26/09/2007

Les "Ordures" de la mafia Italienne infiltrent les SIG!

d_bCher-e-s Concitoyen-ne-s,

.

Voulez-vous que l'on parle d'écologie? Mais vraiment!

Voulez-vous que l'on parle des problèmes de santé publique? Mais vraiment!

Alors voilà, ce que j'ai à vous dire.

 

.

Mais en préambule sachez que tant et aussi longtemps que je serai député, je me battrai contre toutes les formes d'injustices. Je me battrai pour la partie du peuple qui subit en silence les injustices. Je me battrai pour ceux qui n’espéraient plus, je me battrai pour qu’une lueur d’espoir arrive dans les familles qui sont le fondement de toutes sociétés.

.
Dans la vie nous pouvons avoir plusieurs attitudes, la plus courante est la politique de l’autruche ou encore celle des trois singes.
.
Et puis il y en a une autre.
.
Celle qui consiste à dire STOP, à ne plus se laisser manipuler par les grands lâches de cette décennie qui préfèrent s’enrichir sur le dos des genevois afin de jouir de somptueuse résidence, bateau, et bien d’autre chose encore.
.
Mais le pire c’est que ses lâches viennent donner des leçons de morale et de mode de vie à la population qu’ils saignent impunément.

.

En date du 25 septembre 2007, j'ai déposé une Résolution que je vous livre ici, vous pourrez consulter l'intégralité des textes du MCG sur www.mcge.ch sous le menu "Projets de loi, Motions, Résolutions, Interpellations suivez les travaux parlementaires"

_________________________________________________________________

Proposition de résolution
Les "Ordures" de la mafia Italienne infiltrent les SIG!

.

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève considérant:

.
  • Qu’il apparaît que les erreurs de prévision/d’évaluation des SIG les obligent à importer 100'000 tonnes par année de déchet pour les incinérés aux Cheneviers, faute de quoi un four sur trois au moins devrait être fermé.
  • Que ces erreurs d’évaluation entrainent une logique anti-écologique qui ne respecte ni l’environnement ni la santé publique, mettant les deux en péril.
  • Que le nombre de cancer à Genève, et spécifiquement autour de l’incinérateur des Cheneviers  est supérieur de 3 ou 4 fois à la moyenne Suisse.

 .

Cheneviers
Qu’en application du principe général de précaution, cette politique n’est pas seulement critiquable mais condamnable.
  • Qu’en sus du principe général de précaution, celui de la primauté de la santé publique sur l’aspect financier semble manifestement avoir été violé en toute connaissance de cause par la direction générale des SIG.
  • Que c’est en raison des errements mégalomaniaques des SIG que cette entreprise d’Etat importe, en vue d’assurer le fonctionnement de l’incinérateur des Cheneviers plus de 60'000 tonnes par année de déchets ménagers et industriels toxiques d’Italie.
  • Que selon la presse italienne et européenne, il est de notoriété publique que les ordures du Sud de l’Italie sont gérées par des réseaux de type mafieux.
  • Que c’est donc au mépris le plus absolu des règles de prudence et d’éthique que la direction des SIG a négocié, ce contrat. Qu’il est du devoir d’une entreprise d’Etat comme les Services Industriels de Genève d’intégrer ces deux principes dans son exploitation,
  • Que l’intérêt public supérieur prime, surtout dans le domaine de la santé, dans la divulgation des informations et que la population à le droit de savoir ce qui ce passe.
  • Que la Motion 1777 relate avec précision la mise en danger de la santé publique en rapport avec l’incinérateur des Cheneviers.
  • Que le transfert d’actif voté par le peuple sur les SIG incluant l’usine d’incinération des Cheneviers a été calculé avec des 3 fours en fonctions, or le troisième dépend exclusivement des importations d’ordures ménagère et/ou industriel. Pour ne pas admettre l’erreur d’évaluation, la politique engendrée est réalisée au détriment de la santé des Genevois. Le différentiel financier de cette surévaluation des dits actifs correspondant selon les calculs des derniers bilans des SIG à une valeur d’environ 130'000'000 de francs.
  • Que cette situation mérite elle aussi d’être examinée à la lumière de ce qui précède.


.

invite le Conseil d'Etat
  • A interdire sans délais toutes importations de déchets ménagés et/ou industriels, en vue de leurs incinérations aux Cheneviers, ne provenant pas de la région immédiate de Genève.
  • A fermer le four N°3 si Genève et ses environs immédiats ne produisent localement pas assez de déchet.
  • A réévaluer le montant établis lors des transferts d’actif des SIG envers l’état de Genève, si celui-ci apparait comme erroné.

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames et Messieurs les députés,

Sachant que la Suisse et Genève s’inscrivent dans une politique respectueuse de l’environnement, ce qui implique d’éviter des activités dont le bilan écologiques est manifestement négatif.

.

Nous apprenons que l’estimation très optimistes des actifs des SIG reposait en partie sur une exploitation constante de trois fours ce qui, dans une logique purement financière, contraint les SIG a faire du shoping d’ordure et a importé, en allant de plus en plus loin, environs 100'000 tonnes de déchets  toxique par année. Ce qui vous en conviendrez va à l’encontre de cette politique écologique.

.

Certains pays comme l’Italie produisent des déchets qu’ils ne veulent pas traiter chez eux en raison de leur haute toxicité. Il faut dire que l’Italie a subi la terrible catastrophe de SEVESO qui n’est à ce jour toujours pas réglée.

.

d1
.

 

.

On a dès lors le plus grand mal à comprendre comment une entreprise d’Etat, présidée par un ministre écologiste et à sa tête une direction totalement acquise à cette cause, a pu accepter de traiter des déchets qui non seulement présentent un bilan écologique négatif mais en plus présentent des dangers toxiques importants pour la population Genevoise (Motion 1777).

.

Selon la presse italienne et européenne accuse, preuves à l’appui, les entreprises de récolte d’ordures de lien mafieux. Le principe général de précaution, applicable à toute activité de l’Etat ou d’entités publiques lui appartenant  devait conduire la direction générale à un examen approfondi de cette situation. Il semble que tel n’a pas été le cas.

.

S’agissant d’une activité sensible en termes de santé publique, l’attrait financier, notamment en intéressant les fonctionnaires aux résultats de l’entreprise, que procure ses juteux contrat de retraitement à conduit la Présidence des SIG et le Conseiller d’État responsable à fermer les yeux sur la santé des citoyens de ce canton.

.

En dernier lieu, la presse italienne se faisant souvent l’écho de l’implication des réseaux mafieux, il est pour le moins troublant de constater que SIG a conclu un accord de retraitement des déchets provenant du Sud de la péninsule, région notoirement touchée par les réseaux mafieux.

.

Récemment un article s’en est fait l’écho :
__________________________________________________
Source (http://www.peuplesmonde.com/article.php3?id_article=670 )

L’Eco mafia fait du trafic illégal de déchets industriels

.

Le trafic de déchets industriels gangrène une partie de l’Italie. Plusieurs régions du sud de la Péninsule subissent des pollutions toxiques en raison des activités illégales, mais aussi légales, menées par la mafia autour des résidus de la métallurgie et de l’incinération en provenance du nord du pays. Des acteurs de la société civile, de la magistrature et des forces de l’ordre se sont réunis pour demander au gouvernement d’accentuer sa lutte contre « l’écomafia ».

.

En 2003, à Caserte, près de Naples, 6000 vaches étaient abattues. Leur lait, utilisé pour fabriquer la mozzarella, contenait des taux de dioxine dix fois supérieurs aux normes européennes.

.
Cette pollution, provoquée par l’élimination sauvage de déchets toxiques, est l’un des nombreux exemples des méfaits du trafic organisé par la mafia italienne avec les industriels du nord du pays.

.

Ces derniers se débarrassent, à bon prix, des résidus issus de la métallurgie, de la sidérurgie ou de l’incinération, qui se retrouvent enfouis, brûlés, et parfois mélangés à des engrais, aggravant les risques de contamination des sols. « Les criminels ont beaucoup d’imagination : un de leurs derniers « trucs » est d’entasser des centaines de pneus dans un fossé, puis de déverser des résidus chimiques ou pétrolifères, et de mettre le feu pour effacer toute trace », explique Raffaele Del Giudice, responsable de l’association environnementale Legambiente. Il participait à Rome, en novembre 2006, aux premiers « états généraux » de la lutte contre le crime organisé, lancés par Libera, un réseau d’associations italiennes anti-mafia. « Aujourd’hui, une organisation comme la Camorra (région de Naples) est tout à fait capable de proposer ses services pour l’élimination des déchets industriels, évidemment à des prix beaucoup plus bas que dans le secteur légal ajoute-t-il, estimant à 2,5 milliards d’euros annuels le chiffre d’affaires de ce trafic.

.
Un marché illégal à haute valeur ajoutée

Legambiente a « inventé » le terme d’ « écomafia » en 1994, mais l’apparition du phénomène du trafic criminel des déchets industriels remonte au milieu des années 1980. A cette époque, l’accumulation des résidus industriels (environ 300 millions de tonnes par an) au sein des Etats développés et le durcissement de législation ont rendu leur traitement plus difficile et plus onéreux. Tant et si bien que les entreprises occidentales ont cherché à envoyer leurs poubelles dans d’autres pays. D’abord en Afrique, puis en Europe de l’est et en Asie du Sud. Malgré la multiplication des conventions internationales en la matière (dont celle de Bale, en 1989), certains acteurs économiques continuent de profiter du vide juridique persistant et de la faible application des traités pour déplacer leurs déchets dans les pays en voie de développement. Les membres d’organisations criminelles jouent leur partition dans ce contexte, profitant des besoins de groupes industriels peu scrupuleux pour tenter leur chance sur ce marché illégal à haute valeur ajoutée.

.
Un rapport sur « Le trafic illégal des déchets dangereux en Italie et en Espagne », publié en 2003 par Legambiente, indique que « sur les deux dernières décennies, deux grands marchés illicites se sont développés avec la main mise sur les ordures ménagères et les déchets industriels. Dans les régions du sud de l’Italie, des organisations de type mafieux servent d’intermédiaires principaux dans les appels d’offres des administrations locales pour la gestion des ordures.

Non seulement elles corrompent les autorités locales, mais elles possèdent les entreprises de transport, participent à la construction et à la gestion des équipements de traitement des ordures, et dirigent les déchèteries officielles ». Selon Pietro Grasso, procureur général de Palerme, les organisations mafieuses créent de plus en plus d’entreprises légales, qu’elles dirigent sans provoquer d’inquiétudes sociales.

« Des conséquences dramatiques pour l’écosystème »
« La gestion des déchets industriels offre davantage d’occasions de profit aux entrepreneurs du crime organisé », ajoute le rapport. De larges zones du sud de l’Italie, sous contrôle de la mafia, abritent des décharges illégales, et affichent des taux de pollution alarmants sur les terres agricoles. « Le manque de contrôles sur le territoire donne un coup de main formidable aux mafias », dénonce un procureur de la région de Naples, Donato Ceglie, également chargé de mission à l’Observatoire sur les crimes environnementaux, créé en septembre 2006 par le gouvernement italien. « Ces activités peuvent avoir des conséquences dramatiques pour l’écosystème », avertit le magistrat.

L’Institut supérieur de la santé (ISS) a d’ailleurs relevé, en 2005, des taux de mortalité plus élevés par rapport à la région dans les départements de Naples et Caserte, où se concentrent les décharges illégales. Des hausses des tumeurs et des malformations congénitales ont également été observées. L’ISS a souligné que « les risques majeurs correspondent aux zones des sites incontrôlés d’abandon des déchets ». Cité par l’hebdomadaire canadien "L’Actualité", Xavier Raufer, directeur des études du département de recherche sur les menaces criminelles contemporaines de l’université Paris II, affirme que la Camorra a déjà déversé dans la nature des ordures, renfermant du plomb, des solvants, des métaux lourds et autres produits dangereux.
 « Dans les cinq ans qui ont suivi l’implantation d’une décharge de déchets toxiques, on a vu les cas de cancer augmenter de 400% chez les enfants et les adolescents", dit-il. "Des métaux lourds étaient parvenus jusqu’à la nappe phréatique et étaient entrés dans la chaîne alimentaire. Mais le lien entre la camorra et les cancers en question est invisible. Il a fallu des années pour le découvrir.  »

52 enquêtes lancées sur le territoire italien
Les magistrats déplorent le manque d’outils législatifs pour poursuivre les suspects. Depuis l’entrée en vigueur, en 2001, du délit « de trafic illégal de déchets », 52 enquêtes ont été lancées sur tout le territoire italien.
Elles présentent souvent le même profil : des entreprises productrices de déchets qui cherchent à réduire leurs coûts, des transporteurs payés par les clans, et un site peu contrôlé pour faire disparaître les rejets. « Mais le délit d’association mafieuse n’a pas été étendu aux atteintes à l’environnement dans notre code pénal », regrette Donato Ceglie, procureur dans la région de Naples, également chargé de mission à l’Observatoire sur les crimes environnementaux, créé en septembre 2006 par le gouvernement italien. Les représentants de la société civile, des forces de l’ordre, de la magistrature et les élus présents aux « états généraux » de l’anti-mafia ont remis une série de propositions au Parlement. Ils réclament la création d’une autorité indépendante pour lutter contre le recyclage de l’argent sale et une meilleure application de la loi sur les marchés publics.
 ________________________________________

La problématique des SIG n’a pas échappé aux négociateurs italiens. Vu l’obligation financière des SIG d’importer coûte que coûte des déchets pour faire tourner ces incinérateurs. Il ne fait aucun doute non plus que l’attrait financier n’est pas étranger à cet accord. Le problème est qu’il place le principe  général de précaution  envers la santé publique au second plan.

.

Il est de notre devoir à tous de ne pas tolérer l’intolérable !

.

Le Conseiller d’Etat Robert Cramer, président des SIG, a-t-il trahi sa mission première, celle de s’assurer du respect de ces principes comme seul guide de l’activité commerciale des SIG ?

.

Une telle légèreté est d’autant plus inacceptable que les mêmes partis et le même conseiller d’Etat s’érigent en censeurs des libertés individuelles. Il n’est tout simplement pas acceptable que la même main signe des accords douteux et, au nom des mêmes principes porte atteinte à l’une des plus fondamentales des libertés individuelles, celle de la libre circulation.

.

Selon la motion 1777 le nombre de cancer dans la région des Cheneviers est 3 à 4 fois supérieur à la moyenne suisse.

.


Cheneviers_cheminees Cette problématique n’est donc pas une hallucination mais malheureusement une réalité. Le principe général de précaution doit donc prévaloir et il convient de mettre immédiatement un terme à l’importation de déchets dont le bilan écologique est négatif. En d’autres termes nous devons limiter cette importation aux déchets dont l’impact du transport sur l’environnement n’est pas négatif. Il est évident que de faire traverser toute l’Italie à de tels déchets ne peut pas répondre à ce critère.

.

La conséquence financière est double, la valeur des actifs des SIG est erronée puis qu’elle a été calculée sur le fonctionnement de trois fours ce qui ne sera plus possible puisque nous serons, si nous voulons répondre aux critères écologiques énoncés ci-dessus, en surcapacité. La seconde fera encore moins plaisir à certains puisque le chiffre d’affaire des SIG va diminuer d’autant, ce qui aura, bien entendu une incidence sur leurs bonus !

Eric Stauffer

Député

____________________________________________________________________

 

 

01:25 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook | | | |

Commentaires

Comment faites-vous pour avoir autant d'énergie?

En fait si on pouvait racheter les partis comme les sociétés, vous devriez faire une OPA sur le PS. Je suis sûre que ça marcherait car vous enfourchez tous les thèmes que le PSdélaisse, plus occupé à se gaver de fric comme Brunier et Mouchet.

Un grand merci cher député, vous au moins on sait que l'énergie vous la mettez là où il faut.

C'est quand que vous prenez la présidence des SIG?

En tout cas si vous continuez commeça vous allez "cramer" le conseiller d'Etat qui, lui, se contente de compter les coups dans l'ombre. Pas très courageux celui-là ni très honnête dans ces méthodes.

Le plus grave c'est qu'il risque bien de passer aux Conseil des Etats et, contre tous les principes de son son parti, notre parti, il va faire un double mandat.
Décidément les MCG n'arrêtera pas de nous suprendre. Si vous restez dans votre "nouvelle" ligne d'action,

je pense que vous seriez plus utile à Berne que ceux qui se prétendent du côté des gens du peuple.

Bravo et merci
NB: Je ne voterai pas Vert cette fois-ci à cause des mensonges sur les SIG qui ont été couverts par le Conseiller d'Etat qui a certainement fait du clientélisme sur notre dos ce qui est pire que de mener campagne dans les immeubles de son quartier, si vous voyez ce que je veux dire!

Écrit par : Solange | 26/09/2007

Bravo ! Vous dénoncez ce que les écolos ne font pas pour ne pas froisser leurs petits copains socialos. Il n'y a pas que des les ordures que l'on découvre des mafieux ! Les verts gueulent contre les bagnoles mais se foutent complétement de ce que respire nos concitoyens ! Belle mentalité de tordus.

Écrit par : Gédéon Teusmany | 26/09/2007

Pour une fois je suis d'accord avec vous. Parceque les genevois frontaliers en ont marre de payer énormément d'impôts à Genève, sans qu'ils en profitent, et voir leur argent dilapidé ! Si vous réflichissiez un peu plus, vous auriez les suisses + de France voisine à vos côtés ! c'est-à-dire 36670 (suiisses ou bi-nationaux) de haute-savoie + 13680 (suisses ou bii-nationaux) = 50350 personnes qui votent !

Écrit par : genevois frontalier | 26/09/2007

Franchement je ne comprend pas comment cela est possible! Je suis dégouté! Ma colère est grande, et je ne veux plus entendre parler des verts section ville de Genève.....Je voterai quand même pas pour le MCG, mais je vous le concède, Bravo, vous avez le courage que n'ont plus les autres partis embourbés dans leurs politicailleries!

