01/12/2007

Acta est fabula alea jacta est, VERITAS ODIUM PARIT

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto

 

.

Vu l'incurie de certains à bien vouloir répondre au modeste député que je suis, j'ai saisi la Cour des Comptes à titre individuel.

.

La Cour des Comptes rendra prochainement les résultats de son enquête sur les SIG et plus largement sur l'ensemble des établissements publics autonome.

.

 

Justice

 

.

L'histoire du scandale des S.I.G est publié sur ce blog, il est par conséquent inutile de la répéter ici.
.
En date du 16 novembre 2007 j'ai déposé plusieurs textes parlementaires sous la forme "IUE-Interpellation Urgente Ecrite". Une IUE selon la loi oblige le Conseil d'état à répondre dans un délai de 1 mois.
.
Voici les questions que j'ai posées;
 

 

.

 

1. source http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00487A.pdf
Question ;Vu qu’il est avéré que le président d’une régie publique lui a menti, le Conseil d’État entend-il cautionner ce mensonge ou demande-t-il la démission de ce dernier ?

.

Réponse du Conseil d’état ;

Il convient de rappeler que le Conseil d'Etat étudie actuellement la possibilité de standardiser la rémunération des membres des directions générales et des conseils d'administration des établissements publics autonomes.
.
Par ailleurs, le 7 novembre 2007, le Conseil d'Etat s'est prononcé sur les tarifs de vente de l'électricité des Services industriels de Genève (ci-après les SIG) et, dans le même temps, a décidé que les administrateurs qui siègent pour le compte des établissements de droit public, dont les SIG, dans divers organismes ou entités, doivent rétrocéder l'intégralité de leurs jetons de présence ou toute autre rémunération à la caisse de l'établissement et, ce, dès le 1er janvier 2008.
.
Pour le surplus, le Conseil d'Etat indique qu'il ne communique pas par presse interposée avec les régies publiques autonomes.
.
Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

__________________________________________________________________

.

2. source http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00488A.pdf

.

Question ;

Le Conseil d’État entend il patienter tranquillement que le Président des SIG daigne répondre le 30 février 2008, ou entend-t-il diligenter une enquête qui soit en mesure de renseigner notre Grand Conseil de manière complète et impartiale ?

.
Réponse du Conseil d’état ;

D'une façon générale, il convient de rappeler que le Conseil d'Etat étudie actuellement la possibilité de standardiser la rémunération des membres des directions générales et des conseils l'administration des établissements publics autonomes.
Concernant le versement de bonus salariaux et autres indemnités au personnel des Services industriels de Genève (ci-après les SIG), il convient de rappeler ici que la Cour des comptes a ouvert une procédure de contrôle, sous l'angle de la conformité avec les normes internes et externes en vigueur (légalité).
.
Quant aux revenus du président du conseil d'administration, celui-ci en a fait état dans la presse (soit un montant total de 368 825 francs en 2006) comme le relève l'auteur de la motion. Par ailleurs, les députés siégeant dans la commission de l'énergie et des SIG, parmi lesquels figure l'auteur de la présente interpellation, ont reçu le détail de la rémunération de la direction générale et des membres du conseil d'administration, le 2 novembre 2007, directement des représentants de l'entreprise et, ce, dans le cadre des débats en commission de l'énergie portant sur les comptes 2006 de l'établissement public.
.
Enfin, le 7 novembre 2007, le Conseil d'Etat s'est prononcé sur les tarifs de vente de l'électricité des SIG et, dans le même temps, a décidé que les administrateurs qui siègent pour le compte des établissements de droit public, dont les SIG, dans divers organismes ou entités, doivent rétrocéder l'intégralité de leurs jetons de présence ou toute autre rémunération à la caisse de l'établissement et, ce, dès le 1er janvier 2008.
.
Cette obligation de rétrocession constitue une première mesure de standardisation de la rémunération des membres des directions générales et des conseils d'administration des établissements publics autonomes.
.
Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

__________________________________________________________________

 

.

3. source http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00489A.pdf

.

Question;

Les déclarations du Conseiller d’Etat Cramer laissent à penser qu’il n’a pas dit toute la vérité à ses collègues, le Conseil d’État a-t-il été trompé par l’un de ses sept membres sur les SIG ?

.

Réponse du Conseil d’état :

.
Le Conseil d'Etat ne retient pas une telle hypothèse.

____________________________________________________________

 

.

Je ne vais pas allonger inutilement le texte de ce blog, mais si vous n’êtes pas encore écœuré vous pouvez consulter les autres IUE et leurs réponses !
.
http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00490A.pdf
-
http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00491A.pdf
-
http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00492A.pdf
-
http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00493A.pdf
-
http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00494A.pdf
-
http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00495A.pdf
-
http://www.geneve.ch/grandconseil/data/texte/IUE00498A.pdf
-

________________________________________________
.

Les citoyens doivent être témoin des changements que le Conseil d’état opère sur les régies publiques depuis qu’un député et administrateur fait se pourquoi il est payé! Contrôler au nom et pour le compte du peuple !

.

Je n’ai jamais failli à ma mission je n’ai jamais faibli, malgré les critiques acerbes de certains Eric Staufferjournalistes de la presse people, et plus bizarrement le quotidien LE TEMPS, qui a fait un article très partial intitulé « L'assourdissante démocratie de M. Stauffer »GENEVE. Vendredi, l'élu du MCG a paralysé le parlement. Pour beaucoup, il a dépassé les bornes. ».
.

.
Je demeure pourtant un des rares à avoir respecté les règles et les lois lors de la séance du Grand Conseil du 16 novembre 2007.
.
Quoi qu’il en soit, je respecte les citoyens qui m’ont porté au pouvoir, j’assume ma fonction de député, et je continuerai à me battre pour la défense du peuple.
.
Eric Stauffer
Député

 

 

22:20 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (30) |  Facebook | | | |

Commentaires

Monsieur Stauffer vous forcer le respect. Votre détermination, votre constance vous honore.

Nous attendons avec impatience le rapport de la Cour des comptes, et si vos actions sont confirmées par leur rapport…..Alors Genève et les citoyens ne l’oublieront jamais !

Julien

Écrit par : Julien | 01/12/2007

Cher Monsieur Stauffer,
allez-vous lancer un référendum contre la loi sur les SIG, votée récemment au Grand-Conseil?

Écrit par : Luner | 02/12/2007

J'espère bien que vous aller vous allier aux verts et aux socialistes pour lancer un référendum contre cette loi infâme et indigne d'un Etat qui se prétend démocratique!

Pour moi le vrai problème qui apparait c'est que Genev c'est Naples sur Arve, un réseau de magouilles à faire pâlir le parrain de la dernière pub McDo!

Je ne vote pas MCG mais là je dois avouer que vous avez fait fort!

Écrit par : Sévrine | 02/12/2007

A Sévrine
Eric Stauffer a été un des premiers (séance du Grand Conseil) à annoncer un referendum avec les Socialistes et les Verts.
-----------------------------------------

Les genevois ne sont pas dûpe, l'action du MCG est brillante, l'attitude des Libéraux pathétique.

Si le MCG continue de cette manière, je me réjouis des résultats des élections de 2009....

En tout état de cause mon vote vous est acquis (4 votes / famille).

Écrit par : Luciano | 02/12/2007

Haha....Pas mal !
Acta est fabula alea jacta est, VERITAS ODIUM PARIT = La pièce est jouée les dés sont jetés, La franchise engendre la haine!

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto = Prends garde au bœuf par devant, à l'âne par derrière, à l'imbécile par tous les côtés !

Eric Stauffer FAMA VOLAT, bravo!
Tibere

Écrit par : Tibere | 02/12/2007

Si le MCG se met au latin c'est pour le coup que les libéraux vont perdre le leur!

Écrit par : Charles P | 02/12/2007

Monsieur Stauffer,
Si vous tenez parole et que vous lancez ce référendum, de grâce foutez Brunier DEHORS!

On en a marre de ce type qui se prend pour le phénix et qui n'ose même pas ouvrir son blog!¨

Allez-y mettez aussi une incompatibilité pour les hauts fonctionnaires d'être députés!!

Une chose Brunier sur le terrain on le voit jamais, trop intello le môsieur.

