09/03/2008

Le MCG est à Naples!

Communiqué de Presse du MCG

 

 

Déchets napolitains: un scandale aux dimensions internationales

 

 

Le Mouvement Citoyens Genevois (MCG) veut éviter aux habitants du Genevois un désastre écologique, organisé par les Verts. Le MCG et la presse se rendent à Naples afin de d’évaluer les dangers potentiels pour Genève et sa région. Il entend démontrer l’aberration du transport de déchets napolitains vers Genève, qui plus est dans d’obscures conditions.

 

 

Le MCG dénonce ce procédé mercantile consistant à faire prendre des risques inutiles à la population du Genevois, sous couvert de solidarité, alors qu’il ne s’agit que d’une affaire de gros sous, permettant à la mafia de régler une situation qu’elle a elle-même générée.

 

 

Les premiers éléments de notre enquête semblent prouver que les Napolitains n’ont pas besoin d’envoyer leurs déchets en Suisse. D’autres solutions, plus rationnelles et écologiques, existeraient en Italie même.

 

 

Nous avons appris certaines réalités stupéfiantes que nous vous communiquerons lors de la conférence de presse que le MCG tiendra lundi 10 mars à 13 heures à Naples. A cette occasion, les représentants du MCG et des autorités locales s’exprimeront. Les journalistes présents pourront entendre un étonnant témoignage, qui met en cause les conditions du trafic des ordures.

 

 

Nous aurons notamment l’occasion de visiter des décharges sauvages inconnues, qui permettront de constater la réalité cachée du problème.

 

 

 

Rappel de la conférence de presse :

 

 

Les orateurs invités :

 

  1. Autorités « Structure commisariato straordinaria per l’emergenza dei riufiuti in Campagna » : Prefetto  Gianni De Genaro.

     

  2. Autorités de la Commune de Naples : Rosa Russo Iervelino, Maire de Naples  

     

  3. Président de l’ASIA (Azienda Servizi Igiene Ambientale) Napoli SpA,  Pascuale Losa.

     

  4. Inginiere Maurizio Bruno, candidato al Senato Per la Campania : la Destra.

     

  5. Cesare Festa, Sindaco del Commune di Pisciotta (SA), avec Diego Mautone conseiller municipal

     

  6. Un citoyen de la Campanie qui conservera l’anonymat et viendra exposer documents à l’appui la problématique des déchets.

     

 

Pour les points de situation, Monsieur Jean-Marie Voumard Porte-parole du MCG se tient à votre disposition au +41 22 849 73 33

 

 

 

 

Roger Golay

 

Vice-Président du Mouvement Citoyens Genevois

 

 

21:49 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | | |

Commentaires

Un seul mot Messieurs:

BRAVO!

Écrit par : Isabelle | 09/03/2008

Félicitations pour cette opération ainsi que pour la liste des intervenants!

Poursuivez sur cette lancée, jusqu'au bout : la démission du vert-à-pied, appuyée de sanctions diverses.

Bonne nuit napolitaine!

Écrit par : Agrippine | 09/03/2008

J'attends les "réalités stupéfiantes" avec impatience! Vous pensez vraiment gagnez des électeurs en étant ridicules? Vous pensez vraiment battre la mafia? Franchement Stauffer, j'espère que tu reviendras en vie! Ah Ah Ah! MCG = bouffon de la république. Le seul et unique parti qui répond aux suisses est l'UDC!

Écrit par : Steve | 10/03/2008

Vous trouverez 2 articles sur des sites napolitains concernant le MCG et Stauffer. Napolionline.org et Napoli.metropolisinfo.it. Bonne lecture à ceux qui comprennent l'italien !

Écrit par : genevois frontalier | 10/03/2008

J'étais très sceptique sur votre déplacement à Naples. Mais je commence à comprendre que ce voyage pourrait être salutaire pour tout le monde.
En attendant votre prochain compte-rendu, je ne vous dirai qu'une chose: tâchez de rester objectif.

