06/04/2008

Lâcheté des socialistes

Pas un mot, pas un geste de François Paychère condamnant cet acte intolérable !

Il est resté les bras croisés!

 

 Le respect est la base de toute réflexion……

UNI_PG.jpg

Pour imprimer une affiche: http://www.mcge.ch/UNI_PG.pdf 

21:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | | | |

Commentaires

et comme autre Slogan, il utilise L'INTEGRITE au service de Genève....
il se moque du peuple genevois, c'est incroyable, lui intègre ..... laissez moi rire

car nous, citoyens genevois nous savons que dans plusieurs affaires il est démontré que Paychère est tout sauf Intègre - honnête - Equitable - Impartial et surtout INDEPENDANT

il va jusqu'à s'inscrire à la dernière minute à une soirée caritative pour faire croire à la population qu'il se sent concerné par les autres... alors que nous savons qu'il l'a fait uniquement dans le but de sa campagne.. c'est tout simplement lamemtable et pitoyable

Le plus pitoresque dans cette affaire c'est que la gauche genevoise veut faire croire que le squatter qui a entartré le PG l'a fait de manière hasardeuse... oui évidemment.... on va croîre cela... en voyant les photos...

Pachère le pire des candidats, un danger pour les citoyens genevois un candidat qui ne respecte pas notre démocratie et qui ne rend pas une justice equitable et impartiale

Écrit par : justice | 06/04/2008

Ce qui frape surtout dans cet extrait c'est que la candidat socialiste à l'air ravi de ce qui vient de se passer.

Mais en fait quoi de plus normal pour une petit juge qui est capable de produire des jugements grâce auxquels les lapideurs deviennent millionnaires!

Une pauvre gars qui ne paie pas ses pensions à sa femme ou à tout le moins pas vec la régularité qu'impose son slogsn à deux balles!

Écrit par : jules | 06/04/2008

Je ne vois pas ce qui ne colle pas dans son attitude, son slogan ne concerne que SON intégrité. Donc dans le scène du squatters entarteur, son intégrité... corporelle est sauve. C'est pour ça qu'il sourit!!

Vous n'avez as encore compris que pour ces socialistes là, la seule solidarité qui les concerne et le intéresse c'est celle qui leut rapporte! Mouchet et Brunier ne vous ont pas suffit comme exemple????

Écrit par : jasmine | 06/04/2008

Acte intolérable ? ignoble lâcheté ? ..

M. Stauffer, on parle ici d'une tarte à la crème ou je me trompe ?
C'est une violence toute symbolique. Mais peut-être êtes-vous jaloux de ne pas encore avoir eu droit à ce genre de traitement.. ;-)

Écrit par : FuFus | 07/04/2008

Ce qui est lamentable, c'est que des individus puissent agir de la sorte lors d'un débat publique! Imaginez-vous qu'il ne s'agisse pas d'une tarte, mais d'un couteau ou d'une arme à feu! Y'a de l'amateurisme dans l'air, niveau sécurité à Genève!

Écrit par : Riro | 07/04/2008

regardez le pachère - ses bras croisés et son sourire mesquin au coin....

il le savait, il l'attendait, il a apprécié cet acte dévalorisant qu'on essaye aujourd'hui de faire passer pour "naturel" dans un débat polique....

tout comme il essaye de faire croire que ses décisions sont toujours prises en collégialités. Sauf, qu'il omet de dire que lorsqu'il s'occupe d'un dossier, les autres non pas les tenants et aboutissants du dit dossier et que le rapporteur dit ce qu'il veut bien dire.... n'est ce pas Paychère que cela se passe comme cela - STOP aux mensonges et aux manipulations de Paychère

VOTONS ZAPPELLI un candidat INTEGRE au service des genevois

Écrit par : TSP | 07/04/2008

Paychère ah non peuchère et en plus c'est pas vrai qu'il est pas cher entre Ramadan et son salaire. ..

Écrit par : Pascal | 07/04/2008

C'est clair que Paychère à l'air ravit et aucunement surpris. A votre avis pourquoi l'avocat d'extrême gauche du tartouzeur s'est empressé d'affirmer qu'il était prévu une tarte pour chacun mais que celui de Paychère s'est comme par hasard désisté au dernier moment ?