Depuis qu'il a dit à la TSR que le PS est un pari du centre gauche, je ne voterai plus jamais pour ces gens, des menteurs, tous des menteurs

Écrit par : bernard employé SIG | 02/12/2007

Cher Monsieur, Je crains fort que vous n'ayiez raison: Le Référendum que vous lancez risque de faire de très gros dégâts " et de bloquer certaines de nos propositions de droite qui sont justifiées-


Ce qui m'impressionne le plus, c'est que nos partis de droite, dits bourgeois,,ne semblent pas s'intéresser beaucoup à "ce que pense la base"- On a un peu l'impression, et je suis bioen placé pour émettre une opinion, puisque j'ai siégé aus SIG comme représentant d'un Prti, puis comme Conseiller d'Etat. Quand je pense aux enjeux qui sont ceux de l'électricité suisse et européenne actuellement, aux fusions gigantesques qui se préparent entre nos compagnies romandes et ATELOU/ET D'AUTRES GROUPES ARGOVIENS,ETC. TRES PUISSSANTS, JE ME DEMANDE SI C'EST NORMAL QUE L'ATTENTION
DES GENEVOIS NE SOIT PAS PORTEE SUR LES NOUVELLES CONSTELLATIONS ENERGETIQUES QUI SE DESSINENT POUR LA SUISSE, AVEC L'INFLUENCE TRES BONNE ET INTENSE DE DOMINIQUE NDREYER DE FRIBOURG, je crois que nos caciques genev ois vivent sur une planète où il faut se battre comme à la STAR ACADEMY OU LES GENS SUR UNE ILE SAUVAGE POUR TUER LES CONCURRENTS ET EMPOCHER LE FRIC.


POUR LES PROBLEMES DE FOND, ON S'EN FOUT.


Voila, cher Monsieur Stauffer: voius mettez le doigt sur une série de problèmes qui n'ont pas de quoi glorifier nos classes dirigeantes.


Mais je suis sûr qu'avec les salaires empochés par certains, leur com -pétence et leur engagement pour défendre une energie meilleure, aussi économique et écologique que possible est total.

Ce qui est dramatique, c'est que personne n'a abordé ces sujets dans les discussions publiques que tout citoyen Lambda peut suivre grâce à Léman Bleu.Mais on me rassure en me disant qu'en commission, cela vole beaucoup plus haut.



j
J'INVITE NOS AMIS DE TOUS LES PARTIS QUE CES QUESTIONS DE LA QUALITE DE L'ENEGRGIE, DE SON PRIX INTERESSENT, LE MANIFESTENT, POUR U QUE LA POPULATION SACHE QU'IL Y A DES DEPUTES-EES QUI PENSENT AUX PROBLEMES DE FOND, ET NE FONT PAQS LE SIGNE DE CROIX "AU NMOM DU PEZ, DU FRIC ET DU ST BENEFICE". DES PARTIS DE D


Babar Joye

Écrit par : Babar Joye | 02/12/2007

La plupart des partis de la droite et une partie des socialos sont corrompus et veulent totalement privatiser les SIG. Il y a trop de fric à se faire dans le domaine de l'énergie et tout le monde veut soit sa part, soit placer un petit copain du parti dans le conseil d'administration, réduit, afin d'éviter une ingérence des députés qui sont honnêtes. Le MCG fait partie de ces groupes qui sont bon ou mauvais, mais qui sont honnêtes.

Vous le MCG, force est de constater que le dialogue sur les SIG est un dialogue de sourds avec le grand conseil. Mais la population étant derrière vous, lancez des référendums. Il est temps de montrer à ces pourris de la droite-verts-socialistes qu ils ne peuvent pas escroquer les caisses de l'Etat à vie.

Bravo pour les efforts consentis et surtout....MERCI. MErci au nom d'une population un peu fébrile, mais qui a besoin de battants comme vous au grand conseil qui ne se laissent pas intimider par les autres profiteurs en politique.

Bravo et Merci encore le MCG.

Écrit par : JJ | 03/12/2007

Bien que je ne sois pas du tout d'accord avec votre politique anti-frontalier,(car vous vous attaquez aussi aux genevois), je vous soutien dans votre combat contre les SIG et s'il y a referendum je le signerai, car il s'agit aussi de nos impôts !

