27/05/2009

Eric Stauffer candidat au Conseil d’Etat

 

 Eric Stauffer candidat au Conseil d’Etat

LOGO_MCG.gif

 

 

Le MCG a déposé le 18 mai une liste pour l’élection au Conseil d’Etat (Liste N°1) avec Eric Stauffer, président du Mouvement citoyens genevois.

.

Genève s’apprête à traverser l’une des plus graves crises de son histoire. Les vieilles combines politiciennes ont fait leur temps et il convient de préserver l’avenir.

.

 

Genève a besoin d'un conseiller d'Etat pour protéger les Genevois et pas les frontaliers!

.

 

L’heure n’est plus à des demi-mesures. Il faut un Conseil d’Etat fort pour défendre Genève contre l’afflux des frontaliers et des menaces venues de l’extérieur. Les frontaliers ont mis en place un système de mobbing contre les travailleurs genevois et se sont infiltrés dans les postes-clés de l’Etat, mettant en péril l’indépendance face à des puissances étrangères.EricSTAUFFER1.jpg

.

 

La politique du logement fait souffrir les Genevois malgré les promesses qui ne sont jamais tenues.

Les dealers créent  la terreur dans les rues de Genève, et les habitants en ont plus  qu’assez du laxisme généralisé.

 

 

.

Ne pouvant tolérer plus longtemps, une destruction pareille de la République genevoise, le Bureau directeur du Mouvement Citoyens Genevois a décidé de présenter la candidature d’Eric Stauffer au Conseil d’Etat. Il sera la tête de liste des candidats proposés au Grand Conseil par le MCG, donc sa locomotive.

 

 

.

Personnalité courageuse, tenace, Eric Stauffer a démontré de grandes qualités pour dénouer certains dossiers épineux comme les scandales des Services industriels, les déchets napolitains. C’est aussi un homme de cœur  préoccupé par les enfants en pédiatrie, où il a permis de réaliser enfin la clinique tant attendue.

 

.

Le moment est capital. Soit on continue comme avant et nous nous retrouverons droit dans le mur. Soit on change fondamentalement de politique.

 

.

Le changement c’est l’équipe du MCG et Eric Stauffer. 

 

Le monde change, Genève doit changer !

.

 

 

Roger Golay 

Vice Président du Mouvement Citoyens Genevois

 

 

 

 

 

 

20:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | | |

Commentaires

Monsieur Stauffer est sauvé par l'abeas corpus et par le fait que le ridicule ne tue pas.
ne
Comment un "citoyen" ose-t-il prétendre gouverner si il ne sait même pas respecter la loi?

Conduire sans permis n'est pas un broutille, c'est croire qu'on est au-dessus des lois, c'est la manifestation du mépris des règles.

Je finis par croire que le meilleur adversaire du MCG qui est un bon parti est son président. En fait l'Etente n'a pas besoin de mener campagne contre le MCG, il n'ont qu'à laisser faire Stauffer.

Écrit par : Edwige | 27/05/2009

Ai entendu, Monsieur stauffer dire sur le plateau de Genève à chaud, ce soir, pour présenter sa propre candidature : "il faut que les Genevois soient gouvernés par des personnalités".

Jadis, les élus avaient des diplômes, l'expérience du travail et des hommes, des lettres et une calculette dans la tête; aujourd'hui, leur bobine dans la rubrique faits divers suffit.

Dans l'ère de la pipolitique, les derniers de la classe ont le droit à une seconde chance.

La démocratie y gagne-t-elle?

Ch. H.

Écrit par : Heimberg | 27/05/2009

Franchement Heim...machin et Edwige truc vous y croyez à vos critiques? Pour un parti qui a 4 ans personnellement je trouve qu’ils ont fait un sacré boulot.

On n’aime ou pas Stauffer mais son franc parlé fait un sacré bien aux politicards endormis que nous avons. Moi j’aime le mode de faire de la politique d’Eric Stauffer.
En fait avant je ne m’intéressais pas du tout à la politique et je ne votais que pour les sujets nationaux. Mais depuis l’affaire des ordures napolitaines, j’ai suivi et je vote pour ce mouvement. Et franchement je pense que nous sommes des milliers à Genève à soutenir Stauffer.
Politicien hors pair, stratège de génie, il réussit le tour de force, en moins de quatre années de d’élu, de modifier la Constitution Genevoise, de clouer au pilori les SIG avec leurs bonus indécents d’obliger le gouvernement à réduire par deux le salaire du président des SIG, de faire réformer l’entier des rémunérations des établissement autonome public, de faire interdire toute importation de déchets ne provenant pas de la région immédiate, d’obliger le Conseiller d’Etat Mark Muller à inscrire la rénovation de l’Hôpital des Enfants dans le budget (et les travaux ont commencés), et je pense que la réforme qu’il a entreprit pour Genève n’est de loin pas terminée…..
Je comprends la crainte des autres partis de voir une telle bête politique leur voler dans les plumes, mais en tant que citoyenne « quel pied » ! A ce sujet je vous suggère de consulter ; http://www.illustre.ch/son_ring_geneve_1941_.html


Eric Stauffer
Son ring, c’est Genève!
Grande gueule, sans-gêne, le député Eric Stauffer défraie la chronique politique genevoise depuis cinq ans. A coup de motions ou de déclarations qui ne font jamais dans la dentelle. En novembre, il va mener le combat de sa carrière: la course au Conseil d’Etat!