Parce que se sachant nul et sans arguments valables dans le débat, autant organiser une échappatoire tarteuse. Même avec un peu de chance Zappelli aurait pu s’énerver, chose que Paychère essaye lamentablement de provoquer par l’agressivité et la bassesse de ses attaques. Mais sans succès.

Il en reste une bonne illustration de l’arroseur arrosé, la petite farce minable des gauchistes se retourne contre eux.

AF

Écrit par : Alain Fernal | 07/04/2008

Je suis choqué par les propos d'un pseudo avocat lesquel minimalise complètement l'acte de la tarte à la crème et surtout tiens des propos complètement falacieux et calomnieux à l'encontre de la police.

J'espère que Madame la Cheffe déposera une plainte pénale contre lui comme elle l'a dit dans la TDG du 14 mars 2008 je cite "elle va désormait déposer plainte au nom de la police, lorsqu'elle jugera que l'honneur de cette dernière est en jeu" On attend avec impatience qu'elle passe à l'acte.

Je me demande si c'était sa copine Pachère qui aurait été entartré si ce dernier aurait tenu les mêmes propos, en toute objectivité je suis persuadé que NON.

On oublie de dire que le député socialiste Velasco avait été entartré par un choux à la crème et qu'il avait déposé plainte et gagné...

Comme quoi, la gauche n'a pas d'humour, ce qui n'est pas le cas de notre procureur général.

TOUTES LES VERTIES SONT BONNES A DIRE

Écrit par : etienne | 07/04/2008

De voir Françoise Paychère, un candidat au poste de procureur de la république avoir un comportement aussi méprisant pour son patron et son adversaire politique est simplement intolérable et très grave pour la sauvegarde de nos institutions, de notre démocratie, de nos libertés et de nos droits.

L'agressivité du candidat et militant socialiste François Paychère crée un véritable trouble dans notre République genevoise. Au lieu de débattre normalement avec son adversaire Daniel Zappelli, il le dénigre et l'attaque de façon très limite avec une certaine arrogance.

Il est inquiétant que le candidat socialiste Paychère exploite pour se faire élire l'affaire de Vernier alors que ce dernier a un rôle des plus douteux dans la décision rendue et qu'il a délibéremment menti dans ce dossier.

Il se permet d'attaquer le jugement d'un autre magistrat, Daniel Zappelli, alors que ce dernier se refuse d'apporter pareilles attaques sur le jugement de M. Paychère.


M. Zappelli a raison et pour ce seul motif il mérite d'être élu parce qu'il dispose de la sérénité suffisante.

Écrit par : justice | 08/04/2008

Je suis bien curieux de savoir comment certains arrivent à voir un "sourire mesquin" sur le visage de François Paychère. Vous avez surement une très bonne vue...
De plus, dans le cas d'un débat entre un socialiste et votre dieu Stooooooooofer et que l'intervenant de gauche se soit fait BHLisé, quelle aurait été la réaction d'ERIC I?
Il serait intervenu bien avant que la tarte soit crémée et arrêté au vol le malotru bien-sûr...la question ne vaut même pas d'être posée!!!!
Bien à vous tous! Paychère ou Zappelli ne changeront rien!
Et pourquoi Ricounet ne s'est pas presenté????lui qui a le don de dénoncer...zut, en tant que procureur général, il faut des PREUVES!!!!!

Écrit par : Vive la loupe | 09/04/2008

En parlant d'un slogan Le respect sa change la vie...

la gauche genevoise ferait bien de prendre des cours et de donner des leçons à ses militants.

Ces derniers font en ce moment du porte-à-porte dans notre belle république pour prendre des bulletins de vote... tiens donc cela semble être du vécu...

et comme d'habitude les affiches déchirées, coloriées, abimées ne sont pas celle du candidat Paychère....

elle est pas belle notre démocratie de gauche...

Écrit par : valerie | 09/04/2008

lu sur un blog : intéressant

J'ai assisté au débat de ce soir entre Mess. Zappelli et Paychère.

Ce que j'ai constaté c'est que lorsque M. Zappelli s'est fait entartrer, votre poulain n'a pas bronché ce qui est grave de la part d'un candidat au poste de procureur dont la fonction est, précisément d'empêcher les gens de commettre des infractions. Après coup, il n'a même pas dit un mot pour s'élever contre cette façon d'intervenir dans un débat démocratique.