Écrit par : Suisse frontalier | 03/12/2007

Suisse frontalier?

Je comprends mal ton malaise`? Nous les habitants de Genève et surment le MCG, certes on maudit les frontaliers, - Mais on parle DES FROUZES....pas des Suisses?....Bon tu me diras que dans ta peugeot avec les plaques 74 ou 01 le matin, le jour où les gens vont y jeter des cailloux ou des oeufs, il sera difficile de faire la différence....

Mais plus sérieusement....t'es un suisse...et je suis même fier de mes compatriotes qui vont faire la nique aux ploucs arrivistes en France, chez les frouzes du 01 qui se croient au-dessus de tout.

La lutte c'est contre les frouzes qui viennent voler des emplois ici (pitié pitié pitié ne nous refais pas le discours de la formation-prestations etc des frouzes, tu nous fera pas changer d'avis).....et on a rien contre les suisses qui ont choisi d'acheter en France. Franchement?

Bon si tu es de l'UDC, je dirais néanmoins bon débaras. Mais je pense qeu tu ne dois pas être plus facho que moi contre les frouzes.

Les SIG!! encore un beau scandale sous ce gouvernement. Kramer, Moutinot et Hiller on causé beaucoup de tort.

Certains diront qu ils ont redressé un peu les finances? Foutaises...les finances vont un peu mieux ici car la conjoncture était exceptionnelle....ce n'est en tout cas pas grâce a la compétence de l'autre escroc de service des verts - HILLER, qui lui veut augementer encore les salaires des conseillers d'Etat et des hauts cadres (cf TDG).

Comme bcp d autres de non concitoyens, je hais ces gens et si un piano leur tombait sur la tête dans la rue, je trouverais cela très dommage...pour le piano.

Les escrocs et voleurs en politqiue - STOP STOP STOP.

Écrit par : Electeur | 03/12/2007

Pourquoi ne pas lancer un référendum pour la transparence en tout ! assurances, deniers publics etc..... et surtout ne votez pas pour l'augmentaion des impôts, Genève paie déjà plus que tous les autres cantons que ce soit pour l'assurance maladie ou pour les impôts, étant donné que cet argent est ditribué n'importe comment ! A comnmencer par les locaux d'injections qui ne servent absolument à rien! étant donné qu'il y a toujours plus de drogués! et aucune statistique n'est venue prouver une quelconque amélioration!

Écrit par : Suisse frontalier | 03/12/2007

Les locaux d injection sont nécessaires pour éviter d'avoir une scène ouverte de la drogue. La distribution de subtitut de l'héroine tel que la méthdone a fait ses preuves étant donnée que les agressions liés à subvenir aux achats de drogue par les toxicomannes dures ont quasimment disparus de notre cité. Pour augementer les impôts là évidemment c'est NON.

Mais revenons aux frontaliers. L'émission TST TTC ce lundi parle des frontaliers qui paient 40% de primes en moins en France, mais bénéficient du droit de se faire soigner en Suisse (avec 0 CHF de franchise). Toutefois, il n'y a pas de réciprocité pour les suisses qui voudront s'y rendre en France. Avouez tout de même qu'il y a un problème là qui ne fait que d'hatiser les passions?