Un écolo dégouté

Écrit par : Laurent | 26/09/2007

Les socialistes sont identiques aux "australopithèques". On dirait qu'ils habitent une autre planète que le reste des Genevois, ils sont prisonniers de leur singularité sociologique, de leurs rituels et de leur langage particuliers. En termes traduits cela donne « Moi gagner pognon, beaucoup pognon, mais moi dire défendre petite gens, moi dire gros salaires scandale ».

Les socialos sont loin, très loin des angoisses genevoises, la planète PS continue imperturbablement son chemin sur sa propre orbite.

Attention la chute n'est pas loin!

Écrit par : Mario | 26/09/2007

ou Les "ordures" de la mafia Italienne veulent infiltrer le CN...


PS: Monsieur Stauffer , vous qui vomissez les francais, pouvez vous nous expliquer ce que fait votre signature dans une petition contre la Corrida en France.

Écrit par : Francais frontalier | 26/09/2007

Bravo, vous êtes le seul politicien à dénoncer toutes les magouilles politique de ce canton, je vous voterais pour le CN.

Stauffer PRESIDENT !!!!!!

Écrit par : Massimo | 26/09/2007

Les socialistes sont identiques aux "australopithèques". On dirait qu'ils habitent une autre planète que le reste des Genevois, ils sont prisonniers de leur singularité sociologique, de leurs rituels et de leur langage particuliers. En termes traduits cela donne « Moi gagner pognon, beaucoup pognon, mais moi dire défendre petite gens, moi dire gros salaires scandale ».

Les socialos sont loin, très loin des angoisses genevoises, la planète PS continue imperturbablement son chemin sur sa propre orbite.

Attention la chute n'est pas loin!

Écrit par : Mario | 26/09/2007


Le scandale des Bonus, des Cheneviers finira par « cramer » le Conseiller d’état responsable de SIG…. Et dire qu’il prétend un poste à Berne !!!
C’est une drôle de bestiole que l'être humain! Plein de contradictions et d’antinomies naturelles, il soutient sans hésitation les visées du protocole de Kyoto, mais dans la douceur de sa fonction de Ministre de l’environnement, hormis une ampoule fluotoKompacte ou deux et la verdeur de ses poubelles de recyclage, il ne comprend pas comment il n’a pas vu le problème des Cheneviers, là où pourtant il serait le plus capital d’agir. En réalité il est un bijou révélateur des menus paradoxes qui tissent l'humain.

En lieu et place de s'éclairer le soir à l'«éconergétique» il ferait mieux d’allumer la lumière au « plaftar » car, je vous le dit, le scandale des Cheneviers ne fait que commencer.


Les journaux qui depuis (comme par hasard c’est l’époque ou le député Stauffer révèle l’autre scandale de SIG ; les Bonus de la honte) cet été sont inondés de publicité de SIG à coût de dizaines de milliers de franc. Si vous avez lu dans un autre quotidien de ce jour qui a parlé de l’affaire des Cheneviers vous constaterez que la page d’après, une jolie publicité figure « L’énergie durable de SIG », SIG devrait rajouter ….à la dioxine !
La seule réponse de SIG a été d’essayer de révoquer Monsieur Stauffer du conseil d’administration, vous pouvez consulter cet article www.mcge.ch/TdG_4sep07_SIG.pdf
Il faut vraiment le lire. Finalement et avec tristesse j’ai honte de l’attitude de SIG, jamais de mon temps (et j’en suis un retraité) cela n’aurait été possible ! Mais il est vrai qu’à l’époque l’argent ne dictait pas l’éthique!
Mais attention, le peuple Genevois dans toutes ces affaires pourraient avoir des réactions surprenantes lors des élections du 21 octobre……
A force de ne pas voir les faits (et merci au député Stauffer), la carte politique pourrait soudainement voler vers ceux qui ont pour réel mission de défendre les citoyens !

Moi, mon choix est fait!

Écrit par : Claude | 26/09/2007

Choquée, M.Brunier déclare gagner 240'000 fr pour un poste au SI de directeur de la communication (il aurait mieux fait d'engager M.Stauffer) de plus il est député au parlement de Genève avec combien de revenu? 30-40-50'000, disont pour le calcul 40'000 fr cela nous donne 280'000 Fr par année pour M.Brunier député socialiste et directeur de la communication au SI.....

Vous voulez le plus drôle..... : avec un tel salaire il joue les syndicalistes compatisant pour les pauvres ouvriers qui gagnent à peine de quoi payer leurs loyers.....

Quand la gauche va-t-elle comprendre que les salaires ne pourront pas augmenter si l'offre est trop importante....... Merci les Frontaliers!

Écrit par : Ilona | 26/09/2007

Bravo le MCG et bravo Eric Stauffer. Je voterais MCG pour les prochaines élections fédérales quoi qu il arrive. On voit a quel point les verts qui dirigent justement les SI avec KRAMER, nous ont menti.

Socialistes, verts - même combat du mensonge.

Parcontre, on aimerait bien voir le MCG plus engagé socialement, lutter contre les effets du néo libéralisme, les licenciements abusifs, le mobbing à l'état et dans le privé. Car il y bcp d employés notamment à la fonction publique qui souffrent de harcèlement de la part de leurs chefs, chefs qui sont naturellement engagés politiquement et qui Eux ont un confortable salaire.

Bravo le MCG. Continuez, car y en a marre de la racaille politique que nous connaissons à ce jour.

