29/10/2007

Etablissements publics autonomes ou agences de tourisme luxueuses sur le dos des citoyens !

Mesdames, Messieurs,

.

Certains seront surpris  que la polémique continue, mais je n’ai jamais été motivé dans le travail du mandat que vous m’avez confié, par des campagnes électorales !

.

Maintenant que les votations fédérales sont passées, pour moi citoyen de Genève et simple député par votre volonté, je continue mon travail.

.
J’ai fait une promesse lors de ma prestation de serment en 2005, et tant et aussi longtemps que je serai député, je continuerai à agir dans l’intérêt du peuple….

.

Pour mémoire voici ce que chaque député a promis ou juré:

.

« Je jure ou je promets solennellement, de prendre pour seuls guides dans l’exercice de mes fonctions les intérêts de la République selon les lumières de ma conscience, de rester strictement attaché aux prescriptions de la constitution et de ne jamais perdre de vue que mes attributions ne sont qu’une délégation de la suprême autorité du peuple;

.

d’observer tous les devoirs qu’impose notre union à la Confédération suisse et de maintenir l’honneur, l’indépendance et la prospérité de la patrie;

.

de garder le secret sur toutes les informations que la loi ne me permet pas de divulguer. »

 .


 C’est bien de le rappeler…..

.

L’information sur le voyage des SIG étant devenue publique, voici mes questions au gouvernement…..

.

Bonne lecture.

.

____________________________________________________________

Interpellation urgente écrite déposée le 28 octobre 2007
Etablissements publics autonomes ou agences de tourisme luxueuses sur le dos des citoyens !

.

Le fond de la cuvette a été atteint aux SIG. Après avoir découvert, non sans peine, l’ineptie des revenus de la direction générale et du président des SIG c’est maintenant que l’on apprend avec stupeur le luxueux voyage programmé par les SIG, qui a été annulé à 3 jours du départ.

.

Révélé par le quotidien Le Matin dans son édition du jeudi 25 octobre 2007, rien n’y manque !

.

En effet, sur 3 jours de villégiature pour 5 heures de « travail » - en réalité, il s’agit de la visite de l’équivalent des SIG à Munich- nous y découvrons ; Transport en avion (business class) hébergement dans un hôtel, cinq étoiles, dîner au restaurant de la Tour Olympique, apéritif et dîner au Palais de Lenbach, croisière sur le lac de Tegernsee et déjeuner à bord, visites de lieux typiques, etc...

.
Le tout –nous ditons - pour la modique somme de 100'000 francs.

.

Les frais d’annulation seraient, selon le quotidien Le Matin, de 50'000 francs.

Jusqu’où le Conseil d’État va-t-il déraper, jusqu’où le Conseil d’État va-t-il laisser un de ses membres en charge du Département du Territoire jouer au petit Roi de Vanuatu ?


Le voyage de trois jours budgétisé par les S.I.G., soit environ 3'000 francs  par personne,  est vraiment indécent vis-à-vis des classes modestes de notre canton qui ne peuvent pas se permettre, voire d’envisager, de passer des vacances familiales, faute de moyen financier.

Le luxueux voyage prévu aurait été effectué sans l’intervention de Monsieur le Conseiller Administratif de la Ville de Genève Pierre Maudet – représentant la Ville de Genève au Conseil d’Administration des SIG- et le soussigné, lesquels ont refusé catégoriquement de participer à ce déplacement, choqués par le luxe proposé. In fine avec l’argent des citoyens de Genève !

Incroyable mais malheureusement vrai !

.

Les SIG bénéficient d’un monopole d’Etat avec une clientèle captive. Or, ceux-ci se permettent de s’octroyer des salaires pharaoniques, au fallacieux prétexte, que le secteur privé paie mieux !

.

Quelle honte !

.

Le secteur privé affronte la concurrence, le secteur privé n’a pas la sécurité de l’emploi à la différence de l’Etat, le secteur privé n’est pas au bénéfice de monopole étatique sur le gaz, l’eau, l’électricité, etc..

Messieurs les Conseillers d’État, il est temps de vous ressaisir, il est temps de démontrer à la population que tout n’est pas pourri dans notre société, il est temps de montrer que vous êtes capables de faire le ménage, redonner le sens de la mesure des réalités financières à certains roitelets de la République.

.

Sinon ! La population se rebiffera à votre encontre ne comprenant plus  votre inaction, votre silence. D’autant plus que le prix de l’électricité va augmenter d’une manière substantielle à la fin de l’année.

      En vertu des pouvoirs qui sont ceux du député, des devoirs et obligations qui sont ceux du Conseil d’État, voici la question posée dans le cadre de cette IUE, conformément à l’article 162A LRGC :

Question 1:
Le Conseil d’État va-t-il agir afin que de tels dérapages ne puissent plus se reproduire, quelles mesures le Conseil d’État entend t-il prendre dans le cadre général des SIG, salaires, bonus, frais de représentation, voyages touristiques ?

Question 2 :
A combien était budgété le voyage avec tout le programme et de manière détaillée, comprenant notamment ; voyage, transfert, Hôtel, restaurant, apéritifs, repas, croisière, etc…

Question 3 :
Quelles sont les dépensent et les lieux des voyages depuis l’année 2000 organisés par les SIG, TPG, AIG, HUG, Hospice Général ?

Question 4 :
Quel est le montant de dédite que les SIG devront payer à l’agence de voyage pour l’annulation du voyage du 14 au 16 octobre 2007 en Allemagne ?

Question 5 :

Le Conseil d’Etat à la vue de ce qui a été découvert aux SIG va-t-il entériner l’augmentation des tarifs de l’électricité pour le 1er janvier 2008 ?

.

Eric Stauffer

Député

00:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | | |