire, sur la forme le MCG dérape encore une fois !

Écrit par : Philippe C | 25/09/2009

Je n'aime pas certaines pratiques du MCG mais je dois avouer que Philippe C. a atteint son point de Godwin ... C'est ce qui arrive quand on est à court d'arguments!

Que les emplois doivent revenir en priorité aux Genevois, surtout dans l'administration, c'est légitime. Brandir les bilatérales pour justifier cette incurie est scandaleux; cette disposition légales peut être appliquée de mille manières. Arrêter de mettre comme décideurs en ressources humaines des Français ne contrevient pas à la loi: c'est même du bon sens. Que fait-on de la force de travail et des compétences transférables des résidents-contribuables? Rien. Ni l'Office du chômdu, ni les autres services de l'Etat!

Écrit par : Genevoise | 25/09/2009

Polo => Quand les frontaliers qui font pression sur les salaires et mettent les Suisses au chômage partiront. Quant aux Suisses qui deviennent frontaliers, ceux-ci sont encore plus à blâmer, car ils connaissent très bien le problème, mais ils préfèrent l'aggraver par une solution lâche plutôt que le combattre.

Écrit par : Jean Wenger | 27/09/2009

A 49 ans j'ai trouvé un job intéressant et bien payé après avoir été chômeuse fin de droit.

Pendant 4 ans j'ai accumulé des jobs intérim. dans au moins 8 ou 9 sociétés de la place Genevoise entourée de collègues frontaliers.

1ère : Que des frontaliers car ils acceptent des salaires à SFR 3'000.--
2ème : Que des frontaliers parceque la chef du personnel est frontalière.
3ème : Boite intérim.Que des conseillers frontaliers qui mettent les candidatures des suisses au fond d'un tirroir au cas ou?
4ème : HUG Que des frontaliers dans des postes clés qui privilègient les postes à repourvoir par des compatriotes.Sans compter que tout les jobs d'étudiants sont pris par des français qui n'étudient même pas en suisse.
Et que dire de cet hôtel Français géré par un directeur français qui ne passe même pas ses annonces d'emploi à Genève mais en France-voisine.

LE TOUT : Mangent leurs gammelles française à la cafétéria en rallant contres ces CONS DE SUISSES !

Et bien oui ! Vive le MGE !

Écrit par : laurencense | 29/09/2009

Laurencense,

Vous êtes vraiment très très très naïfs !

Monsieur Maurice CLAIRET, Franco-Suisse et membre actif du MCG, emploie 20 ouvriers frontaliers sur un personnel total de 24 personnes. Dont plusieurs qu'il vient d'engager !

C'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité et ce parti se fout du peuple !

Pourquoi ce monsieur Clairet n'emploie-t-il pas des chômeurs genevois ? Comme membre MCG je ne le félicite pas !
--------------------------------------------
Message du Modérateur du blog
Le pseudo "Jean-Pierre" et "ex-pro MCG" est le même que "café" avec comme adresse valva@bluewin.ch
IP address: 90.9.147.248
IP country: France
IP Address state: Rhone-Alpes
IP Address city: Veigy-foncenex
IP latitude: 46.2667
IP longitude: 6.2500
ISP: France Telecom
Organization: France Telecom
Host: AAnnecy-256-1-116-248.w90-9.abo.wanadoo.fr

Écrit par : Café | 02/10/2009

Laurencense,

J'ajoute que Monsieur Maurice CLAIRET est DEPUTE DU MCG ! donc, il est là normalement pour défendre, soit-diant les Genevois. Alors, pourquoi n'a-t-il pas engagé des chômeurs genevois, mais des frontaliers ?

Alors, continuez à voter pour des gens qui se foutent de vous !
Message du Modérateur du blog
Le pseudo "Jean-Pierre" est le même que "café" avec comme adresse valva@bluewin.ch

Merci d'utiliser un seul pseudo!

Le modérateur

Écrit par : Café | 02/10/2009

Pour revenir sur les propos de "Genevoise", éviter d'engager des français au RH découle d'autant plus du bon sens, qu'au-delà de favoriser leurs compratriotes, en plus ils ne connaissent pas une ligne du droit du travail suisse, de notre CO et Ltr..c'est dire si nos entreprises partent "droit dans le mur" avec de tels "spécialistes en GRH"..et que l'on ne vienne pas me dire qu'il n'existe pas de professionnels dans le domaine de la GRH à Genève..d'ailleurs, les vrais pros sont au bénéfice du brevet fédéral de spécialiste en gestion du personnel.

Mais bon, Genève s'en fout et les résidents genevois continuent d'essuyer "les plâtres" et de timbrer au chômage...la vie est belle n'est-ce pas :-) !