Écrit par : ELECTEUR | 26/09/2007

Monsieur Stauffer vous êtes en campagne électorale et ça se voit. Vous parvenez à faire monter en mayonnaise un problème soulevé par vos ennemis du PDC. Rendons à César ce qui revient à César. Vous omettez de dire que vous êtes membre du Conseil d'administration des SI et que dans cette fonction vous avez admis sciemment cette pratique des SI. Il a fallu le dépôt de la motion PDC sur le même sujet pour que vous vous sentiez obligés d'agir.
Ce qui me dérange, c'est votre opportunisme qui ne vise qu'à servir vos propres intérêts politiques personnels. Vos votes cncernant les dépenses aussi superflues que non couvertes par les recettes visent le même objectif, recueillir les voix des fonctionnaires.
Non monsieur Stauffer, vous n'êtes pas le défenseur des genevois, jour après jour vous les utilisez à votre seul profit en vous servant de l'actualité. Jour après jour vous participez à l'aggravation de la situation financière de l'Etat. Dans cette motion vous exigez des mesures que vous savez irréalistes. Comme adminstrateur des SI vous savez parfaitement quel serait le coût de la rupture de ce contrat aussi écoeurant qu'il soit, après une longue bataille juridique celà va de soi. Vous auriez pu au contraire proposer de ne pas renouveler ce type de contrat. Vous pourriez agir par voie de résolution et demander l'interdiction d'importation au niveau fédéral, le canton n'ayant pas de compétence constitutionnelle dans ce domaine. Vous savez également que les SI sont une entreprise autonome qui agit sur la base d'un contrat de prestations que vous avez vous-même voté en tant que député.
Monsieur Stauffer, arrêtez votre cirque. Cessez de tromper l'électeur. arrêter de piquer les idées des autres. Faites preuve d'un peu plus de modestie et avant de donner des leçons payez vos nombreuses dettes.
Et rendez à César ce qui revien à César. La proposition la plus sérieuse est à mettre au crédit d'un autre de vos ennemis, apparemment vous en avez beaucoup, à savoir celle de monsieur Lettelier. Sans polémiquer, sans trompette ni fanfare il a poposé une mesure concrète écologique et applicable. J'espère que vous la soutiendrez lors de la prochaine séance du Conseil d'administration des SI. Ha, j'oubliais, Monsieur Lettelier n'est pas candidat au Conseil National et n'a pas de blog. Ceci explique peut-être celà. Au fait, il vous serait très reconnaissant si vous lui remboursiez l'avance de fonds qui vous a permis de financer votre campagne 2005. A moins que votre sens de l'honneur soit de financer vos nouvelles dépenses plutôt que de rembourser vos créancier.
Finalement je me demande tojours, mais comment faites vous pour garder un tel applomb?

Écrit par : César | 26/09/2007

.....Sur que César doit être PDC....Ou Jobin..iste

Raison pour laquelle il se prend pour César....

Il ne peu y avoir que des grenouilles de bénitier pour pleurer de la sorte...

Comment définir le parfait Gentlemann :
1. Haut Fonctionnaire avec un salaire de 400'000 annuel
2. Organiser des apéritifs digne de la cour du Roi
3. Dépenser l'argent des autres qu'il n'a pas gagner
4. donner des leçons de morale en se planquant derrière un pseudo

Allez Jean-pierre ont vous a reconnu!

La différence entre vous et M.Stauffer réside dans le fait que lui n'a pas la signature individuelle comme vous l'aviez à l'AIG pour vous octroyer la modeste dépense de 360'000 pour votre apéro. Monsieur Stauffer se bat contre une vingtaine d'administrateur au SI qui eux ont accepté ce que conteste M.Stauffer....

A bon entendeur...

Écrit par : Le Gladiateur | 27/09/2007

Mon pauvre César, comme couillon te pose là!

Tu veux que je te dise, tu me fend le coeur.

Comme je te l'ai dàjà dit la confiance c'est comme les allumettes, ça brûle qu'une fois. Alors toi qui ne t'es pas privé de tirer dans le dos de ton ex-poulain, voilà que tu passes par ceux qui connaissent ténnologie moderne pour écrire à ta place. Alors là César, tu me décois et on ne peut plus avoir confiance, déjà que.....

Si tu te mets à fricotter avec les catho, toi l'impénitent pourchasseur des félagas, c'est que ta cervelle est aussi molle que c'elle d'Escartefigue, le pôvre que le bon dieu il a abandonné dans la guarrigue en plein cagnard!

Même le cousin Tartarin disait juste, l'âge ça fait pas des sages, ça fait des vieux.
Allez va, arrêtes de nous les casser et contentes-toi de pointer!

Pour ce qui est de Marius (Stauffer), il n'a peur de personne et il l'a bien pendue.

Ce qu'il dit est vrai, juste et pertinent. Si nous l'avions au Conseil d'Etat au lieu de la brochettes d'escagassés et de fuax culs qui y est, tu peux être sûr que les chôses seraient pas pareilles, peuchère!

Lui au moing, il ne confond pas vert et verre, comme d'ôtres !

Et tu peux être sûr que les affaires en cours BCGe/FondVal/SIG et le reste ne seraient pas planqués sous le marocain du procureur!

Allez César, va faire la sieste, bois un pastis et fiches nous la paix.

Tu nous pompes l'air et avec la campagne des écolos contre le réchauffement climatique tu va encore te faire amender pour excès de CO2!!!

Écrit par : Panisse | 27/09/2007

Une chose est sur. La presse dont la Tribune est plus proche de la politque que du citoyen. Il suffit de voir l'ancien rédacteur de la TDG. Mettan. Comme par hasard, dès qu il n est plus rédacteur en chef à la TDG, hop une petite place bien confortable au grand conseil comme député. A lui les petits fours, les cocktails et les jetons de présence.

Les rédacteurs en chefs actuels de ce torchon qu'est devenu la TDG semblent plus proche du pouvoir politique, certainement pour se placer dans un joli fauteuil de député pour leur retraite?

Ne crachez pas contre le MCG, comme vous l'avez tenté M et Mmes de la presse. Le citoyen genevois, est moins un mouton qu'avant et il trouve le sense de la critique.

Le MCG au moins fait un bon bras d honneur au politiquement correct et aux mensonges des partis actuels, toutes tendances confondues.

ET C'EST C'EST AVANT TOUT CA QUE VEUT UN ELECTEUR..

et pas une brochette de bourgeois en tenue du dimanche, entrain de ramasser leurs jetons de présence et se cacher derrière leur statuts de député ou de conseiller national, sans suciter le moindre débat constructif, car ils sont tous invités aux mêmes agappes!

Bravo le MCG..continez et oui je voterais pour vous, même si vous n'avez hélas pas bcp de chances à Berne...

Écrit par : Gerard | 27/09/2007

C'est répugnant de savoir que les SIG tentent d augementer le tariff du kilowatt et du gaz. Juste pour augementer leurs salaires? Cela me fait penser au scandale de la SSR. Ils ont augementé la redevance radio-tv cette année et voilà que l on apprend que leurs cadres vont passer de CHF 120'000 par an à CHF 180'000 de salaire annuel!!! C'est une honte...et ça poussera un jour les gens à la confrontation civile dans la rue...