Par Patrick Baumann
Retrouvez l'intégralité du sujet dans les archives de L'illustré, en ligne dès le mercredi 3 juin 2009. Tags: Eric Stauffer, Mouvement Citoyens Genevois (MCG), politique genevoise

Connaissez-vous l’adage ; « si des politiciens vous critiquent autant c’est que forcement vous êtes dans le juste » !
Bye….

Écrit par : Keila | 28/05/2009

Ah ben... en voila une nouvelle... Un clown au conseil d'Etat? J'espère que d'ici là, il aura récupéré son permis de conduire car son scooter, il en aura besoin.

Écrit par : Déblogueur | 28/05/2009

@déblogueur, Stauffer n'est même pas un clown! Un clown est un artiste qui fait rire sur des sujet importants. M. Staufer est tout sauf un artiste et nous fait pleurer par son incompétence. C'est le spécialiste pour traiter les sujets sans importance en grandes pompes et il est incapable d'être sérieux sur les sujets d'importance.

C'est bien dommage car son parti a soulevé de vrais sujets et il est donc utile à Genève.

Je vote MCG mais pas Stauffer

Écrit par : Popeye | 28/05/2009

Stauffer a roulé quelques centaines de mètres sans permis mais que dire de certains conseillers d'etat, tous cantons confondus, qui roulent bourrés ? Comme la plupart d'entres-eux sont socialos, nos amis gauchos trouvent ce comportement normal. Certe Bob l'Eponge n'a, lui, pas de permis mais avec ce qu'il descent, encore heureux ! Le VRP des vignerons genevois devrait plutôt s'inquièter des agissements de son fils, roi des tageurs genevois et toujours en liberté ! Je ne serais pas surpris que le Khmer Vert fasse tout pour étouffer l'affaire car elle a un goût de bouchon et, ça, il connait !

Écrit par : Octave Vairgebel | 28/05/2009

Bravo à Eric Stauffer ! Il a certainement pas toujours défendu les bonnes causes, mais au moins il a défendu ses idées, son parti et ceci avec beaucoup de convictions et de sincérité. Ce n'est certainement pas le cas de certain(e) député(e)... On entre par la petite porte chez les communistes Tout simplement ! Calculateur (trice)à la base. Plus facile ben voyons ! Pas trop de monde, ensuite on passe chez les socialistes, cela fonctionne ! (Alors que l'on a des convictions politiques plus radicales de droite que la droite ! Là c'est le côté manipulateur (trice) de la personne. On devient député (trice) sans trop d'effort.
La suite ? On se fait plein d'amis en politique, chez les journalistes et toutes les institutions ( de l'état) qui peuvent lui apporter quelques avantages.

Bravo ! Fallait y penser. Mais la suite est encore plus intéressante ! Comment il (elle) s'assure un bon salaire pendant plus de 10 ans avec le chômage ?
1 an de travail ; 2 ans de chômage et cela pendant plus de 10 ans ! Sans compter les avantages... Cours des cafetiers... etc.
Et bien bravo !

Corinne G.

Écrit par : Corinne G. | 14/06/2009

Bonjour,

Passionnants débats... Petite question : Quel est le salaire d'un conseiller d'état à Genève ?

Proute

Edward

Écrit par : lamon | 19/06/2009

Intéressante question, c'est vrai quel est le salaire d'un conseiller d'état à genève ?

Écrit par : albert | 08/07/2009

une société para-horlogère engage un directeur frontalier depuis il n'a de cesse de licencier des genevois pour les remplacer par des frontaliers et aujourd'hui il licencie la chef comptable 15 ans d'entreprise a 54 ans peut de chance de retrouver un job pour elle la dépression et le chomage comme pour les autres et ceci dans l'indifférence de nos autorités
Cette société passe de 47% de frontaliers a plus de 80% en toute légalité créant un désastre social et humain mais que fait notre super président
les genevois doivent savoir ce qui se passe c'est le devoir des politiques

Raymond Bovo

Écrit par : bovo raymond | 28/02/2014

Les commentaires sont fermés.