Écrit par : Electeur | 03/12/2007

Présisément, parlons des assurannces :
1. la solidarité nationale ne joue pas puisque les genevois qui ont une un hôpital univesitaire paie plus cher que toute la Suisse.
2. les assurances françaises sont des assurances PRIVEES qui remboursent 100 % les médecins suisses ainsi que les pharmacies, etc... les gens peuvent s'assurer en Suisse ou en France. Expliquez-moi pourquoi les assurances suisses ne peuvent permettre aux gens de s'assurer où ils veulent et permettre aux gens d'acheter leurs médicaments où ils veulent ? Ne pensez-vous pas que le lobby des assurances suisses est tellement fort, qu'ils ne veulent pas perdre un sous des vaches à lait que sont les suisses !!!! Comment se fait-il que les assurances françaises arrivent à rembourser 100% des tarifs suisses pour un prix moins élevé et que les assurances suisses ne peuvent en faire autant ! peut-être que les assurances devraient travailler dans des locaiux moins luxueux ! Quand on parle des haut salaire au SIG soit, mais qu'en est-il des grands patrons des assurances ? Car les assureurs français seraient prêts à assurer des suisses mais ils ne peuvent pas car ils sont bloqués par les politiciens suisses car bbeaucoup d'entre eux siègent des CA des assurances ) C'est tout de même un comble pour du social !!!!!! Je sais qu'en $uisse-alémanique il y a des patients qui sont envoyés en allemagne pour se faire soigner... Il faudrait que les gens puissent s'assurer où ils veulent d'autant pllus que l'assurance est obligatoire et il faut permettre aux genevois de s'assurer en France.
P.S. J'habite depuis une année en France et je dois dire que je suis à la Generali et jusqu'à présent j'ai été remboursé pour mes médecins à Genève sans problème. Les bilatérales devaient servir aussi à la libre-circulation des assurances, n'est-ce-pas ?

Écrit par : Suisse frontalier | 03/12/2007

Au fait, après avoir vu l'émission de ce soir vous pensez toujours que les bilatérales sont une mauvaise chose ? Souvenez-vous, avant les bilatérales un chômage à 7% et une croissance égale à zero pendant 10 ans ! l'UE, NON, mais les bilatérales OUI.

Écrit par : Suisse frontalier | 03/12/2007

Comprenne qui voudra, mais l'émission de la TSR TTC démontre si besoin était qu'une fois de plus il n'y a que le MCG qui a l'air soucieux des Genevois. La discrimination que tolère le gouvernement envers les genevois est intolérable! Mais ou sont les autres partis?Même Unger se fou de la situation!!!!

C'est de la folie d'être aussi désenvolte que cela! A force de tirer sur la corde un jour elle va casser!

100% MCG 300% Stauffer,un point c'est tout!

Laura
Citoyenne genevoise et fière de l'être!

Écrit par : Laura | 04/12/2007

Je crois surtout que ce gouvernement est un assemblage de chenappants irrespectueux des citoyens de cette République.

Y compris ceux qu'il a chassé vers la France et/ou Vaud pour pouvoir se loger décemment!

Est-ce que tout le monde dans cette République de pacotille réalise bien qu'en 2014, c'est à dire demain, les frontaliers ne paieront plus un centime d'impots en Suisse?!?!?!

Si nous avions un gouvernement et non pas une bande de frippons, ils se bougeraient leur grosse couenne pour réduire notre dette car en 2015 ça sera la cata!

J'ai une idée en 2009, il faut élire un gouvernement de coalition nationale hors des partis politiques!!!!

Merci au MCG et à M. Stauffer pour leur bouulot phénoménal

Écrit par : Victor | 04/12/2007

Après avoir vu l'émission TTC de ce soir, je suis encore plus dégouté par la politique de Genève. Comment se fait-il que nous genevois nous n'ayons pas le droit de nous assurer en France alors que les français peuvent s'assurer oû ils veulent ! Il semblerait que ce soit interdit par LA LOI EN SUISSE !!!!!!!!!!!! après on s'étonne que les genevois veuillent partir s'installer en France ??? vous plaisantez on se fout de nous dans ce pays qui est gouverné par les banques et les assurances !!!

Écrit par : Genevois BIENTOT FRONTALIER | 04/12/2007

Que vient faire 2014 ? Vous n'avez rien compris !!!!!!!!!!!!!!!!!!! en 2014 les frontaliers seront soumis à la sécurité sociale comme les autres français c'est-à-dire 8% du salaire ! et ils pourront se faire soigner en Suisse qu'avec une assurance privée complémentaire. Alors que maintenant les frontaliers, contrairement aux français qui travaillent en France, ont une assurance privée. L'état français n'a rien à voir avec ça et l'état Suisse non plus ! Je vous signale que Winthertour, Swiss life etc. etc. assure pleins de frontaliers, pourquoi n'assurerait-elle pas les genevois ? Vous savez les assurances suisses sont très présentes en France . Suisse réveillez-vous, cela ne sert à rien de vous en prendre aux frontaliers, ce n'est pas de leur faute, il faut botter les fesses aux politiciens et aux assureurs verreux !!!

