28/11/2008

Non aux Ayatotabacs !

Communiqué de Presse du MCG sur la loi Anti-fumée

.

Non aux Ayatotabacs !

811075-993258.jpg
.

Le MCG défend les Libertés du Citoyens face aux intégristes anti-tabac. Il fait des propositions concrètes qui pourront satisfaire fumeurs et non-fumeurs.

.

Le 30 septembre dernier, le Conseil d'Etat prend une leçon de droit par le Tribunal Fédéral qui annule le règlement d'exécution relatif à l'interdiction de fumer dans les lieux publics (RIF). En conséquence, depuis le début octobre 2008 il est à nouveau possible de fumer notamment dans les cafés et restaurants qui ont décidé de ne pas maintenir l'interdiction. Afin de remédier à cette situation hautement  ubuesque le Conseil d'Etat soumettra au Grand Conseil un projet de loi visant à appliquer la norme constitutionnelle issue de la votation populaire de février dernier sur l'initiative « Fumée passive et santé » (IN 129).

.

Le Mouvement Citoyen Genevois dépose, ce jour, à la commission de la Santé du Grand Conseil 8 amendements pour respecter la volonté du Souverain tel qu’elle est sortie des urnes tout en respectant les non-fumeurs et les fumeurs qui sont eux aussi des citoyens.

.

Le Projet de loi proposé par le Conseil d’Etat est consultable sur http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/PL10375.pdf .

.

Annonce d’un rapport de Minorité

.

Le MCG prendra également le rapport de la minorité sur le PL 10375 au cas ou ses amendements ne seraient pas retenus ! Le MCG tient à souligner que les électeurs genevois se sont massivement prononcés pour limiter la fumée passive. En revanche, ils ne se sont pas exprimer pour éradiquer les fumeurs. Ces derniers comme tout un chacun méritent le respect. Les amendements proposés par le MCG à la Commission de la Santé visent donc à faire appliquer la volonté du Peuple telle qu’elle est sortie des urnes et non pas le diktat des Ayatotabacs. Nos propositions permettront à la fois de protéger les non-fumeurs de la fumée passive, tout en ne discriminant pas les fumeurs. Il doit exister une place pour chacun, notamment sous la forme de fumoirs ou d’emplacements bien déterminés et ventilés.  

.

FEGEMS

.

Même la FEGEMS, Fédération genevoise des EMS, demande une exception pour ses résidants fumeurs, en créant des fumoirs qui leur seraient destinés. Qui aurait assez peu de cœur et de compréhension pour leur empêcher de fumer en toute sécurité dans un espace sécurisé  ?

.

Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève

.

Le MCG entend également les revendications des Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève (SCRHG) qui représente 1400 membres (établissements) à Genève, ils qui proposent des fumoirs isolés sans possibilité de servir, une solution qui satisfait tout le monde sauf les Ayatotabacs et autres intégristes.

.

La position du MCG a toujours été très claire sur ce sujet : oui à l’interdiction de fumer dans les lieux publics, non aux intégristes anti-fumée !

.

Résumé des amendements du MCG Resume_Ammendement_PL10375.pdf 

.

Eric Stauffer           Pascal Spuhler

18:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | |

Commentaires

Il est curieux de constater que les partis qui prétendent défendre la libeté des citoyens parlent sans arrêt de droits...mais pas beaucoup de devoirs...

Il paraît que la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Il ne me gêne pas que les gens fument, mais pas à côté de moi. Quant aux contorsions intellectuelles de certains fumeurs pour nous faire croire qu'ils respectent les autres, elles ne font plus rire personne.

Écrit par : Michel Sommer | 28/11/2008

Bravo M. Stauffer, lorsque l'on se donne la peine de lire vos amendements, on se rend compte que vous videz la loi de tout son fondement. En effet, tout les cafetiers restaurateurs voudrons garder leurs restaurants fumeurs, quitte à acheter un extracteur de fumée "homologué" (MCG l'homologation???)
Si vous êtes un tel défenseur de la démocratie, ayez l'obligeance de respecter la décision du peuple souverain et arrêter de nous les briser avec votre idéologie de supermarché.
La décision a été prise à 80% des votants!!! Ceux qui ne votent pas acceptent de facto la décision nous parlons donc bien de 80% de la population!!! Je pense que l'initiative était assez clair. Je n'ai pas voté pour des exceptions mais pour une loi qui interdisait la fumée dans les lieux publics!!!
Ne nous prenez pas pour des abrutis incapables de donner leurs avis, mais écoutez nous et respectez nous. De cette manière vous pourrez redorez le blasons des politiques.

Écrit par : Snoopy | 30/11/2008

Les ayatollahs en l'occurrence, ce sont les dirigeants du mcg qui cherchent à contourner la volonté populaire. Heureusement nous sommes en démocratie et ils en seront pour leurs frais.

Bien fait pour leur gueule.

Écrit par : Johann | 30/11/2008

qui proposent des fumoirs isolés sans possibilité de servir, ce n'est pas contourner l'objet de l'initiative qui était la protection au tabagisme passif soi-disant mortel. c'est pourtant simple à comprendre et a accepter de même que 15 cantons l'Italie et la France l'on fait. l'endoctrinement sans limite des anti-fumeurs est flagrant quand on voit le contenu de leurs commentaires.

Écrit par : Shaiax | 08/12/2008

Les commentaires sont fermés.