Ce comportement est la démonstration que votre candidat est un théoricien et un dogmatique.

Ne pas intervenir pour ne pas froisser son électorat est un manque de courage assez pathétique.

Mais il est vrai qu'un homme qui aime cuisiner les chapons ne peut pas avoir de c.....!

En revanche M. Zappelli a été courtois, pondéré même en réponse à des attaques aussi viles qu'inutiles de son piètre challenger.

EN résumé, je ne suis pas une fan de M. Zappelli mais ce qui est certain, après ce débat, qui faisait lui-même suite à deux plateau TV désastreux de M. Paychère au cours desquels il a pratiqué la désinformation avec un art consommé, je dois avouer que même avec la meilleure volonté, on ne peut pas voter pour votre candidat.

Ouvrez les yeux , votre candidat est tout simplement pas à hauteur de la tâche. Etre de gauche ou se revendiquer d'elle ne suffisent plus à faire illusion. Monsieur Bertossa aura été le dernier à nous berner!

Écrit par : Impartialité | 09/04/2008

pas mal....cette réponse

Je ne sais pas si vous avez assisté à ce débat hier. Ce que j'y ai vu me glace le dos. les plus vaindicatifs, les moins aptes au dialogue c'était ceux de mon camp, la gauche!

L'entartrage est tout simplement une balla dans le pied et totalement indigne de nous!
Cette démocratie-là il faut la laisser à l'UDC, elle est contraire à tout ce que les VRAIS socialistes défendent.

Le musime et l'absence totale de réaction et de compassion de François Paychère m'a fait comprendre que ses ambtions sont démesurées par rapport à la responsabilité qui serait la sienne.

Je ne voterai pas pour Zapelli mais je ne voterai pas non plus pour François, il est trop limite sur ce coup là.

TouslLes arguments avancés ont été contrés avec intelligence par le PG et surtout sur des thèmes où François a montré un idéalisme de la fonction qui n'a rien à voir avec les réalités!

Le rôle de ce magistrats n'est pas de disserter sur la philosophie politique mais d'appliquer la loi sereinement.

Il a été tout sauf serein hier soir notre cher François.

Je ne sais pas qui a proposé cette candidature mais ce qui est sûr c'est qu'elle n'a pas été correctement estimée par nos instances dirigeantes.

C'est bien dommage mais voter pour lui ce n'est pas rendre service à notre République, ça c'est désormains une certitude.

Écrit par : Impartialité bis | 09/04/2008

bonjour

je me suis rendu à une de ces réunions made in Paychère afin de me faire une idée du personnage (qui utilise comme slogan "intégrite" dont je ne partage absolument pas ce point de vue le concernant mais cela n'est pas la question) et j'ai été surpris par le manque d'intérêt qu'il sollicite auprès de la population à l'exception des élus de son bord politique... mais et surtout

j'ai été choqué de constater que sieur Paychère ne connait absolument pas ces dossiers et surtout ne sait pas de quoi il parle, lorsqu'il aborde la problématique police et justice 2010.

C'est d'une extrème gravité de constater que le candidat Paychère ne connait pas du tout l'organisation de la police, pire il ne sait pas comment fonctionne l'institution policière alors que le PG est amené non seulement à travailler avec cette corporation mais également à leur donner des lignes directrices.

Le candidat Paychère parle de la justice de demain qu'il aimerait appliquer comme si il allait innover et apporter quelque chose de nouveau, alors que cette justcie là est en application depuis de nombreuses années (patrouille pédestre, ilôtage, problèmatique des violences conjugales, etc...)

C'est inquiétant aussi, d'apprendre de sa bouche qu'il ne sait rien sur justice 2010... alors qu'il fait croire le contraire à la population

le plus étonnant c'est aussi d'apprendre qu'il n'a pas de solution applicable pour désengorger la prison.

Ou je reste tout de même sur ma faim, c'est à entendre et écouter certaines personnes il serait une "bête" de justice et de savoir,

je suis désolé, mais il est bien loin de cette image, en tout les cas concernant les problématiques des citoyens lambda qu'ils doivent affronter dans leur quotidien

c'est pourquoi, je voterai, ma famille votera ainsi que mes amis voteront pour Daniel Zappeli

Écrit par : justice | 12/04/2008

Les commentaires sont fermés.