20/07/2008

Genève Indépendante!

GVA_IND.JPG

En ces périodes de vacances laissons libre cours à notre imagination, le temps de ce Blog!

En préambule, il faut se rappeler que la République de Genève est membre de la confédération helvétique que depuis 1815, c'est-à-dire depuis moins de 200 ans.

Il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va!

La République de Genève a toujours été une cité prospère orientée vers le commerce, bien avant d'être membre de la confédération helvétique. Les Français qui jalousaient notre cité l'avaient fort bien compris, puisqu'en 1602 déjà le duc de Savoie a tenté d'envahir Genève, c'était l'escalade! Finalement c'est en l'an 1798 que la France annexe la République de Genève est en fait le chef-lieu du département du Léman.

Ce n'est que 17 ans plus tard que Genève pour échapper à l'envahisseur français devient membre de la confédération helvétique et se rebaptise la République et canton de Genève.

Aujourd'hui la République et canton de Genève est littéralement spoliée par une berne fédérale qui n'a cure des Genfferaies! Le canton de Genève fait partie des cantons payeurs.

Toutes les décisions importantes pour l'avenir de Genève ne sont pas prises par les Genevois mais à Berne par des fonctionnaires !

Pour le Fun imaginons un bref instant de Genève est une République indépendante, quelle serait la vie au quotidien?

Au niveau financier les économies:

- Genève par le biais de la TVA (impôts indirects) paie à Berne plus de 3 milliards de francs par année.

- Genève par le biais de la taxe sur les carburants paie à Berne plus 1,5 milliards de francs par année.

- Genève subit l'établissement des primes d'assurance maladie par des fonctionnaires bernois.

- Genève par le biais de l'impôt fédéral direct paie à Berne plus de 1 milliard par an.

- Genève paie à Berne 230 millions de francs pour la péréquation intercantonale uniquement à cause des travailleurs frontaliers.

- Genève paie à Berne dans les accords de péréquation une dîme supplémentaire d'environ un milliard de francs.

- dans le cadre des accords européens Genève doit subir les décisions établies à Berne, sans pouvoir participer à ce qui sera pourtant déterminant pour son destin. Nous l'avons tous constaté dans les accords de libre circulation en rendant illimité le nombre de frontaliers travaillant à Genève.

Et la liste n'est pas exhaustive!

Si Genève était une République indépendante:

- citoyens résidants Genevois tu ne paierais plus d'impôts, ce que tu paies sur la TVA le compenserait

- citoyens résidants Genevois tu ne paierais plus de primes d'assurance maladie les soins seraient gratuits.

- citoyens résidants Genevois tu ne paierais plus ton ticket de bus, les transports publics seraient gratuits.

- citoyens résidants Genevois tu serais libre de négocier avec l'Europe de manière autonome et sans dictat.

- citoyens résidants Genevois tu serais libre d'imposer des quotas pour les travailleurs frontaliers.

- citoyens résidants tu ne connaitras point de chômage, la République de Genève y veillera.

- citoyens résidants tu trouveras un logement décent pour ta famille, la République de Genève y veillera.

- citoyens résidants Genevois ton pouvoir d'achat et ta qualité de vie serait élevée et tu seras fier d'être Genevois.

En clair citoyens résidants Genevois tu serais maître de ta destinée pour l'avenir et le bien-être de ta famille!

Eric Stauffer

12:24 | Lien permanent | Commentaires (46) | Tags : politique |  Facebook | | |