30/06/2009

Genevois discriminés: Syndicat des Employés Genevois

   

LOGO,TEST1.jpg

 

 

Communiqué de presse du SEGE

 

 

 

Le SEGE défend les travailleurs genevois contre les marionnettistes de la CGT française!

 

Le SEGE - Syndicat de défense des employés genevois - a tenu son assemblée générale constitutive le jeudi 25 juin. A cette occasion, Madame Dominique Rolle a été nommée secrétaire générale.

 

Depuis le 25 juin, le SEGE a déjà reçu de nombreuses demandes d'adhésion et de soutien de citoyens genevois discriminés sur le lieux de travail. Cela démontre que notre syndicat répond à une réelle demande des travailleuses et travailleurs résidents genevois qui ont été abandonnés par les autres syndicats et la majorité de la classe politique.

 

Le Mouvement Citoyens Genevois (MCG), seul parti politique qui soutient l'action du SEGE, fait partie des membres fondateurs du syndicat des Genevoises et des Genevois.

 

Nous avons pris la résolution lors de notre assemblée générale constitutive de nous battre contre le mobbing orchestré par certains cadres frontaliers et contre les discriminations dont les travailleurs résidents genevois sont les victimes. La situation actuelle a pris une ampleur insupportable.

 

Face à l'inaction et à l'hostilité de la classe politique contre les travailleurs résidant dans le canton de Genève, le SEGE a décidé de réagir et d’agir.

 

Nous apprenons que la Communauté générale d'action syndicale (CGAS), qui est à la botte des frontaliers, consacre mercredi 1er juillet une conférence de presse, en se faisant accompagner par des syndicalistes français de la CGT et de la CFDT.

 

C'est la preuve que nous avons affaire à des marionnettes de la CGT française qui veulent créer à Genève une succursale de la CGT française qui a déjà réussi à détruire le syndicalisme français avant de s'attaquer à la Suisse. A quand un SMIC à 1000 euros à Genève?

 

Les travailleurs genevois n'accepteront pas d'être à la botte de la CGT française. Nous disons non à cette dérive et nous constatons que la CGAS, qui représente UNIA et le SIT, dévoile enfin son masque.

 

Le SEGE ira courageusement dans sa ligne de conduite, soutenu par le MCG.

 

 

 

Nous l'affirmons haut et fort:

Nous sommes Genevois et fiers de l'être!

 

 

Dominique Rolle                      Eric Stauffer

Secrétaire Générale                                              Président du MCG

LOGO,TEST1.jpg

dominique.rolle@sege.ch  

 

CP 340

1211 Genève 17

 

Centrale d'appel : 022 849 73 05 (du lundi au vendredi de 08h00 à 19h00)

www.sege.ch                   info@sege.ch

 

14:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | | |

Commentaires

BRAVO au MCG

Enfin un parti qui s'occupe de nous, les travailleurs genevois

sans polémique gauchiste et stérile avec comme objectif premier - la défense des résidants genevois

Écrit par : citoyen | 30/06/2009

M. Stauffer
Pas marre de créer des amicales politiques ou syndicales afin de défendre vos propres intérêts ?

Écrit par : phiphibandit | 30/06/2009

Il ne le fait pas pour lui, mais pour le citoyen genevois.
Le MCG est un partis politique et non une personne mais plutôt un groupe de gens qui ont la même idéologie, n'oubliez pas qu'il n'y a pas que Mr Stauffer mais 9 députés au grand conseil qui travail pour les citoyen genevois et c'est la demande du peuple genevois qui a besoin du SEGE tout pour les autres et rien pour nous il est temps que cela change en octobre je vote MCG et j’invite les citoyens persécuté à en faire de même
A bon entendeurs Salut

Écrit par : Florian | 30/06/2009

Genève finance une grande partie des infrastructures frontalière, routes, transports public etc..
genève se fait dilapidé et nous restons sans rien faire, il suffit de voir les connstructions d'immeuble en France voisine sela veut dire encore plus de frontaliers ses prochaines années tous est fait pour prendre le travail des Genevois heureusement il y a le MCG maintenant et nous alllons le soutenir pour que les emplois restes priorité au Genevois.

Écrit par : progenevois | 02/07/2009

@Florian

"Il ne le fait pas pour lui, mais pour le citoyen genevois.
Le MCG est un partis politique et non une personne mais plutôt un groupe de gens qui ont la même idéologie"

continuez ...