Écrit par : Liberté | 02/10/2009

Liberté,

Lisez plutôt l'article qui vient de tomber sur la TDG sur le Député MCG Clairet ! les Français sont très souvent meilleurs. Et c'est un Entrepreneur qui vous le dit !

--------------------------------------------
Message du Modérateur du blog
Le pseudo "Jean-Pierre" et "ex-pro MCG" est le même que "café" avec comme adresse valva@bluewin.ch
IP address: 90.9.147.248
IP country: France
IP Address state: Rhone-Alpes
IP Address city: Veigy-foncenex
IP latitude: 46.2667
IP longitude: 6.2500
ISP: France Telecom
Organization: France Telecom
Host: AAnnecy-256-1-116-248.w90-9.abo.wanadoo.fr

Écrit par : Café | 02/10/2009

Liberté,

Pourquoi vouloir mettre des RH Genevois, si l'Entreprise est étrangère. Il me semble que c'est au patron (souvent étranger) de choisir !
--------------------------------------------
Message du Modérateur du blog
Le pseudo "Jean-Pierre" et "ex-pro MCG" est le même que "café" avec comme adresse valva@bluewin.ch
IP address: 90.9.147.248
IP country: France
IP Address state: Rhone-Alpes
IP Address city: Veigy-foncenex
IP latitude: 46.2667
IP longitude: 6.2500
ISP: France Telecom
Organization: France Telecom
Host: AAnnecy-256-1-116-248.w90-9.abo.wanadoo.fr

Écrit par : Jean-Pierre | 02/10/2009

Café,

Si les entreprises Genevoises engagent des travailleurs frontaliers, c'est pour la seule et unique raison qu'ils sont une main d'oeuvre bon marché qui accepte d'être sous-payée.

J'ai toujours voté MCG et je continuerai de voter MCG en partie grâce à vos message prétentieux.

Écrit par : adrien | 02/10/2009

Jean Wenger => Trois points, trois réponses.

"les frontaliers qui font pression sur les salaires"
Quelle pression ? Les salaires sont souvent conventionnés et nombre de frontaliers occupent des postes très bien rémunérés.

"...mettent les Suisses au chômage"
Un frontalier en poste prend donc la place d'un chômeur selon vous. Il y pourtant d'autres problèmes : qualifications différentes notamment. Je vois mal un mécanicien automobile devenir chercheur au CERN.

"Les Suisses qui deviennent frontaliers, ceux-ci sont encore plus à blâmer"
Le comble, et la liberté de mouvement, vous en faites quoi ? Libre à chacun de vivre et travailler ou bon lui semble ! C'est ça l'Europe, Suisse comprise.

Réveillez-vous ! nous sommes au 21ième siècle...

Écrit par : Polo | 03/10/2009

Il y'a bel et bien pression sur les salaires, sachant que les frontaliers n'occupent pas que des postes bien rémunérés. Dans les branches manuelles et artisanales c'est un véritable dumping salarial qui est en train de se produire.

Il y'a PLUS de frontaliers que de chômeurs à Genève, qui à le taux de chômage le plus élevé de Suisse. C'est n'importe quoi ! Quand au CERN, vous insinuez donc que les Suisses sont trop stupides pour travailler dans la recherche ? C'est de la diffamation et du racisme, propres aux frontaliers en général par ailleurs.

La liberté de mouvement : oui, au détriment des citoyens d'un pays : non. Sachant que les frontaliers n'apportent absolument rien aux Genevois : Leurs prétendus impôts repartent en France et la majorité d'entre eux ne consomme RIEN en Suisse. Les seuls gagnants sont les chefs d'entreprise qui peuvent économiser gros sur les salaires.

Et concernant la politique de l'état de Genève, elle est des plus hypocrites : On coupe sans arrêt dans le chômage, le social pour sanctionner les Suisses qui perdent leur travail majoritairement au profit de frontaliers, alors qu'on hésite pas à vouloir mettre des milliards, aux frais du contribuable Genevois, dans le CEVA dans le but de ramener encore plus de frontaliers.

Genevois ne vous laissez plus aveugler par les belles paroles des mouvements libéraux et réveillez vous avant qu'il ne soit trop tard !

Écrit par : Jean Wenger | 03/10/2009

@ polo

bonjour

tout d'abord, vous oubliez une chose fondamentale concernant les genevois qui sont allés construire en France leur logement :

1: Ils ont apportés des fonds - de l'argent - des $$$$ à la France
2: Ils ont créé des emplois, des formations, des PME françaises
3: Ils ont développé des structures innexsitantes dans les villages et villes françaises frontalières.
4: Grâce aux Impôts de ces genevois, les villages ont réalisés des écoles, des crêches, des salles culturelles, sportives, aménagé leurs routes etc..

alors polo, en lieu et place de critiquer ces genevois, vous devriez leur dire

MERCI

Écrit par : justice | 03/10/2009

Je suis frontalier et je suis d'accord avec le MCG,

cela vous choque ?????

et bien pas moi.

Car en France, nous avons exactement le même problème à la frontière italienne et espagnole avec les italiens et les espagnols. Le marché du travail est saturé pour les français.

C'est de bonne guerre que le MCG défend les résidants de sa région et je dis BRAVO d'avoir ce courage politique.

Écrit par : boulanger | 03/10/2009

Vous savez que Maurice Clairet cherche un boulanger depuis 3 semaines.

Sur toutes les réponses qu'il a reçu, je vous laisse deviner

pas un résident genevois.

Alors, si vous connaissez un résident genevois qui cherche du travail - vous pouvez le diriger chez Maurice.

Car pour Maurice, les rédisents genevois sont prioritaires

ABE

Écrit par : antoine | 03/10/2009

Et voilà encore un exemple de cas isolé. Tous les frontaliers ne sont pas indésirables, car en effet les entreprises Genevoises manquent de main d'oeuvre dans certains secteurs.

Mais pensez-vous réellement qu'il n'y a aucun employé de commerce, aucun chauffeur, aucun banquier, aucun Suisse qui pointe au chômage en ce moment ?

De toutes façons, tant qu'il y'aura des frontaliers dans les RH ou comme agents de placement, jamais une candidature Suisse n'aura de chance contre une candidature frontalière.

Il faut stopper cette discrimination à l'embauche et cette avidité du bénéfice cachés sous le faux prétexte des qualifications !

Écrit par : Jean Wenger | 03/10/2009

"Pour ma part je crois encore à l'intelligence de coeur du peuple genevois qui ne s'attardera pas sur ce discours simpliste, populiste et démagogue. Il y en a eu d'autres, avant même que le MCG ne voit le jour, et ces partis politiques sont morts de leur vilaine mort."

J'abonde dans votre sens en faisant toutefois remarquer que le MCG est dirigé par un tribun particulièrement retors et habile. Au point que je me demande si ce parti ne devrait pas le transférer à la secte qui en offrirait le plus. D’abord cela nous débarrasserait de ce malotru si peu respectueux des autres et surtout cela permettrait de constater que, sans son maître à penser médiatique, le MCG n’existe plus.

Quoi qu'il en soit et même si cela ne durera peut-être pas toujours, je crois aussi que les genevois ne sont pas dupes. On ne peut pas être systématiquement contre tout et son contraire à condition que cela caresse l'opinion publique dans le sens du poil. Il y a un moment où les ficelles sont trop grosses.

Et même si (les irlandais viennent de nous le démontrer) en temps de crise, on peut être enclin à opter pour ce que l'on refusait quant tout allait bien, je veux quand même croire que les genevois ne tomberont pas dans les pièges grossiers de la propagande MCG.

Écrit par : Vincent | 03/10/2009

Jean Wenger et justice : vous n'avez pas bien lu mes propos et déformez mon message ! Je ne critique personne et ne sous-entend rien. Je pense que la "frontière" entre la France et le canton de Genève est de plus en plus virtuelle. Est-ce bien ou mal ? Là n'est plus la question, il faudra TOUS apprendre à vivre avec.

Écrit par : Polo | 03/10/2009

A café

Je suis loin d'être naive mais plutôt réaliste, Vous parlez d'un petit cas isolé qui ne fera en aucun cas basculé l'opinion public.

En ce moment le Mcge est un sujet de discussion très en vogue à Genève. Tout les frontaliers ( pas franco-suisse mais suisse-franco ) ont en marre de ce transit tout les matins et tout les soirs ! Et pas seulement les petits villages. Demandez à un Meyrinnois, à un Saconnesien ce qu'il va mettre dans l'urne ? Et tout les habitants de Bardonnex et Chêne-Bourg. La discussion est déjà clause chez les douanniers !

Je finirai par une petite touche mesquine... Non ! C'est pas mon genre. Et puis zut je lache :

Eh les Suisses ! Vous avez constaté que depuis que les affiches du Mcge sont partour sur nos mur. Qu'est ce qu'ils sont devenu courtois les frontaliers sur NOS ROUTES ?

Écrit par : laurencense | 04/10/2009

@laurencense : Décidément, la connerie ne connait pas de frontières !

Écrit par : Polo | 04/10/2009

@ polo

décidément, la mauvaise fois du frontalier n'a pas de frontière mdr...

il faudrait relire votre prose du 25.09.09.

De plus, le MCG défend et soutien depuis son entrée au parlement genevois le projet d'agglomération, mais il me semble que vous avez oublié ce passage à moins que vous refusiez tout simplement de l'entendre

mais comme je le dis ci-dessous, mauvaise fois du frontalier.....

Écrit par : justice | 04/10/2009

J'arrive pas à suivre, c'est qui ce frontalier ? vous parlez de mon directeur zürichois de son ex-femme saint-galloise avec laquelle il a eu 2 enfants ou sa nouvelle femme espagnole enceinte actuellement ? De mon collègue fribourgeois qui se fait beaucoup de soucis pour ses deux jeunes frangins qui sont à l'hospice à genève à l'assistance. Ou alors ma collègue valaisanne divorcée d'un genevois, avec qui je me retrouve le samedi matin à ferney voltaire pour boire un chasselas. Le petit copain de ma grande fille de 17 ans? P....o, la semaine dernière ma femme et moi étions invités chez les parents de P, une gentille famille suisse et italienne , le père à des mains je vous dis pas il travaille sur les chantiers. Pendant la soirée ça n'a pas arrêté, les copines de la soeur de P, la concièrge portugaise, les amis de P et da ma fille qui ont débarqués. Soudain j'ai réalisé que je buvais une bière portugaise avec un italien marié à une suissesse qui pendant ce temps dansait sur du michael jackson avec ma femme des grisons et des jeunes filles de 15 ans du mali, du chili du canton de vaud et une genevoise aussi. Du coup j'en perds un peu ma géographie, c'est grave docteur ?

Écrit par : Hopswiss | 04/10/2009

bonjour hopswiss

vous étiez entrain de décrire une soirée genevoise avec des citoyens - résidant genevois

c'est bien ce que défend le MCG - liste n° 7

Écrit par : genevois | 04/10/2009

A café, jean-pierre ou machpro ! Vous changez tellement de fois votre pseudo ! Signe de bétise évidente !

Je vous ai répondu ce matin sans lire tout votre historique !

Je travaille actuellement avec des portugais, des italiens, une brézilienne et j'en passe, des gens bosseurs, qui mangent en suisse, qui achètent en suisse et qui ne rallent pas contre notre pays. Une société suisse en pleine exspenssion (malgré la crise)qui refuse catégoriquement d'engager des frontaliers. Trop de mauvaises expériences. je vous garantis que le climat est enfin respirable !

J'ai ommis de préciser que je suis un quart française et que actuellement je n'en suis pas très fier.

Ah oui ! Pour les directions RH qui lisent ce blog ! Vous constaterez que les suisses passent des messages les WE et que les frontaliers le font pendant les heures de travail ! :-)

Écrit par : laurencense | 04/10/2009

Il vaut mieux changer de pseudo que de veste...

Et j'espère que vous allez cracher tout votre venin à ce cher député MCG qu'est M. Clairet, et qui lui, ADORE LES FRONTALIERS !

Écrit par : Café | 04/10/2009

Bonjour à tous,

Je crois que bcp d'entre vous mélange un peu tout en ces temps de crise et font surtout preuve d'une bonne dose hypocrisie.

Ils sont la cause d'épouvantables embouteillages, mais les infrastructures routières, férroviaires..., sont tout à fait adaptées à l'intensité des activités suisses vous avez déjà vu des bouchons entre lausanne et genève ?? ou même entre berne et zurich ??

Ils sont la cause principale du taux de chomage élevé du canton de Genève, d'ailleurs tout le monde sait que les chomeurs frontaliers font partis de ce pourcentage aprce qu'ils sont indemnisés par ... ?? ah oui la France évidement.

Ils ôtent le pain de la bouche des suisses alors que la suisse est tout à fait hostile aux capitaux étrangers et possede d'ailleurs un systeme bancaire effrayant. Elle n'attire pas non plus des multinationales à l'aide de Sugus fiscaux et ne bénéficient donc pas de toutes les cotisations ou autres taxes.

Sincérement , j'espère que ce n'est que le faible taux de participation qui a réussit à mettre en avant des théories aussi stupides , qu'infondées et aussi écoeurantes dans la tête des citoyens genevois et suisses, Car la suisse rappelons le a misée son développement depuis un demi siècle sur le commerce et les transactions internationnales. ( eh non on ne devient pas riche en vendant du chocolat ....)

Voilà en espérant vous avoir donné un peu de lucidité sur le sujet.

Écrit par : RITON | 12/10/2009

Bravo au MCG pour ce magnifique score lors des élections ! Maintenant j'espère que vous tiendrez parole et prendrez enfin des mesures drastiques contres les frontaliers !

Écrit par : lol | 12/10/2009

Les commentaires sont fermés.