19/12/2008

Frontaliers le point G est atteint!

LOVE_MCG.jpgFrontaliers de plus en plus, Genevois de moins en moins, la misère guette !

Le MCG interpelle le Conseil d’Etat par 19 IUE!

Les réponses du Conseil d’Etat fonts froid dans le dos !

Sur fond de crise économique Internationale, avec des perspectives négatives pour 2009. Après l’annonce de la Banque Nationale Suisse qui déclare que la Suisse est entrée en période de récession, les Genevois ont des raisons légitimes de s’inquiéter !

Le sujet des Frontaliers n’est plus tabou, il faut en parler !

Le ras-le-bol des Genevois arrive à son point « G » !

A fin septembre nous avions, 12'115 chômeurs dont 518 cadres supérieurs, parmi lesquels 2583 chômeurs de plus de cinquante ans et 2998 chômeurs de longue durée !

Le Conseil fait une manipulation honteuse des chiffres. En effet dans le même temps il y a 1373 personnes au RMCAS, plus 1'048 personnes en PCEF/ETC et 6'183 personnes à l’Hospice Général. Ce qui nous donne par corollaire pas moins de 20'719 personnes qui potentiellement cherche un emploi à Genève soit environ 11,5% des personnes actives résidentes (180'000).

Les jeunes ne trouvent plus de place de stage après leurs études, pour preuve en 2007 (chiffres disponibles) 6,78% ont du se résigner à s’inscrire à la caisse de chômage, certains même espérant obtenir une place de stage par les mesures cantonales ! Quelle honte pour Genève, qui n’arrive pas à protéger et assurer un avenir aux jeunes diplômés !

Le nombre de citoyens dans la tourmente financière est en constante augmentation. En effet, en 2007 (chiffres beaucoup plus élevés en 2008) 12'043 citoyens étaient en rupture de paiement d’assurance maladie obligatoire LaMAL.

Les personnes âgées n’ont plus le minimum pour une vie dans la dignité, 13'612 rentiers AVS ont du faire appel aux prestations complémentaires PC.

Pour le reste le Conseil d’Etat, est dans l’incapacité de répondre aux élus du peuple que nous sommes ! Notamment sur le nombre de frontaliers engagés dans les établissements publics autonomes dans le secteur tertiaire/administratif ! Le Conseil d’Etat est pourtant l’autorité de surveillance des ces établissements ! Encore une fois la démonstration est faite que l’on se moque des résidents Genevois !

Ci-dessous vous trouverez le résumé des 19 Interpellations Urgentes Ecrites déposées par les Députés Eric Stauffer , Olivier Sauty et Roger Golay . Les réponses données parlent d’elles mêmes !

Lire la suite et voir les réponses du Conseil d'Etat.......

15:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour !
Sans vouloir le moins du monde me mêler de vos idées, j'ai jusqu'à présent associé le "point G" à... euh... autre chose.
Serait-ce l'équivalent MCG du... hahum... "Grand soir" ?
Alors "Youpie !", Mesdames !

:o)

Écrit par : Blondesen | 19/12/2008

Là ça devient franchement vulgaire et puant...

Écrit par : Carlitos de Unmauno | 19/12/2008

Les frontaliers, les partis traditionnels, les fonctionnaires, les SIG, etc. etc. E.Stauffer et son équipe d’énervés n’ont, décidemment, peur ni des clichés ni de pointer du doigt les coupables qui les arrangent.

Le pire c’est qu’apparemment ça marche. Il n’y a qu’à lire les commentaires des quelques si citoyens aveuglés et assourdis par cette démagogie dégoulinante pour s’en convaincre. Comme si trouver des boucs émissaires pouvait être constructif...

Il est vrai que c’est particulièrement facile de se la jouer défenseur de la veuve et de l’orphelin en déclamant à tout va « tous pourris, sauf nous ». D’autant que ça caresse dans le sens du poil tous les frustrés, paranos et autres loosers adeptes du grand complot.

C’est vrai qu’il y a toujours eu des personnes qui en veulent à la terre entière. Sauf qu’avant elles refaisaient le monde au café du commerce et personne n’était encore tombé assez bas pour exploiter leurs frustrations. Il aura fallu l’arrivée de la politique spectacle pour que cela change. Et si hier on en riait, aujourd’hui autant de haine et mauvaise foi, ça commence vraiment à faire peur…..

Écrit par : Vincent | 19/12/2008

Ben oui même que le monsieur il est au chomage, il a le temps de s'occuper

Écrit par : phiphibandit | 19/12/2008

Avant c'était les ritales et les espagnoles qui piquaient le travail des Suisse.Les idéologues restent,seul les coupables changes.Sans les frontaliers et l'immigration dans son ensemble la machine économique se gripperait.La libre circulation des presonnes des capitaux des marchandises et des entreprises dopent l'économie Suisse,européennes et mondial.La rigidité et le protectionnisme fût l'une des causes majeur de la grande crise des années trente.

Ce billet est du patriotisme ringarde mal placé.

D.J

Écrit par : D.J | 19/12/2008

Pourquoi le système éducatif genevois est déficitaire et en danger ? Comment y remédier ? Est-ce que la formation professionnelle marche-t'elle aussi bien que voulu ? Comment mettre à niveau les étrangers sans formation ? Quelles sont les réponses du MCG ? Divulguer de fausses informations et des arguments fallacieux est une mauvaise approche.

Écrit par : demain | 21/12/2008

Les commentaires sont fermés.