Écrit par : Suisse frontalier | 04/12/2007

Vous devriez relire les accords bilatéraux!

a partir de 2014 les frontaliers sont imposés au lieu de leur domicile dans ce cas la France!!!

OUI ils faut les f... dehors mais lorsqu'il y a un pari qui défend les genevois, tout le monde tire dessus.

Je crois surtout que les genevois ont de la peau de saucisson devant le yeux!!!!!

Écrit par : Victor | 04/12/2007

Je vous signale que Genève est le seul canton de Suisse où les frontaliers sont imposés en Suisse !!! Mais qu'est-il plus intéressant pour un Genevois demander à ce que les Genevois puissent s'assurer en France et payer des primes moins élevées, ou demander à ce que les français paient les primes en Suisse et ainsi tout le monde soutiendra les lobbys des assurances suisses ?! Au fait, savez-vous qu'aux TPG se sont presque tous des chauffeurs français et lls en manquent où sont les chômeurs genevois ? Or, il faut savoir que si les frontaliers pourront payer leurs impôts en France il y aura encore plus de genevois qu vont partir s'instller en France, car il faut savoir que l'impôt sur le revenu et beaucoup moins cher qu'à Genève. Parole de frontalier vaudois ! (qui paient l'impôt en France). Les Bâlois traitent les genevois de nuls et de fainéants car eux avec plus de frontaliers (qui paient leurs impôts en France et en Allemagne) ils n'ont pas de chômage et les assurances sont moins élevées qu'à Genève !

Écrit par : Suisse frontalier | 04/12/2007

Vous qui soutenez les socialos. Vous avez certainement lu que Sandrine Salerno vouloir jeter dehors tous les locataires des GIM qui gagnaient plus que le barême accepté. 47% de 5384 locataires soit prêt de la moitié. Où va-t-on loger ces gens ? car s'ils sont dans la classe moyenne il n'auront pas droit aux logements subventionné et n'auront pas les moyens d'aller dans des logements libre ! que proposez-vous, si ce n'est d'envoyer ces gens dans le canton de Vaud ou en France ?

Écrit par : Carougeois | 04/12/2007

C'est extraordinaire à l'émission TTC concernant les assurances le porte-parole des assureurs suisses est "TOMBE DE NUES" d'apprendre que les frontaliers peuvent s'assurer des 2 côtés¨! Voyez comme nos assureurs soutiennent le peuple et s'intéressent à eux ! A la question pourquoi les assurances françaises arrivent à assurer correctement de gens pour moins cher ? réponse complètement idiote ! la solidarité nationale "mon oeil" , et les réserves ! (comme si les grands groupes internationaux d'assurances installés en France, Axa, Witherthour, Swiss Life, Generali etc. étaient tombées de la dernière pluie ! Honteux, de profiter de la naïveté du peuple Suisse !

Écrit par : pauvre Suisse | 04/12/2007

Eric, pourquoi ne demande-vous pas quel est le salaire du porte-parole des assureurs suisse ainsi que des haut-cadres dans l'assurance ? Car en fait, cela devrait faire partie d'un service social et sans bénéfices, n'est-ce pas ? Peut-être qu'en réduisant le train de vie de ces nantis dans les assurances qui devraient servir le peuple au lieu de le saigner... on pourrait voir nos primes descendre ! n'est pas M. Couchepin ?

Écrit par : genevois | 04/12/2007

Merci d'être là ! Merci Stauffer, ne t'arrêtes pas !!!

Écrit par : meryama de Genève | 05/12/2007

Bâle va baisser ses impôts ! Comment un canton qui a plus de frontaliers que Genève, avec des frontaliers qui paient leurs impôts en France et en Allemange, arrive-t-il a baisser ses impôts, avoir un taux de chômage très bas, et à avoir des primes d'assuances très basses ???? REPONSE SVP !