NON NON ET non. CA SUFFIT DES VOLEURS ET ESCROCS dans l 'administration, qui font de la politique et qui se sucrent sur le dos de la classe moyenne. Ils méritent qu on les mettent à la porte.

Je suis outrée par KRAMER et les verts qui ont fait semblant d ignorer ce détail.

Alors les écolos...ne venez plus me parler du centime climatique ou du rechauffement de la planète ou de vos énergies durables. C'est juste pour faire durer et monter le montant de vos primes.

Plus jamais je ne voterais vert de ma vie.

Écrit par : Stephanie | 27/09/2007

MCG, si vous voulez aider les geneveois, pourquoi n'exigez-vous pas que les genevois puissent 'être asurés par des assuances françaIses, étant donné que les frontaliers suisses ou autre ont le choix de s'assurer en Suisse ou en France. Je vous signale que ce n'est pas la France qui fait obstruction mais la Suisse qui veut protéger ses assurances !!!!!

Écrit par : genevois frontalier | 28/09/2007

Vous avez totalement raison, mais pour cela il faut lancer une initiative populaire et seuls les gros partis ont les moyens physiques et financiers pour le faire.

J'imagine bien que le MCG ne peut pas le faire.

Tous les autres partis ont intérêt à laisser la situation telle quel! Sur le fond vous avez vu juste. Je crois, contrairement à vous, qu'il faut au contraire voter massivement MCG pur faire bouger les choses.

J'ai toujours voté à gauche et depuis que je vois ce que fait le MCG et les combats qu'il mène, je m'y retrouve à 100%.

OK Stauffer n'est pas académicien mais sur le plan de l'action et du dénichage de truces inacceptables, comme le contenu de ce blog, il est là!

C'est ce que les citoyens doivent pouvoir attendre d'un élu qui est proche d'eux.

Les socliaistes et les Verts sont désormais encore plus intéressés par leur portefeuilles que les libéraux calvinistes et les banquiers privés.

Ils ont mêmes inventés une nouvelle classe de fonctionnaires "les planqués privés"!

Alors pour moi pas de doute, vote MCG et le réel espoir qu'ils aient des conseillers nationaux.

Écrit par : Esthelle | 28/09/2007

La majorité des politiques à Ge ou à Be sont des pourris qui sont à la botte des grands lobbys des assurances notamment. On serait surpris de savoir le fric que ces multinationales suisses de l assurance maladie, doivent verser aux parties politiques.

Le MCG est du moins pour l instant pas dans ces magouilles. En espérant que le MCG ne cède pas au chant des sirènes de l'assurance maladie, je vais faire confiance au parti MCG, n'ayant aucune mais aucune confiance dans les autres partis.

Le scandale des SIG et l'excentrique apéro à JOBIN, sous la complicité des escrocs du Conseil d'Etat est une belle preuve. Ne faites pas confiance aux partis actuels.

Oui je vais voter MCG pour le moment du moins, car on ne veut pas des enseignants de littérature aux beaux discours, dans la politique. Nous les électrices on veut des gens qui agissent en faveur de la population et qui ne sont pas des tricheurs et des voleurs, comme les autres partis politiques.

Écrit par : Coralie J. | 28/09/2007

Tiens, comme par hasard, la Tribune a supprimé le blog de STAUFFER en page d accueil. Certainement qu il avait trop de succès qui a déplu aux petits copains politique des Tribuneux!! Oui mais oui bien sur...c'est à tour de rôle qu on met les blogs en première page...mais bien sur...mais entre les bla bla des autres politiciens qui vraiment ne veut rien dire et les faits concrets du MCG et Eric STAUFFER, la Tribune a visiblement choisi son camp. Exécrable pour une presse soi-disante sans à prioris...

Écrit par : Coralie J. | 28/09/2007

C'est tout à fait ça, Il y a même mieux, Brunier met des blog vide pour rester dans le haut du hit parade! Remarquez qu'un message vide a l'avantage de montrer l'étendue du respect de ce triste personnage pour les citoyens qui votent PS. Ca montre aussi que le message politique du PS est VIDE.
Pour les gens normaux, ceux qui bossent sans puiqer dans les ciasses des consommateurs et qui ne touchent pas les subventions de l'arroseuse automatique des partis qui se tiennent les coudes pour gouverner, il n'y a désormais plus qu'un seul parti le MCG et à la rigueur l'UDC quand ilsa déconnent pas avec des affiches de blaireaux.

Qui connaît ce Tamborini?
On m'a passé son petit livre "rouge t Jaune". C'est exactement ce qu'il faut dénoncer. Il est MCG? En tout cas pour les Etats, pas de discussion je voterai pour lui.

Pour ce qui est de la TG il faut reconnaître qu'il jouent un double jeu à mon avis. D'un côté il ouvre cet espace Blog qui est génial parcequ'il nous permete de nous exprimer et d'un autre côté sur les éditions papier ils nettement plus marquésà gauche, c'est vrai.

Écrit par : Esthelle | 28/09/2007

Vous avez raison coralie et Esthelle. Un bon politicien est un politicien qui sait écouter autant ses partisans qu'adversaires. Ce blog permet effectivement à tous de prendre parole, ce qui montre bien l'ouverture et la largesse d'esprit de ce député et son parti (MCG). Ou peut on trouver ce petit livre rouge et jaune? Il y a une librairie à Carouge je crois connais tu le nom svp?

J ai suivi ce soir le débat sur la TSR. Entre les "jobineries" du PDC et les mensonges hypocrites des vertes (Kramer), la sympathie pour le patronnat et les gros-portemonnaies à peine voilée de la Brunschwig, on se demande vers qui regarder.

Pour Berne je pense faire un compromis de vote. Je suis contre d'avantage d'entrée dans l'arnaque et l'escroquerie qui s'appelle UE. DOnc à contre coeur je suis forcée de voter UDC, car le MCG hélas est resté relativement distant face à l'entrée de la CH dans l'UE.

