04/03/2009

OFFICE DES POURSUITES : LES EFFETS COLLATERAUX DES BILATERALES GENEVE EXPLOSE !

Communiqué de Presse

 

 

OFFICE DES POURSUITES : LES EFFETS COLLATERAUX DES BILATERALES GENEVE EXPLOSE !

 

La publication des statistiques des poursuites et faillites sont la démonstration de la réalité économique des plus fragiles. Cette réalité que les partis qui se partagent le pouvoir veulent cacher à chaque rendez-vous électoral.

 

De l’aveu même du préposé, cet accroissement est 10 fois supérieur à celui qu’a connu le reste de la Suisse.

 

La situation des Citoyennes et Citoyens de Genève s’aggrave de jour en jour à cause du laxisme coupable des Autorités communales et du Conseil d’Etat qui contribuent tous à cette crise en engageant des étrangers domiciliés à l’étranger dans les administrations publiques.

 

Depuis 2005 le MCG conteste cette politique qui ne peut conduire qu’à la faillite des plus modestes, voire de nos aînés qui ne sont pas épargnés.

 

Nous vous invitons à venir nombreux à manifester votre soutien à la résistance citoyenne face cette politique de l’autruche :

 

SAMEDI 7 MARS   Place du Molard de 10h30 à 17h

 

Vous pourrez également signer la pétition (Petition_SIG.pdf) pour marquer votre soutien à Eric STAUFFER qui a été démis de son poste d’administrateur des SIG parce qu’il prenait votre défense en dénonçant les dysfonctionnements avérés dans cette régie d’Etat, des déchets napolitains aux salaires royaux des dirigeants socialistes en passant par les tours de passe-passe comptables.

 

 

 

 

Pascal Spuhler    Henry Rappaz

Vice Président du MCG                   Député – Vice Président du MCG

Bureau  :  +41 22 849 73 33

E-Mail : communication_presidence_mcg@mcge.ch

13:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

Un "accroissement 10 fois supérieur à celui qu’a connu le reste de la Suisse" ??? Ce n'est dit ou écrit nulle part!! C'est de l'invention ou de la fabulation. Il est dit que les poursuites à Genève représentent 10% du total suisse. L'auteur de ce blog sait-il lire les chiffres ?

Écrit par : rogo | 04/03/2009

Je suis infirmière espagnole aux HUG et j'habite en France. Vous avez quelque chose contre ? Etant donné que l'hôpital est en manque de personnel et que nous sommes obligés de faire des horaires impossibles, pourquoi ne profitez-vous pas du temps libre que vous allez avoir suite à votre licenciement des SIG, pour faire des études d'infirmier RESIDENT SUISSE !


Mais je sens que vous avez envie de vous prendre une nouvelle claque par les Suisses résidents en France !

Écrit par : Infirmière | 04/03/2009

Les commentaires sont fermés.