Écrit par : Fufus | 10/03/2008

Merci M Stauffer, merci de me faire rire en ce triste et venteux lundi matin. Après "le MCG tape dans le tas", "le MCG raccole", "le MCG apprend aux verniolans à voter" voici un nouvel épisode de la saga politico-démago-populo-comico de Ricounet Stauffer, "le MCG va à Naples". J'espère au moins pour vous que la météo sera de la partie et que le Vésuve n'en sera pas...
Dans l'attente du récit de vos nouvelles aventures, je vous souhaite, messieurs du MCG un très beau voyage dans cette si belle région d'Italie.

Écrit par : MCG, comique de l'année? | 10/03/2008

C'est pas très développement durable de se rendre à Naples. Vous auriez pu utiliser le téléphone, Internet pour communiquer et pour les documents, il existe La Poste....à moins que votre objectif ne soit en réalité que du marketing politique, mais étant donné qu'il n 'y pas d'élection cette année, j'aurais tendance à dire que cela ne sert à personne.

Écrit par : Damien | 10/03/2008

cela fait plaisir de voir que "MCG, comique de l'année" s'est aussi rendu compte à quel "guignol ricounet stauffer" on a à faire. Le "clown stauffer", qui se veut "moralisateur" et "justicier de la République du Canton de Genève" a tellement à balayer devant sa porte qu'il ne sait plus quoi faire pour amuser la galerie...bien triste tout ça...!!

Écrit par : rambo | 10/03/2008

Que des compliments !

Toutes considérations et tendances politiques confondues je pense que Mr Stauffer mérite tout de même mieux que tant de médisances...

Écrit par : bidouille | 10/03/2008

A ce que j'ai entendu, les Napolitains ne veulent pas envoyer leurs déchets à Genève...avez-vous fait un déplacement pour rien?

Les autorités communales de Naples ont démenti l'existence d'un projet visant à exporter des déchets vers Genève. Les Services industriels de la ville (SIG) étaient pour leur part injoignables lundi en fin d'après-midi.

Alors que les SIG évoquaient fin février la conclusion imminente d'un accord avec le chef-lieu de la Campanie, un responsable napolitain, Pasquale Losa, interrogé par l'ATS, a affirmé lundi que la solution privilégiée était une exportation vers l'Allemagne. "C'est une blague", a lancé le président de l'Agence d'hygiène environnementale de la commune de Naples (ASIA) en évoquant la piste genevoise.
Il commentait l'intention des SIG d'accueillir des déchets napolitains, qui s'accumulent dans la région napolitaine en raison de graves dysfonctionnements dans le processus de ramassage. Le directeur de l'entreprise genevoise, André Hurter, devrait se prononcer sur le sujet lors du 19:00 de la TSR.
Aucun contact
L'idée d'exporter ces déchets vers Genève a été évoquée lundi lors d'une conférence de presse à Naples par Eric Stauffer, président du Mouvement citoyens genevois (MCG), qui conteste le projet des SIG. Présent lors de cette rencontre avec les médias, un représentant de l'ASIA, Aldo Amitrano, a qualifié ce projet "d'hypothèse infondée", selon l'agence italienne Ansa.

Dans un communiqué publié peu après, la commune de Naples a affirmé "n'avoir jamais pris contact avec les autorités cantonales de Genève pour exporter en Suisse des quantités plus ou moins grandes de déchets". Pasquale Losa a ajouté qu'à sa connaissance, la seule solution envisagée par Gianni de Gennaro, le commissaire dépêché par Rome pour tenter de régler la crise, est une exportation vers l'Allemagne.

Selon Ansa, des négociations sont en cours avec des usines allemandes, qui doivent présenter une offre pour la prise en charge de 180'000 tonnes de déchets. Cette semaine est qualifiée de "cruciale" pour arriver à un éventuel accord. La situation sur le front des déchets reste critique. L'ASIA a indiqué lundi que quelque 2300 tonnes de déchets s'entassaient dans les rues de la ville italienne.

ats/kot

Écrit par : Luner | 10/03/2008

Les commentaires sont fermés.