Mais je voterais aussi pour le MCG, juste histoire de faire un bon bras d'honneur aux menteurs des autres partis, comme Kramer. Celui-là a les yeux qui brillent quand il pense à son indemnité de conseiller national et se voit déjà surement conseiller fédéral.

Toutefois, je serais content que Genève se débarasse de M. Kramer, car s'il reste ici, avec son projet franco-valdo-alcolo-machin, on finira bientôt par dire soixante-treize et à se soumettre au Préfet de la Haute-Savoie qui viendra à Genève nous donner des leçons.

La TDG à gauche? J ai plutôt trouvé la TDG très du côté des propriétaires quand ils devaient expliquer l'affaire des squatts. Non pas que je soutiens ces bons à riens de bourgeois de squatts, mais la TDG ne s est pas contenté de rapporté les faits de manière neutre. A la triste habitude du journal et de son rédacteur RUETSCHI ou un nom comme ça, la TDG s'est permis de tenter de manipuler la pensée de l'opinion, ce qui est inacceptable pour une presse neutre.

Le MCG devrait aussi se battre contre ces journalistes de tous bords qui se croient tout permis. Ils ont bcp de chance d'être en Suisse, car même en France voisine, on ne tolère pas les attaques contre les institutions comme la police, émanant d'un journal.

Battez vous aussi contre cela le MCG. Battez vous pour défendre d'avantage les policiers et vous y gagnerez en votes, car les policiers sont des gens qui votent énergiquement. Bien plus que la majortié silencieuse qui subit, râle, mais au moment de glisser son enveloppe dans la boîte, se débine de son devoir.

Écrit par : Miss X | 28/09/2007

Vous allez rires!
Devinez ce que j'ai trouvé sur le site Internet des SIG!!!???

La reproduction d'un article du quotidien Le Courrier (journal socialiste)... Mais pourquoi les SIG ne reproduisent pas les articles de la Tribune de Genève... Copier le lien....

[PDF] Eric Staufferrisque l exclusionFormat de fichier: PDF/Adobe Acrobat - Version HTML
GOUVERNANCE Lexécutif décidera si le député Eric Stauffer peut siéger au conseil ... ments de M Eric Stauffer». En. clair il a dénoncé l un des siens à ...

www.mieuxvivresig.ch/filedownload.lbl?uid=6E2D5B1D-4367-44E7-9D03-D2F27ACAEF2B -

Evidement depuis la Cour des Comptes a ouvert une enquête, le PDC Guy Mettant et le Radical Pierre Kunz s'engouffre derrière Stauffer....

Finalement Stauffer il n'est pas si mal, je dirais même mieux il est bien!

Et en Stauffer national c'est très prometteur!

Écrit par : Seb | 29/09/2007

Lorsque j'étais dans le désert je rêvais d'une viulle riche et prospère.
Lorsque je suis arrivé j'ai vu des gens pressés, et tristes. Tout le monde regarde sa montre et personne parle avec personne! Samedi jour du marché je suis allé en ville. Alors quand j'ai vu le tracteur électoral en pleine ville avec des affiches "MCG", je me suis approché d'un groupe de personnes qui discutaient vivement, comme chez nous lorsqu'on se rencontre et qu'on parle du désert, des chameaux et du reste!!!
Comme je suis habillé avec les habits traditionnels du désert, l'un d'eux est venu me voir et il a commencé à parler avec moi. J'ai trouvé intéressant que ce monsieur, qui est député, vienne comme ça à ma rencontre. Ils m'a expliqué que c'est des élections. Chez nous ça n'existe pas, c'est le tribun qui désigne le Cheikh. On le choisit car c'est celui qui nous défend le mieux et qui sait le mieux faire respecter notre territoire par les autres tribus. Un peu comme le Monsieur que j'ai rencontré qui m'a expliqué que c'est son travail, défendre les gens de Genève. quand on a finit, il m'a offert un verre d'eau. Il m'a souhaité un bon séjour et peut-être qu'on se revoit inch'Allah!

J'ai traversé la place et comme il y avait d'autre stands politiques j'ai aussi pensé que quelqu'un viendrait vers moi.

J'ai été surpris que les premiers, qui avait comme slogan "j'aime la Suisse j'aime l'UDC" me regardent comme si j'avais mon chameau avec moi!
Mieux ils m'ont offert un verre de vin, à moi le bon musulan!

J'ai passé mon chemin. Après il avait toute une équipe qui disait votez communiste!

Je me suis dit ça c'est facile quand tu gagnes bien ta vie, que tu es bien habillé et que tu n'as aucun risque dans ta vie.

Alors j'ai commencé à discuter avec un d'eux, chauve, celui qui avait la voix la plus forte et les propos les plus violents contre les capitalistes.

Il m'a demandé si je savais ce que c'est le communisme. Je lui ai dit qu'à mon avis c'est une théorie selon laquelle tout ce qui appartient aux riches est aussi aux pauvres et que lorsqu'il n'y a plus de riches on vole les pauvres.

Il m'a dit que je n'y comprenais rien.

Le communisme me dit-il, c'est prendre la parole au nom des pauvres et de se faire payer par eux pour ça.

Je lui ai dit que ça devait demander beaucoup d'énergie!

Il m'a dit: ça j'en manque pas, je suis administrateur au SIG!

Comme je ne comprenais pas ce que c'est SIG il m'a expliqué que c'est une entreprise d'Etat qui recycle les anciens politiciens de gauche pour qu'ils apprennent à faire comme les capitalistes et s'en mettent pleins les poches sur le dos des consommateurs!

Je dois dire que ça m'a choqué.

Mais en fait c'est comme ce que l'on voit à la télé de mon oasis avec TV5 Monde quand ils montrent les socialistes français. Ils se battent pour savoir comment on dépensera les dinards qu'ils n'ont pas encore reçu des subventions de l'Europe et encouragent les gens à ne pas travailler en gagnant autant qu'en travaillant!!!

Quand je suis rentré chez mon cousin il m'a dit que c'est comme ça ici.

Il y a un parti qui défend les petits, celui où les gens m'ont parlé, et expliqué puis il y a ceux qu'ils veulent mettre tous les touaregs dehors. Sauf celui de leur mégère qui conduit les enfants à l'école, et après il y a les rouges qui promettent tout et reprennent tout quand ils sont au pouvoir!