Écrit par : mur | 02/07/2009

Heureusement ...............................

Genevois et fière de l'être

Écrit par : Florian | 02/07/2009

Ouf ! Un peu d'air !

Pour mes compatriotes qui trouveraient que voter MCG et cotiser au syndicat SEGE est réservé aux "untermensch" réactionnaires de la vieille Genève des années '60-'70, jetez un coup d'oeil sur :

http://www.frontalier.org/

La homepage est tout à fait banale, mais en passant un peu de temps sur chaque rubrique, par ailleurs très bien conçue, vous comprendrez vite à quel point l'Arc Lémanique et la région romande sont attrayantes... Mettez vous dans la peau d'un monteur électricien de 25 ans qui touche à peu près de SMIC du côté de Bourg-en-Bresse !.. Travailler à Genève est une évidence ! (Même si les genevois sont sâles, bêtes et xénophobes, même s'ils mangent du chat -français, évidemment- et même s'ils parlent mal le français au point que c'est difficile de les comprendre, etc.).

Je cotiserais tout de suite à cet organisme, si j'étais Français ! C'est humain, tout le monde ferait pareil ! Chacun ferait n'importe quoi pour obtenir un poste - n'importe lequel, pour s'y accrocher coûte que coûte, pour prendre l'ascenseur social et se retrouver au bout de 3 ans à un poste équivalent à celui d'un cadre, puis pour faire rentrer son cousin, son ami d'enfance, une connaissance dans l'entreprise...

...

Vous vous joignez à un discours angéliste car vous vous sentez en sécurité, pour l'instant... On est tous passés par là, moi aussi je me croyais intouchable jusqu'au jour où j'ai compris que je n'étais plus chez moi, chez moi. Et je ne parle pas d'immigration - je serais spécialement mal placé pour tenir un discours xénophobe ou raciste - je parle d'une façon d'agir qui s'apparente au mobbing et qui fait bien comprendre que le "on est mieux entre nous" s'affiche désormais sans complexes.

Quand le marché du travail synthétique aura atteint son point de saturation, la pression sur les employés et les salaires deviendra insupportable...

Les suicides en série de cadres chez Renault et France Télécom ne sont pas à reléguer à la rubrique 'faits divers', mais doivent au contraire nous faire réfléchir.

C'est vrai, il n'est pas question de dire "Frontaliers dehors !" mais "Frontaliers assez !".

Nous ne sommes pas une colonie française, nous avons droit à la souveraineté et à la dignité dans notre propre canton.

Jusqu'ici nous n'avons jamais pu compter sur nos politiques, nous n'avons jamais pu voter pour autre chose que le moins pire. Nous avons l'occasion de préparer l'avenir pour nous, nos proches, pour nos descendants et pour ceux qui ont envie de participer à la vie de Genève et de la Suisse.

À bon entendeur salut !

< Et oui ! Il se peut que dans cette longue tirade se soient glissées des fautes d'orthographe, de syntaxe, de grammaire et que le vocabulaire utilisé est plutôt pauvre, je vous prie de bien vouloir m'en excuser par avance. >

Rob.

Écrit par : Rob. | 09/10/2009

Un blog très intéressant :

http://www.blogdemoi.com/2009/01/14/m6-capital-et-la-nouvelle-caledonie/

Genève n'est-elle pas un peu la Nouvelle - Nouvelle Calédonie ?

Les genevois ne sont-ils pas un peu les Kanaks de la Suisse ?

Rob.

Écrit par : Rob | 09/10/2009

Qu'est ce qu'il ne faut pas lire.
Genève ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
Le faible taux de taxation des entreprises rendant attrayant la délocalisation des sieges sociaux des multinationales dans notre belle région, il ne faut pas nous étonner de voir arriver autant d'étrangers chez nous.
Quand aux constructions qui fleurissent de l'autre coté de la frontière, il me semble qu'elles sont tout autant destinées aux frontaliers Suisses qu'aux frontaliers français. Un ami Français (et oui l'amitié franco suisse existe !) a acheté un appartement dans le pays de Gex l'an dernier, et sur les 12 appartements de se résidence... 7 ont été acheté par des Genevois.
Pourquoi le MCG ne met il pas en évidence l'évolution de la courbe du chomage avec la crise du secteur bancaire et les brouettes de travailleurs licenciés par nos banques, qui au passage n'embauchent que des résidents Suisses ?

Écrit par : Franconevois | 29/10/2009

Les commentaires sont fermés.