Écrit par : Question | 10/12/2007

Salut à tous ! Je voulais juste souhaiter un bon courage à mes compatriotes et spécialement aux Genevois. Le monde à changé, mais nous, petits suisses, nous n'avons pas suivi ce changement. Nous sommes toujours des agneaux à la peau tendre prêts à écouter le premier mensonge rassurant qui sort de la bouche/cul de nos charmants politicards, quels qu'ils soient.
Nous devons apprendre à faire avec. Nous devons nous faire à l'idée que bientôt, en Suisse, les chefs et les cadres seront des espèces de trouducs qui viennent du fin fond de nulle part, dans un endroit de l'Europe oublié de Dieu et que l'ambiance de travail deviendra carrément intolérable pour les petits êtres civilisés que nous sommes.
Car c'est bien là notre problème : Le petit suisse de base est civilisé. Autant dire qu'il a la peau tendre et la dentition d'un ruminant !
Alors je dis Courage ! et évoluons, apprenons à surmonter toute la batardise de ces colonialistes, arrêtons de nous poser en victimes, arrêtons de démissionner de la réalité et apprenons à sortir nos crocs.
Quand le petit suisse de base se fera une nouvelle réputation, celle d'un être à qui il ne faut pas casser les couilles, il sera respecté par ses travailleurs d'outre frontières et avant tout, et c'est le plus important, par son gouvernement à l'échelle locale comme à l'échelle fédérale.
Le premier pas est d'arrêter d'y croire quand on nous prétend que "ça ne fera pas mal" et le suivant sera d'apprendre à ne plus se laisser mettre. À bon entendeur...

Écrit par : Welsch | 13/12/2007

Salut à tous ! Je voulais juste souhaiter un bon courage à mes compatriotes et spécialement aux Genevois. Le monde à changé, mais nous, petits suisses, nous n'avons pas suivi ce changement. Nous sommes toujours des agneaux à la peau tendre prêts à écouter le premier mensonge rassurant qui sort de la bouche/cul de nos charmants politicards, quels qu'ils soient.
Nous devons apprendre à faire avec. Nous devons nous faire à l'idée que bientôt, en Suisse, les chefs et les cadres seront des espèces de trouducs qui viennent du fin fond de nulle part, dans un endroit de l'Europe oublié de Dieu et que l'ambiance de travail deviendra carrément intolérable pour les petits êtres civilisés que nous sommes.
Car c'est bien là notre problème : Le petit suisse de base est civilisé. Autant dire qu'il a la peau tendre et la dentition d'un ruminant !
Alors je dis Courage ! et évoluons, apprenons à surmonter toute la batardise de ces colonialistes, arrêtons de nous poser en victimes, arrêtons de démissionner de la réalité et apprenons à sortir nos crocs.
Quand le petit suisse de base se fera une nouvelle réputation, celle d'un être à qui il ne faut pas casser les couilles, il sera respecté par ses travailleurs d'outre frontières et avant tout, et c'est le plus important, par son gouvernement à l'échelle locale comme à l'échelle fédérale.
Le premier pas est d'arrêter d'y croire quand on nous prétend que "ça ne fera pas mal" et le suivant sera d'apprendre à ne plus se laisser mettre. À bon entendeur...

Écrit par : Welsch | 13/12/2007

Welsh,
Le problème est que le Genevois de base a presque toujours 2 voire 3 nationalités ! Il sera toujours prêt à défendre l'autre nationalité. N.B. il y a toujours plus de double nationaux ! Donc, le vrai Suisse à Genève n'existe pas. D'ailleurs regardez une carte de Suisse en 1840 la Suisse a fait une aumône à Genève de l'accepter en Suisse, elle savait pourquoi elle n'en voulait pas ! et elle le regrette amèrement !

Écrit par : Fribourgeois | 14/12/2007

Merci Monsieur le député Eric Stauffer!
A la lecture de la Tribune de ce jour, l'interview de Batistella directeur général des SIG, vous donne raison sur toute la ligne!

http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/geneve/detail_geneve/(contenu)/171652


Il reconnait le mensonge sur les salaires!
Il reconnait que Cramer a menti lorsqu'il a déclaré ne pas être au courant des salaires payés!
Il reconnait que le problème d'importation des ordures Italiennes est au centre du débat!

Finalement Monsieur Stauffer vous aviez raison sur tous les points!

Je suis fière que dans notre république il y aie des députés de votre trempe.
Merci

Écrit par : Electrice | 15/12/2007

Les commentaires sont fermés.