Alors j'ai été bien content de reprendre mon avion avec la queue orange qui m'a reconduit aux portes de mon désert!

Là il n'y a pas d'eau mais on n'a jamais soif car on ne gaspille pas nos paroles.

On n'a pas de montres mais le soleil nous dit qu'elle heure il est sans l'ombre d'une méchanceté.

Il n'y a pas de route mais nous savons tous où aller!

Nous n'avons pas d'argent on ne fait qu'échangerce qui nous évite de le voler aux consommateurs, car sans eux on mourrait de faim!

Alors j'ai été bien content de venir voir mon cousin et la belle ville où il habite.

Mais j'ai ressenti beaucoup de force négative pour avoir le pouvoir et je suis très heureux de retrouver mon désert, là au moins on ne peut pas brûler des déchets toxiques pour gagner encore plus d'argent, on se chauffe avec les excréments des chameaux séchés!

A bientôt à Ouarzazate, inch'Allah

Écrit par : mustapha caravanier | 30/09/2007

En fait Mustapha, la différence avec chez toi c'est qu'ici c'est la "marre à crèche" et que ceux qui sont dans la crèche sont ceux qui devraient gouverner!
T'as bien raison dans ton désert il n'y a que les gens subtils et intelligents qui s'en sortent. Ici on aide tellement tout le monde que même les cons pensent qu'ils sont intelligents! La preuve ils gouvernent.

A bientôt dans le désert ou au Tizin tich'Kat,
Inch'Allah

Écrit par : Alexandre | 30/09/2007

Une honte pour Cramer! En surfant sur le site de la TdG voici ce que j'ai trouvé!

Source : http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/geneve/detail_geneve/(contenu)/119591

L'on peut y lire;
Les Verts en ont assez de se faire piquer toutes leurs idées par la droite depuis que l’écologie est à la mode. Pour les élections fédérales du 21 octobre, le parti a donc décidé de mettre clairement l’accent sur le réchauffement climatique. L’idée de base? Selon les huit candidats Verts au Conseil national, il est urgent d’agir pour le climat.
_______________________________________
ou encore
_______________________________________
Car de nombreuses propositions écolos ont été balayées par Berne depuis des années: «Nous demandions des objectifs chiffrés d’économies d’énergie, l’interdiction du chauffage électrique, la limitation de consommation des appareils en veille... Tout a été refusé. Et les mêmes partis qui ont balayé ces mesures les mettent aujourd’hui dans leur programme. La droite «verdit» ses propositions. Mais quel temps perdu!»

Autrement dit, quand tout le monde parle d’écologie, il faut préférer l’original (les Verts) à la copie (les autres). Forts de ce constat, les écolos genevois nourrissent de grandes ambitions. Pour l’instant, sur onze élus genevois au National, ils n’ont qu’un siège, celui d’Ueli Leuenberger. Ils espèrent en conquérir un second, voire un troisième. Ils comptent aussi entrer aux Etats, avec Robert Cramer.

_______________________________________

Merci Monsieur Cramer de toujours taper sur les automobilistes...... et d'un autre coté polluer en toute conscience tous les citoyens avec les ordures que vous importer!

J'epère que les citoyens jetterons leurs bulletins de vote Verts dans les fours des Cheneviers. Parait-il que vous qu'en plus d'aller faire du shooping d'ordure en Europe, vous acheter du papier pour alimenter certains fours!!!!! AU FOU!

Et en ce qui concerne les ordures, nul besoin d'aller les chercher en Italie......A Genève SI vous ne le saviez pas nous sommes parfaitement équipé! SI, SI.

Nicolas G.

Écrit par : Nicolas | 01/10/2007

Ca me fait sourire de voir un certain Philippe SOUIAILLE qui n'a pas le courage d'enlever le filtre sur son blog ou il critique les intervenants du MCG.

Cher philippe, aie le courage d enlever le filtre de ton blog en lieu et place de venir ici, tenter de manipuler le débat de ceux qui ne sont pas des moutons.

Pour ce qui est des Verts, à part hatiser la haine contre les 4x4, et donner des bonus à leurs copains des SIG ils font quoi? Il faut savoir que plusieurs voitures 4x4 ont été vandalisés à Genève depuis quelques mois, sans doute suite aux appels à la haine des verts.

Sauf que le phénomère s'est étendu sur les voitures des gens modestes et maintenant les fous vandalisent et rayent n importe quel voiture.

En Suisse on condamne une personne qui appelle à la haine raciale ou à la violence. Je pense que les verts et leur députation genevoise se qualifie parfaitement ......oh mais pardon je dis quoi....à Genève on préfère condamner un flic ou un fonctionnaire parcequ il n'a pas dit bonjour de manière assez polie à un client....un élu peut presque tuer père et mère....les petits copains du parti et qui sont juges le laisseront tranquille...

enfin il sera tranquille sauf s il appartient au MCG bien entendu!!!!!

nos élus atissent la haine intérieure auprès de leurs citoyens avec leurs passe droits, leurs leçons de morale, leurs attaques contre le fonction publique et leur tentatives de nous ponctionner du fric sous l'excuse du dérèglement climatique.

on le voit bien. les centimes additionnels pour l écologie financent uniquement les bonus des directeurs des SIG. Et dire qu ils ont le culot de proposer une énergie soi-disante propre mais qui coute plus cher.

Si leur énergie est aussi malpropre que la morale de leur direction...je dis VIVE LE NUCLEAIRE...le nucléaire au moins pue moins que la politique des verts et des socialistes qui favorise leurs copains aus SIG.

Écrit par : Mère de famille | 02/10/2007

Le plus lamentable c'est que, lorsque vous posez carrément la question de ces déchets à Mme. Bugnon, pastèque de son état, c'est son larbin Irminger qui répond en précisant que votre message est insultant et ne sera pas diffusé, c'est la "méthode Brunier" ! ! Les écolos apprécient que les cireurs de pompes et les champions de la brosse-à-reluire !

Écrit par : Octave Vairgebel | 03/10/2007

Les commentaires sont fermés.