19/06/2009

50% d'impôt en moins sur les automobiles!

Secrétariat du Grand Conseil

Proposition présentée par les députés:
Eric Stauffer, Roger Golay, Olivier Sauty, Claude Jeanneret, Henry Rappaz, Maurice Clairet, Sébastien Brunny, Thierry Cerutti.

Date de dépôt: 18 juin 2009
Messagerie

 

Proposition de motion
50% d'impôt en moins sur les automobiles!

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève
considérant:

 

-      Que le nombre de chantiers ouverts sur Genève provoque d’énormes embouteillages.

-      Que les centraux régulant les feux de signalisation ne sont pas connectés entre eux afin de fluidifier le trafic, notamment entre le quartier de la Servette et Cointrin,

-      Qu’instruction a été donnée pour désynchroniser les feux de  signalisation afin de provoquer d’interminables files de voitures,

-      Que les chantiers prolifèrent sans aucune planification en vue de réguler et fluidifier le trafic automobile,

-      Que le chantier du  tram TCOB  provoque des embouteillages depuis le centre-ville jusqu’à l’échangeur de l’autoroute à Bernex,

-      Que le chantier du tram sur le pont de ville a paralysé le centre-ville provoquant de monstres embouteillages,

-      Que le chantier du tram de Meyrin paralyse tout le secteur de l’aéroport,

-      Que tous les chantiers ont été démarrés simultanément provoquant un chaos général,

-      Que par ce manque de coordination le secteur économique est ralenti,

-      Que la résultante de cette politique anarchiste plébiscitée par certains partis politiques consiste à éradiquer l’automobile du canton de Genève,  objectif non dissimulé par les partis en question.

-      Que l’absence d’itinéraires de délestage lors de ses importants chantiers provoque deux fois plus d’embouteillage,

 

invite le Conseil d'Etat

 

-      A modifier le titre VI – impôts sur les véhicules à moteur et sur leurs remorques de la Loi générale sur les contributions publiques (LCP – D 3 05) en réduisant l’impôt AUTO de 50%.

 

 

 

 

EXPOSÉ DES MOTIFS

 

 

Mesdames et
Messieurs les députés,

Une pétition a été lancée par l’association « feu vert » qui exige un centre-ville accessible à tous types de véhicules comme le prévoit la constitution genevoise.

Le Mouvement Citoyens Genevois sensible à cette argumentation a décidé de déposer la présente motion pour appuyer la pétition lancée par ses citoyens exaspérés par la situation actuelle.

L’association «feu vert» explique dans sa pétition qu’un tel scénario amplifie la crise actuelle accentuant les pertes économiques dues aux heures perdues dans les embouteillages créés volontairement par les autorités.

 

Le MCG ne peut que saluer cette initiative citoyenne qui correspond en tout point à la vision actuelle de Genève.

 

L’association « feu vert » demande une réduction de 50 % de l’impôt automobile en compensation de deux fois plus d’entraves en matière de circulation routière sur le canton de Genève.

 

Une fois encore le MCG plébiscite cette demande légitime de l’association « feu vert ».  

 

Cependant, après quatre années d’exercice du pouvoir législatif le MCG ne sait que trop bien le sort qui est réservé aux pétitions citoyennes. En raccourci, RIEN!

 

C’est pourquoi, le MCG décide de relayer directement au Parlement l’objet de la pétition qu’ils ont lancée afin que les élus du peuple soient mis face à leurs responsabilités et oblige le gouvernement a octroyé une compensation légitime aux résidents Genevois.

 

Pour toutes ces raisons, nous vous demandons de soutenir la présente motion.

 

00:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | | |

Commentaires

Mon commentaire sur cet absurde lancement de fusée démagogique se bornera à ricaner doucement en ces termes :

500 % d'impôt en plus sur les automobiles !!!

Parce que le moteur a été le fléau du 20e siècle et sera celui du 21e.
Parce que la voiture cloisonne les milieux sociaux.
Parce que la pollution carbonique enrichit d'entropie notre atmosphère.
Parce que Genève n'aurait qu'à prendre exemple sur Bordeaux si elle souhaitait vraiment se doter de solutions.
Parce qu'enfin, avec tout cet argent, on pourrait construire une rame de métro qui ferait le voyage terre-lune.

Écrit par : silvio fachinotti | 19/06/2009

@Silvio

Celle là est fantastique:

"Parce que la voiture cloisonne les milieux sociaux."

Et ça appel pour reponse: Parce qu'il y a des khmerverts qui par aveuglement ideologique ne comprennent pas que les embouteillage sont composé a 99% de gens qui n'ont d'autre motivation que de se rendre sur leur lieu de travail.

Cette initiative est un moyen comme un autre de rappeler a Bob l'eponge que l'utilisation de moyens administratifs pour assouvir sa vindicte anti-automobiliste n'a aucune legitimité democratique.

Écrit par : Eastwood | 19/06/2009

L'indémontable argument de l'honnête travailleur qui se rend au turbin. Bon. Je ne suis pas urbaniste ni politicien mais je vais tenter de rendre à Eastwood ce qui appartient à Eastwood, à savoir: sa dégaine facile.

Quand on considère que bien des cités européennes qui ont des territoires quasi gigantesques comparés au nôtre voient leur population de cyclistes, de piétons, d'usagers des transports en commun, être bien plus importante, je trouve personnellement qu'il y a de quoi se poser des questions sur nos mentalités. Je faisais ici référence à la voiture en ville et non en campagne. Je suis convaincu qu'avec des efforts on pourrait libérer des sites à Bernex, Vernier, Carouge, Thônex et j'en passe, pour faire des grands parkings, dignes de ce nom, pour lesquels l'usager ne devrait payer qu'entre 3 et 5 francs, pour la journée, maximum, avec un aller-retour TPG inclus dans son ticket. Les P+R sont une vaste fumisterie. On se moque des automobilistes je suis parfaitement d'accord avec vous sur ce point, cela parce qu'on ne leur offre aucune alternative correcte à leurs déplacements. Mais quand je vois que les gens prennent leur voiture individuellement pour aller au travail le matin et repartir le soir, je pleure de désespoir devant les bouchons de 17h.

En Corée, on construit des silos automatiques à vélos. Au lieu de faire un éco-site sur Artamis, pourquoi n'inaugurions-nous pas le concept pour les voitures en construisant un énorme building à la mesure de notre démesure ? Parce qu'en général, en ville de Genève, on préfère parler pendant des heures de cahutes et de glaces plutôt que de prendre les problèmes sous leur angle stratégique. On nous promet des logements ces temps. J'attends d'en voir la couleur.
Pendant ce temps, je traverse la ville en 15 minutes alors que vous en mettez 45. Mais il est vrai que tout cela pourrait être également une question de standing, disent les éponges, personnellement j'en doute, je vois bien des avocats et des banquiers dans les transports publics, preuve que la voiture reste le moyen de transport de la campagne à la ville et vice-versa.

Il faut donc des parkings en périphérie disposant de larges capacités à des prix très compétitifs.

Écrit par : silvio fachinotti | 19/06/2009

Là le dieu du MCG il n'a pas reperdu son permis !!!!!
Pourra même pas profiter de cette baisse pour son nouveau scooter ?
Heureusement qu'il défend les taxis bleus, il aura des chauffeurs à dispo

Écrit par : phiphibandit | 22/06/2009

Les commentaires sont fermés.