22/02/2008

Vidéo - SIG Post Tenebras MCG

LE COMMENTAIRE D’ARTHUR GROSJEAN - Tribune de Genève du 22 février 2008.

.

Salaires et bonus à l’ Etat Post Tenebras Lux  
.
Post tenebras Lux.
Après les ténèbres, la lumière règne sur les rémunérations des directions des grandes entre­­prises publiques comme les TPG, les SIG, les HUG ou l’Aéroport.
.
La Cour des comp­­tes a rendu hier son rapport et les chiffres sont désormais sur la table. Enfin. Car il a fallu qu’un député adminis­­trateur, Eric Stauffer, mette les pieds dans le plat, puis que notre journal lance une campagne de presse sur ce sujet pour que la Cour des comptes se saisisse du dossier.
.
Notre conviction dès le premier jour n’a pas varié d’un iota: les grandes régies autonomes sont propriété de l’ Etat et à ce titre la rémunération de leurs dirigeants doit être connue des citoyens. Au­­jourd’hui, c’est chose faite et la Cour, à notre grande satis­­faction, demande que cette transparence perdure.
.
Si on lit rapidement le rapport paru hier, on peut se dire qu’il y a eu beaucoup de bruit pour pas grand­chose.
Personne n’a volé de l’argent et les dirigeants des régies touchent des salaires confor­­mes au marché. Attention, la réalité est un peu plus com­­pliquée. D’abord on a la con­­firmation de ce que nous avons déjà répété dans ces colonnes: le Conseil d’ Etat, et Robert Cramer en particulier, a fait preuve de laxisme sur les régies publiques. Cela a conduit à certains dérapages dont le plus spectaculaire reste le salaire faramineux du président des SIG grâce aux jetons perçus pour des man­­dats extérieurs. .
Ce dernier n’a rien commis d’illégal. Il a simplement profité plein pot de la passivité gouvernemen­­tale.
Autre problème, l’inéquité qui règne entre les directeurs des entreprises publiques.
.
Pourquoi diable le patron de l’hôpital, qui gère plus de 8000 employés, gagne ­t’­il moins que ses homologues aux SIG ou aux TPG qui pilotent chacun moins de 2000 collaborateurs? Per­­sonne ne le sait.
.
Le Conseil d’ Etat, qui a promis de se pencher sérieusement cette fois sur la question, va aussi devoir en aborder une autre: la fonction publique à deux vitesses. On a la nette impression que les hauts fonction­­naires actuels de l’ Etat sont les cocus de l’histoire. Ils toucheraient bien plus à travailler dans une régie parapubli­­que. Notamment grâce à ces fameux bonus qui s’apparentent pour certains davantage à un com­­plément salarial déguisé qu’à une juste récompense de la performance.
Après le bon travail de la Cour des comptes, le gouver­­nement a désormais toutes les cartes en main pour agir et vite corriger les anomalies.
Il n’a pas intérêt à traîner car déjà un autre dossier sent le roussi: celui des directions des EMS. Après Val Fleuri, l’inspection cantonale des finances a relevé plusieurs manquements dans trois autres établissements. Et l’incendie va continuer si le pouvoir politique ne fixe pas là aussi des normes claires.
.
En fait, nous vivons un changement d’époque. La gestion à la bonne franquette fait lentement place à la culture du contrôle.
.
L’ Univer­­sité en a fait la douloureuse expérience. Tous les subven­­tionnés suivront. Vous dépen­­dez de l’argent public? Très bien, mais présentez et justi­­fiez vos comptes, et gare au contrôle! Il en va de la crédi­­bilité de l’ Etat et donc du bien de tous.
.

Gardons-nous cependant de pousser le balancier trop loin. Personne ne veut d’une bureaucratie inutilement tatillonne.

______________________________________________

.

La réponse au rapport de la Cour des Comptes par le Député Eric Stauffer.

 

.

Leman Bleu

 
Le Journal de Léman Bleu du 21 février 08

.

Radio Lac

 

Les Pendules à l'heure * RADIO LAC

 

.

10:29 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | | |

Commentaires

Bravo Monsieur Stauffer. Le MCG progresse et tape juste!

Écrit par : Valérie | 22/02/2008

Des Mickeys qui nous gouvernent, je vous dit des mickeys....

Ce qui est triste, c'est que finalement ils ont une impunités, et nous les crétins de contribuables, continuerons à subir en silence! Fait vraiment CHIEZ!

Un voeux: QUE LE MCG OBTIENNE 30 DEPUTES LORS DES PROCHAINES ELECTION!

Écrit par : Tex Avery | 22/02/2008

Si seulement les pauvres au lieu de voter UDC (ou AGT!), voteraient MCGe, ce serait mieux....pour Genève...

Écrit par : Luner | 22/02/2008


Luner,

Je vous signale qu'avec la politique anti-frontalier du MCG les plus de 20.000 suisses frontalier se font une joie de voter soit UDC soit vert! (voir le résultat des dernière s élections au national.
p.s. pour Luner VOTAIENT et non pas "voteraient" va falloir revoir vos temps...

Écrit par : UDC (frontalier) | 22/02/2008

On voit que le MCG a enfin des vrais "intellos" et des économistes dans son groupe.... il n'est plus aussi virulent contre les frontaliers car on lui enfin fait comprendre que les frontaliers sont "le principal joker" pour Genève. Et que c'est tout de même pratique d'avoir une population qui laisse la majorité de ses impôts à Genève, mais qui ne profite pas des écoles, des HLM, et des différentes aides sociales qui sont pourtant financées par les fonds frontaliers...Comme quoi d'avoir des gens qui ont faits des études, ça aide....

Écrit par : citadin | 22/02/2008

Monsieur UDC (frontalier) un rappel élémentaire :
- libre à vous de vouloir corriger les fautes d'autres intervenants. Cependant pour se permettre de le faire, il ne faut pas en faire...

Pour "la politique anti-frontalier..." : A ma connaissance, ils sont plusieurs, donc : anti-frontalierS.

Puis : "20.000 suisses frontalier..." : Là aussi, ils sont plusieurs donc : 20.000 suisses frontalierS.

Concernant "votre" abréviation p.s. : L'achat d'un dictionnaire est peut-être utile, car celle-ci s'écrit : P-S ou P.-S.

Encore une : si vous ouvrez une parenthèse "(voir le résultat..."
Vous devez FERMER cette dernière en fin de phrase, mot que vous placez dans votre texte.

La dernière : "20.000 suisses frontalier..." : Pour votre culture, sachez que le mot "suisses" utilisé dans votre phrase est le nom commun et non l'adjectif ! De ce fait, il s'écrit avec une majuscule : "20.000 Suisses..."

Je vais m'arrêter là. Comprenez, cher monsieur UDC, que je ne pouvais pas lire tous les commentaires de ce blog et ne pas vous remettre en place.

En ce qui concerne vos notions de la langue française, le seul temps à revoir est l'imparfait.

Par contre, vos commentaires sur le fond sont intéressants, mais vos leçons de français sont superflues.

Bien à vous

Écrit par : grammaire, orthographe et conjugaison | 24/02/2008

Les commentaires sont fermés.